Poeme-France : Lecture Écrit Acte

Texte : Ma Main

Texte Acte
Publié le 26/06/2020 19:13

L'écrit contient 137 mots qui sont répartis dans 9 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : D.m.

Ma Main

Je soigne et je saigne
Je panse et je peine,
Mes mains desséchées
Sur ton corps décharné.

Je panse tes peines
Je soigne quand tu saignes
Mes mains abîmées,
Ton corps ravagé.

Retour à la maison
Dernière prison
Choisir enfin l’être,
Quotidien ou le paraître.

Enfiler costume,
Evitant qu’il consume,
Ce celui qui aide,
Celui qui plaide.

Parce que mes mains
Toujours ensanglantées
Seront là demain
Encore pour t’aider,

Te voir souffrir,
Et n’apporter qu’un sourire
Que tu sauras aimer
Dans tes jours tourmentés.

Je soigne ton être
Et toutes mes quêtes
S’en voient effacées
Devant ton corps altéré.

Alors j’avale mes peines,
Paraître sereine
Pour pouvoir t’aider
Ne surtout pas flancher.

Savoir tenir
Ta si tendre main
Quand je sais que partir
Est l’issue de ton chemin.
  • Phonétique : Ma Main

    ʒə swaɲə e ʒə sεɲə
    ʒə pɑ̃sə e ʒə pεnə,
    mε mɛ̃ deseʃe
    syʁ tɔ̃ kɔʁ deʃaʁne.

    ʒə pɑ̃sə tε pεnə
    ʒə swaɲə kɑ̃ ty sεɲə
    mε mɛ̃z- abime,
    tɔ̃ kɔʁ ʁavaʒe.

    ʁətuʁ a la mεzɔ̃
    dεʁnjεʁə pʁizɔ̃
    ʃwaziʁ ɑ̃fɛ̃ lεtʁə,
    kɔtidjɛ̃ u lə paʁεtʁə.

    ɑ̃file kɔstymə,
    əvitɑ̃ kil kɔ̃symə,
    sə səlɥi ki εdə,
    səlɥi ki plεdə.

    paʁsə kə mε mɛ̃
    tuʒuʁz- ɑ̃sɑ̃ɡlɑ̃te
    səʁɔ̃ la dəmɛ̃
    ɑ̃kɔʁə puʁ tεde,

    tə vwaʁ sufʁiʁ,
    e napɔʁte kœ̃ suʁiʁə
    kə ty soʁaz- εme
    dɑ̃ tε ʒuʁ tuʁmɑ̃te.

    ʒə swaɲə tɔ̃n- εtʁə
    e tutə mε kεtə
    sɑ̃ vwae efase
    dəvɑ̃ tɔ̃ kɔʁz- alteʁe.

    alɔʁ ʒavalə mε pεnə,
    paʁεtʁə səʁεnə
    puʁ puvwaʁ tεde
    nə syʁtu pa flɑ̃ʃe.

    savwaʁ təniʁ
    ta si tɑ̃dʁə mɛ̃
    kɑ̃ ʒə sε kə paʁtiʁ
    ε lisɥ də tɔ̃ ʃəmɛ̃.

Historique des Modifications

26/06/2020 19:17

Récompense

0
2
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
26/06/2020 21:58Anya

Beau poeme,sensiblemerci du partage