Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : J’Étais Là Aujourd’Hui

Poème Amour
Publié le 08/05/2011 10:08

L'écrit contient 192 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poème d'Amour

Poete : Jeanannecy

J’Étais Là Aujourd’Hui

J’ai besoin d’être là pour partager sa vie
Qui s’est enfuie un soir, la nuit nous l’a ravie.
Si nous avions pu voir, deviner sa détresse
Il serait avec nous, tranquille, sans stress.

Nous aurions pu l’aider à franchir cette impasse
Surmonter les écueils, éviter que « ça casse »
Son destin fut tout autre, il a « pété les plombs »
Au sous sol de l’école il a « touché le fond ».

Un câble informatique accroché au plafond
L’a emmené au ciel, il a « coupé les ponts »
Vingt deux mois ont passé, un enfer de questions
De simples hypothèses, de vaines suppositions.

Toi mon garçon si gai, des projets plein la tête
Si prêt à être heureux, à partager la fête,
Que s’est-il passé pour que tu partes ainsi
Que tu nous laisses ici, avec nos cœurs transis ?

Pour la première fois aujourd’hui je suis là
Dans ce local funeste qui vit ton au-delà.
Je veux être avec toi pour que ce soit moins dur
De partir loin des tiens vers ton nouvel azur

Guillaume,
J’étais là aujourd’hui…
Pour partager ta vie
Papa
  • Pieds Hyphénique: J’Étais Là Aujourd’Hui

    jai=be=soin=dê=tre=là=pour=par=ta=ger=savie 11
    qui=sest=en=fuieun=soir=la=nuit=nous=la=ravie 10
    si=nous=a=vions=pu=voir=de=vi=ner=sa=dé=tresse 12
    il=se=rait=a=vec=nous=tran=quille=sans=s=tress 11

    nous=au=rions=pu=lai=der=à=fran=chir=cet=te=im=passe 13
    sur=mon=ter=les=é=cueils=é=vi=ter=que=ça=casse 12
    son=des=tin=fut=tout=autre=il=a=pé=té=les=plombs 12
    au=sous=sol=de=lé=co=le=il=a=tou=ché=le=fond 13

    un=câ=ble=in=for=ma=ti=queac=cro=ché=au=pla=fond 13
    la=em=me=né=au=ciel=il=a=cou=pé=les=ponts 12
    vingt=deux=mois=ont=pas=sé=un=en=fer=de=ques=tions 12
    de=sim=ples=hy=po=thèses=de=vai=nes=sup=po=si=tions 13

    toi=mon=gar=çon=si=gai=des=pro=jets=plein=la=tête 12
    si=prêt=à=ê=tre=heu=reux=à=par=ta=ger=la=fête 13
    que=sest=il=pas=sé=pour=que=tu=par=tes=ain=si 12
    que=tu=nous=lais=ses=i=ci=a=vec=nos=cœurs=tran=sis 13

    pour=la=pre=miè=re=fois=au=jourd=hui=je=suis=là 12
    dans=ce=lo=cal=fu=nes=te=qui=vit=ton=au=de=là 13
    je=veux=ê=trea=vec=toi=pour=que=ce=soit=moins=dur 12
    de=par=tir=loin=des=tiens=vers=ton=nou=vel=a=zur 12

    guillaume 1
    jé=tais=là=au=jourd=hui 6
    pour=par=ta=ger=tavie 5
    pa=pa 2
  • Phonétique : J’Étais Là Aujourd’Hui

    ʒε bəzwɛ̃ dεtʁə la puʁ paʁtaʒe sa vi
    ki sεt- ɑ̃fɥi œ̃ swaʁ, la nɥi nu la ʁavi.
    si nuz- avjɔ̃ py vwaʁ, dəvine sa detʁεsə
    il səʁε avεk nu, tʁɑ̃kjə, sɑ̃ stʁεs.

    nuz- oʁjɔ̃ py lεde a fʁɑ̃ʃiʁ sεtə ɛ̃pasə
    syʁmɔ̃te lεz- ekɥεj, evite kə « sa kasə »
    sɔ̃ dεstɛ̃ fy tut- otʁə, il a « pete lε plɔ̃bs »
    o su sɔl də lekɔlə il a « tuʃe lə fɔ̃d ».

