Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : Quasimodo Aime Aussi

Poème Amour
Publié le 31/05/2004 00:00

L'écrit contient 466 mots qui sont répartis dans 13 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Kugaiji

Quasimodo Aime Aussi

Hier, je t’ai croisée mon ange, et je t’ai filée
Tu es belle à en mourir, rime trop usitée
Ta seule présence illumine journées
Je t’aurais abordée, si je n’avais été…

Si je n’avais pas été des plus laides gens
Le surnom Quasimodo me va comme un gant
Le visage déformé, le nez décentré
Mais toi qui es belle, te demande de m’aimer

Tu as un sourire, mon ange, mon ange
Et les yeux bleutés, encore emplis de rêves
Et le visage si bien fait qu’il les dérange
Les demoiselles imparfaites sans verve

Si je n’étais pas le plus moche sur Terre
Et si tous mes boutons ne se montraient pas tant
J’aurais pris la plume, t’aurais écrit tel Homère
Des romances nouvelles ou celles des anciens temps

Nous sommes devenus amis par circonstances
Jamais n’aurais cru pouvoir sentir ton essence
Et tes cheveux à foison plein d’élégance
T’aurais dit de m’aimer si tu perdais deux sens

Le sens de la vision et celui du toucher
Mais je ne suis pas sûr que cela suffirait
Aussi l’odorat pour ne m’avoir dans le nez
Si tu perdais tout ça je te demanderais

En plus de ta beauté, tu es la plus aimable
Tu sus me protéger quand juraient les notables
Et ta voix mélodieuse les stoppait aussitôt
Ah, ce que j’aurais dit si j’avais été beau

Et je n’ai pas parlé de mes boutons d’acné
De ma peau pendante, de mes lèvres gercées
De mon crâne déjà chauve supplanté de bourrelets
Malgré tout cela je te demande d’aimer

Car, oui, il faut l’avouer, on va si bien ensemble
Toi sublime beauté, et moi au cœur qui tremble
Ce sont toujours les extrêmes qui s’assemblent
Cela ne peut coller s’il faut qu’on se ressemble

Moi qui suis le plus laid parmi toutes personnes
Qu’on nomme celui qui fait que les cloches sonnent
T’exprime mon amour, moi qui suis masse informe
Pour l’amour de ton être, la beauté de tes formes

Mais je te vois pleurer, qu’y a-t-il ma belle ?
Je me suis révélé oui, amour, je t’aime
Mais tu me dis des mots, des mots cruels
Que tu ne peux m’aimer, c’est un problème

Tu aurais préférée ne pas me rencontrer
Qu’on ne liât jamais aucune amitié
Que je puisse t’aimer, tu le portes en horreur
Le désir ne laisse pas chance à la laideur

Puis tu m’ordonnes de partir, ô grand chagrin
Que je ne compte surtout pas sur un revoir
Mais pour rester ensemble, l’idée me vient du noir
Me suicide après t’avoir tuée de mes mains
  • Pieds Hyphénique: Quasimodo Aime Aussi

    hier=je=tai=croi=sée=mon=ange=et=je=tai=fi=lée 12
    tu=es=bel=leà=en=mou=rir=rime=trop=u=si=tée 12
    ta=seu=le=pré=sen=ce=il=lu=mi=ne=jour=nées 12
    je=tau=rais=a=bor=dée=si=je=na=vais=é=té 12

    si=je=na=vais=pas=é=té=des=plus=lai=des=gens 12
    le=sur=nom=qua=si=mo=do=me=va=comme=un=gant 12
    le=vi=sa=ge=dé=for=mé=le=nez=dé=cen=tré 12
    mais=toi=qui=es=bel=le=te=de=mande=de=mai=mer 12

    tu=as=un=sou=ri=re=mon=an=ge=mon=an=ge 12
    et=les=y=eux=bleu=tés=en=core=em=plis=de=rêves 12
    et=le=vi=sa=ge=si=bien=fait=quil=les=dé=range 12
    les=de=moi=sel=les=im=par=fai=tes=sans=ver=ve 12

    si=je=né=tais=pas=le=plus=mo=che=sur=ter=re 12
    et=si=tous=mes=bou=tons=ne=se=mon=traient=pas=tant 12
    jau=rais=pris=la=plume=tau=rais=é=crit=tel=ho=mère 12
    des=ro=mances=nou=vel=les=ou=cel=les=des=an=ci=ens=temps 14

