Poeme-France : Lecture Écrit Amour-Amitié

Poeme : Fabulations…

Poème Amour-Amitié
Publié le 02/07/2005 01:11

L'écrit contient 368 mots qui sont répartis dans 10 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Laston

Fabulations…

On ne se rend compte de l’importance d’une chose
Que lorsque l’on est sur le point de la perdre.
Je vais ici conter une histoire qui me rends morose
Et qui m’a touchée au plus profond de mon être.

Il était une fois un garçon et une fille
Liés par une amitié qui n’étais pas une peccadille.
Une amitié si profonde qu’on aurais pu s’imaginer
Qu’elle serait restée intacte à tout jamais.

Tous le problème résidait dans la différence de leurs sentiments.
Lui l’aimait d’un amour fou, si bien qu’il en était dément,
Elle le considérait comme son meilleur ami, c’était déjà beaucoup.
Mais, quoi qu’il en soit, depuis neuf mois l’amitié tenait debout.

Mais, l’inévitable arriva, la jeune fille, et c’est fort normal
En eu marre de sa solitude et alla vers un jeune mâle.
Hélas, le garçon, sous l’emprise de la boisson maléfique
Ne sût contrôler ses sentiments éclectiques.

Dans un flot de larmes il sombra soudain
Réaction stupide pour un sentiment malsain.
Mais, non content d’être seulement malheureux
Le fautif s’inventa une histoire tirée par cheveux.

Il s’imagina, pauvre naïf qu’il était
Que son amie dans sa nouvelle félicitée
Allait le laisser tomber comme une vieille chaussette.
Alors, le lendemain même, il commença à se prendre la tête.

Malheur absolu ! Dans ses pleurs il resta trop perdu
A tel point que la fille en eu assez de ce problème non résolu
Et l’histoire qu’il s’inventait devint réalité
La demoiselle de l’amitié préféra se désister.

Après moult discussions si sérieuses
Et autant de disputes caverneuses
L’amitié revint montrer patte blanche
Mais, hélas, cette amitié n’était plus aussi étanche.

Trop fragile elle était devenue par cette histoire
La moindre erreur pouvait provoquer bien des déboires
Maintenant, c’est le moment de remonter la pente
Et de rattraper les erreurs de ce garçon qui maintenant déchante

L’ultime mot de cette histoire bien dommage
Est que le garçon, poussé par la rage
De retrouver l’amitié d’autrefois
Pris sa plume, et d’un poème s’excusa avec toute sa foi.
  • Pieds Hyphénique: Fabulations…

    on=ne=se=rend=comp=te=de=lim=por=tan=ce=du=ne=cho=se 15
    que=lors=que=lon=est=sur=le=point=de=la=per=dre 12
    je=vais=i=ci=con=ter=u=ne=his=toi=re=qui=me=rends=mo=ro=se 17
    et=qui=ma=tou=chée=au=plus=pro=fond=de=mon=ê=tre 13

    il=é=tait=u=ne=fois=un=gar=çon=et=u=ne=fi=lle 14
    li=és=par=u=ne=a=mi=ti=é=qui=né=tais=pas=u=ne=pec=ca=dille 18
    u=ne=a=mi=ti=é=si=pro=fon=de=quon=au=rais=pu=si=ma=gi=ner 18
    quel=le=se=rait=res=tée=in=tac=te=à=tout=ja=mais 13

    tous=le=pro=blè=me=ré=si=dait=dans=la=dif=fé=ren=ce=de=leurs=sen=timents 18
    lui=lai=mait=dun=a=mour=fou=si=bien=quil=en=é=tait=dé=ment 15
    el=le=le=con=si=dé=rait=comme=son=meilleur=a=mi=cé=tait=dé=jà=beau=coup 18
    mais=quoi=quil=en=soit=de=puis=neuf=mois=la=mi=ti=é=te=nait=de=bout 17

