Poeme-France : Lecture Écrit Conscience

Poeme : La Foi,

Poème Conscience
Publié le 17/06/2012 15:19

L'écrit contient 304 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poete : Lemmiath

La Foi,

Le mot qui interpelle.
Ne laisse personne dans l’indifférence.
Même aux plus mécréants.
Certes souvent mal utiliser.
Comment donc interpréter ce mot ?
Qui nous pose tant de questions tout le long de notre courte vie.
Selon certains, elle nous est imposée, d’autres dictées.
Pour d’autres, elle est naturelle, voire non réfléchie.
Que vous prétendez avoir ou ne pas avoir la Foi !
À quoi bon prétendre la posséder ?
Si c’est de vivre sans aucune espérance.
Pourquoi vivre, si ce n’est de vivre sans aucun objectif ?
Pourtant, nombreux sont ceux qui prétende l’avoir, et vivent sans.
Comme nombreux sont ceux qui disent ne pas l’avoir et vivent dans l’espérance de la foi.
Parce que la foi n’est pas une chose que l’on possède.
Mais une chose qui nous est proposée.
La foi, n’est-ce pas une barque qu’on ose jeter dans les eaux profondes ?
Jamais seul, toujours accompagner.
Comment combattre les vagues, le vent des mers en colères ?
Si on ne peut compter sur la force des bras de chacun.
La foi, n’est-ce pas simplement de croire en l’autre ?
Se rassurer qu’on avait raison de croire aux autres pour mieux croire en soi-même.
Croire de ne pas devoir attendre une éternité pour atteindre le bonheur tant promis.
Croire que le bonheur se construit chaque jour de notre vie, là où nous sommes.
Et si la foi était de croire que tout être est un être unique ?
Que chaque être est membre de son créateur faisant partie d’un seul même corps.
Croire en cette petite voix qui murmure au plus profond de soi-même.
La foi, n’est-ce pas tout simplement vivre dans l’espérance contre tout désespoir ?
3090 OVERIJSE (Belgica) , le dimanche 17 juin 2012.

Thierry MAFFEI.
  • Pieds Hyphénique: La Foi,

    le=mot=qui=in=ter=pelle 6
    ne=lais=se=per=son=ne=dans=lin=dif=fé=ren=ce 12
    mê=me=aux=plus=mé=cré=ants 7
    cer=tes=sou=vent=mal=u=ti=li=ser 9
    com=ment=donc=in=ter=pré=ter=ce=mot 9
    qui=nous=pose=tant=de=ques=tions=tout=le=long=de=no=tre=cour=te=vie 16
    se=lon=cer=tains=el=le=nous=est=im=po=sée=dau=tres=dic=tées 15
    pour=dau=tres=el=le=est=na=tu=rel=le=voi=re=non=ré=flé=chie 16
    que=vous=pré=ten=dez=a=voir=ou=ne=pas=a=voir=la=foi 14
    à=quoi=bon=pré=ten=dre=la=pos=sé=der 10
    si=cest=de=vi=vre=sans=au=cu=ne=es=pé=ran=ce 13
    pour=quoi=vi=vre=si=ce=nest=de=vi=vre=sans=au=cun=ob=jec=tif 16
    pour=tant=nom=breux=sont=ceux=qui=pré=ten=de=la=voir=et=vi=vent=sans 16
    comme=nom=breux=sont=ceux=qui=di=sent=ne=pas=la=voir=et=vi=vent=dans=les=pé=ran=ce=de=la=foi 23
    par=ce=que=la=foi=nest=pas=u=ne=cho=se=que=lon=pos=sè=de 16
    mais=u=ne=cho=se=qui=nous=est=pro=po=sée 11
    la=foi=nest=ce=pas=une=bar=que=quon=o=se=je=ter=dans=les=eaux=pro=fondes 18
    ja=mais=seul=tou=jours=ac=com=pa=gner 9
    com=ment=com=bat=tre=les=va=gues=le=vent=des=mers=en=co=lè=res 16
    si=on=ne=peut=comp=ter=sur=la=for=ce=des=bras=de=cha=cun 15
    la=foi=nest=ce=pas=sim=ple=ment=de=croi=re=en=lau=tre 14
    se=ras=su=rer=quon=a=vait=rai=son=de=croireaux=au=tres=pour=mieux=croi=re=en=soi=même 20
    croire=de=ne=pas=de=voir=at=ten=dreu=ne=é=ter=ni=té=pour=at=tein=dre=le=bon=heur=tant=pro=mis 24
    croire=que=le=bon=heur=se=cons=truit=cha=que=jour=de=no=tre=vie=là=où=nous=sommes 19
    et=si=la=foi=é=tait=de=croire=que=tout=ê=treest=un=ê=tre=u=ni=que 18
    que=cha=que=êtreest=mem=bre=de=son=cré=a=teur=fai=sant=par=tie=dun=seul=mê=me=corps 20
    croireen=cet=te=pe=ti=te=voix=qui=mur=mu=re=au=plus=pro=fond=de=soi=même 18
    la=foi=nest=ce=pas=tout=simple=ment=vi=vre=dans=les=pé=ran=ce=con=tre=tout=dé=ses=poir 21
    trois=mille=quatre=vingt=dix=o=ve=rij=se=bel=gi=ca=le=di=man=che=dix=sept=juin=deux=mil=le=douze 23

