Poeme-France : Lecture Écrit Histoire

Poeme : Les 4 Saisons Du Silence : Iii. Le Printemps.

Poème Histoire
Publié le 16/09/2005 08:50

L'écrit contient 238 mots qui sont répartis dans 9 strophes.

Poete : Cindy Limpens

Les 4 Saisons Du Silence : Iii. Le Printemps.

III. Le Printemps.

Assis sur le banc de mes souvenirs
Cet air de renaissance, je respire,
Je regarde les enfants qui courent,
Les adolescents qui se font la cour,

Et je repense à ma vie passée,
Au temps et à mes rêves gâchés,
Et je me remémore mes amours
Toutes ces promesses d’un jour,

Dans ma tête, tant d’images se forment,
Les paroles de mes nombreuses larmes.
Sous mes yeux verts, ma toile se dessine
Une pluie en découle, toute douce et fine

Une mère froide, un père alcoolique
Une enfance bien trop nostalgique,
Un mariage rompu par la trahison,
Une paternité, cachée sans raison,

Tandis que je repense à cette triste vie
Je ne me rend compte qu’elle se finie,
Que le célèbre Ange de la Mort s’assoie
Sur le banc de ce parc, à côté de moi

Me rejoignant au fond de mes pensées,
L’Ange de la Mort se permet de regarder
Les aiguilles de ma vie tournés rapidement,
Un peu attristé mais admiratif tel un enfant,

Le Silence nous unit tel deux frères
Et dans ce bout de ma vie, on se terre.
Ebahi devant cette vie qui est mienne,
Des bribes de souvenirs me reviennent,

L’ange de La Mort me prend par la main
Pour me guider vers cette autre chemin.
Et c’est avec un léger pincement au cœur
Que dans le silence, mon âme se meurt.
  • Pieds Hyphénique: Les 4 Saisons Du Silence : Iii. Le Printemps.

    iii=le=prin=temps 4

    as=sis=sur=le=banc=de=mes=sou=ve=nirs 10
    cet=air=de=re=nais=san=ce=je=res=pire 10
    je=re=gar=de=les=en=fants=qui=cou=rent 10
    les=a=do=les=cents=qui=se=font=la=cour 10

    et=je=re=pen=se=à=ma=vie=pas=sée 10
    au=temps=et=à=mes=rê=ves=gâ=chés 9
    et=je=me=re=mé=mo=re=mes=a=mours 10
    tou=tes=ces=pro=mes=ses=dun=jour 8

    dans=ma=tê=te=tant=di=mages=se=for=ment 10
    les=pa=ro=les=de=mes=nom=breu=ses=larmes 10
    sous=mes=y=eux=verts=ma=toile=se=des=sine 10
    une=pluieen=dé=coule=tou=te=dou=ce=et=fine 10

    une=mè=re=froi=de=un=pè=real=coo=lique 10
    une=en=fan=ce=bien=trop=nos=tal=gi=que 10
    un=ma=riage=rom=pu=par=la=tra=hi=son 10
    une=pa=ter=ni=té=ca=chée=sans=rai=son 10

    tan=dis=que=je=re=penseà=cette=tris=te=vie 10
    je=ne=me=rend=comp=te=quel=le=se=fi=nie 11
    que=le=cé=lèbrean=ge=de=la=mort=sas=soie 10
    sur=le=banc=de=ce=parc=à=cô=té=de=moi 11

    me=re=joi=gnant=au=fond=de=mes=pen=sées 10
    lange=de=la=mort=se=per=met=de=re=gar=der 11
    les=ai=guilles=de=ma=vie=tour=nés=ra=pide=ment 11
    un=peu=at=tris=té=mais=ad=mi=ra=tif=tel=un=en=fant 14

    le=si=len=ce=nous=u=nit=tel=deux=frères 10
    et=dans=ce=bout=de=ma=vie=on=se=terre 10
    eba=hi=de=vant=cet=te=vie=qui=est=mienne 10
    des=bri=bes=de=sou=ve=nirs=me=re=viennent 10

    lan=ge=de=la=mort=me=prend=par=la=main 10
    pour=me=gui=der=vers=cette=au=tre=che=min 10
    et=cest=a=vec=un=lé=ger=pince=ment=au=cœur 11
    que=dans=le=si=lence=mon=â=me=se=meurt 10
  • Phonétique : Les 4 Saisons Du Silence : Iii. Le Printemps.

