Poeme : L’ Exode

L’ Exode

Des convictions dévoyées avaient développé en chaîne
Chez des humains d’Orient, un effet convectif de haine
Les inasservis les inconvertis à leur dictat de poulaine
Hommes femmes enfants risquaient mort quasi certaine
Ils devaient fuir massacres, tueries, vengeances
Organisés par des barbares à maudite engeance
Comme autrefois en Gaule, ils fuient l’Attila
Et accourent vers nous, race hier encor honnie
Cherchant compassion, fuyant l’aconit théologie
Ils avancent sur nos champs
Aux rayons du soleil couchant
Cherchant le gite du bonheur
Offert par des gens de cœur
Ils marchent soleil plein front
Vers une terre d’adoption
Devant eux, les barrières se lèvent
Et les barbelés sur le sol s’affaissent
Mais sans âme, la mer anaphore 1)
Englouti les corps perdus de bord
Demain, nous libèrerons peut être
La terre de leurs ancêtres.

1) Comme dans l’anaphore les naufrages, hélas, se répètent souvent.
GRAMO
1 octobre 2015

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: L’ Exode

    des=con=vic=tions=dé=voyées=a=vaient=dé=ve=lop=pé=en=chaîne 14
    chez=des=hu=mains=do=rient=un=ef=fet=con=vec=tif=de=haine 14
    les=i=nas=ser=vis=les=in=con=ver=tis=à=leur=dic=tat=de=pou=laine 17
    hom=mes=fem=mes=en=fants=ris=quaient=mort=qua=si=cer=tai=ne 14
    ils=de=vaient=fu=ir=mas=sa=cres=tue=ries=ven=gean=ces 13
    or=ga=ni=sés=par=des=bar=bares=à=mau=di=te=en=geance 14
    com=me=au=tre=fois=en=gau=le=ils=fuient=lat=ti=la 13
    et=ac=cou=rent=vers=nous=ra=ce=hi=er=en=cor=hon=nie 14
    cher=chant=com=pas=si=on=fuy=ant=la=co=nit=théo=lo=gie 14
    ils=a=van=cent=sur=nos=champs 7
    aux=ray=ons=du=so=leil=cou=chant 8
    cher=chant=le=gi=te=du=bon=heur 8
    of=fert=par=des=gens=de=cœur 7
    ils=mar=chent=so=leil=plein=front 7
    vers=u=ne=ter=re=da=dop=ti=on 9
    de=vant=eux=les=bar=ri=è=res=se=lèvent 10
    et=les=bar=be=lés=sur=le=sol=saf=faissent 10
    mais=sans=â=me=la=mer=a=na=pho=re=un 11
    en=glou=ti=les=corps=per=dus=de=bord 9
    de=main=nous=li=bè=re=rons=peut=ê=tre 10
    la=ter=re=de=leurs=an=cê=tres 8

    un=comme=dans=la=na=pho=re=les=nau=fra=ges=hé=las=se=ré=pè=tent=souvent 18
    gra=mo 2
    un=oc=to=bre=deux=mil=le=quin=ze 9
  • Phonétique : L’ Exode

    dε kɔ̃viksjɔ̃ devwajez- avε devəlɔpe ɑ̃ ʃεnə
    ʃe dεz- ymɛ̃ dɔʁje, œ̃n- efε kɔ̃vεktif də-εnə
    lεz- inasεʁvi lεz- ɛ̃kɔ̃vεʁtiz- a lœʁ dikta də pulεnə
    ɔmə faməz- ɑ̃fɑ̃ ʁiskε mɔʁ kazi sεʁtεnə
    il dəvε fɥiʁ masakʁə, tɥəʁi, vɑ̃ʒɑ̃sə
    ɔʁɡanize paʁ dε baʁbaʁəz- a moditə ɑ̃ʒɑ̃sə
    kɔmə otʁəfwaz- ɑ̃ ɡolə, il fɥje latila
    e akuʁe vεʁ nu, ʁasə jεʁ ɑ̃kɔʁ ɔni
    ʃεʁʃɑ̃ kɔ̃pasjɔ̃, fyiɑ̃ lakɔni teɔlɔʒi
    ilz- avɑ̃se syʁ no ʃɑ̃
    o ʁεjɔ̃ dy sɔlεj kuʃɑ̃
    ʃεʁʃɑ̃ lə ʒitə dy bɔnœʁ
    ɔfεʁ paʁ dε ʒɑ̃ də kœʁ
    il maʁʃe sɔlεj plɛ̃ fʁɔ̃
    vεʁz- ynə teʁə dadɔpsjɔ̃
    dəvɑ̃ ø, lε baʁjεʁə sə lεve
    e lε baʁbəle syʁ lə sɔl safεse
    mε sɑ̃z- amə, la mεʁ anafɔʁə yn)
    ɑ̃ɡluti lε kɔʁ pεʁdys də bɔʁ
    dəmɛ̃, nu libεʁəʁɔ̃ pø εtʁə
    la teʁə də lœʁz- ɑ̃sεtʁə.