    œ̃ kablə ɛ̃fɔʁmatikə akʁoʃe o plafɔ̃
    la aməne o sjεl, il a « kupe lε pɔ̃ts »
    vɛ̃t- dø mwaz- ɔ̃ pase, œ̃n- ɑ̃fe də kεstjɔ̃
    də sɛ̃pləz- ipɔtεzə, də vεnə sypozisjɔ̃.

    twa mɔ̃ ɡaʁsɔ̃ si ɡε, dε pʁɔʒε plɛ̃ la tεtə
    si pʁε a εtʁə œʁø, a paʁtaʒe la fεtə,
    kə sεt- il pase puʁ kə ty paʁtəz- ɛ̃si
    kə ty nu lεsəz- isi, avεk no kœʁ tʁɑ̃zi ?

    puʁ la pʁəmjεʁə fwaz- oʒuʁdɥi ʒə sɥi la
    dɑ̃ sə lɔkal fynεstə ki vit tɔ̃n- o dəla.
    ʒə vøz- εtʁə avεk twa puʁ kə sə swa mwɛ̃ dyʁ
    də paʁtiʁ lwɛ̃ dε tjɛ̃ vεʁ tɔ̃ nuvεl azyʁ

    ɡjomə,
    ʒetε la oʒuʁdɥi…
    puʁ paʁtaʒe ta vi
    papa
  • Pieds Phonétique : J’Étais Là Aujourd’Hui

    ʒε=bə=zwɛ̃=dε=tʁə=la=puʁ=paʁ=ta=ʒe=sa=vi 12
    ki=sε=tɑ̃f=ɥi=œ̃=swaʁ=la=nɥi=nu=la=ʁa=vi 12
    si=nu=za=vjɔ̃=py=vwaʁ=də=vi=ne=sa=de=tʁεsə 12
    il=sə=ʁε=a=vεk=nu=tʁɑ̃kjə=sɑ̃=stʁεs 9

    nu=zo=ʁjɔ̃=py=lε=de=a=fʁɑ̃=ʃiʁ=sε=tə=ɛ̃=pasə 13
    syʁ=mɔ̃=te=lε=zek=ɥεj=e=vi=te=kə=sa=kasə 12
    sɔ̃=dεs=tɛ̃=fy=tu=totʁə=il=a=pe=te=lε=plɔ̃bs 12
    o=su=sɔl=də=le=kɔ=lə=il=a=tu=ʃe=lə=fɔ̃d 13

    œ̃=ka=blə=ɛ̃=fɔʁ=ma=ti=kəa=kʁo=ʃe=o=pla=fɔ̃ 13
    la=a=mə=ne=o=sjεl=il=a=ku=pe=lε=pɔ̃ts 12
    vɛ̃t=dø=mwa=zɔ̃=pa=se=œ̃=nɑ̃=fe=də=kεs=tjɔ̃ 12
    də=sɛ̃=plə=zi=pɔ=tεzə=də=vε=nə=sy=po=zi=sjɔ̃ 13

    twa=mɔ̃=ɡaʁ=sɔ̃=si=ɡε=dε=pʁɔ=ʒε=plɛ̃=la=tεtə 12
    si=pʁε=a=ε=tʁə=œ=ʁø=a=paʁ=ta=ʒe=la=fεtə 13
    kə=sε=til=pa=se=puʁ=kə=ty=paʁ=tə=zɛ̃=si 12
    kə=ty=nu=lε=sə=zi=si=a=vεk=no=kœʁ=tʁɑ̃=zi 13

    puʁ=la=pʁə=mjε=ʁə=fwa=zo=ʒuʁ=dɥi=ʒə=sɥi=la 12
    dɑ̃=sə=lɔ=kal=fy=nεs=tə=ki=vit=tɔ̃=no=də=la 13
    ʒə=vø=zε=tʁəa=vεk=twa=puʁ=kə=sə=swa=mwɛ̃=dyʁ 12
    də=paʁ=tiʁ=lwɛ̃=dε=tjɛ̃=vεʁ=tɔ̃=nu=vεl=a=zyʁ 12

    ɡjomə 1
    ʒe=tε=la=o=ʒuʁ=dɥi 6
    puʁ=paʁ=ta=ʒe=ta=vi 6
    pa=pa 2

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
08/05/2011 14:14Soupirance

Touchant... Le fait de vouloir le rejoindre n’est pas une solution. Même si ton fils n’est plus de ce monde, il vit dans ton coeur. Là où il est, il préférerait te voir vivre avec un sourire qu’avec des larmes...
Tu as su l’écrire, tu sauras avancer. Bon courage à toi.
Respectueusement.
Lune De Tristesse.

Auteur de Poésie
09/05/2011 16:33Marcel42

Toujours aussi émouvant,
Cordialement,
Marcel.