Poeme-France : Lecture Écrit Triste

Poeme : 9 Mois

Poème Triste
Publié le 19/03/2020 12:01

L'écrit contient 222 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : Noah

A Propos du Poeme

À tous ceux qui ont déjà perdu un être cher.

9 Mois

9 mois de voyage avant sa naissance,
Encore dans le ventre, ses parents le comblent d’amour
Des projets par milliers durant son adolescence
À l’échographie sur l’écran, ils lui font des mamours.
Ils ne se doutent pas que la vie c’est un non-sens.
Surexcités, ils attendent le moment où il verra le jour.

Seulement, il n’est jamais venu.
Face à un médecin impuissant, ils espèrent un miracle.
Dans leurs esprits et dans leurs têtes que des reflux
Au fond des cœurs, c’est une douleur indéfinissable.
Juste deux, ils sont redevenus
Ne voulant pas l’accepter à l’attente d’une nouvelle apaisante,

D’une voix silencieuse du médecin : « Désolé madame, monsieur, il est parti. »
Sombre tristesse, visage inondé de larmes
Chaque projet à l’eau une fausse imagerie
C’est le début d’une guerre contre Dieu. Injures, ils déclament.
Bataille infernale, ils le maudissent
Sans réponse immédiate, les cœurs s’alourdissent.

Les parents pleurent leur bébé mort-né.
Une vie a péri en seulement une demi-journée.
Un dernier adieu durant ses funérailles
Place à l’enterrement douleur viscérale
Des jours, des semaines, des mois, visitent au cimetière.
Ils cherchent à se reconstruire dans la prière et la foi.
Jusqu’au jour où la femme annonça à nouveau, Chéri nous serons bientôt trois.

NOAH.
  • Pieds Hyphénique: 9 Mois

    neuf=mois=de=voy=age=a=vant=sa=nais=sance 10
    en=core=dans=le=ven=tre=ses=pa=rents=le=com=blent=da=mour 14
    des=pro=jets=par=mil=liers=du=rant=son=a=do=les=cen=ce 14
    à=lé=cho=gra=phie=sur=lé=cran=ils=lui=font=des=ma=mours 14
    ils=ne=se=dou=tent=pas=que=la=vie=cest=un=non=sens 13
    sur=ex=ci=tés=ils=at=tendent=le=moment=où=il=ver=ra=le=jour 15

    seu=le=ment=il=nest=ja=mais=ve=nu 9
    faceà=un=méde=cin=im=puis=sant=ils=es=pè=rent=un=mi=racle 14
    dans=leurs=es=prits=et=dans=leurs=tê=tes=que=des=re=flux 13
    au=fond=des=cœurs=cest=u=ne=dou=leur=in=dé=fi=nis=sable 14
    jus=te=deux=ils=sont=re=de=ve=nus 9
    ne=vou=lant=pas=lac=cep=ter=à=lat=tente=dune=nou=vel=lea=pai=sante 16

    dune=voix=silen=cieuse=du=mé=de=cin=dé=so=lé=ma=da=me=mon=sieur=il=est=par=ti 20
    som=bre=tris=tes=se=vi=sa=ge=i=non=dé=de=la=rmes 14
    cha=que=pro=jet=à=leau=u=ne=faus=se=i=ma=ge=rie 14
    cest=le=dé=but=dune=guerre=contre=dieu=in=ju=res=ils=dé=clament 14
    ba=tail=le=in=fer=na=le=ils=le=mau=dissent 11
    sans=ré=pon=se=im=mé=di=a=te=les=cœurs=sa=lour=dissent 14

    les=pa=rents=pleu=rent=leur=bé=bé=mort=né 10
    une=viea=pé=ri=en=seu=le=ment=u=ne=de=mi=jour=née 14
    un=der=ni=er=a=dieu=du=rant=ses=fu=né=rail=les 13
    pla=ce=à=len=ter=re=ment=dou=leur=vis=cé=ra=le 13
    des=jours=des=se=maines=des=mois=vi=si=tent=au=ci=me=tière 14
    ils=cherchent=à=se=re=cons=trui=re=dans=la=priè=reet=la=foi 14
    jus=quau=jour=où=la=fem=mean=non=ça=à=nou=veau=ché=ri=nous=se=rons=bien=tôt=trois 20

