Prose : Famille Et Couettes

Famille Et Couettes

Me voici, avec ma sœur. Ma mère devrait bientôt rentrer… Mon père n’est pas là non plus, il est au bureau. C’est un peu le genre de personne qui fait tout toujours bien, ne commet jamais d’erreur, le citoyen modèle… Douze heures de travail par jour, médaillé d’or par son entreprise, qui le remercie de tant de blabla : ses années de fidélité, son bon travail de chien-chien. Je le respecte, oui vraiment.
Ma mère rentre. . après la longue conversation de hier soir concernant ma journée d’aujourd’hui et mon appréhension, je m’attendais à ce que elle me demande comment ça c’était passé. Mais non : ah ? Tu avais des problèmes ? Pourquoi ne me l’as-tu pas dit ? En tout cas je rentre d’un grand centre de magasin d’usine… Deux nouvelles paires de chaussures, ce petit haut là, et celui ci, et ces ballerines a seulement 130 euros ! En temps normal je n’en aurait pas acheté a ce prix, mais c’était soldé de 50% ! Deux vestes, identiques, mais elles étaient à 90% ! Pour toi ? Ah ? Tu voulais quelque chose ? Excuse moi ma chérie, j’ai oublié, tu fera les soldes demain ! … Comment ça tu peux pas ? Cours de natation ? Ah bon ? Depuis deux ans ? ! … Et vous savez que j’ai acheté des couettes formidables à 63 euros ! A la place de 90 ! Catherine a acheté des couettes au même prix pour son fils, mais elle m’a dit que ça n’était pas comparable à celles-ci ! C’est de la marque ! …
Lecteurs, ma mère, ma mère, lecteurs. Femme typique au foyer, mais aussi typique de ce monde en général. Pour moi, elle représente assez clairement la société : dupe, égocentrisme, on fait semblant et tout le tralala…
Tiens, regardez, les couettes sont anti-poussière et anti-acarien !
Tu es super bien maquillée maman… Que tu es jolie, que tu es gentille ! Et Pauline, arrête de me parler comme ça, je voudrais que nous passions une bonne soirée en famille… Oui maman, quelle chance que nous avons de t’avoir ! Ah, mon contrôle de maths ? Mais qu’elles sont délicieuses ces pattes… Pauline tu me donne envie de pleurer, je retiens mes larmes, et arrête avec tes proverbes et tes fables du corbeau sur un renard qui a du fromage dans un arbre. Ah, le tissu de cette couette est si doux ! Maman que je t’aime ! Tiens, prenons nous la main, car nous sommes une famille unie. Je vous présente ma sœur, qui flatte comme elle respire et à fait de l’hypocrisie sa meilleure amie. Lèche-cul agrégée.
Cotton brossé, microfibre de polyester… Ah… Les couettes… Ça faisait au moins cinq minutes ! …
On frappe a ma porte : Pauline, je la met ou ta nouvelle couette ?