    nous=som=mes=de=ve=nus=a=mis=par=cir=cons=tances 12
    ja=mais=nau=rais=cru=pou=voir=sen=tir=ton=es=sence 12
    et=tes=che=veux=à=foi=son=plein=dé=lé=gan=ce 12
    tau=rais=dit=de=mai=mer=si=tu=per=dais=deux=sens 12

    le=sens=de=la=vi=sion=et=ce=lui=du=tou=cher 12
    mais=je=ne=suis=pas=sûr=que=ce=la=suf=fi=rait 12
    aus=si=lo=do=rat=pour=ne=ma=voir=dans=le=nez 12
    si=tu=per=dais=tout=ça=je=te=de=man=de=rais 12

    en=plus=de=ta=beau=té=tu=es=la=plus=ai=mable 12
    tu=sus=me=pro=té=ger=quand=ju=raient=les=no=tables 12
    et=ta=voix=mé=lo=dieuse=les=stop=pait=aus=si=tôt 12
    ah=ce=que=jau=rais=dit=si=ja=vais=é=té=beau 12

    et=je=nai=pas=par=lé=de=mes=bou=tons=dac=né 12
    de=ma=peau=pen=dan=te=de=mes=lè=vres=ger=cées 12
    de=mon=crâ=ne=dé=jà=chauve=sup=plan=té=de=bourre=lets 13
    mal=gré=tout=ce=la=je=te=de=man=de=dai=mer 12

    car=oui=il=faut=la=vouer=on=va=si=bien=en=semble 12
    toi=su=bli=me=beau=té=et=moi=au=cœur=qui=tremble 12
    ce=sont=tou=jours=les=ex=trê=mes=qui=sas=semblent 11
    ce=la=ne=peut=col=ler=sil=faut=quon=se=res=semble 12

    moi=qui=suis=le=plus=laid=par=mi=tou=tes=per=sonnes 12
    quon=nom=me=ce=lui=qui=fait=que=les=clo=ches=sonnent 12
    tex=prime=mon=a=mour=moi=qui=suis=mas=se=in=forme 12
    pour=la=mour=de=ton=être=la=beau=té=de=tes=formes 12

    mais=je=te=vois=pleu=rer=quy=a=til=ma=bel=le 12
    je=me=suis=ré=vé=lé=oui=a=mour=je=tai=me 12
    mais=tu=me=dis=des=mots=des=mots=cruels 9
    que=tu=ne=peux=mai=mer=cest=un=pro=blè=me 11

    tu=au=rais=pré=fé=rée=ne=pas=me=ren=con=trer 12
    quon=ne=liât=ja=mais=au=cu=ne=a=mi=ti=é 12
    que=je=puisse=tai=mer=tu=le=por=tes=en=hor=reur 12
    le=dé=sir=ne=laisse=pas=chan=ce=à=la=lai=deur 12

    puis=tu=mor=don=nes=de=par=tir=ô=grand=cha=grin 12
    que=je=ne=comp=te=sur=tout=pas=sur=un=re=voir 12
    mais=pour=res=ter=en=sem=ble=li=dée=me=vient=du=noir 13
    me=sui=ci=de=a=près=ta=voir=tuée=de=mes=mains 12
  • Phonétique : Quasimodo Aime Aussi

    jεʁ, ʒə tε kʁwaze mɔ̃n- ɑ̃ʒə, e ʒə tε file
    ty ε bεllə a ɑ̃ muʁiʁ, ʁimə tʁo yzite
    ta sələ pʁezɑ̃sə ilyminə ʒuʁne
    ʒə toʁεz- abɔʁde, si ʒə navεz- ete…

    si ʒə navε pa ete dε plys lεdə ʒɑ̃
    lə syʁnɔ̃ kazimɔdo mə va kɔmə œ̃ ɡɑ̃
    lə vizaʒə defɔʁme, lə ne desɑ̃tʁe
    mε twa ki ε bεllə, tə dəmɑ̃də də mεme

    ty a œ̃ suʁiʁə, mɔ̃n- ɑ̃ʒə, mɔ̃n- ɑ̃ʒə
    e lεz- iø bløte, ɑ̃kɔʁə ɑ̃pli də ʁεvə
    e lə vizaʒə si bjɛ̃ fε kil lε deʁɑ̃ʒə
    lε dəmwazεlləz- ɛ̃paʁfεtə sɑ̃ vεʁvə

