Poeme-France : Lecture Écrit Paix

Poeme : Le Rappel Depuis L’Infiniment Petit.

Poème Paix
Publié le 14/07/2021 14:16

L'écrit contient 198 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Rondeau redoublé.

Forme poétique utilisée

Alexandrin

Poete : Hassan Hyjazi

Le Rappel Depuis L’Infiniment Petit.

Le mal ne quittera point s’il est accueilli.
Voyez la façon dont il fait comme chez lui,
Quand l’amour ou la confiance se tarit,
C’est une vraie cause de chute qu’il prédit !

Défense de croire qu’il est parti s’enfuir !
Le voleur vient dérober, égorger, détruire !
Alors, sous un autre galbe, il revient séduire,
Et c’est dans nos gènes de le laisser nous nuire.

Guerre, meurtre et suicide, des violences
Partout, par n’importe qui sert une souffrance.
Une chose que n’imaginait notre enfance,
Candide, autour de jouets vident d’innocence.

À quand pointe la libre expression du calme ?
On zigzague entre quiétude et mode alarme,
Dans tout type de régions c’est le vacarme ;
Entente à perte, gain de fusils qui s’allument…

Paix, que ça n’soit que pour ta notoriété,
Ou pour leur dédain qui t’avait pénalisé,
Ou pour ces pays navrés, t’ayant refusé,
Paix, beaucoup ont tant besoin de te voir régner.

Hélas, a beau vouloir bien faire, les faits foirent,
Ils modifient le rêve éclatant de leurs phares ;
Et se rendant mal compte de leurs cauchemars :
D’avoir ouvert de Pandore l’impur bazar.
  • Pieds Hyphénique: Le Rappel Depuis L’Infiniment Petit.

    le=mal=ne=quit=te=ra=point=sil=est=ac=cueil=li 12
    voyez=la=fa=çon=dont=il=fait=com=me=chez=lui 11
    quand=la=mour=ou=la=con=fi=an=ce=se=ta=rit 12
    cest=u=ne=vraie=cau=se=de=chu=te=quil=pré=dit 12

    défen=se=de=croi=re=quil=est=par=ti=sen=fu=ir 12
    le=vo=leur=vient=dé=ro=ber=é=gor=ger=dé=truire 12
    a=lors=sous=un=autre=gal=be=il=re=vient=sé=duire 12
    et=cest=dans=nos=gè=nes=de=le=lais=ser=nous=nuire 12

    guer=re=meur=tre=et=sui=ci=de=des=vio=len=ces 12
    par=tout=par=nim=por=te=qui=sert=u=ne=souf=france 12
    une=cho=se=que=ni=ma=gi=nait=no=tre=en=fance 12
    can=di=de=au=tour=de=jouets=vi=dent=din=no=cence 12

    à=quand=pointe=la=li=bre=ex=pres=sion=du=cal=me 12
    on=zig=za=gueentre=quié=tude=et=mo=de=a=lar=me 12
    dans=tout=ty=pe=de=ré=gions=cest=le=va=car=me 12
    enten=te=à=per=te=gain=de=fu=sils=qui=sal=lument 12

    paix=que=ça=n=soit=que=pour=ta=no=to=rié=té 12
    ou=pour=leur=dé=dain=qui=ta=vait=pé=na=li=sé 12
    ou=pour=ces=pa=ys=na=vrés=tay=ant=re=fu=sé 12
    paix=beau=coup=ont=tant=be=soin=de=te=voir=ré=gner 12

    hé=las=a=beau=vou=loir=bien=fai=re=les=faits=foirent 12
    ils=mo=di=fient=le=rêve=é=cla=tant=de=leurs=phares 12
    et=se=ren=dant=mal=comp=te=de=leurs=cau=che=mars 12
    da=voir=ou=vert=de=pan=do=re=lim=pur=ba=zar 12
  • Phonétique : Le Rappel Depuis L’Infiniment Petit.

