Poeme-France : Lecture Écrit Solitude

Poeme : Solitude D’Un Homme Abandonné…

Poème Solitude
Publié le 24/06/2005 09:51

L'écrit contient 194 mots qui sont répartis dans 4 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Laston

Solitude D’Un Homme Abandonné…

Délaissé dans un coin sombre du musée des horreurs,
L’homme solitaire purge son malheur.
Il pense incessamment à la vie et à ses frayeurs,
A la solitude qui le maintient dans une telle torpeur.

Abandonné à son triste sort le tourmenté songe,
Il réfléchit sur son mal, sa différence qui le ronge.
Il n’en peut plus, il est sur le point de jeter l’éponge
Même ses talents les plus grands ne peuvent rien contre la vie et ses mensonges.

Seul au fond de son placard miteux l’homme philosophe.
Mais même les plus grandes citations, les plus beaux proverbes, les plus rythmées des strophes
Ne parviennent pas à éloigner sa solitude. Il sent la colère qui chauffe.
Une colère contre le monde qui ne lui aura pas laissé la chance de s’en sortir sauf.

Reclu dans les ténèbres, il commence à se dire :
« Et si, au fond, les autres n’étaient pas toute la cause de mon martyr ?
Si c’était moi qui m’était exclus, peu à peu, de ce monde en rire ? »
Alors, le Sage se lève, et vers la lumière se dirige, bien décidé à en finir.
  • Pieds Hyphénique: Solitude D’Un Homme Abandonné…

    dé=lais=sé=dans=un=coin=som=bre=du=mu=sée=des=hor=reurs 14
    l=hom=me=so=li=tai=re=pur=ge=son=mal=heur 12
    il=pen=se=in=ces=sam=ment=à=la=vie=et=à=ses=frayeurs 14
    a=la=so=li=tude=qui=le=main=tient=dans=u=ne=tel=le=tor=peur 16

    aban=don=né=à=son=tris=te=sort=le=tour=men=té=son=ge 14
    il=ré=flé=chit=sur=son=mal=sa=dif=féren=ce=qui=le=ronge 14
    il=nen=peut=plus=il=est=sur=le=point=de=je=ter=lé=ponge 14
    même=ses=ta=lents=les=plus=grands=ne=peu=vent=rien=con=tre=la=vieet=ses=men=songes 18

    seul=au=fond=de=son=pla=card=mi=teux=l=homme=phi=lo=sophe 14
    mais=même=les=plus=gran=des=ci=ta=tions=les=plus=beaux=pro=ver=bes=les=plus=ryth=mées=des=strophes 21
    ne=par=viennent=pas=à=é=loi=gner=sa=so=li=tude=il=sent=la=co=lè=re=qui=chauffe 20
    une=co=lè=re=con=tre=le=mon=de=qui=ne=lui=au=ra=pas=lais=sé=la=chan=ce=de=sen=sor=tir=sauf 25

    re=clu=dans=les=té=nè=bres=il=com=men=ce=à=se=dire 14
    et=si=au=fond=les=autres=né=taient=pas=tou=te=la=cau=se=de=mon=mar=tyr 19
    si=cé=tait=moi=qui=mé=tait=ex=clus=peu=à=peu=de=ce=mondeen=ri=re 17
    a=lors=le=sage=se=lè=ve=et=vers=la=lu=miè=re=se=di=ri=ge=bien=dé=ci=dé=à=en=fi=nir 25
  • Phonétique : Solitude D’Un Homme Abandonné…

    delεse dɑ̃z- œ̃ kwɛ̃ sɔ̃bʁə dy myze dεz- ɔʁœʁ,
    lɔmə sɔlitεʁə pyʁʒə sɔ̃ malœʁ.
    il pɑ̃sə ɛ̃sesamɑ̃ a la vi e a sε fʁεjœʁ,
    a la sɔlitydə ki lə mɛ̃tjɛ̃ dɑ̃z- ynə tεllə tɔʁpœʁ.

    abɑ̃dɔne a sɔ̃ tʁistə sɔʁ lə tuʁmɑ̃te sɔ̃ʒə,
    il ʁefleʃi syʁ sɔ̃ mal, sa difeʁɑ̃sə ki lə ʁɔ̃ʒə.
    il nɑ̃ pø plys, il ε syʁ lə pwɛ̃ də ʒəte lepɔ̃ʒə
    mεmə sε talɑ̃ lε plys ɡʁɑ̃ nə pəve ʁjɛ̃ kɔ̃tʁə la vi e sε mɑ̃sɔ̃ʒə.

    səl o fɔ̃ də sɔ̃ plakaʁ mitø lɔmə filozɔfə.
    mε mεmə lε plys ɡʁɑ̃də sitasjɔ̃, lε plys bo pʁɔvεʁbə, lε plys ʁitme dε stʁɔfə
    nə paʁvjεne pa a elwaɲe sa sɔlitydə. il sɑ̃ la kɔlεʁə ki ʃofə.
    ynə kɔlεʁə kɔ̃tʁə lə mɔ̃də ki nə lɥi oʁa pa lεse la ʃɑ̃sə də sɑ̃ sɔʁtiʁ sof.

