Poeme : Amour Cannibale

Amour Cannibale

Nourrit moi
D’amour, ou d’esprit,
De v’lour ou d’humour,
D’tes lèvres ou d’tes rêves.
Fait moi croire aux vins espoirs,
J’suis Adam, tu es Eve ? Le monde
Est à deux. L’immonde est pour eux.
Et l’rire nous fera oublier l’humain alliéné,
Et l’fric, on en gagnera juste assez pour liberté,
Liberté, c’est beaucoup et c’est rien, mais c’est tout !
La liberté d’aimer, la liberté de parler, de penser, de briller !
Et je crierai et chanterai, que je t’aime, sans mépris, par empathie.
Et mes enfants seront heureux d’être vivant et ils brilleront d’innocence.
Et d’intelligence, et de sens et de beau car j’sais que nos genes sont de chances.
Nourrit moi de toi, nourrit toi de moi, un repas cannibale, de douceur fatale.
Je ne veux plus de moi ni de toi et te boufferai d’abord les fesses.
Un mélange de passion et raison. Je désir te faire une messe
Pour louer nos deux âmes, pour ne pas trop croire être
Je veux enfin aimer assez pour pouvoir m’oublier.
Puis aussi rire le soir pour m’sentir respirer.
Qu’nos conversations fassent pâlir les cons.
Pour qu’meurent nos âmes au paradis.
Que nos corps fécondent une famille
J’aimerais qu’on fonde notre divin,
Qu’il se confonde avec l’envie
De mort pour nos chagrins :
« Nous » rit « Moi ».

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Amour Cannibale

    nour=rit=moi 3
    da=mour=ou=des=prit 5
    de=v=lour=ou=d=hu=mour 7
    dtes=lè=vres=ou=d=tes=rê=ves 8
    fait=moi=croi=re=aux=vins=es=poirs 8
    jsuis=a=dam=tu=es=e=ve=le=monde 9
    est=à=deux=lim=monde=est=pour=eux 8
    et=l=rire=nous=fe=ra=ou=blier=lhu=main=al=lié=né 13
    et=l=fric=on=en=gagne=ra=jus=teas=sez=pour=li=ber=té 14
    li=ber=té=cest=beau=coup=et=cest=rien=mais=cest=tout 12
    la=li=ber=té=dai=mer=la=li=ber=té=de=par=ler=de=pen=ser=de=briller 18
    et=je=crie=rai=et=chante=rai=que=je=tai=me=sans=mé=pris=par=em=pa=thie 18
    et=mes=en=fants=se=ront=heu=reux=dêtre=vi=vant=et=ils=brille=ront=din=no=cence 18
    et=din=tel=ligen=ce=et=de=sens=et=de=beau=car=j=sais=que=nos=ge=nes=sont=de=chances 21
    nour=rit=moi=de=toi=nour=rit=toi=de=moi=un=re=pas=can=ni=bale=de=dou=ceur=fa=tale 21
    je=ne=veux=plus=de=moi=ni=de=toi=et=te=bouf=fe=rai=da=bord=les=fesses 18
    un=mé=lange=de=pas=sion=et=rai=son=je=dé=sir=te=fai=re=u=ne=messe 18
    pour=lou=er=nos=deux=â=mes=pour=ne=pas=trop=croi=re=ê=tre 15
    je=veux=en=fin=ai=mer=as=sez=pour=pou=voir=mou=bli=er 14
    puis=aus=si=ri=re=le=soir=pour=m=sen=tir=res=pi=rer 14
    qu=nos=con=ver=sa=ti=ons=fas=sent=pâ=lir=les=cons 13
    pour=qu=meu=rent=nos=â=mes=au=pa=ra=dis 11
    que=nos=corps=fé=con=dent=u=ne=fa=mi=lle 11
    jai=me=rais=quon=fon=de=no=tre=di=vin 10
    quil=se=con=fonde=a=vec=len=vie 8
    de=mort=pour=nos=cha=grins 6
    nous=rit=moi 4
  • Phonétique : Amour Cannibale