    thi=er=ry=maf=fei 5
  • Phonétique : La Foi,

    lə mo ki ɛ̃tεʁpεllə.
    nə lεsə pεʁsɔnə dɑ̃ lɛ̃difeʁɑ̃sə.
    mεmə o plys mekʁeɑ̃.
    sεʁtə- suvɑ̃ mal ytilize.
    kɔmɑ̃ dɔ̃k ɛ̃tεʁpʁete sə mo ?
    ki nu pozə tɑ̃ də kεstjɔ̃ tu lə lɔ̃ də nɔtʁə kuʁtə vi.
    səlɔ̃ sεʁtɛ̃, εllə nuz- εt- ɛ̃poze, dotʁə- dikte.
    puʁ dotʁə, εllə ε natyʁεllə, vwaʁə nɔ̃ ʁefleʃi.
    kə vu pʁetɑ̃dez- avwaʁ u nə pa avwaʁ la fwa !
    a kwa bɔ̃ pʁetɑ̃dʁə la pɔsede ?
    si sε də vivʁə sɑ̃z- okynə εspeʁɑ̃sə.
    puʁkwa vivʁə, si sə nε də vivʁə sɑ̃z- okœ̃ ɔbʒεktif ?
    puʁtɑ̃, nɔ̃bʁø sɔ̃ sø ki pʁetɑ̃də lavwaʁ, e vive sɑ̃.
    kɔmə nɔ̃bʁø sɔ̃ sø ki dize nə pa lavwaʁ e vive dɑ̃ lεspeʁɑ̃sə də la fwa.
    paʁsə kə la fwa nε pa ynə ʃozə kə lɔ̃ pɔsεdə.
    mεz- ynə ʃozə ki nuz- ε pʁɔpoze.
    la fwa, nε sə pa ynə baʁkə kɔ̃n- ozə ʒəte dɑ̃ lεz- o pʁɔfɔ̃də ?
    ʒamε səl, tuʒuʁz- akɔ̃paɲe.
    kɔmɑ̃ kɔ̃batʁə lε vaɡ, lə vɑ̃ dε mεʁz- ɑ̃ kɔlεʁə ?
    si ɔ̃ nə pø kɔ̃te syʁ la fɔʁsə dε bʁa də ʃakœ̃.
    la fwa, nε sə pa sɛ̃pləmɑ̃ də kʁwaʁə ɑ̃ lotʁə ?
    sə ʁasyʁe kɔ̃n- avε ʁεzɔ̃ də kʁwaʁə oz- otʁə- puʁ mjø kʁwaʁə ɑ̃ swa mεmə.
    kʁwaʁə də nə pa dəvwaʁ atɑ̃dʁə ynə etεʁnite puʁ atɛ̃dʁə lə bɔnœʁ tɑ̃ pʁɔmi.
    kʁwaʁə kə lə bɔnœʁ sə kɔ̃stʁɥi ʃakə ʒuʁ də nɔtʁə vi, la u nu sɔmə.
    e si la fwa etε də kʁwaʁə kə tut- εtʁə εt- œ̃n- εtʁə ynikə ?
    kə ʃakə εtʁə ε mɑ̃bʁə də sɔ̃ kʁeatœʁ fəzɑ̃ paʁti dœ̃ səl mεmə kɔʁ.
    kʁwaʁə ɑ̃ sεtə pətitə vwa ki myʁmyʁə o plys pʁɔfɔ̃ də swa mεmə.
    la fwa, nε sə pa tu sɛ̃pləmɑ̃ vivʁə dɑ̃ lεspeʁɑ̃sə kɔ̃tʁə tu dezεspwaʁ ?
    tʁwa milə katʁə vɛ̃- diz- ɔvəʁiʒsə (bεlʒika) , lə dimɑ̃ʃə di- sεt ʒɥɛ̃ dø milə duzə.