    si ʒə netε pa lə plys moʃə syʁ teʁə
    e si tus mε butɔ̃ nə sə mɔ̃tʁε pa tɑ̃
    ʒoʁε pʁi la plymə, toʁεz- ekʁi tεl ɔmεʁə
    dε ʁɔmɑ̃sə nuvεlləz- u sεllə dεz- ɑ̃sjɛ̃ tɑ̃

    nu sɔmə dəvənysz- ami paʁ siʁkɔ̃stɑ̃sə
    ʒamε noʁε kʁy puvwaʁ sɑ̃tiʁ tɔ̃n- esɑ̃sə
    e tε ʃəvøz- a fwazɔ̃ plɛ̃ deleɡɑ̃sə
    toʁε di də mεme si ty pεʁdε dø sɑ̃s

    lə sɑ̃s də la vizjɔ̃ e səlɥi dy tuʃe
    mε ʒə nə sɥi pa syʁ kə səla syfiʁε
    osi lɔdɔʁa puʁ nə mavwaʁ dɑ̃ lə ne
    si ty pεʁdε tu sa ʒə tə dəmɑ̃dəʁε

    ɑ̃ plys də ta bote, ty ε la plysz- εmablə
    ty sy mə pʁɔteʒe kɑ̃ ʒyʁε lε nɔtablə
    e ta vwa melɔdjøzə lε stɔpε osito
    a, sə kə ʒoʁε di si ʒavεz- ete bo

    e ʒə nε pa paʁle də mε butɔ̃ dakne
    də ma po pɑ̃dɑ̃tə, də mε lεvʁə- ʒεʁse
    də mɔ̃ kʁanə deʒa ʃovə syplɑ̃te də buʁʁəlε
    malɡʁe tu səla ʒə tə dəmɑ̃də dεme

    kaʁ, ui, il fo lavue, ɔ̃ va si bjɛ̃ ɑ̃sɑ̃blə
    twa syblimə bote, e mwa o kœʁ ki tʁɑ̃blə
    sə sɔ̃ tuʒuʁ lεz- εkstʁεmə ki sasɑ̃ble
    səla nə pø kɔle sil fo kɔ̃ sə ʁəsɑ̃blə

    mwa ki sɥi lə plys lε paʁmi tutə pεʁsɔnə
    kɔ̃ nɔmə səlɥi ki fε kə lε kloʃə sɔne
    tεkspʁimə mɔ̃n- amuʁ, mwa ki sɥi masə ɛ̃fɔʁmə
    puʁ lamuʁ də tɔ̃n- εtʁə, la bote də tε fɔʁmə

    mε ʒə tə vwa pləʁe, ki a til ma bεllə ?
    ʒə mə sɥi ʁevele ui, amuʁ, ʒə tεmə
    mε ty mə di dε mo, dε mo kʁyεl
    kə ty nə pø mεme, sεt- œ̃ pʁɔblεmə

    ty oʁε pʁefeʁe nə pa mə ʁɑ̃kɔ̃tʁe
    kɔ̃ nə lja ʒamεz- okynə amitje
    kə ʒə pɥisə tεme, ty lə pɔʁtəz- ɑ̃n- ɔʁœʁ
    lə deziʁ nə lεsə pa ʃɑ̃sə a la lεdœʁ

    pɥi ty mɔʁdɔnə də paʁtiʁ, o ɡʁɑ̃ ʃaɡʁɛ̃
    kə ʒə nə kɔ̃tə syʁtu pa syʁ œ̃ ʁəvwaʁ
    mε puʁ ʁεste ɑ̃sɑ̃blə, lide mə vjɛ̃ dy nwaʁ
    mə sɥisidə apʁε tavwaʁ tye də mε mɛ̃
  • Pieds Phonétique : Quasimodo Aime Aussi

    jεʁ=ʒə=tε=kʁwa=ze=mɔ̃=nɑ̃ʒə=e=ʒə=tε=fi=le 12
    ty=ε=bεllə=a=ɑ̃=mu=ʁiʁ=ʁimə=tʁo=y=zi=te 12
    ta=sə=lə=pʁe=zɑ̃=sə=i=ly=mi=nə=ʒuʁ=ne 12
    ʒə=to=ʁε=za=bɔʁ=de=si=ʒə=na=vε=ze=te 12

    si=ʒə=na=vε=pa=e=te=dε=plys=lε=də=ʒɑ̃ 12
    lə=syʁ=nɔ̃=ka=zi=mɔ=domə=va=kɔ=mə=œ̃=ɡɑ̃ 12
    lə=vi=za=ʒə=de=fɔʁ=me=lə=ne=de=sɑ̃=tʁe 12
    mε=twa=ki=ε=bεl=lə=tə=də=mɑ̃də=də=mε=me 12