    noah 1
  • Phonétique : 9 Mois

    nəf mwa də vwajaʒə avɑ̃ sa nεsɑ̃sə,
    ɑ̃kɔʁə dɑ̃ lə vɑ̃tʁə, sε paʁɑ̃ lə kɔ̃ble damuʁ
    dε pʁɔʒε paʁ milje dyʁɑ̃ sɔ̃n- adɔlesɑ̃sə
    a leʃɔɡʁafi syʁ lekʁɑ̃, il lɥi fɔ̃ dε mamuʁ.
    il nə sə dute pa kə la vi sεt- œ̃ nɔ̃ sɑ̃s.
    syʁεksite, ilz- atɑ̃de lə mɔmɑ̃ u il veʁa lə ʒuʁ.

    sələmɑ̃, il nε ʒamε vəny.
    fasə a œ̃ medəsɛ̃ ɛ̃pɥisɑ̃, ilz- εspεʁe œ̃ miʁaklə.
    dɑ̃ lœʁz- εspʁiz- e dɑ̃ lœʁ tεtə kə dε ʁəflyks
    o fɔ̃ dε kœʁ, sεt- ynə dulœʁ ɛ̃definisablə.
    ʒystə dø, il sɔ̃ ʁədəvənys
    nə vulɑ̃ pa laksεpte a latɑ̃tə dynə nuvεllə apεzɑ̃tə,

    dynə vwa silɑ̃sjøzə dy medəsɛ̃ : « dezɔle madamə, məsjø, il ε paʁti. »
    sɔ̃bʁə tʁistεsə, vizaʒə inɔ̃de də laʁmə
    ʃakə pʁɔʒε a lo ynə fosə imaʒəʁi
    sε lə deby dynə ɡeʁə kɔ̃tʁə djø. ɛ̃ʒyʁə, il deklame.
    batajə ɛ̃fεʁnalə, il lə modise
    sɑ̃ ʁepɔ̃sə imedjatə, lε kœʁ saluʁdise.

    lε paʁɑ̃ pləʁe lœʁ bebe mɔʁ ne.
    ynə vi a peʁi ɑ̃ sələmɑ̃ ynə dəmi ʒuʁne.
    œ̃ dεʁnje adjø dyʁɑ̃ sε fyneʁajə
    plasə a lɑ̃tεʁəmɑ̃ dulœʁ viseʁalə
    dε ʒuʁ, dε səmεnə, dε mwa, vizite o simətjεʁə.
    il ʃεʁʃe a sə ʁəkɔ̃stʁɥiʁə dɑ̃ la pʁjεʁə e la fwa.
    ʒysko ʒuʁ u la famə anɔ̃sa a nuvo, ʃeʁi nu səʁɔ̃ bjɛ̃to tʁwa.

    nɔa.
  • Pieds Phonétique : 9 Mois

    nəf=mwa=də=vwa=ja=ʒə=a=vɑ̃=sa=nε=sɑ̃=sə 12
    ɑ̃=kɔʁə=dɑ̃=lə=vɑ̃=tʁə=sε=pa=ʁɑ̃=lə=kɔ̃=ble=da=muʁ 14
    dε=pʁɔ=ʒε=paʁ=mi=lje=dy=ʁɑ̃=sɔ̃=na=dɔ=le=sɑ̃=sə 14
    a=le=ʃɔ=ɡʁa=fi=syʁ=le=kʁɑ̃=il=lɥi=fɔ̃=dε=ma=muʁ 14
    il=nə=sə=du=te=pa=kə=la=vi=sε=tœ̃=nɔ̃=sɑ̃s 13
    sy=ʁεk=si=te=il=za=tɑ̃=de=lə=mɔ=mɑ̃=u=il=ve=ʁalə=ʒuʁ 16

