Poeme : Rage

Rage

Enragée, toutes griffes dehors,
En nage, chaleur de sa colère
Griffes plantées, elles lacèrent,
Tronc d’arbre innocent, remords.

Traces profondes dans le bois agressé
Signature d’un animal farouche
Coup de pattes violents, aveuglé
Ongles inusables sur cette souche.

Passe ses nerfs, enchevêtrés,
Grogne sa hargne agacée,
Crache son mépris illimité
Dans ses yeux, un feu meurtrier.

Admiration devant l’animal en furie,
Un goût identique dans son esprit,
Destruction massive d’un fanatique,
Dilapide son excitation en phrase cynique.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Rage

    en=ra=gée=toutes=grif=fes=de=hors 8
    en=nage=cha=leur=de=sa=co=lère 8
    grif=fes=plan=tées=el=les=la=cèrent 8
    tronc=dar=bre=in=no=cent=re=mords 8

    traces=pro=fondes=dans=le=bois=a=gres=sé 9
    si=gna=ture=dun=a=ni=mal=fa=rouche 9
    coup=de=pat=tes=violents=a=veu=glé 8
    ongles=i=nu=sa=bles=sur=cet=te=souche 9

    passe=ses=nerf=s=en=che=vê=trés 8
    gro=gne=sa=har=gne=a=ga=cée 8
    cra=che=son=mé=pris=illi=mi=té 8
    dans=ses=y=eux=un=feu=meur=trier 8

    ad=mi=ra=tion=de=vant=la=ni=mal=en=fu=rie 12
    un=goût=iden=ti=que=dans=son=es=prit 9
    des=truc=tion=mas=sive=dun=fa=na=ti=que 10
    di=la=pide=son=ex=ci=ta=tion=en=phra=se=cy=nique 13
  • Phonétique : Rage

    ɑ̃ʁaʒe, tutə ɡʁifə dəɔʁ,
    ɑ̃ naʒə, ʃalœʁ də sa kɔlεʁə
    ɡʁifə plɑ̃te, εllə lasεʁe,
    tʁɔ̃k daʁbʁə inɔse, ʁəmɔʁd.

    tʁasə pʁɔfɔ̃də dɑ̃ lə bwaz- aɡʁese
    siɲatyʁə dœ̃n- animal faʁuʃə
    ku də patə vjɔlɑ̃, avøɡle
    ɔ̃ɡləz- inyzablə syʁ sεtə suʃə.

    pasə sε nεʁf, ɑ̃ʃəvεtʁe,
    ɡʁɔɲə sa-aʁɲə aɡase,
    kʁaʃə sɔ̃ mepʁiz- ilimite
    dɑ̃ sεz- iø, œ̃ fø məʁtʁje.

    admiʁasjɔ̃ dəvɑ̃ lanimal ɑ̃ fyʁi,
    œ̃ ɡu idɑ̃tikə dɑ̃ sɔ̃n- εspʁi,
    dεstʁyksjɔ̃ masivə dœ̃ fanatikə,
    dilapidə sɔ̃n- εksitasjɔ̃ ɑ̃ fʁazə sɛ̃ikə.
  • Syllabes Phonétique : Rage

    ɑ̃=ʁa=ʒe=tutə=ɡʁi=fə=də=ɔʁ 8
    ɑ̃=naʒə=ʃa=lœʁ=də=sa=kɔ=lεʁə 8
    ɡʁifə=plɑ̃=te=εl=lə=la=sε=ʁe 8
    tʁɔ̃k=daʁ=bʁə=i=nɔ=se=ʁə=mɔʁd 8

    tʁasə=pʁɔ=fɔ̃də=dɑ̃=lə=bwa=za=ɡʁe=se 9
    si=ɲa=tyʁə=dœ̃=na=ni=mal=faʁuʃə 8
    kudə=pa=tə=vjɔ=lɑ̃=a=vø=ɡle 8
    ɔ̃ɡlə=zi=ny=za=blə=syʁ=sε=tə=suʃə 9

    pa=sə=sε=nεʁf=ɑ̃=ʃə=vε=tʁe 8
    ɡʁɔ=ɲə=sa-a=ʁɲə=a=ɡa=se 8
    kʁaʃə=sɔ̃=me=pʁi=zi=li=mi=te 8
    dɑ̃=sε=zi=ø=œ̃=fø=məʁ=tʁje 8

    ad=mi=ʁa=sjɔ̃də=vɑ̃=la=ni=mal=ɑ̃=fy=ʁi 11
    œ̃=ɡu=i=dɑ̃=tikə=dɑ̃=sɔ̃=nεs=pʁi 9
    dεs=tʁyk=sjɔ̃=ma=sivə=dœ̃=fa=natikə 8
    di=la=pidə=sɔ̃=nεk=si=ta=sjɔ̃=ɑ̃=fʁa=zə=sɛ̃ikə 12

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
17/10/2004 00:00Grosloulou

Beau poème Tigresse des mers. Quoique. . . "Dilapide son excitation en phrase cynique" parait un peu trop cynique, non ?
(KK) GLL (KK)

Auteur de Poésie
17/10/2004 00:00Tigresse Des Mers

C’est l’énervement, mais je ne pense pas que "sympathique" aurais eu le même effet!!

Auteur de Poésie
17/10/2004 00:00Grosloulou

Critique, en phase critique ma chère. Ou encore. . . hum, fatidique, ou. . Accomplit son fatidique destin terrifique (façon néologisme), ou encore terrible, horrible, morbide. . .
De toute façon, t’as raison, c’est tout sauf symplathique.

(KK) GLL (KK)

Auteur de Poésie
20/10/2004 00:00Blue Angel

t’es bien une tigresse toi 😉 bien écrit

Auteur de Poésie
20/10/2004 00:00Jmc

Beau poème.
Amitiés

Auteur de Poésie
22/10/2004 00:00Emyraud

de chaque cri je m’elance
ma plume griffant le papier
et tous ces mots tels des lances
et toutes ces phrases accouchés
eh oui, voila ce que je pense
ce que je suis, que j’ai été
cessons enfin cette ignorance
et si on se decouvrait?

amitiés

Auteur de Poésie
01/11/2004 00:00(K)Parfumer(K)

tres joli poeme on è vraimen plonjer dans cette univer que tu nous impose pour notre
plus grand plaisir!!---------lui-------- poètikemen votre