Poeme : Identité1 : Jesouffre, Identité2 : Je Souri. A Koi Bon ?

Identité1 : Jesouffre, Identité2 : Je Souri. A Koi Bon ?

Une petite lame carésse mon cœur
Me pointille a chaque moment de bonheur
Rend l’obligeance de terreur
A la fausse impréssion de ma saveur

Ma souffrance, celle que peut s’impregne
Me guide vers la réfléxion qui me baigne
Attrape ma vie pour se rendre celui qui régne
Celui qui n’a le droit qu’a l’éternel, qui saigne…

Etant observateur de se que l’on ne veut voir
Celui fixant vers le mystere du coté noir
Je deviens l’âme perdu, dans un manoir
Je devient le philosophe déchu, qui ne veut croire

Ainsi pour moi, TOUT ne devient qu’un RIEN
Je n’arive guere a m’ataché a chaques matins
Passant laprem, a forgé un 2eme portrait humain
Plutôt joyeux, heureux, qui cache en vain mon coté serein

Le soir est mon domaine de force, je veux absolument le vivre
Apprendre a rester triste, ne voulant quitter ce paysage ivre
De mélancolie, de calme, de pensée furtive sur la somre rive
Que forme la patience de s’assagir, mais, sans aucun avenir

Parfois, j’envie de retourner dans l’inconscience
Où l’on passe une vie heureuse sans souscience
J’en est marre de découvrir ce qui méne a la souffrance
Qui pourtant méne a une compréhension intense…

… Mais ne sert à rien dans la vie
Ainsi ceux qui comprennent l’ultime cri
Sont amené à devenir une chose d’oubli
L’anti sentimental devient un etre qui sourit

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Identité1 : Jesouffre, Identité2 : Je Souri. A Koi Bon ?

    u=ne=pe=ti=te=la=me=ca=rés=se=mon=cœur 12
    me=poin=ti=lle=a=cha=que=mo=ment=de=bon=heur 12
    rend=lo=bli=gean=ce=de=ter=reur 8
    a=la=faus=se=im=prés=si=on=de=ma=sa=veur 12

    ma=souf=fran=ce=cel=le=que=peut=sim=pregne 10
    me=gui=de=vers=la=ré=fléxi=on=qui=me=bai=gne 12
    at=trape=ma=vie=pour=se=ren=dre=ce=lui=qui=régne 12
    ce=lui=qui=na=le=droit=qua=lé=ter=nel=qui=saigne 12

    etant=ob=ser=va=teur=de=se=que=lon=ne=veut=voir 12
    ce=lui=fix=ant=vers=le=mys=te=re=du=co=té=noir 13
    je=de=viens=lâ=me=per=du=dans=un=ma=noir 11
    je=de=vient=le=phi=lo=sophe=dé=chu=qui=ne=veut=croire 13

    ain=si=pour=moi=tout=ne=de=vient=quun=rien 10
    je=na=rive=gue=rea=ma=ta=ché=a=cha=ques=ma=tins 13
    pas=sant=la=prem=a=for=gé=un=deux=e=me=por=trait=hu=main 15
    plu=tôt=joy=eux=heu=reux=qui=cacheen=vain=mon=co=té=se=rein 14

    le=soir=est=mon=do=maine=de=for=ce=je=veux=ab=so=lu=ment=le=vivre 17
    ap=prendrea=res=ter=tris=te=ne=vou=lant=quit=ter=ce=pa=y=sa=ge=ivre 17
    de=mé=lan=co=lie=de=cal=me=de=pen=sée=fur=tive=sur=la=som=re=rive 18
    que=forme=la=pa=tien=ce=de=sas=sa=gir=mais=sans=au=cun=a=ve=nir 17

    par=fois=jen=vie=de=re=tour=ner=dans=lin=cons=cience 12
    où=lon=passe=u=ne=vie=heu=reu=se=sans=sous=cience 12
    jen=est=mar=re=de=dé=cou=vrir=ce=qui=ménea=la=souf=france 14
    qui=pour=tant=ménea=u=ne=com=pré=hen=sion=in=tense 12

    mais=ne=sert=à=rien=dans=la=vie 9
    ain=si=ceux=qui=com=pren=nent=lul=ti=me=cri 11
    sont=ame=né=à=de=ve=nir=u=ne=cho=se=dou=bli 13
    lan=ti=sen=timen=tal=de=vient=un=e=tre=qui=sou=rit 13
  • Phonétique : Identité1 : Jesouffre, Identité2 : Je Souri. A Koi Bon ?

