Poeme-France : Lecture Écrit Mensonge

Texte : Le Miroir Est Un Menteur.

Texte Mensonge
Publié le 21/05/2020 13:18

L'écrit contient 477 mots qui sont répartis dans 10 strophes.

Poete : Noureddin

Le Miroir Est Un Menteur.

Je viens de découvrir que le miroir est un menteur.
Pas plus tard qu’hier, je m’entretenais avec Albert,
Au sujet d’une équation sur l’énergie, la masse et son carré.
Étant un tantinet fatigué, il m’a fallu trois minutes pour le corrigé.

Un peu plus tôt ma générosité m’avait conduit auprès de Ludwig.
Bien qu’excellent mathématicien tout comme Albert,
Sa surdité faisait obstacle à son talent de grand compositeur.
Il avait une tonalité en do mineur. Je lui ai parlé de quatre pommes.

Vers midi, Michel me prie de passé au Suquet.
Dis-moi mon ami, tu aurais une idée pour épater ?
Écoutes bien, tu as du talent, le secret de ta réussite est simple.
Fais : composé, bon, frais, très jolis et dressé sur des planchettes de bois.

J’allais m’en aller, quand Victor m’interpella.
Je lui racontai les déboires de ma vie, Rien d’extraordinaire,
Une histoire de pain volé qui ma coutée quelques années de prison,
Et ma rencontre avec Cosette. Il me dit simplement : – c’est Misérable !

Je suis sorti, à ma grande surprise, je rencontrai Robert sur un banc.
Salut Bob, ça fait un juin ! Comment vas-tu ? – Bien, bien mais Rita, elle a les boules,
Le petit à venir se fait attendre. J’ai emprunté la guitare de bob et je lui ai marmonné,
No woman no cry… Elle m’a souri pendant que bob prenait des notes.

Vous allez me dire, que c’est n’importe quoi, la chronologie ne colle pas !
Justement ma fin de soirée je l’ai passé en compagnie d’Aristote.
(Puisque le passé n’est plus, puisque l’avenir n’est pas encore, puisque le présent lui-même a déjà fini d’être avant même qu’il a commencé d’exister, comment pourrait-il y avoir une réalité du temps ? – Aristote)

Voilà une de mes journées des plus ordinaires. Pourquoi vous ai-je raconté cela ?
Ha oui, le miroir est un menteur.
Figurez-vous, que ce matin je suis passé devant un miroir ! Heu oui Mesdames, moi devant un miroir !
Abasourdi ! Quoi un autre moi ?

L’élégance, le charme, la bonté, la générosité, un génie sans pareil et surtout une modestie sans égal !
Ce ne peut être vrai, il n’y en a qu’un qui puise être moi, c’est JE !

Mes chères amiEs, quand devant votre miroir, vous vous trouvez très laide,
C’est faux le miroir est un menteur. Vous êtes belle.
Mes chères amiEs, quand devant votre miroir, vous vous trouvez très belle,
C’est faux le miroir est un menteur. C’est une autre qui essaye en vain de vous copier.
Vous, vous êtes encore bien plus belle.

Sandra, Tania, je ne comprends pas, c’est l’heure de mon footing,
Mais je n’arrive pas et mettre mes souliers.
Savez-vous pourquoi ?
  • Phonétique : Le Miroir Est Un Menteur.

    ʒə vjɛ̃ də dekuvʁiʁ kə lə miʁwaʁ εt- œ̃ mɑ̃tœʁ.
    pa plys taʁ kjεʁ, ʒə mɑ̃tʁətənεz- avεk albεʁ,
    o syʒε dynə ekasjɔ̃ syʁ lenεʁʒi, la masə e sɔ̃ kaʁe.
    etɑ̃ œ̃ tɑ̃tinε fatiɡe, il ma faly tʁwa minytə puʁ lə kɔʁiʒe.

    œ̃ pø plys to ma ʒeneʁozite mavε kɔ̃dɥi opʁε də lydwiɡ.
    bjɛ̃ kεksεllɑ̃ matematisjɛ̃ tu kɔmə albεʁ,
    sa syʁdite fəzε ɔpstaklə a sɔ̃ talɑ̃ də ɡʁɑ̃ kɔ̃pozitœʁ.
    il avε ynə tɔnalite ɑ̃ do minœʁ. ʒə lɥi ε paʁle də katʁə pɔmə.

    vεʁ midi, miʃεl mə pʁi də pase o sykε.
    di mwa mɔ̃n- ami, ty oʁεz- ynə ide puʁ epate ?
    ekutə bjɛ̃, ty a dy talɑ̃, lə sεkʁε də ta ʁeysitə ε sɛ̃plə.
    fε : kɔ̃poze, bɔ̃, fʁε, tʁε ʒɔliz- e dʁese syʁ dε plɑ̃ʃεtə də bwa.

