Poeme : La Radio De Mes Cinq Ans

La Radio De Mes Cinq Ans

La radio de mes cinq ans
Devant la belle boite en bois vernie
Galbée comme une dame arrondie
Calme et silence absolus régnaient
On eut dit des fidèles qui écoutaient
Ce que cette belle cassette leur débitait
Était-ce un sermon, une homélie
D’une grande messe en fantaisie ?
Non, une émission d’un match de foot
Et pas du baby foot arbitré par Marlborough !
Drôle de caisse d’où s’enfuyaient
Bavardages ou chansons de Trenet
Trop p’tit, j’pouvais pas y toucher
Mais y me voyaient pas le tripoter.
Boite avec un cadran international
Où glissait un curseur en longitudinal
Si son aiguille s’arrêtait sur Brussel
On y jactait comme Breughel
Mais sur Bruxelles, comme Voltaire
Elle faisait comment l’aiguille reporter ?
Y avait comme un mystérieux œil vert
Œil magique pour régler le sanctuaire
Deux boutons, comme des gros jetons
L’un courrouçait mon papa, c’était le son
L’autre pour jouer avec « curseur aiguille » !
Avec lequel je voyageais sans ma famille
Puis quelques boutons poussoirs potentiels
Pour aller chercher les ondes dans le ciel
Mais comment venaient-elles dans mon poste ?
Un MYSTERE ? Peut être par avion-poste ?
Gramo
13 août 2015

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: La Radio De Mes Cinq Ans

    la=ra=di=o=de=mes=cinq=ans 8
    de=vant=la=bel=le=boite=en=bois=ver=nie 10
    gal=bée=com=me=une=da=me=ar=ron=die 10
    cal=me=et=si=lence=ab=so=lus=ré=gnaient 10
    on=eut=dit=des=fi=dèles=qui=é=cou=taient 10
    ce=que=cette=bel=le=cas=set=te=leur=dé=bi=tait 12
    était=ce=un=ser=mon=u=ne=ho=mé=lie 10
    du=ne=gran=de=mes=se=en=fan=tai=sie 10
    non=une=é=mis=sion=dun=mat=ch=de=foot 10
    et=pas=du=ba=by=foot=ar=bi=tré=par=marl=bo=rough 13
    drô=le=de=cais=se=doù=sen=fu=y=aient 10
    ba=var=da=ges=ou=chan=sons=de=tre=net 10
    trop=p=tit=j=pou=vais=pas=y=tou=cher 10
    mais=y=me=vo=yaient=pas=le=tri=po=ter 10
    boitea=vec=un=ca=dran=in=ter=na=tio=nal 10
    où=glis=sait=un=cur=seur=en=lon=gi=tu=di=nal 12
    si=son=ai=guille=sar=rê=tait=sur=brus=sel 10
    on=y=jac=tait=com=me=breu=ghel 8
    mais=sur=bruxel=les=com=me=vol=tai=re 9
    el=le=fai=sait=comment=lai=guille=re=por=ter 10
    y=a=vait=comme=un=mys=té=rieux=œil=vert 10
    œil=ma=gi=que=pour=ré=gler=le=sanc=tuaire 10
    deux=bou=tons=com=me=des=gros=je=tons 9
    lun=cour=rou=çait=mon=pa=pa=cé=tait=le=son 11
    lau=tre=pour=jouer=a=vec=cur=seur=ai=guille 10
    a=vec=le=quel=je=voya=geais=sans=ma=fa=mille 11
    puis=quel=ques=bou=tons=pous=soirs=po=ten=tiels 10
    pour=al=ler=cher=cher=les=ondes=dans=le=ciel 10
    mais=comment=ve=naient=tel=les=dans=mon=pos=te 10
    un=mys=te=re=peut=être=par=a=vion=pos=te 11
    gra=mo 2
    trei=ze=a=oût=deux=mil=le=quin=ze 9
  • Phonétique : La Radio De Mes Cinq Ans