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Famille Et Couettes


  • Phonétique : Famille Et Couettes

    mə vwasi, avεk ma sœʁ. ma mεʁə dəvʁε bjɛ̃to ʁɑ̃tʁe… mɔ̃ pεʁə nε pa la nɔ̃ plys, il εt- o byʁo. sεt- œ̃ pø lə ʒɑ̃ʁə də pεʁsɔnə ki fε tu tuʒuʁ bjɛ̃, nə kɔmε ʒamε deʁœʁ, lə sitwajɛ̃ mɔdεlə… duzə œʁ də tʁavaj paʁ ʒuʁ, medaje dɔʁ paʁ sɔ̃n- ɑ̃tʁəpʁizə, ki lə ʁəmεʁsi də tɑ̃ də blabla : sεz- ane də fidelite, sɔ̃ bɔ̃ tʁavaj də ʃjɛ̃ ʃjɛ̃. ʒə lə ʁεspεktə, ui vʁεmɑ̃.
    ma mεʁə ʁɑ̃tʁə. apʁε la lɔ̃ɡ kɔ̃vεʁsasjɔ̃ də jεʁ swaʁ kɔ̃sεʁnɑ̃ ma ʒuʁne doʒuʁdɥi e mɔ̃n- apʁeɑ̃sjɔ̃, ʒə matɑ̃dεz- a sə kə εllə mə dəmɑ̃də kɔmɑ̃ sa setε pase. mε nɔ̃ : a ? ty avε dε pʁɔblεmə ? puʁkwa nə mə la ty pa di ? ɑ̃ tu ka ʒə ʁɑ̃tʁə dœ̃ ɡʁɑ̃ sɑ̃tʁə də maɡazɛ̃ dyzinə… dø nuvεllə pεʁə də ʃosyʁə, sə pəti-o la, e səlɥi si, e sε balʁinəz- a sələmɑ̃ sɑ̃ tʁɑ̃tə əʁo ! ɑ̃ tɑ̃ nɔʁmal ʒə nɑ̃n- oʁε pa aʃəte a sə pʁi, mε setε sɔlde də sɛ̃kɑ̃tə puʁ sɑ̃ ! dø vεstə, idɑ̃tik, mεz- εlləz- etε a katʁə vɛ̃- di- puʁ sɑ̃ ! puʁ twa ? a ? ty vulε kεlkə ʃozə ? εkskyzə mwa ma ʃeʁi, ʒε ublje, ty fəʁa lε sɔldə dəmɛ̃ ! … kɔmɑ̃ sa ty pø pa ? kuʁ də natasjɔ̃ ? a bɔ̃ ? dəpɥi døz- ɑ̃ ? ! … e vu save kə ʒε aʃəte dε kuεtə fɔʁmidabləz- a swasɑ̃tə tʁwaz- əʁo ! a la plasə də katʁə vɛ̃- dis ! katəʁinə a aʃəte dε kuεtəz- o mεmə pʁi puʁ sɔ̃ fis, mεz- εllə ma di kə sa netε pa kɔ̃paʁablə a sεllə si ! sε də la maʁkə ! …
    lεktœʁ, ma mεʁə, ma mεʁə, lεktœʁ. famə tipikə o fwaje, mεz- osi tipikə də sə mɔ̃də ɑ̃ ʒeneʁal. puʁ mwa, εllə ʁəpʁezɑ̃tə ase klεʁəmɑ̃ la sɔsjete : dypə, eɡɔsɑ̃tʁismə, ɔ̃ fε sɑ̃blɑ̃ e tu lə tʁalala…
    tjɛ̃, ʁəɡaʁde, lε kuεtə sɔ̃t- ɑ̃ti pusjεʁə e ɑ̃ti akaʁjɛ̃ !
    ty ε sype bjɛ̃ makje mamɑ̃… kə ty ε ʒɔli, kə ty ε ʒɑ̃tijə ! e polinə, aʁεtə də mə paʁle kɔmə sa, ʒə vudʁε kə nu pasjɔ̃z- ynə bɔnə swaʁe ɑ̃ famijə… ui mamɑ̃, kεllə ʃɑ̃sə kə nuz- avɔ̃ də tavwaʁ ! a, mɔ̃ kɔ̃tʁolə də mat ? mε kεllə sɔ̃ delisjøzə sε patə… polinə ty mə dɔnə ɑ̃vi də pləʁe, ʒə ʁətjɛ̃ mε laʁmə, e aʁεtə avεk tε pʁɔvεʁbəz- e tε fablə dy kɔʁbo syʁ œ̃ ʁənaʁ ki a dy fʁɔmaʒə dɑ̃z- œ̃n- aʁbʁə. a, lə tisy də sεtə kuεtə ε si du ! mamɑ̃ kə ʒə tεmə ! tjɛ̃, pʁənɔ̃ nu la mɛ̃, kaʁ nu sɔməz- ynə famijə yni. ʒə vu pʁezɑ̃tə ma sœʁ, ki flatə kɔmə εllə ʁεspiʁə e a fε də lipɔkʁizi sa mεjəʁə ami. lεʃə kyl aɡʁeʒe.
    kɔtɔ̃ bʁɔse, mikʁɔfibʁə də pɔliεste… a… lε kuεtə… sa fəzε o mwɛ̃ sɛ̃k minytə ! …
    ɔ̃ fʁapə a ma pɔʁtə : polinə, ʒə la mεt u ta nuvεllə kuεtə ?
  • Syllabes Phonétique : Famille Et Couettes


Récompense

0
1
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/09/2014 17:51Melly-Mellow

J’aime ! on dirait tellement ma propre famille.. mon père qui se veut modèle, ma belle-mère hypocrite & superficielle, et ma belle-sœur lèche-bottes.... j’ai vraiment l’impression que c’est une biopic sur ma vie ! Si c’est le cas, je réclame les droits d’auteur ! 😉 (je taquine)
C’est une monologue qui aurait tout à fait sa place dans "L’amour, la mort, les fringues" je trouve 😉 En tout cas j’ai adoré ma lecture !
Merci beaucoup du partage, au plaisir de vous relire ! Amicalement..