Poeme-France : Lecture Écrit Changement

Prose : Rien De Sacré, Rien Sans Pierre, Tout Se Transforme.

Prose Changement
Publié le 18/07/2012 12:23

L'écrit contient 301 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Poete : Kabda

Rien De Sacré, Rien Sans Pierre, Tout Se Transforme.

Un vent d’amère douceur me passe sur les paupières. Elles s’agenouillent, cachant mes yeux pour sceller le monde de l’image que j’en fais.

C’est sur les ruines du monde qu’on construit notre univers, sur les restes de nos envies qu’on bâti nos humeurs. Il y a toujours un peu de la couleur qui brillait avant, transformée, elle n’est qu’un grain dans le panel de nos sentiments. On pose le pied à terre, à la suite d’un pied levé. C’est l’enchainement des évènements, banals ou non, qui façonnent le monde ainsi que notre vie, sculptant les raisons de nos actes dans l’argile du temps. J’ai beau fixer le même mur blanc tout le long de ma vie, cela n’empêchera pas le temps de s’écouler, par conséquent les choses de changer, à l’extérieur comme à l’intérieur. On peut s’exiler à rêver au delà de l’existence, on peut s’imaginer naitre ailleurs, rien ne s’arrête pour nous.
Arrivé dans les villes, arrivé devant soi même, on prend les premières pierres pour construire un édifice. On ajoute à tous moments des nouveautés, ce qui fait que notre cité ne s’arrête pas de changer. On choisi ou non de garder certaines constructions, on choisi parfois d’en démolir à jamais, supprimer toutes traces pour que le souvenir ne puisse nous brûler à nouveau. Mais quoi qu’il arrive, on change les choses avec ce qui est. On construit le renouveau avec ce qu’on a déjà acquis. On se métamorphose avec ce que l’on possède.

Ainsi St Pierre fût bâtie de pierres helléniques, ainsi Sainte Sophie d’église fût mosquée, ainsi je suis fait des sentiments mutés de l’ancien que j’étais.
  • Phonétique : Rien De Sacré, Rien Sans Pierre, Tout Se Transforme.

    œ̃ vɑ̃ damεʁə dusœʁ mə pasə syʁ lε popjεʁə. εllə saʒənuje, kaʃɑ̃ mεz- iø puʁ sεlle lə mɔ̃də də limaʒə kə ʒɑ̃ fε.

    sε syʁ lε ʁɥinə dy mɔ̃də kɔ̃ kɔ̃stʁɥi nɔtʁə ynive, syʁ lε ʁεstə də noz- ɑ̃vi kɔ̃ bati no ymœʁ. il i a tuʒuʁz- œ̃ pø də la kulœʁ ki bʁijε avɑ̃, tʁɑ̃sfɔʁme, εllə nε kœ̃ ɡʁɛ̃ dɑ̃ lə panεl də no sɑ̃timɑ̃. ɔ̃ pozə lə pje a teʁə, a la sɥitə dœ̃ pje ləve. sε lɑ̃ʃεnəmɑ̃ dεz- evεnəmɑ̃, banalz- u nɔ̃, ki fasɔne lə mɔ̃də ɛ̃si kə nɔtʁə vi, skylptɑ̃ lε ʁεzɔ̃ də noz- aktə dɑ̃ laʁʒilə dy tɑ̃. ʒε bo fikse lə mεmə myʁ blɑ̃ tu lə lɔ̃ də ma vi, səla nɑ̃pεʃəʁa pa lə tɑ̃ də sekule, paʁ kɔ̃seke lε ʃozə də ʃɑ̃ʒe, a lεksteʁjœʁ kɔmə a lɛ̃teʁjœʁ. ɔ̃ pø sεɡzile a ʁεve o dəla də lεɡzistɑ̃sə, ɔ̃ pø simaʒine nεtʁə ajœʁ, ʁjɛ̃ nə saʁεtə puʁ nu.
    aʁive dɑ̃ lε vilə, aʁive dəvɑ̃ swa mεmə, ɔ̃ pʁɑ̃ lε pʁəmjεʁə pjeʁə- puʁ kɔ̃stʁɥiʁə œ̃n- edifisə. ɔ̃n- aʒutə a tus mɔmɑ̃ dε nuvote, sə ki fε kə nɔtʁə site nə saʁεtə pa də ʃɑ̃ʒe. ɔ̃ ʃwazi u nɔ̃ də ɡaʁde sεʁtεnə kɔ̃stʁyksjɔ̃, ɔ̃ ʃwazi paʁfwa dɑ̃ demɔliʁ a ʒamε, sypʁime tutə tʁasə puʁ kə lə suvəniʁ nə pɥisə nu bʁyle a nuvo. mε kwa kil aʁivə, ɔ̃ ʃɑ̃ʒə lε ʃozəz- avεk sə ki ε. ɔ̃ kɔ̃stʁɥi lə ʁənuvo avεk sə kɔ̃n- a deʒa aki. ɔ̃ sə metamɔʁfozə avεk sə kə lɔ̃ pɔsεdə.

    ɛ̃si εs te pjeʁə fy bati də pjeʁə- εllenik, ɛ̃si sɛ̃tə sɔfi deɡlizə fy mɔske, ɛ̃si ʒə sɥi fε dε sɑ̃timɑ̃ myte də lɑ̃sjɛ̃ kə ʒetε.

Récompense

0
1
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
28/10/2020 10:44Printemps

Joli texte! Sage philosophie de vivre! Merci du partage!