Poeme-France : Lecture Écrit Poésie

Prose : L’ Homme Qui Voulait Être Poète

Prose Poésie
Publié le 15/02/2018 22:04

L'écrit contient 261 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : Istvan

A Propos de cette Prose

Opera bouffe en 4 actes et une poésie…

L’ Homme Qui Voulait Être Poète

Il lisait toujours. Ses plus beaux moments avaient trait à la lecture, à l’écriture, dans une communion extraordinaire avec son cher, très cher Ego. Vous ne connaissez pas son Ego ? Il vous en parlera un autre jour. Il lisait à profusion, fronçant les sourcils, comme s’il peinait à comprendre. Confortablement assis, couché, debout, en rue ou au bistrot… Il lisait toujours. Il tenait le livre de sa main gauche, tournait les pages de sa main droite.
.
Il écrivait aussi. Parfois. Des poèmes. Ou n’importe quoi. Il n’aimait pas ce qu’il écrivait. Quelques lignes qu’il trouvait sans imagination, et d’une platitude confondante. Ses mains dansaient sur le clavier. Les lettres émergeaient, une à une, voyelles, consonnes, voyelles, consonnes, s’ordonnaient pour dessiner des mots, inattendus, capricieux ou déroutants…
.
Il rêvait d’une écriture somptueuse, raffinée, et intelligente. Il ambitionnait d’étaler son érudition, son intuition avec un supplément d’ironie et une inflation de métaphores. Mais, toujours, sa déraison le portait à une écriture coupable de poésie.
.
La poésie, ce chemin de cendres, son accalmie entre deux tempêtes, son bourdonnement de plaisir, hantait ses rides. De sacrifices en éclaboussures, au cœur de la nuit, il rangeait ses peines dans ce continent sans cesse inexploré, pour les retrouver, au petit matin, appauvris dans le soleil apert. Et, dans cet espace de lumière, il relisait ses cogitations nocturnes.
.
Dans la moiteur de l’été
Un keyakis effleure le ciel
Là sont les grands oiseaux
Dans ses rafales de feuillages
Saurons-nous enfin ce qu’ils nous crient ?
  • Phonétique : L’ Homme Qui Voulait Être Poète

    il lizε tuʒuʁ. sε plys bo mɔmɑ̃z- avε tʁε a la lεktyʁə, a lekʁityʁə, dɑ̃z- ynə kɔmynjɔ̃ εkstʁaɔʁdinεʁə avεk sɔ̃ ʃεʁ, tʁε ʃεʁ əɡo. vu nə kɔnεse pa sɔ̃n- əɡo ? il vuz- ɑ̃ paʁləʁa œ̃n- otʁə ʒuʁ. il lizε a pʁɔfyzjɔ̃, fʁɔ̃sɑ̃ lε suʁsil, kɔmə sil pεnε a kɔ̃pʁɑ̃dʁə. kɔ̃fɔʁtabləmɑ̃ asi, kuʃe, dəbu, ɑ̃ ʁy u o bistʁo… il lizε tuʒuʁ. il tənε lə livʁə də sa mɛ̃ ɡoʃə, tuʁnε lε paʒə də sa mɛ̃ dʁwatə.
    .
    il ekʁivε osi. paʁfwa. dε pɔεmə. u nɛ̃pɔʁtə kwa. il nεmε pa sə kil ekʁivε. kεlk liɲə kil tʁuvε sɑ̃z- imaʒinasjɔ̃, e dynə platitydə kɔ̃fɔ̃dɑ̃tə. sε mɛ̃ dɑ̃sε syʁ lə klavje. lε lεtʁəz- emεʁʒε, ynə a ynə, vwajεllə, kɔ̃sɔnə, vwajεllə, kɔ̃sɔnə, sɔʁdɔnε puʁ desine dε mo, inatɑ̃dys, kapʁisjøz- u deʁutɑ̃…
    .
    il ʁεvε dynə ekʁityʁə sɔ̃ptɥøzə, ʁafine, e ɛ̃tεlliʒɑ̃tə. il ɑ̃bisjɔnε detale sɔ̃n- eʁydisjɔ̃, sɔ̃n- ɛ̃tɥisjɔ̃ avεk œ̃ syplemɑ̃ diʁɔni e ynə ɛ̃flasjɔ̃ də metafɔʁə. mε, tuʒuʁ, sa deʁεzɔ̃ lə pɔʁtε a ynə ekʁityʁə kupablə də pɔezi.
    .
    la pɔezi, sə ʃəmɛ̃ də sɑ̃dʁə, sɔ̃n- akalmi ɑ̃tʁə dø tɑ̃pεtə, sɔ̃ buʁdɔnəmɑ̃ də plεziʁ, ɑ̃tε sε ʁidə. də sakʁifisəz- ɑ̃n- eklabusyʁə, o kœʁ də la nɥi, il ʁɑ̃ʒε sε pεnə dɑ̃ sə kɔ̃tine sɑ̃ sεsə inεksplɔʁe, puʁ lε ʁətʁuve, o pəti matɛ̃, apovʁi dɑ̃ lə sɔlεj apεʁ. e, dɑ̃ sεt εspasə də lymjεʁə, il ʁəlizε sε kɔʒitasjɔ̃ nɔktyʁnə.
    .
    dɑ̃ la mwatœʁ də lete
    œ̃ kεjakiz- eflœʁə lə sjεl
    la sɔ̃ lε ɡʁɑ̃z- wazo
    dɑ̃ sε ʁafalə də fœjaʒə
    soʁɔ̃ nuz- ɑ̃fɛ̃ sə kil nu kʁje ?

Historique des Modifications

15/02/2018 22:55
15/02/2018 22:07
15/02/2018 22:05

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
16/02/2018 14:21Mick-Jhon

Je t’ai lu hors connexion, je me connecte pour toi, juste pour te dire, Sublime, j’ai grandement apprécié ce moment de lecture.
Un coup de cœur mérité.

Auteur de Poésie
05/03/2018 15:15Flamme D'or

Ton texte m’assemble être un miroir dans lequel mon reflet se laisse à lire.