    ty=a=œ̃=su=ʁi=ʁə=mɔ̃=nɑ̃=ʒə=mɔ̃=nɑ̃=ʒə 12
    e=lε=zi=ø=blø=te=ɑ̃=kɔʁə=ɑ̃=pli=də=ʁεvə 12
    e=lə=vi=za=ʒə=si=bjɛ̃=fε=kil=lε=de=ʁɑ̃ʒə 12
    lε=də=mwa=zεl=lə=zɛ̃=paʁ=fε=tə=sɑ̃=vεʁ=və 12

    si=ʒə=ne=tε=pa=lə=plys=mo=ʃə=syʁ=te=ʁə 12
    e=si=tus=mε=bu=tɔ̃=nə=sə=mɔ̃=tʁε=pa=tɑ̃ 12
    ʒo=ʁε=pʁi=la=plymə=to=ʁε=ze=kʁi=tεl=ɔ=mεʁə 12
    dε=ʁɔ=mɑ̃sə=nu=vεllə=zu=sεl=lə=dε=zɑ̃=sjɛ̃=tɑ̃ 12

    nu=sɔ=mə=də=və=nys=za=mi=paʁ=siʁ=kɔ̃s=tɑ̃sə 12
    ʒa=mε=no=ʁε=kʁy=pu=vwaʁ=sɑ̃=tiʁ=tɔ̃=ne=sɑ̃sə 12
    e=tε=ʃə=vø=za=fwa=zɔ̃=plɛ̃=de=le=ɡɑ̃=sə 12
    to=ʁε=di=də=mε=me=si=ty=pεʁ=dε=dø=sɑ̃s 12

    lə=sɑ̃s=də=la=vi=zjɔ̃=e=səl=ɥi=dy=tu=ʃe 12
    mε=ʒə=nə=sɥi=pa=syʁ=kə=sə=la=sy=fi=ʁε 12
    o=si=lɔ=dɔ=ʁa=puʁ=nə=ma=vwaʁ=dɑ̃=lə=ne 12
    si=ty=pεʁ=dε=tu=sa=ʒə=tə=də=mɑ̃=də=ʁε 12

    ɑ̃=plys=də=ta=bo=te=ty=ε=la=plys=zε=mablə 12
    ty=sy=mə=pʁɔ=te=ʒe=kɑ̃=ʒy=ʁε=lε=nɔ=tablə 12
    e=ta=vwa=me=lɔ=djøzə=lε=stɔ=pε=o=si=to 12
    a=sə=kə=ʒo=ʁε=di=si=ʒa=vε=ze=te=bo 12

    e=ʒə=nε=pa=paʁ=le=də=mε=bu=tɔ̃=dak=ne 12
    də=ma=po=pɑ̃=dɑ̃=tə=də=mε=lε=vʁə=ʒεʁ=se 12
    də=mɔ̃=kʁanə=de=ʒa=ʃovə=sy=plɑ̃=te=də=buʁ=ʁə=lε 13
    mal=ɡʁe=tu=sə=la=ʒə=tə=də=mɑ̃=də=dε=me 12

    kaʁ=ui=il=fo=la=vu=e=ɔ̃=va=si=bjɛ̃=ɑ̃sɑ̃blə 12
    twa=sy=bli=mə=bo=te=e=mwa=o=kœʁ=ki=tʁɑ̃blə 12
    sə=sɔ̃=tu=ʒuʁ=lε=zεk=stʁε=mə=ki=sa=sɑ̃=ble 12
    sə=la=nə=pø=kɔ=le=sil=fo=kɔ̃=sə=ʁə=sɑ̃blə 12

    mwa=ki=sɥi=lə=plys=lε=paʁ=mi=tu=tə=pεʁ=sɔnə 12
    kɔ̃=nɔmə=səl=ɥi=ki=fε=kə=lε=klo=ʃə=sɔ=ne 12
    tεk=spʁimə=mɔ̃=na=muʁ=mwa=ki=sɥi=ma=sə=ɛ̃=fɔʁmə 12
    puʁ=la=muʁ=də=tɔ̃=nεtʁə=la=bo=te=də=tε=fɔʁmə 12

    mε=ʒə=tə=vwa=plə=ʁe=ki=a=til=ma=bεl=lə 12
    ʒə=mə=sɥi=ʁe=ve=le=u=i=a=muʁ=ʒə=tεmə 12
    mε=ty=mə=di=dε=mo=dε=mo=kʁy=εl 10
    kə=ty=nə=pø=mε=me=sε=tœ̃=pʁɔ=blε=mə 11