    tjeʁi mafε.
  • Pieds Phonétique : La Foi,

    lə=mo=ki=ɛ̃=tεʁ=pεl=lə 7
    nə=lε=sə=pεʁ=sɔ=nə=dɑ̃=lɛ̃=di=fe=ʁɑ̃=sə 12
    mε=mə=o=plys=me=kʁe=ɑ̃ 7
    sεʁ=tə=su=vɑ̃=mal=y=ti=li=ze 9
    kɔ=mɑ̃=dɔ̃k=ɛ̃=tεʁ=pʁe=te=sə=mo 9
    ki=nu=pozə=tɑ̃=də=kεs=tjɔ̃=tu=lə=lɔ̃=də=nɔ=tʁə=kuʁ=tə=vi 16
    sə=lɔ̃=sεʁ=tɛ̃=εl=lə=nu=zε=tɛ̃=po=ze=do=tʁə=dik=te 15
    puʁ=do=tʁə=εl=lə=ε=na=ty=ʁεl=lə=vwa=ʁə=nɔ̃=ʁe=fle=ʃi 16
    kə=vu=pʁe=tɑ̃=de=za=vwaʁ=u=nə=pa=a=vwaʁ=la=fwa 14
    a=kwa=bɔ̃=pʁe=tɑ̃=dʁə=la=pɔ=se=de 10
    si=sε=də=vi=vʁə=sɑ̃=zo=ky=nə=εs=pe=ʁɑ̃=sə 13
    puʁ=kwa=vi=vʁə=si=sə=nε=də=vi=vʁə=sɑ̃=zo=kœ̃=ɔb=ʒεk=tif 16
    puʁ=tɑ̃=nɔ̃=bʁø=sɔ̃=sø=ki=pʁe=tɑ̃=də=la=vwaʁ=e=vi=ve=sɑ̃ 16
    kɔmə=nɔ̃=bʁø=sɔ̃=sø=ki=di=ze=nə=pa=la=vwaʁ=e=vi=ve=dɑ̃=lεs=pe=ʁɑ̃=sə=də=la=fwa 23
    paʁ=sə=kə=la=fwa=nε=pa=y=nə=ʃo=zə=kə=lɔ̃=pɔ=sε=də 16
    mε=zy=nə=ʃo=zə=ki=nu=zε=pʁɔ=po=ze 11
    la=fwa=nεsə=pa=y=nə=baʁ=kə=kɔ̃=no=zə=ʒə=te=dɑ̃=lε=zo=pʁɔ=fɔ̃də 18
    ʒa=mε=səl=tu=ʒuʁ=za=kɔ̃=pa=ɲe 9
    kɔ=mɑ̃=kɔ̃=ba=tʁə=lε=va=ɡə=lə=vɑ̃=dε=mεʁ=zɑ̃=kɔ=lεʁ=ə 16
    si=ɔ̃=nə=pø=kɔ̃=te=syʁ=la=fɔʁ=sə=dε=bʁa=də=ʃa=kœ̃ 15
    la=fwa=nε=sə=pa=sɛ̃=plə=mɑ̃=də=kʁwa=ʁə=ɑ̃=lo=tʁə 14
    sə=ʁa=sy=ʁe=kɔ̃=na=vε=ʁε=zɔ̃də=kʁwa=ʁəo=zo=tʁə=puʁ=mjø=kʁwa=ʁə=ɑ̃=swa=mεmə 20
    kʁwaʁə=də=nə=pa=də=vwaʁ=a=tɑ̃=dʁəy=nə=e=tεʁ=ni=te=puʁ=a=tɛ̃=dʁə=lə=bɔ=nœʁ=tɑ̃=pʁɔ=mi 24
    kʁwaʁə=kə=lə=bɔ=nœʁ=sə=kɔ̃s=tʁɥi=ʃa=kə=ʒuʁ=də=nɔ=tʁə=vi=la=u=nu=sɔmə 19
    e=si=la=fwa=e=tεdə=kʁwa=ʁə=kə=tu=tε=tʁəε=tœ̃=nε=tʁə=y=nikə 17
    kə=ʃakəε=tʁə=ε=mɑ̃=bʁə=də=sɔ̃=kʁe=a=tœʁ=fə=zɑ̃=paʁ=ti=dœ̃=səl=mε=mə=kɔʁ 20
    kʁwaʁəɑ̃=sε=tə=pə=ti=tə=vwa=ki=myʁ=my=ʁə=o=plys=pʁɔ=fɔ̃=də=swa=mεmə 18
    la=fwa=nεsə=pa=tu=sɛ̃=plə=mɑ̃=vi=vʁə=dɑ̃=lεs=pe=ʁɑ̃=sə=kɔ̃=tʁə=tu=de=zεs=pwaʁ 21
    tʁwa=milə=ka=tʁə=vɛ̃=di=zɔ=və=ʁiʒ=sə=bεl=ʒi=ka=lə=di=mɑ̃=ʃə=di=sεt=ʒɥɛ̃=dø=mi=lə=duzə 24

