Poeme-France : Lecture Écrit Jugement

Poeme : Ne Juge Pas

Poème Jugement
Publié le 29/06/2014 13:10

L'écrit contient 159 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : Louviana

Ne Juge Pas

On se croit courageuse,
On pense être téméraire,
On pense aider celui qui est en danger,
Mais quand le danger est réel, est-ce le cas ?

Souvent, ce n’est plus le cas quand il est là !
On détourne les yeux, ou on reste caché,
A regarder l’autre,
On le laisse, on s’enfuit.

En fin de compte, on n’est pas courageuse !
Dans les films, on traite les autres de lâche.
Mais quand on est confronté au danger,
A l’agression de l’autre, on agit comme les autres.

On laisse la peur, nous prendre,
On devient égoïste pour sauver sa vie,
On oublie l’autre qui avait besoin que l’on s’arrête.
Pour cette raison, il faut parfois ne pas juger l’autre.

Car toi comment réagirais-tu ?
Serais-tu toi aussi un lâche ?
Serais-tu courageuse ?
Ou choisirais-tu la prudence si tu ne peux rien faire,
En allant simplement chercher de l’aide ?
  • Pieds Hyphénique: Ne Juge Pas

    on=se=croit=cou=ra=geu=se 7
    on=pen=se=ê=tre=té=mé=raire 8
    on=penseai=der=ce=lui=qui=est=en=dan=ger 10
    mais=quand=le=dan=ger=est=réel=est=ce=le=cas 11

    souvent=ce=nest=plus=le=cas=quand=il=est=là 10
    on=dé=tourne=les=yeux=ou=on=res=te=ca=ché 11
    a=re=gar=der=lau=tre 6
    on=le=lais=se=on=sen=fuit 7

    en=fin=de=comp=te=on=nest=pas=cou=ra=geuse 11
    dans=les=film=s=on=traite=les=au=tres=de=lâche 11
    mais=quand=on=est=con=fron=té=au=dan=ger 10
    a=lagres=sion=de=lau=tre=on=a=git=com=me=les=autres 13

    on=lais=se=la=peur=nous=pren=dre 8
    on=de=vient=é=goïs=te=pour=sau=ver=sa=vie 11
    on=ou=blie=lautre=qui=a=vait=be=soin=que=lon=sar=rête 13
    pour=cette=rai=son=il=faut=par=fois=ne=pas=ju=ger=lautre 13

    car=toi=comment=ré=a=gi=rais=tu 8
    se=rais=tu=toi=aus=si=un=lâ=che 9
    se=rais=tu=cou=ra=geu=se 7
    ou=choi=si=rais=tu=la=pruden=ce=si=tu=ne=peux=rien=faire 14
    en=al=lant=sim=ple=ment=cher=cher=de=laide 10
  • Phonétique : Ne Juge Pas

    ɔ̃ sə kʁwa kuʁaʒøzə,
    ɔ̃ pɑ̃sə εtʁə temeʁεʁə,
    ɔ̃ pɑ̃sə εde səlɥi ki εt- ɑ̃ dɑ̃ʒe,
    mε kɑ̃ lə dɑ̃ʒe ε ʁeεl, ε sə lə ka ?

    suvɑ̃, sə nε plys lə ka kɑ̃t- il ε la !
    ɔ̃ detuʁnə lεz- iø, u ɔ̃ ʁεstə kaʃe,
    a ʁəɡaʁde lotʁə,
    ɔ̃ lə lεsə, ɔ̃ sɑ̃fɥi.

    ɑ̃ fɛ̃ də kɔ̃tə, ɔ̃ nε pa kuʁaʒøzə !
    dɑ̃ lε film, ɔ̃ tʁεtə lεz- otʁə- də laʃə.
    mε kɑ̃t- ɔ̃n- ε kɔ̃fʁɔ̃te o dɑ̃ʒe,
    a laɡʁesjɔ̃ də lotʁə, ɔ̃n- aʒi kɔmə lεz- otʁə.

    ɔ̃ lεsə la pœʁ, nu pʁɑ̃dʁə,
    ɔ̃ dəvjɛ̃ eɡɔistə puʁ sove sa vi,
    ɔ̃n- ubli lotʁə ki avε bəzwɛ̃ kə lɔ̃ saʁεtə.
    puʁ sεtə ʁεzɔ̃, il fo paʁfwa nə pa ʒyʒe lotʁə.

    kaʁ twa kɔmɑ̃ ʁeaʒiʁε ty ?
    səʁε ty twa osi œ̃ laʃə ?
    səʁε ty kuʁaʒøzə ?
    u ʃwaziʁε ty la pʁydɑ̃sə si ty nə pø ʁjɛ̃ fεʁə,
    ɑ̃n- alɑ̃ sɛ̃pləmɑ̃ ʃεʁʃe də lεdə ?
  • Pieds Phonétique : Ne Juge Pas

    ɔ̃=sə=kʁwa=ku=ʁa=ʒø=zə 7
    ɔ̃=pɑ̃=sə=ε=tʁə=te=me=ʁεʁ=ə 9
    ɔ̃=pɑ̃=sə=ε=de=səl=ɥi=ki=ε=tɑ̃=dɑ̃=ʒe 12
    mε=kɑ̃=lə=dɑ̃=ʒe=ε=ʁe=εl=ε=sə=lə=ka 12

    su=vɑ̃=sə=nε=plys=lə=ka=kɑ̃=til=ε=la 11
    ɔ̃=de=tuʁnə=lε=zi=ø=u=ɔ̃=ʁεs=tə=ka=ʃe 12
    a=ʁə=ɡaʁ=de=lo=tʁə 6
    ɔ̃=lə=lε=sə=ɔ̃=sɑ̃f=ɥi 7

