Poeme-France : Lecture Écrit Souffrance

Poeme : Souffrances Eternelles

Poème Souffrance
Publié le 12/07/2005 16:12

L'écrit contient 215 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Zeussinou

Souffrances Eternelles

Réveil brutal, paupières lourdes et corps endolori
Mes membres tremblent encore, que s’est-il produit
Des flash éblouissent violemment mon encéphale
Lentement ma mémoire revient tant bien que mal

Je suis une épouse heureuse et femme comblée
Travaillant dans une caserne de mon plein grès
Je revois mon mari jouant avec nos deux enfants
Dans notre beau jardin, plutôt vaste et verdoyant

Je frotte mes yeux et cherche à tâtons de la lueur
Mes doigts frôlent une flaque, mon dieu quelle horreur
Je n’y vois qu’un monstre, sans réel visage
Perdu lors d’un incendie ayant tourné au carnage

Tout comme ma chère famille, bonheur à l’état pur
Tous brûlés vifs et réduits en cendre, cruelle torture
Pourtant, je commence à me relever tout doucement
Essuyant avec peine ma lourde tête immaculée de sang

Je me suis évanoui après quelques coups de poing
Ceux d’un homme désirant mes fesses, mes seins
Appuyée contre un mur, je hurle toute ma douleur
Des gens passent, aucun ne fait attention à mes pleurs

J’aperçois au loin les pâles rayons du soleil levant
Je fais quelque pas, je m’efforce à aller de l’avant
En me questionnant encore sur le pourquoi du comment
Car je me demande quand cessera cet éternel châtiment
  • Pieds Hyphénique: Souffrances Eternelles

    ré=veil=bru=tal=pau=pières=lour=des=et=corps=en=do=lo=ri 14
    mes=mem=bres=trem=blent=en=co=re=que=sest=il=pro=duit 13
    des=fla=sh=é=blou=is=sent=vio=lem=ment=mon=en=cé=phale 14
    len=te=ment=ma=mé=moi=re=re=vient=tant=bien=que=mal 13

    je=suis=une=é=pou=se=heu=reu=se=et=fem=me=com=blée 14
    tra=vaillant=dans=u=ne=ca=ser=ne=de=mon=plein=grès 12
    je=re=vois=mon=ma=ri=jou=ant=a=vec=nos=deux=en=fants 14
    dans=no=tre=beau=jar=din=plu=tôt=vas=te=et=ver=doy=ant 14

    je=frot=te=mes=y=eux=et=cherche=à=tâ=tons=de=la=lueur 14
    mes=doigts=frô=lent=u=ne=fla=que=mon=dieu=quel=le=hor=reur 14
    je=ny=vois=quun=mons=tre=sans=réel=vi=sa=ge 11
    per=du=lors=dun=in=cen=die=ay=ant=tour=né=au=car=nage 14

    tout=comme=ma=chè=re=fa=mil=le=bon=heur=à=lé=tat=pur 14
    tous=brû=lés=vifs=et=ré=duits=en=cen=dre=cruel=le=tor=ture 14
    pour=tant=je=commen=ce=à=me=re=le=ver=tout=dou=ce=ment 14
    es=suyant=a=vec=peine=ma=lour=de=tê=teim=ma=cu=lée=de=sang 15

    je=me=suis=é=va=noui=a=près=quel=ques=coups=de=poing 13
    ceux=dun=hom=me=dé=si=rant=mes=fes=ses=mes=seins 12
    ap=puyée=con=tre=un=mur=je=hur=le=tou=te=ma=dou=leur 14
    des=gens=passent=au=cun=ne=fait=at=ten=ti=on=à=mes=pleurs 14

    ja=per=çois=au=loin=les=pâ=les=rayons=du=so=leil=le=vant 14
    je=fais=quel=que=pas=je=mef=force=à=al=ler=de=la=vant 14
    en=me=ques=ti=on=nant=en=core=sur=le=pour=quoi=du=comment 14
    car=je=me=de=mande=quand=ces=se=ra=cet=é=ter=nel=châ=timent 15
  • Phonétique : Souffrances Eternelles

    ʁevεj bʁytal, popjεʁə luʁdəz- e kɔʁz- ɑ̃dɔlɔʁi
    mε mɑ̃bʁə- tʁɑ̃ble ɑ̃kɔʁə, kə sεt- il pʁɔdɥi
    dε flaʃ ebluise vjɔlamɑ̃ mɔ̃n- ɑ̃sefalə
    lɑ̃təmɑ̃ ma memwaʁə ʁəvjɛ̃ tɑ̃ bjɛ̃ kə mal

