Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Prose : La Journée Des Droits Des Femmes : Le Cri

Prose - Sans Thème -
Publié le 08/03/2016 09:40

L'écrit contient 442 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poete : Df

La Journée Des Droits Des Femmes : Le Cri

Pour mes sœurs les Femmes,
Aujourd’hui j’ai envie de crier, depuis ma campagne tranquille et mes montagnes paisibles, j’ai envie de crier, de hurler ma douleur pour relayer la vôtre et unir nos voix, gueuler plus fort que tout : nous ne sommes pas des salopes nous sommes des Femmes debout et nous portons le monde en nous ! ! ! CRIER et que la terre tremble…
« salope » la petite fille, si jolie, le cri étouffé par une main qui aurait dû la protéger « tais toi petite salope, laisse-toi faire. . »
« salope » la gamine qui se dresse et dit non qui hurle : « je ne veux pas, je ne veux plus… plus jamais »
« salope » l’adolescente qui se refuse blessée, effrayée
« salope » celle qui va jambes nues
« salope » la jeune femme qui s’offre, se donne à la recherche de sa moitié
« salope » la jeune accouchée qui suppliait son mari trop empressé, de la laisser en paix
« salope » encore la femme trahie du « si je pars c’est de ta faute »
« salope » celle qui a reçu la gifle
« salope » celle qui l’a rendue
« salope » toujours, quand elle fuit les insultes et les colères, l’humiliation et les coups
« salope » quand elle reçoit la violence
« salope » quand elle se défend
« salope » celle qui dit non, celle qui dit oui, celle qui se tait…
« salope » quand elle ose crier, hurler, gueuler pour ses sœurs les femmes, et pour elle :
Y’en a marre ! ! ! ! ça suffit ! ! ! RÉAGISSEZ ENFIN
Nous portons le monde et la vie, chaque homme sort du ventre d’une femme, d’une reine, d’une déesse, qu’il s’en rappelle, et s’en souvienne… s’il aime sa mère, il doit aimer toutes les mères, enfants, jeunes filles, femmes ou grand-mères, elles sont, seront ou ont été la vie, elles font le monde, elles sont la nature féconde qui s’éveille et crie, en levant le doigt ou le poing : mes Sœurs, les Femmes, vos douleurs sont les miennes ne vous laissez plus faire, vous êtes belles, soyez fières ! ! ! ! Fières de naître Femme, fières d’être Femme
Que vos cris ne soient plus de souffrance mais de fierté et de victoire… levons nous et crions ensemble :
ça suffit ! ! ! !
« nous ne sommes pas des salopes, nous sommes des FEMMES »
Et vous : les hommes qui ont saisi, qui ont compris, criez avec nous, parce que nous ne sommes pas contre vous, mais avec vous aussi, pour les victimes… levez vous… ayez enfin ce courage… celui de partager le cri… pour qu’il résonne au cœur des femmes, au cœur du monde… pour les aider à se lever…