    sə=lə=mɑ̃=il=nε=ʒa=mε=və=ny 9
    fasəa=œ̃=me=də=sɛ̃=ɛ̃p=ɥi=sɑ̃=il=zεs=pε=ʁe=œ̃=miʁaklə 14
    dɑ̃=lœ=ʁə=zεs=pʁi=ze=dɑ̃=lœʁ=tε=tə=kə=dε=ʁə=flyks 14
    o=fɔ̃=dε=kœʁ=sε=ty=nə=du=lœʁ=ɛ̃=de=fi=ni=sablə 14
    ʒys=tə=dø=il=sɔ̃=ʁə=də=və=nys 9
    nə=vu=lɑ̃=pa=lak=sεp=te=a=latɑ̃tə=dy=nə=nu=vεlləa=pεzɑ̃tə 14

    dynə=vwa=si=lɑ̃=sjøzə=dy=me=də=sɛ̃=de=zɔ=le=ma=damə=mə=sjø=il=ε=paʁ=ti 20
    sɔ̃=bʁə=tʁis=tε=sə=vi=za=ʒə=i=nɔ̃=de=də=laʁ=mə 14
    ʃa=kə=pʁɔ=ʒε=a=lo=y=nə=fo=sə=i=ma=ʒə=ʁi 14
    sεlə=de=bydynə=ɡeʁə=kɔ̃=tʁə=djø=ɛ̃=ʒy=ʁə=il=de=kla=me 14
    ba=ta=jə=ɛ̃=fεʁ=na=lə=il=lə=mo=di=se 12
    sɑ̃=ʁe=pɔ̃=sə=i=me=dja=tə=lε=kœʁ=sa=luʁ=di=se 14

    lε=pa=ʁɑ̃=plə=ʁe=lœ=ʁə=be=be=mɔʁ=ne 11
    ynə=vi=a=pe=ʁi=ɑ̃sə=lə=mɑ̃=y=nə=də=mi=ʒuʁ=ne 14
    œ̃=dεʁ=nj=e=a=dj=ø=dy=ʁɑ̃=sε=fy=ne=ʁa=jə 14
    pla=sə=a=lɑ̃=tε=ʁə=mɑ̃=du=lœ=ʁə=vi=se=ʁa=lə 14
    dε=ʒuʁ=dεsə=mε=nə=dε=mwa=vi=zi=te=o=si=mə=tjεʁə 14
    il=ʃεʁ=ʃe=asəʁə=kɔ̃s=tʁɥ=ʁə=dɑ̃=la=pʁi=jεʁ=e=la=fwa 14
    ʒys=ko=ʒuʁ=u=la=faməa=nɔ̃=sa=a=nu=vo=ʃe=ʁinusə=ʁɔ̃=bjɛ̃=to=tʁwa 17

    nɔ=a 2

PostScriptum

La mort n’arrête pas l’amour.

Historique des Modifications

19/03/2020 12:06

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/03/2020 12:50Alsergeors

Très beau poème, un delice de ménage de chaud et froid en même temps, trop d’inspiration, à chaque fois qu’on lis tes écrits tu nous fais voyager d’une façon ou d’une autre dans le temps , chacun de tes textes à toujours un message unique, c’est ce qui fait la particularité de ta plume, bravo à toi mon p’tit frero

Auteur de Poésie
19/03/2020 13:36Loic

Ton côté sentimental a resurgi 😉 bravo pour ce plaisir de tristesse et bonheur.

Auteur de Poésie
19/03/2020 14:47Divini

Touchant texte ça me rappelle pas mal de choses. Cette tristesse qu’on peut ressentir à la perte d’un ange. Merci Noah pour ce partage.

Auteur de Poésie
19/03/2020 15:40Nom Membre

Très touchant ton poème merci

Auteur de Poésie
19/03/2020 19:10Anthony Vance

hmmmh hmmmh hmmmh

Auteur de Poésie
19/03/2020 23:25Tulipe Noire

Oui ton si beau écrit est très touchant, un plaisir à le lire, merci du partage avec mon coup de coeur poétique.

Auteur de Poésie
20/03/2020 08:19Shlama

Beau poème sur l’espoir et la résilience qui démontre que la fatalité n’est pas une fin en soi. Merci pour cet excellent partage 👍

Auteur de Poésie
21/03/2020 10:01Phoenix

L’amour, la peur, la tristesse et l’espoir voilà ce que je retiens de ton beau poème.

Auteur de Poésie
23/03/2020 01:57Nom Membre

Bravo pour ce chef-d’œuvre avec tant d’émotions dans un si petit texte.