    ʒalε mɑ̃n- ale, kɑ̃ viktɔʁ mɛ̃tεʁpεlla.
    ʒə lɥi ʁakɔ̃tε lε debwaʁə də ma vi, ʁjɛ̃ dεkstʁaɔʁdinεʁə,
    ynə istwaʁə də pɛ̃ vɔle ki ma kute kεlkz- ane də pʁizɔ̃,
    e ma ʁɑ̃kɔ̃tʁə avεk kozεtə. il mə di sɛ̃pləmɑ̃ : sε mizeʁablə !

    ʒə sɥi sɔʁti, a ma ɡʁɑ̃də syʁpʁizə, ʒə ʁɑ̃kɔ̃tʁε ʁɔbεʁ syʁ œ̃ bɑ̃.
    saly bɔb, sa fε œ̃ ʒɥɛ̃ ! kɔmɑ̃ va ty ? bjɛ̃, bjɛ̃ mε ʁita, εllə a lε bulə,
    lə pəti a vəniʁ sə fε atɑ̃dʁə. ʒε ɑ̃pʁœ̃te la ɡitaʁə də bɔb e ʒə lɥi ε maʁmɔne,
    no wɔmɑ̃ no kʁi… εllə ma suʁi pɑ̃dɑ̃ kə bɔb pʁənε dε nɔtə.

    vuz- ale mə diʁə, kə sε nɛ̃pɔʁtə kwa, la kʁonolɔʒi nə kɔlə pa !
    ʒystəmɑ̃ ma fɛ̃ də swaʁe ʒə lε pase ɑ̃ kɔ̃paɲi daʁistɔtə.
    (pɥiskə lə pase nε plys, pɥiskə lavəniʁ nε pa ɑ̃kɔʁə, pɥiskə lə pʁezɑ̃ lɥi mεmə a deʒa fini dεtʁə avɑ̃ mεmə kil a kɔmɑ̃se dεɡziste, kɔmɑ̃ puʁʁε til i avwaʁ ynə ʁealite dy tɑ̃ ? aʁistɔtə)

    vwala ynə də mε ʒuʁne dε plysz- ɔʁdinεʁə. puʁkwa vuz- ε ʒə ʁakɔ̃te səla ?
    a ui, lə miʁwaʁ εt- œ̃ mɑ̃tœʁ.
    fiɡyʁe vu, kə sə matɛ̃ ʒə sɥi pase dəvɑ̃ œ̃ miʁwaʁ ! œ ui medamə, mwa dəvɑ̃ œ̃ miʁwaʁ !
    abazuʁdi ! kwa œ̃n- otʁə mwa ?

    leleɡɑ̃sə, lə ʃaʁmə, la bɔ̃te, la ʒeneʁozite, œ̃ ʒeni sɑ̃ paʁεj e syʁtu ynə mɔdεsti sɑ̃z- eɡal !
    sə nə pø εtʁə vʁε, il ni ɑ̃n- a kœ̃ ki pɥizə εtʁə mwa, sε ʒə !

    mε ʃεʁəz- ami, kɑ̃ dəvɑ̃ vɔtʁə miʁwaʁ, vu vu tʁuve tʁε lεdə,
    sε fo lə miʁwaʁ εt- œ̃ mɑ̃tœʁ. vuz- εtə bεllə.
    mε ʃεʁəz- ami, kɑ̃ dəvɑ̃ vɔtʁə miʁwaʁ, vu vu tʁuve tʁε bεllə,
    sε fo lə miʁwaʁ εt- œ̃ mɑ̃tœʁ. sεt- ynə otʁə ki esεj ɑ̃ vɛ̃ də vu kɔpje.
    vu, vuz- εtəz- ɑ̃kɔʁə bjɛ̃ plys bεllə.

    sɑ̃dʁa, tanja, ʒə nə kɔ̃pʁɑ̃ pa, sε lœʁ də mɔ̃ futiŋ,
    mε ʒə naʁivə pa e mεtʁə mε sulje.
    save vu puʁkwa ?

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
21/05/2020 18:47Alma Doce

J’ai absolument ADORÉ votre écrit, mais pourquoi n’arrivez-vous pas à mettre vos souliers ? Mes salutations à Aristote ...

Auteur de Poésie
22/05/2020 08:06Patjan

Belle écriture et bravo.

Auteur de Poésie
24/05/2020 20:05Lau Tatar

Intéressante passage sur l’histoire récente…