    la ʁadjo də mε sɛ̃k ɑ̃
    dəvɑ̃ la bεllə bwatə ɑ̃ bwa vεʁni
    ɡalbe kɔmə ynə damə aʁɔ̃di
    kalmə e silɑ̃sə absɔlys ʁeɲε
    ɔ̃n- y di dε fidεlə ki ekutε
    sə kə sεtə bεllə kasεtə lœʁ debitε
    etε sə œ̃ sεʁmɔ̃, ynə ɔmeli
    dynə ɡʁɑ̃də mεsə ɑ̃ fɑ̃tεzi ?
    nɔ̃, ynə emisjɔ̃ dœ̃ matʃ də fu
    e pa dy babi fu aʁbitʁe paʁ maʁlbɔʁuɡ !
    dʁolə də kεsə du sɑ̃fyiε
    bavaʁdaʒəz- u ʃɑ̃sɔ̃ də tʁənε
    tʁo ptit, ʒpuvε pa i tuʃe
    mεz- i mə vwajε pa lə tʁipɔte.
    bwatə avεk œ̃ kadʁɑ̃ ɛ̃tεʁnasjɔnal
    u ɡlisε œ̃ kyʁsœʁ ɑ̃ lɔ̃ʒitydinal
    si sɔ̃n- εɡɥjə saʁεtε syʁ bʁysεl
    ɔ̃n- i ʒaktε kɔmə bʁøɡεl
    mε syʁ bʁyksεllə, kɔmə vɔltεʁə
    εllə fəzε kɔmɑ̃ lεɡɥjə ʁəpɔʁte ?
    i avε kɔmə œ̃ misteʁjøz- œj vεʁ
    œj maʒikə puʁ ʁeɡle lə sɑ̃ktɥεʁə
    dø butɔ̃, kɔmə dε ɡʁo ʒətɔ̃
    lœ̃ kuʁʁusε mɔ̃ papa, setε lə sɔ̃
    lotʁə puʁ ʒue avək « kyʁsœʁ εɡɥjə » !
    avεk ləkεl ʒə vwajaʒε sɑ̃ ma famijə
    pɥi kεlk butɔ̃ puswaʁ pɔtɑ̃sjεl
    puʁ ale ʃεʁʃe lεz- ɔ̃də dɑ̃ lə sjεl
    mε kɔmɑ̃ vənε tεllə dɑ̃ mɔ̃ pɔstə ?
    œ̃ mistəʁə ? pø εtʁə paʁ avjɔ̃ pɔstə ?
    ɡʁamo
    tʁεzə aut dø milə kɛ̃zə
  • Syllabes Phonétique : La Radio De Mes Cinq Ans

    la=ʁa=dj=o=də=mε=sɛ̃k=ɑ̃ 8
    də=vɑ̃=la=bεl=lə=bwatə=ɑ̃=bwa=vεʁ=ni 10
    ɡal=be=kɔ=mə=ynə=da=mə=a=ʁɔ̃=di 10
    kal=mə=e=si=lɑ̃sə=ab=sɔ=lys=ʁe=ɲε 10
    ɔ̃=ny=di=dε=fi=dεlə=ki=e=ku=tε 10
    sə=kə=sεtə=bεllə=ka=sε=tə=lœʁ=de=bi=tε 11
    e=tεsə=œ̃=sεʁ=mɔ̃=y=nə=ɔ=me=li 10
    dy=nə=ɡʁɑ̃=də=mε=sə=ɑ̃=fɑ̃=tε=zi 10
    nɔ̃=y=nə=e=mi=sjɔ̃=dœ̃=matʃ=də=fu 10
    e=pa=dy=ba=bi=fu=aʁ=bi=tʁe=paʁ=maʁ=lbɔ=ʁuɡ 13
    dʁo=lə=də=kε=sə=du=sɑ̃=fy=i=ε 10
    ba=vaʁ=da=ʒə=zu=ʃɑ̃=sɔ̃=də=tʁə=nε 10
    tʁo=ptit=ʒpu=vε=pa=i=tu=ʃe 8
    mε=zi=mə=vwa=jε=pa=lə=tʁi=pɔ=te 10
    bwatəa=vεk=œ̃=ka=dʁɑ̃=ɛ̃=tεʁ=na=sjɔ=nal 10
    u=ɡli=sε=œ̃=kyʁ=sœʁ=ɑ̃=lɔ̃=ʒi=ty=di=nal 12
    si=sɔ̃=nεɡ=ɥjə=sa=ʁε=tε=syʁ=bʁy=sεl 10
    ɔ̃=ni=ʒak=tε=kɔ=mə=bʁø=ɡεl 8
    mε=syʁ=bʁyk=sεl=lə=kɔ=mə=vɔl=tε=ʁə 10
    εl=lə=fə=zε=kɔ=mɑ̃=lεɡ=ɥjəʁə=pɔʁ=te 10
    i=a=vε=kɔmə=œ̃=mis=te=ʁjø=zœj=vεʁ 10
    œj=ma=ʒi=kə=puʁ=ʁe=ɡle=lə=sɑ̃k=tɥεʁə 10
    dø=bu=tɔ̃=kɔ=mə=dε=ɡʁo=ʒə=tɔ̃ 9
    lœ̃=kuʁ=ʁu=sε=mɔ̃=pa=pa=se=tεlə=sɔ̃ 10
    lotʁə=puʁ=ʒu=e=a=vək=kyʁ=sœʁ=εɡ=ɥjə 10
    a=vεk=lə=kεl=ʒə=vwa=ja=ʒε=sɑ̃=ma=fa=mijə 12
    pɥi=kεl=kə=bu=tɔ̃=pu=swaʁ=pɔ=tɑ̃=sjεl 10
    puʁ=a=le=ʃεʁ=ʃe=lε=zɔ̃də=dɑ̃=lə=sjεl 10
    mε=kɔ=mɑ̃və=nε=tεl=lə=dɑ̃=mɔ̃=pɔs=tə 10
    œ̃=mistəʁə=pø=ε=tʁə=paʁ=a=vjɔ̃=pɔs=tə 10
    ɡʁa=mo 2
    tʁε=zə=a=ut=dø=mi=lə=kɛ̃=zə 9

