Poeme : La Fin

La Fin

Une flamme qui venais à peine de naître de prendre forme s’éteind déjà on oublie tout, on efface tout, rien na existé et rien n’existera.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: La Fin

    u=ne=flam=me=qui=ve=nais=à=pei=ne=de=naî=tre=de=pren=dre=for=me=sé=teind=dé=jà=on=ou=blie=tout=on=ef=fa=ce=tout=rien=na=exis=té=et=rien=nexis=te=ra 40
  • Phonétique : La Fin

    ynə flamə ki vənεz- a pεnə də nεtʁə də pʁɑ̃dʁə fɔʁmə setɛ̃d deʒa ɔ̃n- ubli tu, ɔ̃n- efasə tu, ʁjɛ̃ na εɡziste e ʁjɛ̃ nεɡzistəʁa.
  • Syllabes Phonétique : La Fin

    y=nə=fla=mə=ki=və=nε=za=pε=nə=də=nε=tʁə=də=pʁɑ̃=dʁə=fɔʁ=mə=se=tɛ̃d=de=ʒa=ɔ̃=nu=bli=tu=ɔ̃=ne=fa=sə=tu=ʁjɛ̃=na=εɡ=zis=te=e=ʁjɛ̃=nεɡ=zis=tə=ʁa 42

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
07/10/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.