D F
le 14/11/2014
  • Phonétique : La Journée Des Droits Des Femmes : Le Cri

    puʁ mε sœʁ lε famə,
    oʒuʁdɥi ʒε ɑ̃vi də kʁje, dəpɥi ma kɑ̃paɲə tʁɑ̃kjə e mε mɔ̃taɲə pεziblə, ʒε ɑ̃vi də kʁje, də yʁle ma dulœʁ puʁ ʁəlεje la votʁə e yniʁ no vwa, ɡəle plys fɔʁ kə tu : nu nə sɔmə pa dε salɔpə nu sɔmə dε famə dəbu e nu pɔʁtɔ̃ lə mɔ̃də ɑ̃ nu ! ! ! kʁje e kə la teʁə tʁɑ̃blə…
    « salɔpə » la pətitə fijə, si ʒɔli, lə kʁi etufe paʁ ynə mɛ̃ ki oʁε dy la pʁɔteʒəʁ « tε twa pətitə salɔpə, lεsə twa fεʁə. »
    « salɔpə » la ɡaminə ki sə dʁεsə e di nɔ̃ ki yʁlə : « ʒə nə vø pa, ʒə nə vø plys… plys ʒamεs »
    « salɔpə » ladɔlesɑ̃tə ki sə ʁəfyzə blese, efʁεje
    « salɔpə » sεllə ki va ʒɑ̃bə nɥ
    « salɔpə » la ʒənə famə ki sɔfʁə, sə dɔnə a la ʁəʃεʁʃə də sa mwatje
    « salɔpə » la ʒənə akuʃe ki sypljε sɔ̃ maʁi tʁo ɑ̃pʁese, də la lεse ɑ̃ pε
    « salɔpə » ɑ̃kɔʁə la famə tʁai dy « si ʒə paʁ sε də ta fotə »
    « salɔpə » sεllə ki a ʁəsy la ʒiflə
    « salɔpə » sεllə ki la ʁɑ̃dɥ
    « salɔpə » tuʒuʁ, kɑ̃t- εllə fɥi lεz- ɛ̃syltəz- e lε kɔlεʁə, lymiljasjɔ̃ e lε ku
    « salɔpə » kɑ̃t- εllə ʁəswa la vjɔlɑ̃sə
    « salɔpə » kɑ̃t- εllə sə defɑ̃
    « salɔpə » sεllə ki di nɔ̃, sεllə ki di ui, sεllə ki sə tε…
    « salɔpə » kɑ̃t- εllə ozə kʁje, yʁle, ɡəle puʁ sε sœʁ lε famə, e puʁ εllə :
    iɑ̃n- a maʁə ! ! ! sa syfi ! ! ! ʁeaʒisez- ɑ̃fɛ̃
    nu pɔʁtɔ̃ lə mɔ̃də e la vi, ʃakə ɔmə sɔʁ dy vɑ̃tʁə dynə famə, dynə ʁεnə, dynə deεsə, kil sɑ̃ ʁapεllə, e sɑ̃ suvjεnə… sil εmə sa mεʁə, il dwa εme tutə lε mεʁə, ɑ̃fɑ̃, ʒənə fijə, faməz- u ɡʁɑ̃ mεʁə, εllə sɔ̃, səʁɔ̃ u ɔ̃ ete la vi, εllə fɔ̃ lə mɔ̃də, εllə sɔ̃ la natyʁə fekɔ̃də ki sevεjə e kʁi, ɑ̃ ləvɑ̃ lə dwa u lə puiŋ : mε sœʁ, lε famə, vo dulœʁ sɔ̃ lε mjεnə nə vu lεse plys fεʁə, vuz- εtə bεllə, swaje fjεʁə ! ! ! fjεʁə də nεtʁə famə, fjεʁə dεtʁə famə
    kə vo kʁi nə swae plys də sufʁɑ̃sə mε də fjεʁte e də viktwaʁə… ləvɔ̃ nuz- e kʁjɔ̃z- ɑ̃sɑ̃blə :
    sa syfi ! ! !
    « nus nə sɔmə pa dε salɔpə, nu sɔmə dε faməs »
    e vu : lεz- ɔmə ki ɔ̃ sεzi, ki ɔ̃ kɔ̃pʁi, kʁjez- avεk nu, paʁsə kə nu nə sɔmə pa kɔ̃tʁə vu, mεz- avεk vuz- osi, puʁ lε viktimə… ləve vu… εjez- ɑ̃fɛ̃ sə kuʁaʒə… səlɥi də paʁtaʒe lə kʁi… puʁ kil ʁezɔnə o kœʁ dε famə, o kœʁ dy mɔ̃də… puʁ lεz- εde a sə ləve…

    de εf
    lə katɔʁzə slaʃ ɔ̃zə slaʃ dø milə katɔʁzə

PostScriptum

Non, ce n’est pas la journée de la Femme mais la journée des Droits des Femmes… Un jour de réflexion sur les avancées ou les reculs de leurs droits en tant qu’humain, elles doivent prendre conscience de leur valeur pour l’avenir de l’humanité toute entière, c’est le jour où chacune devrait se lever est dire je suis Femme est humain comme un autre… Je ne fais pas la guerre contre les hommes, mais pour mes Sœurs, toutes mes Sœurs en Humanité

Récompense

0
3
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
08/03/2016 10:04Willy25

Je tends la main au femme pour les aider à se redresser.

Auteur de Poésie
08/03/2016 10:13Df

Merci Willy, je n’en attendais pas moins de ta part, je le sais, nous sommes tous des humains, hommes ou femmes nous sommes l’Humanité, Bises mon très cher Ami

Auteur de Poésie
08/03/2016 16:38Df

Merci Stella, mon cri est lancé à chacune pour que chaque femme se lève et n’accepte plus l’inacceptable, chaque femmes doit être fière d’être femme debout et aider ses sœurs à se relever, une journée pour réfléchir et toute l’année pour agir, j’ai été maltraitée, j’ai aidé je l’espère d’autres à relever la tête, je suis fière d’être née femme malgré tout...
.... aujourd’hui c’est un jour pour parler, le reste de l’année pour agir et aider...