    yn) kɔmə dɑ̃ lanafɔʁə lε nofʁaʒə, ela, sə ʁepεte suvɑ̃.
    ɡʁamo
    œ̃n- ɔktɔbʁə dø milə kɛ̃zə
  • Syllabes Phonétique : L’ Exode

    dε=kɔ̃=vik=sjɔ̃=de=vwa=je=za=vε=de=və=lɔ=pe=ɑ̃=ʃεnə 15
    ʃe=dε=zy=mɛ̃=dɔ=ʁje=œ̃=ne=fε=kɔ̃=vεk=tif=də-εnə 14
    lε=zi=na=sεʁ=vi=lε=zɛ̃=kɔ̃=vεʁ=ti=za=lœʁ=dik=tadə=pu=lεnə 16
    ɔmə=fa=mə=zɑ̃=fɑ̃=ʁis=kε=mɔʁ=ka=zi=sεʁ=tεnə 12
    il=də=vε=fɥ=iʁ=ma=sakʁə=tɥə=ʁi=vɑ̃ʒɑ̃sə 10
    ɔʁ=ɡa=ni=ze=paʁ=dε=baʁ=baʁə=za=mo=di=təɑ̃=ʒɑ̃sə 13
    kɔməo=tʁə=fwa=zɑ̃=ɡo=lə=il=fɥje=la=ti=la 11
    e=a=ku=ʁe=vεʁ=nu=ʁasə=jεʁ=ɑ̃=kɔʁ=ɔ=ni 12
    ʃεʁ=ʃɑ̃=kɔ̃=pa=sjɔ̃=fy=i=ɑ̃=la=kɔ=ni=te=ɔ=lɔ=ʒi 15
    il=za=vɑ̃=se=syʁ=no=ʃɑ̃ 7
    o=ʁε=jɔ̃=dy=sɔ=lεj=ku=ʃɑ̃ 8
    ʃεʁ=ʃɑ̃=lə=ʒi=tə=dy=bɔ=nœʁ 8
    ɔ=fεʁ=paʁ=dε=ʒɑ̃=də=kœ=ʁə 8
    il=maʁ=ʃe=sɔ=lεj=plɛ̃=fʁɔ̃ 7
    vεʁ=zy=nə=te=ʁə=da=dɔp=sjɔ̃ 8
    də=vɑ̃=ø=lε=ba=ʁjεʁə=sə=lε=ve 9
    e=lε=baʁbə=le=syʁ=lə=sɔl=sa=fεse 9
    mε=sɑ̃=zamə=la=mεʁ=a=na=fɔ=ʁəyn 9
    ɑ̃=ɡlu=ti=lε=kɔʁ=pεʁ=dys=də=bɔʁ 9
    də=mɛ̃=nu=li=bεʁə=ʁɔ̃=pø=εtʁə 8
    la=te=ʁə=də=lœʁ=zɑ̃=sε=tʁə 8

    yn=kɔmə=dɑ̃=la=na=fɔ=ʁə=lε=no=fʁa=ʒə=e=la=sə=ʁe=pε=te=su=vɑ̃ 19
    ɡʁa=mo 2
    œ̃=nɔk=tɔ=bʁə=dø=mi=lə=kɛ̃zə 8

PostScriptum

Bonjours chers amis

Cela fait tout un temps que je pensais écrire un petit quelque chose sur ce drame humain, éminemment complexe. Il faut considérer cette poésie comme un essai car je ne suis pas du tout certain d’avoir bien abordé le sujet. Par ailleurs était ce bien indiqué de passer par la poésie pour étaler quelques idées.
Enfin, à vous de le dire.

Emile

Récompense

2
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
02/10/2015 22:38Coburitc

Sujet difficile , par la mer ou la terre ils franchissent les frontières , lourd héritage de la folie des Bush.
Amicalement

Jean-Pierre

Auteur de Poésie
02/10/2015 23:35Willy25

sujet délicat en effet mais tu t’en est bien sorti.
Je pense que la poésie peut aussi parler de ces drames qui sont hélas du quotidien. Cela les rends plus visibles en les adoucissants les rendant ainsi regardable plutôt que de les fuir

Auteur de Poésie
03/10/2015 01:04Tulipe Noire

Bonjour mon cher ami Gramo.
voila un vrai sujet qui fait mal au cœur à tout être humain et que je te salut pour son fond et sa cause, écrite par ta belle plume, merci pour ce partage.....Amicalement...TLPN.

Auteur de Poésie
03/10/2015 09:09Daniel

Un drame qui se produit chaque jour et nous restons impuissants...Coup de coeur...
DAN

Auteur de Poésie
03/10/2015 10:30Gramo

Hello Ami Jean Pierre
Sujet difficile, impossible d’être impartial. D’ailleurs je n’y tenais pas non plus et le poète penche logiquement vers les victimes . .Merci d’avoir "ouvert" la liste des visiteurs!
Amitiés
EMILE

Auteur de Poésie
03/10/2015 10:45Gramo

Hello Tulipe Noire
Sachant que tu as beaucoup de cœur : merci pour ton commentaire.
Une cause, oui je le crois aussi bien que mon opinion ait eu difficile a évoluer. Dans un premier temps je les voyais comme des envahisseurs. Certains d’entre-eux le sont peut être bien, faudra alors les éradiquer Les autres sont pour la plupart des victimes à soulager.
Amitiés
EMILE

Auteur de Poésie
03/10/2015 10:47Gramo

Bonjour DANIEL

Merci pour ce formidable coup de cœur que je n’attendais cependant pas. J’en suis d’autant plus heureux que tu en es l’auteur.
Merci

Amicalement

EMILE