    mais=li=né=vi=ta=ble=ar=ri=va=la=jeu=ne=fille=et=cest=fort=nor=mal 18
    en=eu=mar=re=de=sa=so=li=tu=de=et=al=la=vers=un=jeu=ne=mâle 18
    hé=las=le=gar=çon=sous=lem=pri=se=de=la=bois=son=ma=lé=fique 16
    ne=sût=con=trô=ler=ses=sen=ti=ments=é=clec=tiques 12

    dans=un=flot=de=lar=mes=il=som=bra=sou=dain 11
    ré=ac=ti=on=stu=pi=de=pour=un=sen=ti=ment=mal=sain 14
    mais=non=con=tent=dê=tre=seu=le=ment=mal=heu=reux 12
    le=fau=tif=sin=ven=ta=u=ne=his=toi=re=ti=rée=par=che=veux 16

    il=si=ma=gi=na=pau=vre=naïf=quil=é=tait 11
    que=son=a=mie=dans=sa=nou=vel=le=fé=li=ci=tée 13
    al=lait=le=lais=ser=tom=ber=com=me=u=ne=viei=lle=chaus=set=te 16
    a=lors=le=len=de=main=mê=me=il=com=men=ça=à=se=pren=dre=la=tête 18

    mal=heur=ab=so=lu=dans=ses=pleurs=il=res=ta=trop=per=du 14
    a=tel=point=que=la=fille=en=eu=as=sez=de=ce=pro=blème=non=ré=so=lu 18
    et=l=his=toi=re=quil=sin=ven=tait=de=vint=ré=a=li=té 15
    la=de=moi=sel=le=de=la=mi=ti=é=pré=fé=ra=se=dé=sis=ter 17

    après=moult=dis=cus=si=ons=si=sé=rieu=ses 10
    et=au=tant=de=dis=pu=tes=ca=ver=neu=ses 11
    la=mi=ti=é=re=vint=mon=trer=pat=te=blan=che 12
    mais=hé=las=cet=te=a=mi=ti=é=né=tait=plus=aus=si=é=tan=che 17

    trop=fra=gi=le=el=le=é=tait=de=ve=nue=par=cet=te=his=toi=re 17
    la=moin=dre=er=reur=pou=vait=pro=vo=quer=bien=des=dé=boi=res 15
    main=te=nant=cest=le=mo=ment=de=re=mon=ter=la=pen=te 14
    et=de=rat=tra=per=les=er=reurs=de=ce=gar=çon=qui=main=te=nant=dé=chante 18

    lul=ti=me=mot=de=cet=te=his=toi=re=bien=dom=ma=ge 14
    est=que=le=gar=çon=pous=sé=par=la=ra=ge 11
    de=re=trou=ver=la=mi=ti=é=dau=tre=fois 11
    pris=sa=plu=me=et=dun=po=è=me=sex=cu=sa=a=vec=tou=te=sa=foi 18
  • Phonétique : Fabulations…

    ɔ̃ nə sə ʁɑ̃ kɔ̃tə də lɛ̃pɔʁtɑ̃sə dynə ʃozə
    kə lɔʁskə lɔ̃n- ε syʁ lə pwɛ̃ də la pεʁdʁə.
    ʒə vεz- isi kɔ̃te ynə istwaʁə ki mə ʁɑ̃ mɔʁozə
    e ki ma tuʃe o plys pʁɔfɔ̃ də mɔ̃n- εtʁə.

    il etε ynə fwaz- œ̃ ɡaʁsɔ̃ e ynə fijə
    lje paʁ ynə amitje ki netε pa ynə pεkadijə.
    ynə amitje si pʁɔfɔ̃də kɔ̃n- oʁε py simaʒine
    kεllə səʁε ʁεste ɛ̃taktə a tu ʒamε.

    tus lə pʁɔblεmə ʁezidε dɑ̃ la difeʁɑ̃sə də lœʁ sɑ̃timɑ̃.
    lɥi lεmε dœ̃n- amuʁ fu, si bjɛ̃ kil ɑ̃n- etε demɑ̃,
    εllə lə kɔ̃sideʁε kɔmə sɔ̃ mεjœʁ ami, setε deʒa boku.
    mε, kwa kil ɑ̃ swa, dəpɥi nəf mwa lamitje tənε dəbu.

