Poeme : Repenti

Repenti

Les mafiosis
Sont venus d’Italie
En train pour accomplir leur ignoble besogne
Le flingue dans la poche
Ayant dans la place complice
Pour repérer les lieux
Sont arrivés à Clermont-Ferrand
Se sont faits discrets
Pour assurer leur méfait
La pauvre victime
Ne sachant
Ne se méfiant
N’a pas prise précaution
En sa maison
Sont entrés
Et de vingt cinq balles l’ont criblée
Heureusement, l’un des mafiosi
S’est tourné vers le repenti
Les policiers purent clore leur dossier
Et mettre sous verrou
Tous ces malfrats incriminés.

IRIS 1950

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Repenti

    les=ma=fi=o=sis 5
    sont=ve=nus=di=ta=lie 6
    en=train=pour=ac=com=plir=leur=i=gnoble=be=sogne 11
    le=flin=gue=dans=la=poche 6
    ayant=dans=la=place=com=plice 6
    pour=re=pé=rer=les=lieux 6
    sont=ar=ri=vés=à=cler=mont=fer=rand 9
    se=sont=faits=dis=crets 5
    pour=as=su=rer=leur=mé=fait 7
    la=pau=vre=vic=ti=me 6
    ne=sa=chant 3
    ne=se=mé=fi=ant 5
    na=pas=prise=pré=cau=tion 6
    en=sa=mai=son 4
    sont=en=trés 3
    et=de=vingt=cinq=bal=les=lont=cri=blée 9
    heu=reuse=ment=lun=des=ma=fio=si 8
    sest=tour=né=vers=le=re=pen=ti 8
    les=po=li=ciers=purent=clo=re=leur=dos=sier 10
    et=met=tre=sous=ver=rou 6
    tous=ces=mal=frats=in=cri=mi=nés 8

    iris=mille=neuf=cent=cin=quante 6
  • Phonétique : Repenti

    lε mafjozi
    sɔ̃ vənys ditali
    ɑ̃ tʁɛ̃ puʁ akɔ̃pliʁ lœʁ iɲɔblə bəzɔɲə
    lə flɛ̃ɡ dɑ̃ la poʃə
    εjɑ̃ dɑ̃ la plasə kɔ̃plisə
    puʁ ʁəpeʁe lε ljø
    sɔ̃t- aʁivez- a klεʁmɔ̃ feʁɑ̃
    sə sɔ̃ fε diskʁε
    puʁ asyʁe lœʁ mefε
    la povʁə viktimə
    nə saʃɑ̃
    nə sə mefjɑ̃
    na pa pʁizə pʁekosjɔ̃
    ɑ̃ sa mεzɔ̃
    sɔ̃t- ɑ̃tʁe
    e də vɛ̃t- sɛ̃k balə lɔ̃ kʁible
    œʁøzəmɑ̃, lœ̃ dε mafjozi
    sε tuʁne vεʁ lə ʁəpɑ̃ti
    lε pɔlisje pyʁe klɔʁə lœʁ dɔsje
    e mεtʁə su veʁu
    tus sε malfʁaz- ɛ̃kʁimine.

    iʁi milə nəf sɑ̃ sɛ̃kɑ̃tə
  • Syllabes Phonétique : Repenti

    lε=ma=fj=o=zi 5
    sɔ̃=və=nys=di=ta=li 6
    ɑ̃=tʁɛ̃=puʁ=a=kɔ̃=pliʁ=lœʁ=i=ɲɔblə=bə=zɔɲə 11
    lə=flɛ̃ɡ=dɑ̃=la=po=ʃə 6
    ε=jɑ̃=dɑ̃=la=plasə=kɔ̃plisə 6
    puʁ=ʁə=pe=ʁe=lε=ljø 6
    sɔ̃=ta=ʁi=ve=za=klεʁ=mɔ̃=fe=ʁɑ̃ 9
    sə=sɔ̃=fε=dis=kʁε 5
    puʁ=a=sy=ʁe=lœʁ=me=fε 7
    la=po=vʁə=vik=ti=mə 6
    nə=sa=ʃɑ̃ 3
    nə=sə=me=fj=ɑ̃ 5
    na=pa=pʁizə=pʁe=ko=s=jɔ̃ 7
    ɑ̃=sa=mε=zɔ̃ 4
    sɔ̃=tɑ̃=tʁe 3
    e=də=vɛ̃t=sɛ̃k=balə=lɔ̃=kʁi=ble 8
    œ=ʁøzə=mɑ̃=lœ̃=dε=ma=fjo=zi 8
    sε=tuʁ=ne=vεʁləʁə=pɑ̃=ti 6
    lε=pɔ=li=sje=py=ʁe=klɔʁə=lœʁ=dɔ=sje 10
    e=mε=tʁə=su=ve=ʁu 6
    tus=sε=mal=fʁa=zɛ̃=kʁi=mi=ne 8

    i=ʁi=milə=nəf=sɑ̃=sɛ̃kɑ̃tə 6

Récompense

0
0
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
15/07/2013 21:57Melly-Mellow

Tiens Clermont-Ferrand, la ville de mes études... Pas rassurant cette histoire ^^’
Forte pensée au Repenti de Renan Luce.. C’est original de raconter un fait divers de cette manière, peut-être aurait-il fallu plus insister sur le dénouement de l’affaire pour vraiment impliquer le lecteur, et humaniser l’histoire..
Merci pour ce partage original, et ces quelques sueurs froides pour ma peau ^^’..
Bonne continuation, cordialement 🙂