Poeme-France : Lecture Écrit Société

Prose : Bâton Merdeux. No 1.

Prose Société
Publié le 09/11/2017 19:24

L'écrit contient 204 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Gilbertilo

A Propos de cette Prose

Ce texte est une parodie. J’imagine la vie de ce jeune policier devenu tortionnaire. Je publie ici le premier volet.

Bâton Merdeux. No 1.

Bon dieu je suis dans la merde pour un malencontreux coup de gourdin à ce connard ! Il pouvait pas être docile ? C’est pas pour une empoignade musclée qu’il faut jouer les rebelles. Je suis flic, qu’est-ce qu’il s’imagine le gars ? Je fais mon boulot, et puis avec tous ces évènements… de toute manière il faut bien qu’on leur fasse comprendre à tous ces branleurs. Bien sûr on est pas assez con pour affronter les petits durs armés de kalashs, alors comme le ferait une meute de loups affamés, on se fait les dents sur les plus tendres du troupeau. Faut marquer les esprits. Marre aussi de se faire ridiculiser, tant par les voyous que par les juges, ces gauchistes « omnipotents ». Crève toi le cul à appréhender un petit caïd qu’il se retrouve en liberté en nous faisant un pied de nez. Enfin ce que j’en dis… Ce sont les vieux qui nous racontent leurs déboires et puis des fois comment à l’abri des regards ils ont corrigé la décision trop clémente de tel ou tel juge. Ah vivement Marine ; qu’on balance ces putains de magistrats réfractaires. Une police et une justice enfin complices.
  • Phonétique : Bâton Merdeux. No 1.

    bɔ̃ djø ʒə sɥi dɑ̃ la mεʁdə puʁ œ̃ malɑ̃kɔ̃tʁø ku də ɡuʁdɛ̃ a sə kɔnaʁ ! il puvε pa εtʁə dɔsilə ? sε pa puʁ ynə ɑ̃pwaɲadə myskle kil fo ʒue lε ʁəbεllə. ʒə sɥi flik, kε sə kil simaʒinə lə ɡaʁ ? ʒə fε mɔ̃ bulo, e pɥiz- avεk tus sεz- evεnəmɑ̃… də tutə manjεʁə il fo bjɛ̃ kɔ̃ lœʁ fasə kɔ̃pʁɑ̃dʁə a tus sε bʁɑ̃lœʁ. bjɛ̃ syʁ ɔ̃n- ε pa ase kɔ̃ puʁ afʁɔ̃te lε pəti dyʁz- aʁme də kalaʃ, alɔʁ kɔmə lə fəʁε ynə møtə də luz- afame, ɔ̃ sə fε lε dɑ̃ syʁ lε plys tɑ̃dʁə- dy tʁupo. fo maʁke lεz- εspʁi. maʁə osi də sə fεʁə ʁidikylize, tɑ̃ paʁ lε vwajus kə paʁ lε ʒyʒə, sε ɡoʃistəs « ɔmnipɔtɑ̃ts ». kʁεvə twa lə kyl a apʁeɑ̃de œ̃ pəti kajd kil sə ʁətʁuvə ɑ̃ libεʁte ɑ̃ nu fəzɑ̃ œ̃ pje də ne. ɑ̃fɛ̃ sə kə ʒɑ̃ di… sə sɔ̃ lε vjø ki nu ʁakɔ̃te lœʁ debwaʁəz- e pɥi dε fwa kɔmɑ̃ a labʁi dε ʁəɡaʁdz- ilz- ɔ̃ kɔʁiʒe la desizjɔ̃ tʁo klemɑ̃tə də tεl u tεl ʒyʒə. a vivəmɑ̃ maʁinə, kɔ̃ balɑ̃sə sε pytɛ̃ də maʒistʁa ʁefʁaktεʁə. ynə pɔlisə e ynə ʒystisə ɑ̃fɛ̃ kɔ̃plisə.

Historique des Modifications

09/11/2017 22:49

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
06/06/2020Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.