    lə mal nə kitəʁa pwɛ̃ sil εt- akœji.
    vwaje la fasɔ̃ dɔ̃ il fε kɔmə ʃe lɥi,
    kɑ̃ lamuʁ u la kɔ̃fjɑ̃sə sə taʁi,
    sεt- ynə vʁε kozə də ʃytə kil pʁedi !

    defɑ̃sə də kʁwaʁə kil ε paʁti sɑ̃fɥiʁ !
    lə vɔlœʁ vjɛ̃ deʁɔbe, eɡɔʁʒe, detʁɥiʁə !
    alɔʁ, suz- œ̃n- otʁə ɡalbə, il ʁəvjɛ̃ sedɥiʁə,
    e sε dɑ̃ no ʒεnə də lə lεse nu nɥiʁə.

    ɡeʁə, məʁtʁə e sɥisidə, dε vjɔlɑ̃sə
    paʁtu, paʁ nɛ̃pɔʁtə ki sεʁ ynə sufʁɑ̃sə.
    ynə ʃozə kə nimaʒinε nɔtʁə ɑ̃fɑ̃sə,
    kɑ̃didə, otuʁ də ʒuε vide dinɔsɑ̃sə.

    a kɑ̃ pwɛ̃tə la libʁə εkspʁesjɔ̃ dy kalmə ?
    ɔ̃ ziɡzaɡ ɑ̃tʁə kjetydə e mɔdə alaʁmə,
    dɑ̃ tu tipə də ʁeʒjɔ̃ sε lə vakaʁmə,
    ɑ̃tɑ̃tə a pεʁtə, ɡɛ̃ də fyzil ki salymɑ̃…

    pε, kə sa nswa kə puʁ ta nɔtɔʁjete,
    u puʁ lœʁ dedɛ̃ ki tavε penalize,
    u puʁ sε pεi navʁe, tεjɑ̃ ʁəfyze,
    pε, boku ɔ̃ tɑ̃ bəzwɛ̃ də tə vwaʁ ʁeɲe.

    ela, a bo vulwaʁ bjɛ̃ fεʁə, lε fε fwaʁe,
    il mɔdifje lə ʁεvə eklatɑ̃ də lœʁ faʁə,
    e sə ʁɑ̃dɑ̃ mal kɔ̃tə də lœʁ koʃəmaʁ :
    davwaʁ uvεʁ də pɑ̃dɔʁə lɛ̃pyʁ bazaʁ.
  • Pieds Phonétique : Le Rappel Depuis L’Infiniment Petit.

    lə=mal=nə=ki=tə=ʁa=pwɛ̃=sil=ε=ta=kœj=i 12
    vwa=je=la=fa=sɔ̃=dɔ̃=il=fε=kɔ=mə=ʃe=lɥi 12
    kɑ̃=la=muʁ=u=la=kɔ̃=fj=ɑ̃=sə=sə=ta=ʁi 12
    sε=ty=nə=vʁε=ko=zə=də=ʃy=tə=kil=pʁe=di 12

    de=fɑ̃=sə=də=kʁwa=ʁə=kil=ε=paʁ=ti=sɑ̃f=ɥiʁ 12
    lə=vɔ=lœʁ=vjɛ̃=de=ʁɔ=be=e=ɡɔʁ=ʒe=det=ʁɥiʁə 12
    a=lɔʁ=su=zœ̃=notʁə=ɡal=bə=il=ʁə=vjɛ̃=sed=ɥiʁə 12
    e=sε=dɑ̃=no=ʒε=nə=də=lə=lε=se=nu=nɥiʁə 12