    tj=e=ʁi=ma=fε 5

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
17/06/2012 23:42Lemmiath

Peu importe notre appartenance religieuse ou philosophique.
L’important c’est que dans toutes croyances il y a des points communs.
Ce n’est pas sur nos désaccords que nous nous comprendrons, mais sur nos points communs que nous pouvons construire un partage. Mais c’est dans le respect de nos différences que nous pouvons nous construire mutuellement.
Merci de votre point de vue.

Auteur de Poésie
18/06/2012 10:54Nouga

un habitant de Foix me dit ma foi, avoir la foi dés fois c’est pas si simple que ça
comme évelyne, la foi a de multiples champs d’activité
bravo

Auteur de Poésie
18/06/2012 20:46Lemmiath

Effectivement, comment croire en Dieu, si on ne peut croire en l’homme, puisque Dieu lui-même met toute son espérance en l’homme.

Auteur de Poésie
27/06/2012 12:01Loup Gris

Pour vivre dans l’espérance il faut avoir la foi, pour ceux qui n’ont pas la foi, il reste l’espoir...qu’il y a quelque chose après3.
Croire n’est pas chose aisée, mais ne pas croire en Dieu l’est tout autant.
Le philosophe athée Bergson disait un jour à son ami Guitton, philosophe chrétien, qu’il avait de la chance de croire en Dieu. Car lui-même, ne croyant pas, se posait très souvent la question de savoir: "Et si Dieu existait...." et ça l’énervait prodigieusement!

Auteur de Poésie
27/06/2012 20:27Lemmiath

Le fait d’espérer, c’est déjà croire.
Le tout est d’ajouter son FIAT pour grandir dans la foi.

Auteur de Poésie
27/06/2012 21:30Gramo

J’ai beaucoup aimé ton approche de la Foi.
Elle s’explique difficilement mais elle existe.
Croire en Dieu ou croire en l’Homme revient en définitive au même question de théologie.

J’ai aimé.

Gramophone

Auteur de Poésie
27/06/2012 23:35Lemmiath

Tout à fait d’accord, l’un ne va pas sans l’autre.
On ne peut prétendre croire en Dieu sans croire en l’homme.
Comme on ne peut croire en l’homme sans croire en Dieu.

Auteur de Poésie
28/06/2012 03:31Daniel

Il était une foi,3 lettres qui font des champs,des ciels,des océans de questions .Croire en l’homme c’est beau, et de les aimer c’est mieux.
Amitié......Daniel......

Auteur de Poésie
28/06/2012 21:57Lemmiath

Les deux sont liées, l’un ne va pas sans l’autre.

Auteur de Poésie
29/06/2012 13:47Skrame2014

Très joli poème a la foi, des questions et des réponses qui font bien réfléchir sur ces points de croyance (l’homme et Dieu), et crée une balance très intéressant...Bravo
AMITIE
SKRAME

Auteur de Poésie
29/06/2012 17:25Tulipe Noire

Magnifique écrit qui laisse à penser et se connaitre de plus en plus , la foi c’est l’essence de l’être, bravo pour ce très joli sujet bien abordé, mes amitiés.

Auteur de Poésie
21/07/2012 20:22Lorette

La foi, c’est de ne plus jamais être seul.

Auteur de Poésie
21/07/2012 21:15Lemmiath

O tu sais, tu ne crois pas si bien dire, rien n’empêche pas l’autre.
Tu peux avoir la foi et te sentir très seul.
Regarde donc Jésus dans le jardin des Oliviers, cet endroit que pourtant il aimait tant.
Tu peux être entouré et être bien seul.
Je me souviens de cette phrase d’une amie vietnamienne.
On a beau être bien entouré, on se sent toujours seul devant la souffrance.
Et crois-moi, que c’est bien vrai.