    mε, linevitablə aʁiva, la ʒənə fijə, e sε fɔʁ nɔʁmal
    ɑ̃n- y maʁə də sa sɔlitydə e ala vεʁz- œ̃ ʒənə malə.
    ela, lə ɡaʁsɔ̃, su lɑ̃pʁizə də la bwasɔ̃ malefikə
    nə sy kɔ̃tʁole sε sɑ̃timɑ̃z- eklεktik.

    dɑ̃z- œ̃ flo də laʁməz- il sɔ̃bʁa sudɛ̃
    ʁeaksjɔ̃ stypidə puʁ œ̃ sɑ̃timɑ̃ malsɛ̃.
    mε, nɔ̃ kɔ̃tɑ̃ dεtʁə sələmɑ̃ maləʁø
    lə fotif sɛ̃vɑ̃ta ynə istwaʁə tiʁe paʁ ʃəvø.

    il simaʒina, povʁə najf kil etε
    kə sɔ̃n- ami dɑ̃ sa nuvεllə felisite
    alε lə lεse tɔ̃be kɔmə ynə vjεjə ʃosεtə.
    alɔʁ, lə lɑ̃dəmɛ̃ mεmə, il kɔmɑ̃sa a sə pʁɑ̃dʁə la tεtə.

    malœʁ absɔly ! dɑ̃ sε plœʁz- il ʁεsta tʁo pεʁdy
    a tεl pwɛ̃ kə la fijə ɑ̃n- y ase də sə pʁɔblεmə nɔ̃ ʁezɔly
    e listwaʁə kil sɛ̃vɑ̃tε dəvɛ̃ ʁealite
    la dəmwazεllə də lamitje pʁefeʁa sə deziste.

    apʁε mult diskysjɔ̃ si seʁjøzə
    e otɑ̃ də dispytə kavεʁnøzə
    lamitje ʁəvɛ̃ mɔ̃tʁe patə blɑ̃ʃə
    mε, ela, sεtə amitje netε plysz- osi etɑ̃ʃə.

    tʁo fʁaʒilə εllə etε dəvənɥ paʁ sεtə istwaʁə
    la mwɛ̃dʁə eʁœʁ puvε pʁɔvɔke bjɛ̃ dε debwaʁə
    mɛ̃tənɑ̃, sε lə mɔmɑ̃ də ʁəmɔ̃te la pɑ̃tə
    e də ʁatʁape lεz- eʁœʁ də sə ɡaʁsɔ̃ ki mɛ̃tənɑ̃ deʃɑ̃tə

    lyltimə mo də sεtə istwaʁə bjɛ̃ dɔmaʒə
    ε kə lə ɡaʁsɔ̃, puse paʁ la ʁaʒə
    də ʁətʁuve lamitje dotʁəfwa
    pʁi sa plymə, e dœ̃ pɔεmə sεkskyza avεk tutə sa fwa.
  • Pieds Phonétique : Fabulations…

    ɔ̃=nə=sə=ʁɑ̃=kɔ̃=tə=də=lɛ̃=pɔʁ=tɑ̃=sə=dy=nə=ʃozə 14
    kə=lɔʁ=skə=lɔ̃=nε=syʁ=lə=pwɛ̃=də=la=pεʁ=dʁə 12
    ʒə=vε=zi=si=kɔ̃=te=ynə=is=twa=ʁə=ki=mə=ʁɑ̃=mɔ=ʁozə 15
    e=ki=ma=tu=ʃe=o=plys=pʁɔ=fɔ̃=də=mɔ̃=nε=tʁə 13

    il=e=tε=y=nə=fwa=zœ̃=ɡaʁ=sɔ̃=e=y=nə=fi=jə 14
    lje=paʁ=ynəa=mi=tje=ki=ne=tε=pa=y=nə=pε=ka=di=jə 15
    ynəa=mi=tje=si=pʁɔ=fɔ̃=də=kɔ̃=no=ʁε=py=si=ma=ʒi=ne 15
    kεl=lə=sə=ʁε=ʁεs=te=ɛ̃=tak=tə=a=tu=ʒa=mε 13