    ynə pətitə lamə kaʁesə mɔ̃ kœʁ
    mə pwɛ̃tijə a ʃakə mɔmɑ̃ də bɔnœʁ
    ʁɑ̃ lɔbliʒɑ̃sə də teʁœʁ
    a la fosə ɛ̃pʁesjɔ̃ də ma savœʁ

    ma sufʁɑ̃sə, sεllə kə pø sɛ̃pʁεɲə
    mə ɡidə vεʁ la ʁefleksjɔ̃ ki mə bεɲə
    atʁapə ma vi puʁ sə ʁɑ̃dʁə səlɥi ki ʁeɲə
    səlɥi ki na lə dʁwa ka letεʁnεl, ki sεɲə…

    ətɑ̃ ɔpsεʁvatœʁ də sə kə lɔ̃ nə vø vwaʁ
    səlɥi fiksɑ̃ vεʁ lə mistəʁə dy kɔte nwaʁ
    ʒə dəvjɛ̃ lamə pεʁdy, dɑ̃z- œ̃ manwaʁ
    ʒə dəvjɛ̃ lə filozɔfə deʃy, ki nə vø kʁwaʁə

    ɛ̃si puʁ mwa, tu nə dəvjɛ̃ kœ̃ ʁjɛ̃
    ʒə naʁivə ɡəʁə a mataʃe a ʃak matɛ̃
    pasɑ̃ lapʁεm, a fɔʁʒe œ̃ døz- əmə pɔʁtʁε ymɛ̃
    plyto ʒwajø, œʁø, ki kaʃə ɑ̃ vɛ̃ mɔ̃ kɔte səʁɛ̃

    lə swaʁ ε mɔ̃ dɔmεnə də fɔʁsə, ʒə vøz- absɔlymɑ̃ lə vivʁə
    apʁɑ̃dʁə a ʁεste tʁistə, nə vulɑ̃ kite sə pεizaʒə ivʁə
    də melɑ̃kɔli, də kalmə, də pɑ̃se fyʁtivə syʁ la sɔmʁə ʁivə
    kə fɔʁmə la pasjɑ̃sə də sasaʒiʁ, mε, sɑ̃z- okœ̃ avəniʁ

    paʁfwa, ʒɑ̃vi də ʁətuʁne dɑ̃ lɛ̃kɔ̃sjɑ̃sə
    u lɔ̃ pasə ynə vi œʁøzə sɑ̃ susjɑ̃sə
    ʒɑ̃n- ε maʁə də dekuvʁiʁ sə ki menə a la sufʁɑ̃sə
    ki puʁtɑ̃ menə a ynə kɔ̃pʁeɑ̃sjɔ̃ ɛ̃tɑ̃sə…

    … mε nə sεʁ a ʁjɛ̃ dɑ̃ la vi
    ɛ̃si sø ki kɔ̃pʁεne lyltimə kʁi
    sɔ̃t- aməne a dəvəniʁ ynə ʃozə dubli
    lɑ̃ti sɑ̃timɑ̃al dəvjɛ̃ œ̃n- εtʁə ki suʁi
  • Syllabes Phonétique : Identité1 : Jesouffre, Identité2 : Je Souri. A Koi Bon ?

    y=nə=pə=ti=tə=la=mə=ka=ʁe=sə=mɔ̃=kœ=ʁə 13
    mə=pwɛ̃=ti=jə=a=ʃa=kə=mɔ=mɑ̃=də=bɔ=nœ=ʁə 13
    ʁɑ̃=lɔ=bli=ʒɑ̃=sə=də=te=ʁœ=ʁə 9
    a=la=fo=sə=ɛ̃=pʁe=sj=ɔ̃=də=ma=sa=vœ=ʁə 13

    ma=su=fʁɑ̃=sə=sεl=lə=kə=pø=sɛ̃=pʁε=ɲə 11
    mə=ɡi=də=vεʁ=la=ʁe=flek=sj=ɔ̃=ki=mə=bε=ɲə 13
    a=tʁa=pə=ma=vi=puʁ=sə=ʁɑ̃=dʁə=səl=ɥi=ki=ʁe=ɲə 14
    səl=ɥi=ki=na=lə=dʁwa=ka=le=tεʁ=nεl=ki=sε=ɲə 13