    nuʁʁi mwa
    damuʁ, u dεspʁi,
    də vluʁ u dymuʁ,
    dtε lεvʁəz- u dtε ʁεvə.
    fε mwa kʁwaʁə o vɛ̃z- εspwaʁ,
    ʒsɥiz- adam, ty ε əvə ? lə mɔ̃də
    εt- a dø. limɔ̃də ε puʁ ø.
    e lʁiʁə nu fəʁa ublje lymɛ̃ aljene,
    e lfʁik, ɔ̃n- ɑ̃ ɡaɲəʁa ʒystə ase puʁ libεʁte,
    libεʁte, sε boku e sε ʁjɛ̃, mε sε tu !
    la libεʁte dεme, la libεʁte də paʁle, də pɑ̃se, də bʁije !
    e ʒə kʁjəʁε e ʃɑ̃təʁε, kə ʒə tεmə, sɑ̃ mepʁi, paʁ ɑ̃pati.
    e mεz- ɑ̃fɑ̃ səʁɔ̃ œʁø dεtʁə vivɑ̃ e il bʁijʁɔ̃ dinɔsɑ̃sə.
    e dɛ̃tεlliʒɑ̃sə, e də sɑ̃sz- e də bo kaʁ ʒsε kə no ʒənə sɔ̃ də ʃɑ̃sə.
    nuʁʁi mwa də twa, nuʁʁi twa də mwa, œ̃ ʁəpa kanibalə, də dusœʁ fatalə.
    ʒə nə vø plys də mwa ni də twa e tə bufəʁε dabɔʁ lε fesə.
    œ̃ melɑ̃ʒə də pasjɔ̃ e ʁεzɔ̃. ʒə deziʁ tə fεʁə ynə mεsə
    puʁ lwe no døz- amə, puʁ nə pa tʁo kʁwaʁə εtʁə
    ʒə vøz- ɑ̃fɛ̃ εme ase puʁ puvwaʁ mublje.
    pɥiz- osi ʁiʁə lə swaʁ puʁ msɑ̃tiʁ ʁεspiʁe.
    kno kɔ̃vεʁsasjɔ̃ fase paliʁ lε kɔ̃.
    puʁ kməʁe noz- aməz- o paʁadi.
    kə no kɔʁ fekɔ̃de ynə famijə
    ʒεməʁε kɔ̃ fɔ̃də nɔtʁə divɛ̃,
    kil sə kɔ̃fɔ̃də avεk lɑ̃vi
    də mɔʁ puʁ no ʃaɡʁɛ̃ :
    « nus » ʁit « mwa ».
  • Syllabes Phonétique : Amour Cannibale

