Poeme : Pluie

Pluie

Son cœur est
Une haute colline.
En devenant un nuage
Je le touche.
Parfois après avoir frappé son sein pierreux
En mouillant les collines, les arbres, les champs, et les maisons
Je descends.
Les gens pensent que je suis une pluie.

Nilim Kumar
Traduit de l’assamais
Par Binod Kumar Gogoi

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Pluie

    son=cœur=est 3
    u=ne=hau=te=col=line 6
    en=de=ve=nant=un=nuage 6
    je=le=tou=che 4
    par=fois=a=près=a=voir=frap=pé=son=sein=pier=reux 12
    en=mouillant=les=col=lines=les=ar=bres=les=champs=et=les=mai=sons 14
    je=des=cends 3
    les=gens=pensent=que=je=suis=u=ne=pluie 9

    ni=lim=ku=mar 4
    tra=duit=de=las=sa=mais 6
    par=bi=nod=ku=mar=go=goi 7
  • Phonétique : Pluie

    sɔ̃ kœʁ ε
    ynə-otə kɔlinə.
    ɑ̃ dəvənɑ̃ œ̃ nɥaʒə
    ʒə lə tuʃə.
    paʁfwaz- apʁεz- avwaʁ fʁape sɔ̃ sɛ̃ pjeʁø
    ɑ̃ mujɑ̃ lε kɔlinə, lεz- aʁbʁə, lε ʃɑ̃, e lε mεzɔ̃
    ʒə desɑ̃.
    lε ʒɑ̃ pɑ̃se kə ʒə sɥiz- ynə plɥi.

    nilim kymaʁ
    tʁadɥi də lasamε
    paʁ binɔd kymaʁ ɡɔɡwa
  • Syllabes Phonétique : Pluie

    sɔ̃=kœ=ʁə=ε 4
    y=nə-otə=kɔ=linə 5
    ɑ̃də=və=nɑ̃=œ̃=nɥ=aʒə 6
    ʒə=lə=tu=ʃə 4
    paʁ=fwa=za=pʁε=za=vwaʁ=fʁa=pe=sɔ̃=sɛ̃=pje=ʁø 12
    ɑ̃=mu=jɑ̃=lε=kɔ=linə=lε=zaʁ=bʁə=lε=ʃɑ̃=e=lε=mε=zɔ̃ 15
    ʒə=de=sɑ̃ 3
    lε=ʒɑ̃=pɑ̃se=kə=ʒə=sɥi=zy=nə=plɥi 9

    ni=lim=ky=maʁ 4
    tʁad=ɥidə=la=sa=mε 5
    paʁ=bi=nɔd=ky=maʁ=ɡɔ=ɡwa 7

Récompense

0
1
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
25/09/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.