    ə=tɑ̃=ɔp=sεʁ=va=tœ=ʁə=də=sə=kə=lɔ̃=nə=vø=vwaʁ 14
    səl=ɥi=fik=sɑ̃=vεʁ=lə=mis=tə=ʁə=dy=kɔ=te=nwaʁ 13
    ʒə=də=vj=ɛ̃=la=mə=pεʁ=dy=dɑ̃=zœ̃=ma=nwaʁ 12
    ʒə=də=vjɛ̃=lə=fi=lo=zɔ=fə=de=ʃy=ki=nə=vø=kʁwaʁə 14

    ɛ̃=si=puʁ=mwa=tu=nə=də=vj=ɛ̃=kœ̃=ʁj=ɛ̃ 12
    ʒə=na=ʁi=və=ɡə=ʁə=a=ma=ta=ʃe=a=ʃak=ma=tɛ̃ 14
    pa=sɑ̃=la=pʁεm=a=fɔʁ=ʒe=œ̃=døzə=mə=pɔʁ=tʁε=y=mɛ̃ 14
    ply=to=ʒwa=jø=œ=ʁø=ki=kaʃəɑ̃=vɛ̃=mɔ̃=kɔ=te=sə=ʁɛ̃ 14

    lə=swaʁ=ε=mɔ̃=dɔ=mεnə=də=fɔʁ=sə=ʒə=vø=zab=sɔ=ly=mɑ̃=lə=vivʁə 17
    a=pʁɑ̃dʁəa=ʁεs=te=tʁis=tə=nə=vu=lɑ̃=ki=te=sə=pε=i=za=ʒə=ivʁə 17
    də=me=lɑ̃=kɔ=li=də=kal=mə=də=pɑ̃se=fyʁ=ti=və=syʁ=la=sɔm=ʁə=ʁivə 18
    kə=fɔʁmə=la=pa=sjɑ̃=sə=də=sa=sa=ʒiʁ=mε=sɑ̃=zo=kœ̃=a=və=niʁ 17

    paʁ=fwa=ʒɑ̃=vi=də=ʁə=tuʁ=ne=dɑ̃=lɛ̃=kɔ̃=sj=ɑ̃=sə 14
    u=lɔ̃=pa=sə=y=nə=vi=œ=ʁø=zə=sɑ̃=su=sjɑ̃=sə 14
    ʒɑ̃=nε=maʁə=də=de=ku=vʁiʁ=sə=ki=me=nəa=la=su=fʁɑ̃sə 14
    ki=puʁ=tɑ̃=me=nə=a=y=nə=kɔ̃=pʁe=ɑ̃=sjɔ̃=ɛ̃=tɑ̃sə 14

    mε=nə=sεʁ=a=ʁj=ɛ̃=dɑ̃=la=vi 10
    ɛ̃=si=sø=ki=kɔ̃=pʁε=ne=lyl=ti=mə=kʁi 11
    sɔ̃=ta=mə=ne=a=də=və=niʁ=y=nə=ʃo=zə=du=bli 14
    lɑ̃=ti=sɑ̃=ti=mɑ̃=al=də=vjɛ̃=œ̃=nε=tʁə=ki=su=ʁi 14

PostScriptum

Je pense ke je lé mal éxprimé, enfin laissé tjs vos appréciations, sa pouré metre utile. . .

