Poeme-France : Forum sujet

Sujet du forum : 30/09/2016 : Liberté Du Poète

Le poète devrait être libre à tous égards en ce qui a trait à sa création, surtout en typographie et en ponctuation. Le saut de ligne ne devrait
pas systématiquement amener une majuscule, et la capitalisation ou non du titre du poème est un choix qui devrait appartenir au créateur. Ces prérogatives interfèrent directement avec l’expression poétique et lui affectent une uniformité parasite.
Liberté aux poètes !

Les messages

Illusionle 30/09/2016 11:47

Le problème vient du fait que 90% des personnes ne respectent pas le peu de consignes de publication...
J’ai donc choisi d’instaurer des filtres afin d’uniformiser et d’éviter par exemple les textes entier en majuscule... De plus, il est d’usage en poésie de mettre la première lettre du vers en majuscule et de respecter la ponctuation, par conséquent, si les écrits seraient mieux travailler avant publication, finalement il n’y aurait aucune modification automatique effectuées (vu qu’elles ne concernent que les majuscules et la ponctuation) 😉
Liberté d’accord, mais il ne faudrait pas qu’elle interfère avec la liberté du lecteur de lire des textes travaillés et avec un minimum de mise en forme.

L'épinardle 30/09/2016 13:27

Si les majuscules participent de l’expression poétique, le lecteur s’en remettra bien, croyez-moi. Mieux : il en gagnera. Pardon, mais rien n’est "d’usage" en poésie. Allez dire à Bukowski que la première lettre du vers doit être en majuscule, voyez ce qu’il vous répondra...

Pierre de Cœur le 28/12/2016 07:13

Je trouve que trop de fioritures genre type de police, couleurs, dessins, et similaires ont distrayants et hors poésie et je me maintiens moi-même dans un style classique habituellement peu gêné par les restrictions actuelles, mais je suis d’accord qu’elles limitent trop les poètes. Par exemple j’ai écrit quelques pièces courtes sans ponctuation et je n’aimerais pas qu’on en ajoute. Dans un des poèmes que j’ai publiés, il y a un acrostiche qui serait plus lisible si je pouvais utiliser des caractères gras. Dans ce même poème, j’ai deux vers que je voudrais aligner en tabulant le second et sans majuscule au second. J’ai aussi quelques poèmes qui doivent être alignés d’une façon non-classique, en tabulations.Donc, bien que je n’aime pas les présentations rococo de certains autres forums, un peu plus de flexibilité serai bienvenue.

Illusionle 28/12/2016 17:02

Bonjour,
Il n’y a pas de ponctuation ajouté mais les espaces allant avec une ponctuation : par exemple une virgule est forcément suivie d’un espace (donc s’il n’y est pas il s’ajoute automatiquement). C’est d’ailleurs une des règles élémentaire de typographie et de grammaire... De plus ça augmente nettement la lisibilité de l’écrit 😉
Quand dans les différentes options la forme poétique est défini sur acrostiche la première lettre se met automatiquement en gras.
Pour pouvoir aligner un vers a la fin du deuxième vers, sur ce site ça restera impossible car en fonction des visiteurs la taille de l’écran change donc forcement pour des vers longs par exemple il y a des retours à la ligne qui peuvent se faire en plein milieu du vers et donc s’il y a des espaces / tabulations pour aller a la fin du vers précédant ça fera comme s’il y a un changement de strophe et donc le texte sera beaucoup moins compréhensible.
Il faut être conscient que contrairement a une feuille de papier par exemple A4 ici les tailles sont différentes entre les visiteurs ce qui rend quasiment impossible certaine mise en page.

L'épinardle 14/01/2017 21:31

Mais si un poète décide de jouer avec la virgule en la détournant de sa fonction syntaxique pour une quelconque raison ? Après tout, l’intérêt de la poésie se trouve dans sa remise en question de tous les éléments de l’expression linguistique, y compris les plus élémentaires. Je pense à Claude Gauvreau, par exemple, qui dans certains de ses poèmes les plus opaques a pris un malin plaisir à décomposer la langue jusqu’au morphème.

Hugo Le Maltaisle 01/02/2017 17:20

Euh... Et la licence poétique...?

Illusionle 02/02/2017 19:23

Hugo Le Maltais explique ta pensée...

Margezenle 19/11/2017 22:00

Les poèmes contemporains , ceux où l’on écrit n’importe quoi...

Illusionle 21/11/2017 12:12

Sauf que même si c’est écrit " n’importe quoi " il y a quand même les règles de grammaire et de typographie à respecter… Il faut que ça reste lisible et compréhensible !