    nuʁ=ʁi=mwa 3
    da=muʁ=u=dεs=pʁi 5
    də=vluʁ=u=dy=muʁ 5
    dtε=lε=vʁə=zu=dtε=ʁε=və 7
    fε=mwa=kʁwa=ʁə=o=vɛ̃=zεs=pwaʁ 8
    ʒsɥi=za=dam=ty=ε=ə=və=lə=mɔ̃=də 10
    ε=ta=dø=li=mɔ̃=də=ε=puʁ=ø 9
    e=lʁiʁə=nu=fə=ʁa=u=blje=ly=mɛ̃=a=lje=ne 12
    e=lfʁik=ɔ̃=nɑ̃=ɡaɲə=ʁa=ʒys=təa=se=puʁ=li=bεʁ=te 13
    li=bεʁ=te=sε=bo=ku=e=sε=ʁjɛ̃=mε=sε=tu 12
    la=li=bεʁ=te=dε=me=la=li=bεʁ=te=də=paʁ=le=də=pɑ̃se=də=bʁi=je 18
    e=ʒə=kʁjə=ʁε=e=ʃɑ̃tə=ʁε=kə=ʒə=tε=mə=sɑ̃=me=pʁi=paʁ=ɑ̃=pa=ti 18
    e=mε=zɑ̃=fɑ̃sə=ʁɔ̃=œ=ʁø=dε=tʁə=vi=vɑ̃=e=il=bʁij=ʁɔ̃=di=nɔ=sɑ̃sə 18
    e=dɛ̃=tεl=li=ʒɑ̃sə=e=də=sɑ̃s=ze=də=bo=kaʁ=ʒsε=kə=no=ʒə=nə=sɔ̃=də=ʃɑ̃sə 20
    nuʁ=ʁi=mwadə=twa=nuʁ=ʁi=twa=də=mwa=œ̃=ʁə=pa=ka=ni=ba=lə=də=du=sœʁ=fa=talə 21
    ʒə=nə=vø=plys=də=mwa=nidə=twa=e=tə=bu=fə=ʁε=da=bɔʁ=lε=fe=sə 18
    œ̃=me=lɑ̃ʒə=də=pa=sjɔ̃=e=ʁε=zɔ̃=ʒə=de=ziʁ=tə=fε=ʁə=y=nə=mεsə 18
    puʁ=lwe=no=dø=za=mə=puʁ=nə=pa=tʁo=kʁwa=ʁə=ε=tʁə 14
    ʒə=vø=zɑ̃=fɛ̃=ε=me=a=se=puʁ=pu=vwaʁ=mu=blj=e 14
    pɥi=zo=si=ʁi=ʁə=lə=swaʁ=puʁ=msɑ̃=tiʁ=ʁεs=pi=ʁe 13
    kno=kɔ̃=vεʁ=sa=sj=ɔ̃=fa=se=pa=liʁ=lε=kɔ̃ 12
    puʁ=kmə=ʁe=no=za=mə=zo=pa=ʁa=di 10
    kə=no=kɔʁ=fe=kɔ̃=de=y=nə=fa=mijə 10
    ʒε=mə=ʁε=kɔ̃=fɔ̃=də=nɔ=tʁə=di=vɛ̃ 10
    kil=sə=kɔ̃=fɔ̃=də=a=vεk=lɑ̃=vi 9
    də=mɔʁ=puʁ=no=ʃa=ɡʁɛ̃ 6
    nus=ʁit=mwa 4

PostScriptum

Grands idéaux, ou pas, attention au titre : « amour cannibal », peut-être que je pense aussi que ce genre d’amour est un peu niais et dangereux… Delideal qui pense toujours une chose est son contraire, défend le communisme, puis le capitalisme, puis l’athéïsme, et nous vend enfin le divin…

Récompense

0
4
1

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
04/06/2015 23:05Pick-Quick

j’ai aimé l’image de la douceur fatale de ce repas..; de beaux rêves d’idéal... merci pour ce texte

Auteur de Poésie
05/06/2015 01:15Delideal

Tu penses que c’est ça, que j’ai grand faim... Je ne sais pas, en plus, ce texte n’est pas vraiment réaliste, je détâche (le beau lapsus des doigts) de plus en plus mes textes de ma vie et de ma personnalité.

Auteur de Poésie
05/06/2015 10:53Nouga

je suppose qu’après tu seras repu

Auteur de Poésie
05/06/2015 12:27Delideal

C’était pas dans les intentions de ce texte, même si j’ai parfois aussi ton idée dans mon esprit Corinne....

Auteur de Poésie
05/06/2015 16:25Daniel

Au moins les êtres humains et surtout les cons en prennent un coup....mon ressenti....
DAN....

Auteur de Poésie
05/06/2015 17:42Delideal

On est tous le con d’un autre, et oui, l’amour est violent et égoïste parfois, à la limite du monstrueux? Je t’aime, ça ne veut pas seulement dire je t’aime, ça veut dire aussi, je t’aime plus que les autres qui t’entourent... Encore une fois, ce n’est pas un texte si personnel. C’est une facette de moi certes, mais qu’une facette. Mais c’est vrai que dans ce texte, on quitte un égoïsme pour en construire un autre, un pire peut-être? Ou une manière de dépasser un premier égoïsme?

Auteur de Poésie
06/06/2015 11:14Loic Rousselot

J’ai adoré la forme, la construction et le fond.
Bien travaillé.
Amicalement
Loïc ROUSSELOT