    tus=lə=pʁɔ=blεmə=ʁe=zi=dε=dɑ̃=la=di=fe=ʁɑ̃=sə=də=lœʁ=sɑ̃=ti=mɑ̃ 18
    lɥi=lε=mε=dœ̃=na=muʁ=fu=si=bjɛ̃=kil=ɑ̃=ne=tε=de=mɑ̃ 15
    εllə=lə=kɔ̃=si=de=ʁε=kɔmə=sɔ̃=mε=jœʁ=a=mi=se=tε=de=ʒa=bo=ku 18
    mε=kwa=kil=ɑ̃=swa=dəp=ɥi=nəf=mwa=la=mi=tje=tə=nεdə=bu 15

    mε=li=ne=vi=tabləa=ʁi=va=la=ʒə=nə=fi=jə=e=sε=fɔʁ=nɔʁ=mal 17
    ɑ̃=ny=maʁə=də=sa=sɔ=li=ty=dəe=a=la=vεʁ=zœ̃=ʒə=nə=malə 16
    e=la=lə=ɡaʁ=sɔ̃=su=lɑ̃=pʁizə=də=la=bwa=sɔ̃=ma=le=fikə 15
    nə=sy=kɔ̃=tʁo=le=sε=sɑ̃=ti=mɑ̃=ze=klεk=tik 12

    dɑ̃=zœ̃=flo=də=la=ʁmə=zil=sɔ̃=bʁa=su=dɛ̃ 11
    ʁe=ak=sj=ɔ̃=sty=pi=də=puʁ=œ̃=sɑ̃=ti=mɑ̃=mal=sɛ̃ 14
    mε=nɔ̃=kɔ̃=tɑ̃=dε=tʁə=sə=lə=mɑ̃=ma=lə=ʁø 12
    lə=fo=tif=sɛ̃=vɑ̃=ta=ynə=is=twa=ʁə=ti=ʁe=paʁ=ʃə=vø 15

    il=si=ma=ʒi=na=po=vʁə=najf=kil=e=tε 11
    kə=sɔ̃=na=mi=dɑ̃=sa=nu=vεl=lə=fe=li=si=te 13
    a=lεlə=lε=se=tɔ̃=be=kɔ=mə=y=nə=vjε=jə=ʃo=sεtə 14
    a=lɔʁ=lə=lɑ̃də=mɛ̃=mε=mə=il=kɔ=mɑ̃=sa=a=sə=pʁɑ̃=dʁə=la=tεtə 17

    ma=lœʁ=ab=sɔ=ly=dɑ̃=sε=plœʁ=zil=ʁεs=ta=tʁo=pεʁ=dy 14
    a=tεl=pwɛ̃kə=la=fi=jəɑ̃=ny=a=se=də=sə=pʁɔ=blε=mə=nɔ̃=ʁe=zɔ=ly 18
    e=lis=twa=ʁə=kil=sɛ̃=vɑ̃=tε=də=vɛ̃=ʁe=a=li=te 14
    ladə=mwa=zεllə=də=la=mi=tje=pʁe=fe=ʁa=sə=de=zis=te 14

    a=pʁε=mult=dis=ky=sj=ɔ̃=si=se=ʁjø=zə 11
    e=o=tɑ̃=də=dis=py=tə=ka=vεʁ=nø=zə 11
    la=mi=tj=e=ʁə=vɛ̃=mɔ̃=tʁe=pa=tə=blɑ̃=ʃə 12
    mε=e=la=sεtə=a=mi=tje=ne=tε=plys=zo=si=e=tɑ̃ʃə 14