    ɑ̃=fɛ̃=də=kɔ̃=tə=ɔ̃=nε=pa=ku=ʁa=ʒø=zə 12
    dɑ̃=lε=film=ɔ̃=tʁε=tə=lε=zo=tʁə=də=la=ʃə 12
    mε=kɑ̃=tɔ̃=nε=kɔ̃=fʁɔ̃=te=o=dɑ̃=ʒe 10
    a=la=ɡʁe=sjɔ̃də=lo=tʁə=ɔ̃=na=ʒi=kɔ=mə=lεzotʁə 12

    ɔ̃=lε=sə=la=pœ=ʁə=nu=pʁɑ̃=dʁə 9
    ɔ̃=də=vjɛ̃=e=ɡɔ=is=tə=puʁ=so=ve=sa=vi 12
    ɔ̃=nu=bli=lotʁə=ki=a=vε=bə=zwɛ̃=kə=lɔ̃=saʁεtə 12
    puʁ=sεtə=ʁε=zɔ̃=il=fo=paʁ=fwa=nə=pa=ʒy=ʒe=lotʁə 13

    kaʁ=twa=kɔ=mɑ̃=ʁe=a=ʒi=ʁε=ty 9
    sə=ʁε=ty=twa=o=si=œ̃=la=ʃə 9
    sə=ʁε=ty=ku=ʁa=ʒø=zə 7
    u=ʃwa=zi=ʁε=ty=la=pʁy=dɑ̃sə=si=ty=nə=pø=ʁjɛ̃=fεʁə 14
    ɑ̃=na=lɑ̃=sɛ̃=plə=mɑ̃=ʃεʁ=ʃe=də=lε=də 11

PostScriptum

Je vous le dis car jadis, il y a for longtemps de cela, quand j’étais au lycée, une femme se faisait embêter dans un train par des hommes.
Je disais avant cet incident, « moi je réagirai, je ne serais pas comme les autres voyageurs assis dans mon siège, à ne rien faire ».
Et pourtant ce jour là, dans ce train, je suis restée paralysée à seulement regarder.
Heureusement une femme courageuse s’est levée avant que cela ne dégénère, elle nous a traité de lâche, elle avait raison.
Son seul moyen de défense a été de tirer la sonnette d’alarme, avait-elle le choix personne ne se levait.
Cela a fait fuir ces hommes qui s’attaquaient à une femme et non à un homme comme eux (entre parenthèse) .

C’est en lisant l’histoire de Hadana hier soir sur autre site que je me suis souvenue de cette incident qui aurait pu être dramatique.

Dans ce poème je voudrais dire pardon à ces deux femmes, à celle qui a manqué de se faire agresser et à celle qui a eu le cran, le courage de se lever. Merci à toi qui que tu sois !

Historique des Modifications

14/02/2018 13:45

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/06/2014 15:49Melly-Mellow

Alors.. Dans l’ordre :
Pour avoir eu le courage de demander pardon et d’aborder ce thème, bravo, j’applaudis. C’était bien traité, et très poignant. J’aime.
Pour ce qui est de la question, à vrai dire c’est impossible de la traiter comme ça. Comme vous le dites si bien, on pense mais est-ce qu’on agit ? Donc posez la question à la fin est rhétorique (à moins qu’elle soit posée sarcastiquement, et si c’est le cas, mea culpa). Le plus intéressant à l’heure actuelle je pense c’est de se renseigner sur les théories psychologiques de l’agression. C’est fascinant (et inquiétant) à quel point quelques petits détails peuvent nous influencer. Aux vues de mes lectures et de ce que j’ai déjà appris sur le sujet, ce que je peux vous dire c’est que, statistiquement, la majorité des gens auraient réagi comme vous l’avez fait. Cependant, l’action de cette femme a pour sûr remis en question des fondements psychologiques (comme vous le démontrez ici), ce qui est pour le mieux ! Plus de gens seront à même de contrer leurs instincts de survies parfois excessifs, mieux cela sera pour notre vraie survie à tous !
*Enfin, petit point par rapport au post-scriptum = "et non à un homme comme eux".. Je ne suis absolument pas d’accord avec cette position.. S’en prendre à quelqu’un, qui que ce soit, sans justification, c’est un crime. Cela se voit encore parfois que les stéréotypes outre-passent les mots, et penser que les hommes sont plus à même de se défendre que les femmes est insensé.. Le pire c’est voir parfois qu’une femme insultée par un homme en public c’est choquant, mais qu’un homme insulté par une femme ça fait rire..
Enfin, ça s’est un autre débat (non pas que je crois que ce lapsus était voulu, mais méfiez vous à l’avenir 😉 ) MERCI EN TOUS LES CAS D’AVOIR TRAITE CE SUJET !
Amicalement-
Ps : pas de pub pour un autre site s’il vous plaît..

Auteur de Poésie
29/06/2014 21:30Louviana

Bonjour
Je viens de supprimer la référence au site qui m’a interpellé.
De plus comme toi, je suis contre agresser une personne qui ne nous a rien fait, que ce soit un homme ou une femme !
En posant toutes ces questions à la fin, je n’ai nullement cherché à être sarcastique, au contraire j’ai seulement montré qu’il était facile de juger autrui tant que l’on ne s’est pas trouvé dans un situation simIlaire.