    ʁəkly dɑ̃ lε tenεbʁə, il kɔmɑ̃sə a sə diʁə :
    « εt si, o fɔ̃, lεz- otʁə- netε pa tutə la kozə də mɔ̃ maʁtiʁ ?
    si setε mwa ki metε εksklys, pø a pø, də sə mɔ̃də ɑ̃ ʁiʁə ? »
    alɔʁ, lə saʒə sə lεvə, e vεʁ la lymjεʁə sə diʁiʒə, bjɛ̃ deside a ɑ̃ finiʁ.
  • Pieds Phonétique : Solitude D’Un Homme Abandonné…

    de=lε=se=dɑ̃=zœ̃=kwɛ̃=sɔ̃=bʁə=dy=my=ze=dε=zɔ=ʁœ=ʁə 15
    lɔ=mə=sɔ=li=tεʁə=pyʁ=ʒə=sɔ̃=ma=lœʁ 10
    il=pɑ̃səɛ̃=se=sa=mɑ̃=a=la=vi=e=a=sε=fʁε=jœʁ 13
    a=la=sɔ=li=tydə=ki=lə=mɛ̃=tjɛ̃=dɑ̃=zy=nə=tεllə=tɔʁ=pœʁ 15

    a=bɑ̃=dɔ=ne=a=sɔ̃=tʁistə=sɔʁ=lə=tuʁ=mɑ̃=te=sɔ̃ʒə 13
    il=ʁe=fle=ʃi=syʁ=sɔ̃=mal=sa=di=fe=ʁɑ̃sə=ki=lə=ʁɔ̃ʒə 14
    il=nɑ̃=pø=plys=il=ε=syʁ=lə=pwɛ̃=də=ʒə=te=le=pɔ̃ʒə 14
    mεmə=sε=ta=lɑ̃=lε=plys=ɡʁɑ̃=nə=pə=ve=ʁjɛ̃=kɔ̃=tʁə=la=vi=e=sε=mɑ̃=sɔ̃ʒə 19

    səl=o=fɔ̃=də=sɔ̃=pla=kaʁ=mi=tø=lɔ=mə=fi=lo=zɔfə 14
    mε=mεmə=lε=plys=ɡʁɑ̃=də=si=ta=sjɔ̃=lε=plys=bo=pʁɔ=vεʁ=bə=lε=plys=ʁit=me=dε=stʁɔfə 21
    nə=paʁ=vjε=ne=pa=a=e=lwa=ɲe=sa=sɔ=li=tydə=il=sɑ̃=la=kɔ=lε=ʁə=ki=ʃofə 21
    ynə=kɔ=lε=ʁə=kɔ̃=tʁə=lə=mɔ̃=də=ki=nə=lɥi=o=ʁa=pa=lε=se=la=ʃɑ̃=sə=də=sɑ̃=sɔʁ=tiʁ=sof 25

    ʁə=kly=dɑ̃=lε=te=nε=bʁə=il=kɔ=mɑ̃=sə=a=sə=diʁə 14
    εt=si=o=fɔ̃=lε=zotʁə=ne=tε=pa=tu=tə=la=ko=zə=də=mɔ̃=maʁ=tiʁ 19
    sise=tε=mwa=ki=me=tε=εk=sklys=pø=a=pø=də=sə=mɔ̃=dəɑ̃=ʁi=ʁə 17
    a=lɔʁ=lə=saʒə=sə=lε=və=e=vεʁ=la=ly=mjε=ʁə=sə=di=ʁi=ʒə=bjɛ̃=de=si=de=a=ɑ̃=fi=niʁ 25

PostScriptum

Un poème pour expliquer (plus à moi même qu’aux autres d’ailleurs) que la solitude n’est, au fond, souvent là que si on le veut bien, d’un coté… Ce n’est bien sur pas toujours le cas, mais ça peut arriver…

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
24/06/2005 10:52Cindy Limpens

Pleins de vérité, poeme pour toi, mais j’adore, il est sublime..... Bisous de La Petite Fille...{}{}(F)

Auteur de Poésie
24/06/2005 17:13Lancu, Cooloost

L’homme solitaire s’exclut de son gré pour retrouver sa douce compagne alors que l’homme seul est exclu et la solitude lui parait une torture. Question de point de vue et de caractère.
L’homme solitaire et l’homme seul sont semblables car seuls mais l’un des deux est plus heureux que l’autre ou du moins accepte-t-il mieux sa condition.
Tu as bien su mener ton poème, très belle ouverture pour une pseudo chute, au lecteur d’interpréter le "en finir"...
AMitié du rig olo.

Auteur de Poésie
24/06/2005 21:36**Linann**

Je le trouve pas mal...
Dommage cependant que le rythme n’est pas toujours bien suivit, ca hache le poème, surtout qu’il y a des vers biens trop longs, on a du mal à respirer en les lisants!
Bonne continuation à toi en tout cas! 😉

Auteur de Poésie
24/06/2005 23:02Laston

c’est vrai qu’il y en a un en particulier qui est long, mais je voulais faire un rythme ternaire, c’est toujours plus sympa à la lecture... enfin bon... merci des conseils!

Auteur de Poésie
25/06/2005 00:00*°* Vodka *°*

tres vrai. et superbement écrit..

Auteur de Poésie
25/06/2005 19:43Kokinne

j’aime vraiment... beacoup ! oui c’est vrai que les vers on peu long mais prenez le temps de respirer quand meme 😛 moi en tk j,adore... félicitations car ces sitations ce sont pas faciles a vivre je suis ak toi 😉
bisous
kokinne

Auteur de Poésie
25/06/2005 19:43Kokinne

j’aime vraiment... beacoup ! oui c’est vrai que les vers on peu long mais prenez le temps de respirer quand meme 😛 moi en tk j,adore... félicitations car ces sitations ce sont pas faciles a vivre je suis ak toi 😉
bisous
kokinne

Auteur de Poésie
26/06/2005 16:47L'exentrick

Un poème remplit de vérité, qui me laisse franchement à réfléchir! Il est vraiment waw!
perso j’adore trop cette façon de se poser tant de question après l’avoir lu, ton poème mérite un long débat...
Et comme le dit lancu, coolost quelle superbe chute!
Bravo!