    tʁo=fʁa=ʒilə=εl=lə=e=tε=də=vənɥ=paʁ=sε=tə=is=twaʁə 14
    la=mwɛ̃=dʁə=e=ʁœʁ=pu=vε=pʁɔ=vɔ=ke=bjɛ̃=dε=de=bwaʁə 14
    mɛ̃=tə=nɑ̃=sε=lə=mɔ=mɑ̃=də=ʁə=mɔ̃=te=la=pɑ̃=tə 14
    e=də=ʁa=tʁa=pe=lε=ze=ʁœʁ=də=sə=ɡaʁ=sɔ̃=ki=mɛ̃tə=nɑ̃=de=ʃɑ̃tə 17

    lyl=ti=mə=mo=də=sε=tə=is=twa=ʁə=bjɛ̃=dɔ=ma=ʒə 14
    ε=kə=lə=ɡaʁ=sɔ̃=pu=se=paʁ=la=ʁa=ʒə 11
    də=ʁə=tʁu=ve=la=mi=tj=e=do=tʁə=fwa 11
    pʁi=sa=plymə=e=dœ̃=pɔ=ε=mə=sεk=sky=za=a=vεk=tu=tə=sa=fwa 17

PostScriptum

Il est long, je sais, mais je ressentait le besoin d’écrire là dessus. De m’excuser pour mon comportent… Le tout d’une façon que je pense être assez légère et qui ne dramatise pas les choses.
Encore ue fois, je m’excuse… Je souffre trop sans toi, kar

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
02/07/2005 01:16Rip13

Wow,ton poème est triste mais vraiment beau!!J’ai vécue une histoire presque semblable à celle-ci...bravo!!
-xoxox- miko rip13

Auteur de Poésie
02/07/2005 01:31Ewilan

Superbe poème 🙂 j’aime beaucoup ! bravo...
amitié...juju(BF)

Auteur de Poésie
02/07/2005 20:28Cindy Limpens

Je le trouve magnifique... Peu importe qu’il soit long, tu as écris sans t’arreter, tu l’as écris ave ton coeur et s’est bien la le principal.... J’espère que l’amitié qui liait ses deux personnes reprendra... Un amitié survit à tout... L’erreur est humaine... Mais il faut savoir pardonner... L’amitié est un sentiment sincère et même si parfois elle peut séparer ceux qu’elle anime, elle peut les ramener l’un evrs l’autre... Une séparation est faite pour mieux se retrouver.... J’aime beaucoup ton poème et le fait qu’il soit long le rend encore plus beau... Bisous de La Petite Fille...{}{}(F)Courage.....

Auteur de Poésie
03/07/2005 15:48Bambina_

Trés joli...une belle facon d’écrire et de retranscrire t sentiments..
BRAvo.

Auteur de Poésie
04/07/2005 17:33L'exentrick

Tout simplement magnifique! Ce que tu as vécus se ressent dans chacun de tes poèmes depuis un moment -et ça n’ote en rien leur charme, au contraire- et tu arrives à nous faire ressentir ta tristesse Laston! Avec ce poème on comprend pourquoi! Léo Ferré a dit: "la tristesse d’un poète le rend beau"
Tu dois l’être énormément Laston, et c’est peut être aussi pour ça que tes poèmes ont tant de beauté!

Courage à toi...

Auteur de Poésie
05/07/2005 11:26Painoir

tres jolie bravo !

Auteur de Poésie
06/07/2005 20:47Lilouteee

C genial serieu komen tecri tro bien !! ^^
Le poeme es dotan plu gnial ken general ds les lon poeme on senui alor ke la c tre bien juska la fin wala manifik
Bizouxx

Auteur de Poésie
07/07/2005 19:54Kokinne

Ton poème est d.une beauté qui ne se decrit pas. Tu mérites qu,elle te pardonne car juste de reconnaitre tes tords et d’écrire un poeme si fabuleux est une enorme preuve d’amour et d’amitié. Bravo;)

Auteur de Poésie
22/10/2005 13:41Undomielfe

Ce poème est écrit avec le coeur et ce qui en
ressort est vraiment très touchant. Bravo à
toi et bonne continuations sur la voie de l’écriture...

Auteur de Poésie
05/01/2006 01:48Tite_Puce

wow il est magnifik ton poème j’adore!