    jji. lə pʁɛ̃tɑ̃.

    asi syʁ lə bɑ̃ də mε suvəniʁ
    sεt εʁ də ʁənεsɑ̃sə, ʒə ʁεspiʁə,
    ʒə ʁəɡaʁdə lεz- ɑ̃fɑ̃ ki kuʁe,
    lεz- adɔlesɑ̃ ki sə fɔ̃ la kuʁ,

    e ʒə ʁəpɑ̃sə a ma vi pase,
    o tɑ̃z- e a mε ʁεvə ɡaʃe,
    e ʒə mə ʁəmemɔʁə mεz- amuʁ
    tutə sε pʁɔmesə dœ̃ ʒuʁ,

    dɑ̃ ma tεtə, tɑ̃ dimaʒə sə fɔʁme,
    lε paʁɔlə də mε nɔ̃bʁøzə laʁmə.
    su mεz- iø vεʁ, ma twalə sə desinə
    ynə plɥi ɑ̃ dekulə, tutə dusə e finə

    ynə mεʁə fʁwadə, œ̃ pεʁə alkɔlikə
    ynə ɑ̃fɑ̃sə bjɛ̃ tʁo nɔstalʒikə,
    œ̃ maʁjaʒə ʁɔ̃py paʁ la tʁaizɔ̃,
    ynə patεʁnite, kaʃe sɑ̃ ʁεzɔ̃,

    tɑ̃di kə ʒə ʁəpɑ̃sə a sεtə tʁistə vi
    ʒə nə mə ʁɑ̃ kɔ̃tə kεllə sə fini,
    kə lə selεbʁə ɑ̃ʒə də la mɔʁ saswa
    syʁ lə bɑ̃ də sə paʁk, a kote də mwa

    mə ʁəʒwaɲɑ̃ o fɔ̃ də mε pɑ̃se,
    lɑ̃ʒə də la mɔʁ sə pεʁmε də ʁəɡaʁde
    lεz- εɡɥjə də ma vi tuʁne ʁapidəmɑ̃,
    œ̃ pø atʁiste mεz- admiʁatif tεl œ̃n- ɑ̃fɑ̃,

    lə silɑ̃sə nuz- yni tεl dø fʁεʁə
    e dɑ̃ sə bu də ma vi, ɔ̃ sə teʁə.
    əbai dəvɑ̃ sεtə vi ki ε mjεnə,
    dε bʁibə də suvəniʁ mə ʁəvjεne,

    lɑ̃ʒə də la mɔʁ mə pʁɑ̃ paʁ la mɛ̃
    puʁ mə ɡide vεʁ sεtə otʁə ʃəmɛ̃.
    e sεt- avεk œ̃ leʒe pɛ̃səmɑ̃ o kœʁ
    kə dɑ̃ lə silɑ̃sə, mɔ̃n- amə sə məʁ.
  • Pieds Phonétique : Les 4 Saisons Du Silence : Iii. Le Printemps.

    jj=i=lə=pʁɛ̃=tɑ̃ 5

    a=si=syʁ=lə=bɑ̃=də=mε=su=və=niʁ 10
    sεt=εʁ=də=ʁə=nε=sɑ̃=sə=ʒə=ʁεs=piʁə 10
    ʒə=ʁə=ɡaʁ=də=lε=zɑ̃=fɑ̃=ki=ku=ʁe 10
    lε=za=dɔ=le=sɑ̃=ki=sə=fɔ̃=la=kuʁ 10

    e=ʒə=ʁə=pɑ̃=sə=a=ma=vi=pa=se 10
    o=tɑ̃=ze=a=mε=ʁε=və=ɡa=ʃe 9
    e=ʒə=mə=ʁə=me=mɔ=ʁə=mε=za=muʁ 10
    tu=tə=sε=pʁɔ=me=sə=dœ̃=ʒuʁ 8

    dɑ̃=ma=tεtə=tɑ̃=di=ma=ʒə=sə=fɔʁ=me 10
    lε=pa=ʁɔ=lə=də=mε=nɔ̃=bʁø=zə=laʁmə 10
    su=mε=zi=ø=vεʁ=ma=twalə=sə=de=sinə 10
    ynə=plɥi=ɑ̃=de=kulə=tu=tə=du=səe=finə 10