    ʒə sɥiz- ynə epuzə œʁøzə e famə kɔ̃ble
    tʁavajɑ̃ dɑ̃z- ynə kazεʁnə də mɔ̃ plɛ̃ ɡʁε
    ʒə ʁəvwa mɔ̃ maʁi ʒuɑ̃ avεk no døz- ɑ̃fɑ̃
    dɑ̃ nɔtʁə bo ʒaʁdɛ̃, plyto vastə e vεʁdwajɑ̃

    ʒə fʁɔtə mεz- iøz- e ʃεʁʃə a tatɔ̃ də la lɥœʁ
    mε dwa fʁole ynə flakə, mɔ̃ djø kεllə ɔʁœʁ
    ʒə ni vwa kœ̃ mɔ̃stʁə, sɑ̃ ʁeεl vizaʒə
    pεʁdy lɔʁ dœ̃n- ɛ̃sɑ̃di εjɑ̃ tuʁne o kaʁnaʒə

    tu kɔmə ma ʃεʁə famijə, bɔnœʁ a leta pyʁ
    tus bʁyle vifz- e ʁedɥiz- ɑ̃ sɑ̃dʁə, kʁyεllə tɔʁtyʁə
    puʁtɑ̃, ʒə kɔmɑ̃sə a mə ʁələve tu dusəmɑ̃
    esyiɑ̃ avεk pεnə ma luʁdə tεtə imakyle də sɑ̃

    ʒə mə sɥiz- evanui apʁε kεlk ku də puiŋ
    sø dœ̃n- ɔmə deziʁɑ̃ mε fesə, mε sɛ̃
    apyie kɔ̃tʁə œ̃ myʁ, ʒə yʁlə tutə ma dulœʁ
    dε ʒɑ̃ pase, okœ̃ nə fε atɑ̃sjɔ̃ a mε plœʁ

    ʒapεʁswaz- o lwɛ̃ lε palə ʁεjɔ̃ dy sɔlεj ləvɑ̃
    ʒə fε kεlkə pa, ʒə mefɔʁsə a ale də lavɑ̃
    ɑ̃ mə kεstjɔnɑ̃ ɑ̃kɔʁə syʁ lə puʁkwa dy kɔmɑ̃
    kaʁ ʒə mə dəmɑ̃də kɑ̃ sesəʁa sεt etεʁnεl ʃatime
  • Pieds Phonétique : Souffrances Eternelles

    ʁe=vεj=bʁy=tal=po=pjεʁə=luʁ=də=ze=kɔʁ=zɑ̃=dɔ=lɔ=ʁi 14
    mε=mɑ̃=bʁə=tʁɑ̃=ble=ɑ̃=kɔ=ʁə=kə=sε=til=pʁɔd=ɥi 13
    dε=flaʃ=e=blu=i=se=vjɔ=la=mɑ̃=mɔ̃=nɑ̃=se=fa=lə 14
    lɑ̃=tə=mɑ̃=ma=me=mwa=ʁə=ʁə=vj=ɛ̃=tɑ̃=bjɛ̃=kə=mal 14

    ʒə=sɥi=zynə=e=pu=zə=œ=ʁø=zə=e=fa=mə=kɔ̃=ble 14
    tʁa=va=j=ɑ̃=dɑ̃=zy=nə=ka=zεʁ=nə=də=mɔ̃=plɛ̃=ɡʁε 14
    ʒə=ʁə=vwa=mɔ̃=ma=ʁi=ʒu=ɑ̃=a=vεk=no=dø=zɑ̃=fɑ̃ 14
    dɑ̃=nɔ=tʁə=bo=ʒaʁ=dɛ̃=ply=to=vas=tə=e=vεʁ=dwa=jɑ̃ 14

    ʒə=fʁɔtə=mε=zi=ø=ze=ʃεʁ=ʃə=a=ta=tɔ̃=də=la=lɥœʁ 14
    mε=dwa=fʁo=le=y=nə=fla=kə=mɔ̃=djø=kεl=lə=ɔ=ʁœʁ 14
    ʒə=ni=vwa=kœ̃=mɔ̃s=tʁə=sɑ̃=ʁe=εl=vi=za=ʒə 12
    pεʁ=dy=lɔʁ=dœ̃=nɛ̃=sɑ̃=di=ε=jɑ̃=tuʁ=ne=o=kaʁ=naʒə 14

    tu=kɔmə=ma=ʃε=ʁə=fa=mi=jə=bɔ=nœʁ=a=le=ta=pyʁ 14
    tus=bʁy=le=vif=ze=ʁed=ɥi=zɑ̃=sɑ̃dʁə=kʁy=εl=lə=tɔʁ=tyʁə 14
    puʁ=tɑ̃=ʒə=kɔ=mɑ̃=sə=amə=ʁə=lə=ve=tu=du=sə=mɑ̃ 14
    e=sy=i=ɑ̃=a=vεk=pεnə=ma=luʁ=də=tε=tə=i=ma=ky=le=də=sɑ̃ 18