PostScriptum

Bonjour chers amis.
Cette fois je vous fais part de très lointains souvenirs et j’y vois ces vieilles radios à lampes. Elles mettaient un certain temps a chauffer… Mais ces radios avaient une belle sonorité.
Certains de mes voisins connectaient des fils faisant antenne. Ceux ci fixés sur des perches traversaient tout le jardin. Moi, j’aimais bien trafiquer sur les ondes courtes tentant d’accrocher un ou l’autre message.
Amitiés
Emile

Récompense

2
5
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/08/2015 22:03Lyse-Claire

Bonsoir Gramo,
C’est beau les Souvenirs.. et ceux-là, il faut les garder très fort !
C’était Hier, mais il y avait un Charme, une Emotion, un petit Quelque Chose qui donnait envie de toucher, d’avoir mais surtout de respecter !
Nostalgie qui replonge le Lecteur averti ..
Merci du Partage !
A bientôt, Gramo !
Lyse.

Auteur de Poésie
13/08/2015 22:55Tulipe Noire

Une autre si belle Toile qui s’ajoute en tes beaux écrits mon cher ami, surtout quand il s’agit du bon vieux temps et de cette boîte Magique qui à fait la joie à tout l’univers, merci pour ce partage et plaisir de lecture mon ami.

Auteur de Poésie
13/08/2015 23:06Coburitc

Je n’ai pas connu les radios à lampes , je n’ai connu que les transistors mais il était plaisant d’aller sur les ondes courtes et d’écouter toutes ses radios qui ne parlaient pas français ,
Un belle nostalgie dans vos mots.
Amitié
Jean-Pierre

Auteur de Poésie
14/08/2015 09:30Daniel

Tu as su par magie nous faire "écouter Poème France" par ce texte intéressant ce qui mérite mon coup de coeur matinal...
DAN

Auteur de Poésie
14/08/2015 19:03Loic Rousselot

MAGNIFIQUE EMILE.....UNE MERVEILLE....QUE DIABLE...LA...."BORDEL" que j’aime ta singulière plume et ton style qui n’est qu’à toi seul...
J’ai entendu les parasites.....
Un ENORME COUP DE COEUR.....Cela m’a fait penser à mon p’tit poème ’’Ma télévision".

Auteur de Poésie
16/08/2015 13:42Gramo

Bonjour chers amis LYSE CLAIRE que je suis heureux de te voir sur le forum et de lire ton commentaire toujours d’à-propos
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------Bonjour TULIPPE Noire merci de te lire au bas de ma petite et humble poésie.

Bonjour COBURIC t’as pas l’âge des postes à lampes...mais tu écris sacrément bien. Les postes à Lampes on ne savait pas les transporter et à cet égard l’arrivée des transistors permis de démocratiser la possession des radios. Puis, tout le monde fini par avoir le sien.


Auteur de Poésie
16/08/2015 13:51Gramo

, Bonjour Daniel

Ta venue sur ma humble poésie m’enchante.
Ce n’est qu’une petite poésie qui voulait juste rappeler ce temps pas si lointain où ces postes étaient à la "une" dans tout les foyers.
Daniel merci pour ton commentaires.
Merci pour ton coup de cœur.

Emile

Auteur de Poésie
16/08/2015 13:53Gramo

Hello cher ami LOIC
Merci d’être venu me lire et d’avoir cru bon de me décerner un coup de cœur.
Merci pour ton commentaire.

Amitiés

Emile

Auteur de Poésie
16/08/2015 21:33Gramo

jBonjour LYSE

Merci d’être venue malgré tout le travail que tu as.
J’ai déjà écrit ma biographie, enfin jusqu’à mes 18 ans . Ici par une série de fresques je raconte avec l’écriture du cœur des séquences particulières qui ne trouvent pas facilement place dans un pareil écrit . Plus tard elles seront jointes en annexes.
J’espère que tout va bien avec toi.
Amitiés

Emile

Auteur de Poésie
29/11/2015 11:32Gramo

Hello Stellastp

Bonjour STELLA

A l’époque, la radio c’était du magique, la seule ouverture sur le monde en langage verbal qui existait. Je me rappelle aussi le côté obscur :Radio Prague qui faisait l’apologie du communisme. Et d’autres qui sans doute racontaient n’importe quoi.
Mais à mon âge c’était pas cela qui était intéressant.
Merci Stellastp

Amitiés
EMILE