    ynə=mε=ʁə=fʁwa=də=œ̃=pε=ʁə=al=kɔlikə 10
    y=nə=ɑ̃=fɑ̃=sə=bjɛ̃=tʁo=nɔs=tal=ʒikə 10
    œ̃=ma=ʁjaʒə=ʁɔ̃=py=paʁ=la=tʁa=i=zɔ̃ 10
    ynə=pa=tεʁ=ni=te=ka=ʃe=sɑ̃=ʁε=zɔ̃ 10

    tɑ̃=dikə=ʒəʁə=pɑ̃sə=a=sε=tə=tʁis=tə=vi 10
    ʒə=nə=mə=ʁɑ̃=kɔ̃tə=kεl=lə=sə=fi=ni 10
    kə=lə=se=lεbʁəɑ̃=ʒə=də=la=mɔʁ=sa=swa 10
    syʁ=lə=bɑ̃də=sə=paʁk=a=ko=te=də=mwa 10

    mə=ʁə=ʒwa=ɲɑ̃=o=fɔ̃=də=mε=pɑ̃=se 10
    lɑ̃ʒə=də=la=mɔʁ=sə=pεʁ=mε=dəʁə=ɡaʁ=de 10
    lε=zεɡ=ɥjə=də=ma=vi=tuʁ=ne=ʁa=pidə=mɑ̃ 11
    œ̃=pø=a=tʁis=te=mε=zad=mi=ʁa=tif=tεl=œ̃=nɑ̃=fɑ̃ 14

    lə=si=lɑ̃=sə=nu=zy=ni=tεl=dø=fʁεʁə 10
    e=dɑ̃=sə=budə=ma=vi=ɔ̃=sə=te=ʁə 10
    ə=ba=idə=vɑ̃=sε=tə=vi=ki=ε=mjεnə 10
    dε=bʁi=bə=də=suvə=niʁ=mə=ʁə=vjε=ne 10

    lɑ̃=ʒə=də=la=mɔʁ=mə=pʁɑ̃=paʁ=la=mɛ̃ 10
    puʁ=mə=ɡi=de=vεʁ=sεtə=o=tʁə=ʃə=mɛ̃ 10
    e=sε=ta=vεk=œ̃=le=ʒe=pɛ̃sə=mɑ̃=o=kœʁ 11
    kə=dɑ̃=lə=si=lɑ̃sə=mɔ̃=na=mə=sə=məʁ 10

PostScriptum

Voilà, le troisième poème de ma suite : P… Les deux derniers vont êtres des silences plus apaisant que les deux premiers même si celui-ci se termine par la Mort… Cet homme qui revoit sa vie défiler dans sa tête, n’est pas vraiment triste de la quitte

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
16/09/2005 20:21Tomooki

Et qu’est-ce que tu veux qu’on dise... Tu connais déjà nos commentaires par coeur à force LOL
Il est super... Il me reste le dernier à lire.
Bisous talentueuse Petite Fille (F)

Auteur de Poésie
16/09/2005 20:28Lancu, Cooloost

J’aime beaucoup l’image de la mort sur le banc. Je pensais que les poèmes sur les saisoons chaudes amèneraient un peu de chaleur mais ils sont emplis de douleurs...... Mais continue Petite fille à écrire avec ta plume endolorie.

Auteur de Poésie
16/09/2005 21:08Bambina_

Le troisième est tout aussi agréable à lire, on ressent de la tristesse, une fin fatale mais légère.
J’adoore !
Amitié sincère (F)

Auteur de Poésie
18/09/2005 15:58La Petite Etoile

jadore la fin que dans le silance mon âme se meurt....
rien a dire chapeau ils st de plus en plus beaux tes poèmes

gros bisous de p’tite coco

Auteur de Poésie
06/09/2006 21:52Black $Hadow

magnifique(K)(K)

Auteur de Poésie
06/09/2006 22:36Angel’s

L’ange de la mort a été chassé par l’Ange de la vie. Depuis l’été s’installe doucement dans ta vie. Jeune fille tu deviens femme doucement. Avec le temps tes souffrances s’estomperont. Tu garderas des souvenirs douloureux certainement, Ils sont les garants de ta vie futur.
Prends soin de toi. (F). . . . . . . . Angie