Poeme-France : Lecture Écrit Choix

Prose : Le Choix Que Tu As Pris Est-Il Le Tien ?

Prose Choix
Publié le 03/04/2012 14:39

L'écrit contient 430 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Kabda

Le Choix Que Tu As Pris Est-Il Le Tien ?

Où est-ce que tu vas ? Où es ton pays ? Que cherches-tu dans ce monde misère ? La trace du vers dans le fruit pourri ou son noyau encore sain ? Pourquoi restes-tu sur la Lune, les yeux sur la Terre ? Ne laisse pas trainer ton humeur maraude derrière toi car c’est le dégout qui te tient en laisse. Il est indéniable qu’une pomme lâchée de ta main s’écrasera sur le sol, qu’espères-tu, qu’elle s’envole ? Le monde brûle depuis si longtemps et personne ne donnerai de son sang pour étouffer ce foyer grandissant. Tu es né les yeux fermés et quand ils se sont ouvert, on t’a demandé de t’agenouiller. L’empereur d’aujourd’hui n’a pas d’âme, il n’est fait que de chiffres sur un compte en banque, nous sommes ses serfs acceptant le mode de vie qu’il nous dicte.
La civilisation détruit le monde. Cherches-tu la couleur que pouvait avoir la vie avant qu’un homme y plante son étendard et aille crier partout que cela est à lui ? Tu rêves la nuit de l’harmonie, tu rêves le jour de la vivre, mais tel un somnambule, tu rentres dans la file pour aller nourrir l’empereur de ton sang d’assujetti. Gouvernes-tu ta propre vie, ou choisis-tu par défaut les quelques voies que l’on t’impose ? Entre l’omniprésence des sociétés, l’imposture des gouvernements et la trahison que l’homme fait à la terre, sauras-tu trouver, au delà de toutes morales et toutes lois, la vérité pour laquelle ton âme accepte de vivre ? Sauras-tu t’exclure pour voir le monde tel qu’il est, sauras-tu combattre la mise en place du mode de vie actuel pour redonner à la Vie son seul sens de création ? Pourras-tu passer au delà de la paralysie humaine et sociale qui fait stagner l’humanité alors que les cendres et la destruction sont en continuelle ascension ? Sauras-tu comprendre qu’on décide de ce qu’on fait de sa vie, et que les choix actuels ne font que nous pétrifier et nous enrôler dans un engrenage qu’on ne peut plus quitter ?
Acceptes-tu de vivre dans un monde où le choix n’est qu’illusion et que les rares qui s’offrent à toi n’existent que pour nourrir la soif d’une infime minorité contrôlant le reste du monde ? Ou bien acceptes-tu de te lever et sortir des rangs pour choisir de vivre par tes propres moyens ?
  • Phonétique : Le Choix Que Tu As Pris Est-Il Le Tien ?

    u ε sə kə ty va ? u ε tɔ̃ pεi ? kə ʃεʁʃə ty dɑ̃ sə mɔ̃də mizεʁə ? la tʁasə dy vεʁ dɑ̃ lə fʁɥi puʁʁi u sɔ̃ nwajo ɑ̃kɔʁə sɛ̃ ? puʁkwa ʁεstə ty syʁ la lynə, lεz- iø syʁ la teʁə ? nə lεsə pa tʁεne tɔ̃n- ymœʁ maʁodə dəʁjεʁə twa kaʁ sε lə deɡu ki tə tjɛ̃ ɑ̃ lεsə. il εt- ɛ̃denjablə kynə pɔmə laʃe də ta mɛ̃ sekʁazəʁa syʁ lə sɔl, kεspεʁə ty, kεllə sɑ̃vɔlə ? lə mɔ̃də bʁylə dəpɥi si lɔ̃tɑ̃z- e pεʁsɔnə nə dɔnəʁε də sɔ̃ sɑ̃ puʁ etufe sə fwaje ɡʁɑ̃disɑ̃. ty ε ne lεz- iø fεʁmez- e kɑ̃t- il sə sɔ̃t- uvεʁ, ɔ̃ ta dəmɑ̃de də taʒənuje. lɑ̃pəʁœʁ doʒuʁdɥi na pa damə, il nε fε kə də ʃifʁə- syʁ œ̃ kɔ̃tə ɑ̃ bɑ̃kə, nu sɔmə sε sεʁfz- aksεptɑ̃ lə mɔdə də vi kil nu diktə.
    la sivilizasjɔ̃ detʁɥi lə mɔ̃də. ʃεʁʃə ty la kulœʁ kə puvε avwaʁ la vi avɑ̃ kœ̃n- ɔmə i plɑ̃tə sɔ̃n- etɑ̃daʁ e ajə kʁje paʁtu kə səla εt- a lɥi ? ty ʁεvə la nɥi də laʁmɔni, ty ʁεvə lə ʒuʁ də la vivʁə, mε tεl œ̃ sɔmnɑ̃bylə, ty ʁɑ̃tʁə- dɑ̃ la filə puʁ ale nuʁʁiʁ lɑ̃pəʁœʁ də tɔ̃ sɑ̃ dasyʒεti. ɡuvεʁnə- ty ta pʁɔpʁə vi, u ʃwazi ty paʁ defo lε kεlk vwa kə lɔ̃ tɛ̃pozə ? ɑ̃tʁə lɔmnipʁezɑ̃sə dε sɔsjete, lɛ̃pɔstyʁə dε ɡuvεʁnəmɑ̃z- e la tʁaizɔ̃ kə lɔmə fε a la teʁə, soʁa ty tʁuve, o dəla də tutə mɔʁaləz- e tutə lwa, la veʁite puʁ lakεllə tɔ̃n- amə aksεptə də vivʁə ? soʁa ty tεksklyʁə puʁ vwaʁ lə mɔ̃də tεl kil ε, soʁa ty kɔ̃batʁə la mizə ɑ̃ plasə dy mɔdə də vi aktɥεl puʁ ʁədɔne a la vi sɔ̃ səl sɑ̃s də kʁeasjɔ̃ ? puʁʁa ty pase o dəla də la paʁalizi ymεnə e sɔsjalə ki fε staɲe lymanite alɔʁ kə lε sɑ̃dʁəz- e la dεstʁyksjɔ̃ sɔ̃t- ɑ̃ kɔ̃tinɥεllə asɑ̃sjɔ̃ ? soʁa ty kɔ̃pʁɑ̃dʁə kɔ̃ desidə də sə kɔ̃ fε də sa vi, e kə lε ʃwa aktɥεl nə fɔ̃ kə nu petʁifje e nuz- ɑ̃ʁole dɑ̃z- œ̃n- ɑ̃ɡʁənaʒə kɔ̃ nə pø plys kite ?
    aksεptə ty də vivʁə dɑ̃z- œ̃ mɔ̃də u lə ʃwa nε kilyzjɔ̃ e kə lε ʁaʁə ki sɔfʁe a twa nεɡziste kə puʁ nuʁʁiʁ la swaf dynə ɛ̃fimə minɔʁite kɔ̃tʁolɑ̃ lə ʁεstə dy mɔ̃də ? u bjɛ̃ aksεptə ty də tə ləve e sɔʁtiʁ dε ʁɑ̃ɡ puʁ ʃwaziʁ də vivʁə paʁ tε pʁɔpʁə- mwajɛ̃ ?

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
24/07/2021Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.