    ʒə=mə=sɥi=ze=va=nu=i=a=pʁε=kεl=kə=kudə=pu=iŋ 14
    sø=dœ̃=nɔ=mə=de=zi=ʁɑ̃=mε=fe=sə=mε=sɛ̃ 12
    a=py=i=e=kɔ̃tʁəœ̃=myʁ=ʒə=yʁ=lə=tu=tə=ma=du=lœʁ 14
    dε=ʒɑ̃=pa=se=o=kœ̃=nə=fε=a=tɑ̃=sjɔ̃=a=mε=plœʁ 14

    ʒa=pεʁ=swa=zo=lwɛ̃=lε=palə=ʁε=jɔ̃=dy=sɔ=lεj=lə=vɑ̃ 14
    ʒə=fε=kεl=kə=pa=ʒə=me=fɔʁsə=a=a=le=də=la=vɑ̃ 14
    ɑ̃=mə=kεs=tjɔ=nɑ̃=ɑ̃=kɔʁə=syʁ=lə=puʁ=kwa=dy=kɔ=mɑ̃ 14
    kaʁʒə=mə=də=mɑ̃=də=kɑ̃=se=sə=ʁa=sεt=e=tεʁ=nεl=ʃa=ti=me 16

PostScriptum

Petit retour express : ) Merci d’avance à ceux qui laisseront un petit mot : )

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
12/07/2005 18:11Tamsuccube

didonc t’es inspirer bizarement en ce moment , c’est beau mais....je savais pas ke tu me cachait tt ca papounet ! t’es en faite ma mamounette ! 😛
hihihi non je deconne ta encore tres bien ecrit comme d’ab y’a meme des mots ke je sais meme pas ce ke sa veut dire sa prouve bien ke c toi le popa et moi l’enfant MDR
bisouuuuuu plein de bave pr toi
ta pitite Tam

Auteur de Poésie
12/07/2005 18:59Zeussinou

lol j’avais envie de changer le "je" alors voilà je suis passé de l’autre côté de la barrière le temps d’un écrit 😃 merchi pour ton p’tit mot ma tite fillounette baveuse et ro poutoux for you in your cou 🙂

Auteur de Poésie
12/07/2005 21:54Cindy Limpens

Il est tres zoli comme a ton habite, dombu tout beau... Mais dois je encore te repeter aue j aime te lire ? Tu as trouver les bons mots pr rendre ton ecrits sublime c bien la ton talent... Bisous de La Petite Fille...{}{}(F)(F)

Auteur de Poésie
13/07/2005 22:32Rip13

Magnifique:)
-xoxox- miko rip13

Auteur de Poésie
15/07/2005 17:02Sheris

Y’a un truc qu’est bien avec le talent, c’est qu’on peut pas l’effacer ... Bahh en fait, tu fais toujours des poèmes aussi, classe mais est-ce un besoin de le dire ?? Ouais, c’est vraiment sublime, comme je dis souvent: " La grande classe en Pyjama ..." 😃 ( avec des trucs pareils, je comprends que tu regardes ce message avec des yeux bizarre 🙂 )
J’t y fais un super bizou ....

La tite Marionette (F) ( ça faisait longtemps que j’avais pas signé comme de ce pseudo :S )

Auteur de Poésie
08/08/2005 13:31Marie_15290

Salut mister!
Ben je vais avouer que sa fait 8 mois que je suis + venue sur le site.Je voulais inaugurer mon retour en lisant un de tes poèmes...et franchement je ne le regrette pas toujours cette finesse....enfin bravo jeune homme!
bisou
Marie

Auteur de Poésie
05/09/2005 13:50(F)Fleurlune Mimi(F)

je t’ai jamais lu mais ce poeme me plait enormement en tte sa tristesse et ses souffrances ca montre une d vérité d cette vie cruelle
bonne continuation zeussinou

la fleur de lune (f)