Poeme : Ô Larmes

Ô Larmes

Ô larmes de mon sang mord moi dans le cou à la folie de ton amour,
Pleure ta douce frénésie qui rythme ta vie,
Moi je me saoule avec ces mots pour m’inventer un bel univers paradisiaque.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Ô Larmes

    ô=lar=mes=de=mon=sang=mord=moi=dans=le=cou=à=la=fo=lie=de=ton=a=mour 19
    pleu=re=ta=dou=ce=fré=né=sie=qui=ryth=me=ta=vie 13
    moi=je=me=saou=le=a=vec=ces=mots=pour=min=ven=ter=un=bel=u=ni=vers=pa=ra=di=siaque 22
  • Phonétique : Ô Larmes

    o laʁmə- də mɔ̃ sɑ̃ mɔʁ mwa dɑ̃ lə ku a la fɔli də tɔ̃n- amuʁ,
    plœʁə ta dusə fʁenezi ki ʁitmə ta vi,
    mwa ʒə mə saulə avεk sε mo puʁ mɛ̃vɑ̃te œ̃ bεl ynive paʁadizjakə.
  • Syllabes Phonétique : Ô Larmes

    o=laʁ=mə=də=mɔ̃=sɑ̃=mɔʁ=mwa=dɑ̃=lə=ku=a=la=fɔ=li=də=tɔ̃=na=muʁ 19
    plœ=ʁə=ta=du=sə=fʁe=ne=zi=ki=ʁit=mə=ta=vi 13
    mwa=ʒə=mə=sau=lə=a=vεk=sε=mo=puʁ=mɛ̃=vɑ̃=te=œ̃=bεl=y=ni=veʁ=pa=ʁa=di=zja=kə 23

Récompense

0
0
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/12/2004 00:00Myst

Tu as raison, ce poème me plais bien! ! ! 🙂
Même si tes poèmes sont courts, ils ont une force incroyable. . .
Ils tirent de la puissance de leur brièveté. . .
J’trouve ça superbe!
Bravo
13 amicalement
Kriss