    ɡe=ʁə=məʁ=tʁə=e=sɥi=si=də=dε=vjɔ=lɑ̃=sə 12
    paʁ=tu=paʁ=nɛ̃=pɔʁ=tə=ki=sεʁ=y=nə=su=fʁɑ̃sə 12
    ynə=ʃo=zə=kə=ni=ma=ʒi=nε=nɔ=tʁə=ɑ̃=fɑ̃sə 12
    kɑ̃=didə=o=tuʁ=də=ʒu=ε=vi=de=di=nɔ=sɑ̃sə 12

    a=kɑ̃=pwɛ̃=tə=la=libʁə=εk=spʁ=sjɔ̃=dy=kal=mə 12
    ɔ̃=ziɡ=zaɡ=ɑ̃tʁə=kje=ty=də=e=mɔ=də=a=laʁmə 12
    dɑ̃=tu=ti=pə=də=ʁe=ʒjɔ̃=sε=lə=va=kaʁ=mə 12
    ɑ̃=tɑ̃təa=pεʁ=tə=ɡɛ̃=də=fy=zil=ki=sa=ly=mɑ̃ 12

    pε=kə=sa=nswa=kə=puʁ=ta=nɔ=tɔ=ʁj=e=te 12
    u=puʁ=lœʁ=de=dɛ̃=ki=ta=vε=pe=na=li=ze 12
    u=puʁ=sε=pε=i=na=vʁe=tε=jɑ̃=ʁə=fy=ze 12
    pε=bo=ku=ɔ̃=tɑ̃=bə=zwɛ̃=də=tə=vwaʁ=ʁe=ɲe 12

    e=la=a=bo=vu=lwaʁ=bjɛ̃=fεʁə=lε=fε=fwa=ʁe 12
    il=mɔ=di=fje=lə=ʁεvə=e=kla=tɑ̃=də=lœʁ=faʁə 12
    e=sə=ʁɑ̃=dɑ̃=mal=kɔ̃=tə=də=lœʁ=ko=ʃə=maʁ 12
    da=vwaʁ=u=vεʁ=də=pɑ̃=dɔ=ʁə=lɛ̃=pyʁ=ba=zaʁ 12

Historique des Modifications

27/07/2021 16:29
14/07/2021 19:29

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
14/07/2021 14:55Donovan.nouel

Il ne faut pas tuer celui qui fait du mal mais tuer le mal en procédant à des manières pacifiques, morales, intelligentes, être compréhensif, être attentif...Tout le monde fait des bêtises, et chaque bêtises doit avoir une punition à propos de la connerie. Le vol, pour moi ce n’est pas très méchant, ça veut soit juste dire qu’il est pauvre, qu’il a honte de demander alors il vole, c’est stupide, ridicule mais c’est très compréhensif mais aussi bien souvent, ça veut faire le rebelle, le thug...Et ça, ce n’est pas non plus monstrueux. Je dis qu’il faut faire payer les thugs et pas ceux qui sont dans des difficultés. Quand on veut faire la guerre, assassiner des gens...c’est qu’on est pas sain d’esprit, il ne faut pas persécuter ses gens, il ne faut pas mettre la peine de mort car une personne peut changer, mais ça il faut mettre en place des choses. Il faut que la personne montre ses preuves, oui enfin beaucoup de tueurs sont bons dans la comédie, sont très intelligents. Demander pardon à Dieu et ne recommencez plus, c’est pour ça que je ne veux pas qu’on tue, c’est comme les pays catholiques, ils sont pour le meurtre, ça écœure, normalement la religion c’est paix et amour. Le mal contre le mal, c’est non ! Merci Hassan, merci d’avoir écrit ce poème pour que moi je donne mes pensées à ses sujets.

👍
Auteur de Poésie
14/07/2021 15:27Mémo

Je pense que le mot "paix" est devenu le synonyme du mot "utopie", hélas............................

👍
Auteur de Poésie
19/07/2021 02:44Saber Lahmidi

Félicitations pour ce magnifique poème.
Cdc poétique très mérité. Merci cher Hassan !

👍
Auteur de Poésie
20/07/2021 09:18Lamarque

Eh oui notre monde oscille entre le bien et le mal… depuis la nuit des temps. Parviendrons-nous à la faire évoluer vers cette harmonie et sérénité nécessaires à la bonne évolution de l’humain ? Réussirons - nous à mettre derrière la paix les mots nécessaires pour l’atteindre ? Beau poème que j’aime, Hassan

👍