Poeme : Clandestins

Clandestins

L’EUROPE est-elle l’eldorado ?
À la recherche de l’euro
Du fin fond de l’afrique
Les jeunes prennent des risques
Pour fuir la pauvreté
Pour fuir l’insécurité
Dans des camions entassés
Ils font la traversé
Par des passeurs sans ames ;
Profitant d’une mer calme
Sur des barques en surcharge
Ils prennent le large ;
Quelques jours plus tard
Au loin des charognards
Annonçant le pire
Tout le monde soupire
La mer a rejeté des corps
Des africains morts ;
Ceux qui ont de la chance
En espagne, l’italie, ou la france
Un autre combat les attend
Pour une poignée d’argent
Mourir ou vivre dans des taudis
Que faire devant cette tragédie ?

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Clandestins

    leu=ropeest=elle=lel=do=ra=do 7
    à=la=re=cherche=de=leu=ro 7
    du=fin=fond=de=la=frique 6
    les=jeunes=pren=nent=des=risques 6
    pour=fu=ir=la=pauvre=té 6
    pour=fu=ir=lin=sé=cu=ri=té 8
    dans=des=ca=mions=en=tas=sés 7
    ils=font=la=tra=ver=sé 6
    par=des=pas=seurs=sans=ames 6
    pro=fi=tant=dune=mer=calme 6
    sur=des=bar=ques=en=sur=charge 7
    ils=pren=nent=le=lar=ge 6
    quel=ques=jours=plus=tard 5
    au=loin=des=cha=ro=gnards 6
    an=non=çant=le=pi=re 6
    tout=le=mon=de=sou=pire 6
    la=mer=a=re=je=té=des=corps 8
    des=a=fri=cains=morts 5
    ceux=qui=ont=de=la=chance 6
    en=es=pagne=li=ta=lie=ou=la=france 9
    un=autre=com=bat=les=at=tend 7
    pour=u=ne=poi=gnée=dargent 6
    mou=rir=ou=vivre=dans=des=tau=dis 8
    que=faire=de=vant=cet=te=tra=gé=die 9
  • Phonétique : Clandestins

    ləʁɔpə εt- εllə lεldɔʁado ?
    a la ʁəʃεʁʃə də ləʁo
    dy fɛ̃ fɔ̃ də lafʁikə
    lε ʒənə pʁεne dε ʁisk
    puʁ fɥiʁ la povʁəte
    puʁ fɥiʁ lɛ̃sekyʁite
    dɑ̃ dε kamjɔ̃z- ɑ̃tase
    il fɔ̃ la tʁavεʁse
    paʁ dε pasœʁ sɑ̃z- amə,
    pʁɔfitɑ̃ dynə mεʁ kalmə
    syʁ dε baʁkz- ɑ̃ syʁʃaʁʒə
    il pʁεne lə laʁʒə,
    kεlk ʒuʁ plys taʁ
    o lwɛ̃ dε ʃaʁɔɲaʁd
    anɔ̃sɑ̃ lə piʁə
    tu lə mɔ̃də supiʁə
    la mεʁ a ʁəʒəte dε kɔʁ
    dεz- afʁikɛ̃ mɔʁ,
    sø ki ɔ̃ də la ʃɑ̃sə
    ɑ̃n- εspaɲə, litali, u la fʁɑ̃sə
    œ̃n- otʁə kɔ̃ba lεz- atɑ̃
    puʁ ynə pwaɲe daʁʒe
    muʁiʁ u vivʁə dɑ̃ dε todi
    kə fεʁə dəvɑ̃ sεtə tʁaʒedi ?
  • Syllabes Phonétique : Clandestins

    lə=ʁɔpə=ε=tεllə=lεl=dɔ=ʁa=do 8
    a=la=ʁə=ʃεʁ=ʃə=də=lə=ʁo 8
    dy=fɛ̃=fɔ̃=də=la=fʁi=kə 7
    lε=ʒə=nə=pʁε=ne=dε=ʁisk 7
    puʁ=fɥ=iʁ=la=po=vʁə=te 7
    puʁ=fɥ=iʁ=lɛ̃=se=ky=ʁi=te 8
    dɑ̃=dε=ka=mj=ɔ̃=zɑ̃=ta=se 8
    il=fɔ̃=la=tʁa=vεʁ=se 6
    paʁ=dε=pa=sœ=ʁə=sɑ̃=za=mə 8
    pʁɔ=fi=tɑ̃=dy=nə=mεʁ=kal=mə 8
    syʁ=dε=baʁ=kzɑ̃=syʁ=ʃaʁ=ʒə 7
    il=pʁε=ne=lə=laʁ=ʒə 6
    kεl=kə=ʒuʁ=plys=taʁ 5
    o=lwɛ̃=dε=ʃa=ʁɔ=ɲaʁd 6
    a=nɔ̃=sɑ̃=lə=pi=ʁə 6
    tu=lə=mɔ̃=də=su=pi=ʁə 7
    la=mεʁ=a=ʁə=ʒə=te=dε=kɔʁ 8
    dε=za=fʁi=kɛ̃=mɔʁ 5
    sø=ki=ɔ̃=də=la=ʃɑ̃=sə 7
    ɑ̃=nεs=paɲə=li=ta=li=u=lafʁɑ̃sə 8
    œ̃=no=tʁə=kɔ̃=ba=lε=za=tɑ̃ 8
    puʁ=y=nə=pwa=ɲe=daʁ=ʒe 7
    mu=ʁiʁ=u=vivʁə=dɑ̃=dε=to=di 8
    kə=fεʁə=də=vɑ̃=sε=tə=tʁa=ʒe=di 9

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
25/04/2007 17:29Nathy

Très beau poème et surtout très vrai ; difficile d’envisager un avenir favorable pour tous ces clandestins. Amicalement

Auteur de Poésie
25/04/2007 19:50Riukan

tres jolie poeme est tellement vraix mes amitiers

Auteur de Poésie
26/04/2007 00:27Elisa10

Très beau poème sur une dure réalité de la vie, si le monde pouvais changer..
Amitiés Elisa

Auteur de Poésie
26/04/2007 19:17Tiphaine15

joli poeme
tellement vrai

Auteur de Poésie
26/04/2007 19:19Tiphaine15

beau poeme

Auteur de Poésie
30/04/2007 16:14Edeltayon

le sujet est plus qu’interessant dommage que tu ne l’es pas assez soigné dans la forme....mais au moins cela change des problemes nombriliste dont on fait part(entre autres les miens en premiers).....amitié

Auteur de Poésie
01/05/2007 22:42Flocondeneige

trés joliement décrite,cette dure réalité...J’apprécie cette simplicité déroutante qui transporte sur le lieu meme de l’action...Tes mots sont doux meme si c’est difficile..TR2S JOLI

Auteur de Poésie
25/10/2020 02:16Printemps

Joli poème sur la clandestinité! C’est bien une triste réalité! Merci du partage!