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Sirian

g pt etr mal compri mé s ki é sur c k ta 1 truc ^c pluzieur prsonalit suivan kt ac t pot ou seul. . . si c sa di toa ke j me sui forg moa ossi de prsonalit, soa pr m adapt, soa pr m protg (a la baz c sa) & m aid a m fr rspect, se ki ma prmi ensuit d pouvoar dir s ke j pens & d fr valoar ma parol. . . le truc c k m1tnan c rst & du cou i m ariv d parlé d moa a la 3ème prsonn. . . !!! mé c qd ^m klke choz d formidabl pask sa apprd la toléranss (& oui on s adapt a tt & on accept tte lé diférenss). . .
sinon ton pom è trè b1, de tte fasson g vu k ten étè + a ton 1er !!!!!! continu ^c sa !!!!!
ciao, & pass voar lé m1 si t a le tps. . .

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Ian Nottingham

Non tu t’es bien exprimé. . . En tout cas pour ma part, car je me retrouve en tes mots pour vivre la même. . . Chaque matin je n’ai envie que d’une seule chose. . . ne plus me réveiller. . . Et pourtant je me lève. . .
Une fois devant les amis, je suis tout sourire, je remonte le moral, je met la joie. . . . . . . Joie qu’en moi je n’ai pas. . . .
Une fois la nuit, une fois seul ds ma chambre je redeviens une ombre, l’ombre de moi-même ou de ce que j’ai peut-être été. . . . . . . . . . . .
Merci Crow. . . Merci, sincèrement et bravo
Eternellement
Ian

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Xander

Je suis un enfant né à l’aube de minuit enfant de la nuit enfant de l’oublie enfant de la mort tout ce que je peu dire c’est que je comprend dans ma tête se bouscule des idées noires et je me complet souvent dans cette état des idées sur le mal ou d’autre chose aors je te dit merci pour ce beau poème criant de vérité

Auteur de Poésie
10/08/2004 00:00+(C+r+o+w)+(S)(S)(S)

Mersi, vos commentaires me toucheront éternellement, et me rassure otre part ke je ne suis pa le seul. . .
Mersi

Auteur de Poésie
10/08/2004 00:00Starla

Je trouve ton poème très profond, quel désespoir, quelle tristesse. C’est très beau mais ne tue pas l’espoir. Tu connaîtras des jours meilleurs car la vie c’est l’espoir. Bisous

Auteur de Poésie
11/08/2004 00:00Sheron

Sentimental. Opiacée. Qui déverrouille la porte de la geôle de l’identité. Elle donne sur la cour de la prison. . .
dictionnaire du diable. . . .
Je pose les armes. . .
Bravo
Amitié

Auteur de Poésie
11/08/2004 00:00Agame

bah, didonc. . . que de commentaires!ça ne m’etonne pas tellement que ton poème est beau!tu as les mêmes ressentis que moi (et je suppose de pleins d’autres personne) en ce qui concerne ce contraste entre ce que tu paraît et ce que tu es (ou "n’est plus"). je suis parfaitement en accord avec ce qu’a écrit ian Nottingam en tout cas. allé byz
@+
agathe

Auteur de Poésie
11/08/2004 00:00Angeloftheshadow 666

Tu t’es bien exprimé. . . je pourrai presque m’y retrouver. . . se lever presque triste en se rendant compte qu’on est encore en vie, mais devant les autres on sourit, remontant le moral, alors que le notre défaille. . . le soir on redevient celui qu’on est intérieurement. . . bravo à toi. . .

Auteur de Poésie
12/08/2004 00:00+(C+r+o+w)+(S)(S)(S)

Mersi a tous pour vos com, ptite bouh de tendresse : Je pense ke l’ombre, c plutot moi, et "l’ange de la joie" (chavé pa comen dire le contraire d’ombre) qui cohabite. mais encore mici pour vos com.

Auteur de Poésie
14/08/2004 00:00Mwa !!

quel poeme poeme. . . . sinserement je n’est rien d’autre a dire. . . . bisou

Auteur de Poésie
25/08/2004 00:00Djedje Khiter

Je retiens cette phrase : "J’en est marre de découvrir ce qui méne a la souffrance". . . ce qui me mène à te demander d’en écrire sur ce sujet de découverte. . .
Appréciation : (-)(-)

Auteur de Poésie
30/08/2004 00:00Tinaz003

ce qui te touche me touche. . . très beau poeme. . .
Tendres baisers
tinaz003