    ty=o=ʁε=pʁe=fe=ʁe=nə=pa=mə=ʁɑ̃=kɔ̃=tʁe 12
    kɔ̃=nə=lja=ʒa=mε=zo=ky=nə=a=mi=tj=e 12
    kə=ʒə=pɥisə=tε=me=ty=lə=pɔʁ=tə=zɑ̃=nɔ=ʁœʁ 12
    lə=de=ziʁ=nə=lεsə=pa=ʃɑ̃=sə=a=la=lε=dœʁ 12

    pɥi=ty=mɔʁ=dɔ=nə=də=paʁ=tiʁ=o=ɡʁɑ̃=ʃa=ɡʁɛ̃ 12
    kə=ʒə=nə=kɔ̃=tə=syʁ=tu=pa=syʁ=œ̃=ʁə=vwaʁ 12
    mε=puʁ=ʁεs=te=ɑ̃=sɑ̃blə=li=de=mə=vjɛ̃=dy=nwaʁ 12
    mə=sɥi=sidə=a=pʁε=ta=vwaʁ=ty=e=də=mε=mɛ̃ 12

PostScriptum

Quasimodo a aimé Esmeralda, que se passerait-il si le plus laid du monde en aimait la plus belle ? ? ?

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Gakuto

l idée est bonne et pas mal exploitée mais parfois l ensemble sonne un peu lourd et manque de concision du coup l histoire traine un peu, et certains mot sont trop en decalage avec l oeuvre que tu exploites. Mais par contre toujours un bon vocabulaire et une clarté qui te caracterisent.

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Julién

sympatique !!!

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Gakuto

par rapport au mot en decalage, c est peut etre aussi un effet de style de ta part, mais je trouve que les mot comme moche ou bourrelets, masse informe, boutons d acnée, par exemple rompent un peu trop avec l ensemble du poème, et ne donnent pas du mordant a la brise mais l arrete fadement. Si c est volontaire j aurais vu ces mot davantage dans un enjambement ou un rejet mais la je trouve que ca fait juste disparate sans provoquer l effet recherché.

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Kugaiji

Regarde, il y a un grannnnd chiasme, une strophe sur deux emploie de telles
expressions, le narrateur se résigne de sa laideur et n’hésite pas à employer des
mots du même acabit.

Jusqu’à
"Moi qui suis le plus laid parmi toutes personnes
Qu’on nomme celui qui fait que les cloches sonnent
T’exprime mon amour, moi qui suis masse informe
Pour l’amour de ton être, la beauté de tes formes"

Où là il y a enfin une rencontre et la beauté nuance la laideur et la laideur la
beauté, aucun mot trop beau ni trop laid, juste du courant

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Gakuto

Ok soit je comprends ce que tu a voulu faire passer par cela maintenant, mais comme je l ai dit plus haut, je n arrive pas a le ressentir ainsi, je ne trouve pas que ce genre de figure evoque sa resignation, a la rigueur un rytme ternaire l aurait mieux rendu je trouve.

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Cind

Quand on aime vraiment quelqu’un on sen fou qu’il soi beau ou moche. mai j’aime bien ton poème

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Kugaiji

Elle ne l’aime pas, et le mec est vraiment plus laid que tout ce que tu as pu croiser!!
A partir d’un certain stade de répugnance, je rois qu’on n peut plus aimer 🙂

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00j

cyrano aimait bien roxane. . .
"la beauté n’est que la promesse du bonheur" Stendhal. . .
et le bonheur est éphemère. . .

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Kugaiji

De bien belles paroles mais impossibleà énoncer en se contexte, il aurait fallu que
j’insiste plus sur sa laideur 🙂

Auteur de Poésie
01/06/2004 00:00Silent_Innocence

Roxane était plus belle que Quasimodo fo reconnaitre t_t

Auteur de Poésie
01/06/2004 00:00Khalil

tu ferais mieux d’écrire des contes pour enfants. c’est un peu lourd

Auteur de Poésie
27/06/2004 00:00Fleur De Lune 🌷

Moi je le trouve très beau ce poème, j’aimerai bien qu’on m’en écrive un comme ça, même par le + laid des hommes. . . -0

Auteur de Poésie
25/08/2004 00:00Perséphone

j’allais le dire lol. Tu ne t’es pas inspiré d’Attentat ?
joli poème que je ne trouve pas lourd du tout
Amitié