Poeme-France : Lecture Écrit Regret

Prose : Baudelaire Si Tu Avais Su.

Prose Regret
Publié le 13/07/2012 20:02

L'écrit contient 247 mots qui sont répartis dans 9 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Melly-Mellow

Baudelaire Si Tu Avais Su.

Baudelaire, si tu avais su.
En la voyant, tu fus à la fois ardent et timide,
« Crispé » face au mouvement voluptueux de cette passante,
Puis l’éclair qui annonce l’obscurité. .

Encore une fois,
L’idéal t’es passé tout près,
Et puis tu es devenu comme la rue où tu l’as remarqué,
« En grand deuil ».

Ton appel était voué à ne pas être entendu,
Peut-être à cause de la rue « assourdissante » qui « hurlait ».
Drame de l’imcompréhension.
Tu t’es sûrement demandé si elle t’avait rejeté par pudeur, fierté, cruauté, ignorance, différence ?

Cette passante deviendra l’objet de tes contemplations,
Silencieuses dans ton éternité.
Mais t’avait-elle vraiment remarqué ?
Tu aurais sûrement du lui parler.

Si tu l’eût abordée,
Eventuellement, Elle ne t’eût rejeté.
Je l’imagine personnellement fatiguée,
Une femme las et peut-être désespérée.

Faute d’ailes,
Elle restait sur le pavé.
L’eusses-tu relevée ?
Son regard t’avait attiré, tu y avais vu la lividité.

Tu ignorais ou elle allait,
Elle l’ignorait elle-même.
Qu’a t’elle bien pu faire après ?
Un mari ? Un foyer ? Un vide ? Une mauvaise idée ?

Elle fut rapide et fugace,
« Comme un éclair ».
Il était « trop tard » quand tu t’es libéré de son emprise charnelle,
Mais déjà le mot « jamais » rentrait dans ta poésie.

Pourtant tout un poème tu lui as accordé,
Décrivant passionnément ses mouvements,
Dans la rue qui vous a séparé,
Au lieu de vous unir.
  • Phonétique : Baudelaire Si Tu Avais Su.

    bodəlεʁə, si ty avε sy.
    ɑ̃ la vwajɑ̃, ty fy a la fwaz- aʁde e timidə,
    « kʁispe » fasə o muvəmɑ̃ vɔlyptɥø də sεtə pasɑ̃tə,
    pɥi leklεʁ ki anɔ̃sə lɔpskyʁite.

    ɑ̃kɔʁə ynə fwa,
    lideal tε pase tu pʁε,
    e pɥi ty ε dəvəny kɔmə la ʁy u ty la ʁəmaʁke,
    « εn ɡʁɑ̃ dəil ».

    tɔ̃n- apεl etε vue a nə pa εtʁə ɑ̃tɑ̃dy,
    pø tεtʁə a kozə də la ʁyə « asuʁdisɑ̃tə » ki « yʁlεt ».
    dʁamə də lɛ̃kɔ̃pʁeɑ̃sjɔ̃.
    ty tε syʁəmɑ̃ dəmɑ̃de si εllə tavε ʁəʒəte paʁ pydœʁ, fjεʁte, kʁɥote, iɲɔʁɑ̃sə, difeʁɑ̃sə ?

    sεtə pasɑ̃tə dəvjɛ̃dʁa lɔbʒε də tε kɔ̃tɑ̃plasjɔ̃,
    silɑ̃sjøzə dɑ̃ tɔ̃n- etεʁnite.
    mε tavε tεllə vʁεmɑ̃ ʁəmaʁke ?
    ty oʁε syʁəmɑ̃ dy lɥi paʁle.

    si ty ly abɔʁde,
    əvɑ̃tɥεllmɑ̃, εllə nə ty ʁəʒəte.
    ʒə limaʒinə pεʁsɔnεllmɑ̃ fatiɡe,
    ynə famə las e pø tεtʁə dezεspeʁe.

    fotə dεlə,
    εllə ʁεstε syʁ lə pave.
    løsə ty ʁələve ?
    sɔ̃ ʁəɡaʁ tavε atiʁe, ty i avε vy la lividite.

    ty iɲɔʁεz- u εllə alε,
    εllə liɲɔʁε εllə mεmə.
    ka tεllə bjɛ̃ py fεʁə apʁε ?
    œ̃ maʁi ? œ̃ fwaje ? œ̃ vidə ? ynə movεzə ide ?

    εllə fy ʁapidə e fyɡasə,
    « kɔmə œ̃n- eklεʁ ».
    il etεt « tʁɔp taʁd » kɑ̃ ty tε libeʁe də sɔ̃n- ɑ̃pʁizə ʃaʁnεllə,
    mε deʒa lə mɔt « ʒamεs » ʁɑ̃tʁε dɑ̃ ta pɔezi.

    puʁtɑ̃ tut- œ̃ pɔεmə ty lɥi a akɔʁde,
    dekʁivɑ̃ pasjɔnemɑ̃ sε muvəmɑ̃,
    dɑ̃ la ʁy ki vuz- a sepaʁe,
    o ljø də vuz- yniʁ.

PostScriptum

Poème inspiré comme vous l’aurez compris de « A une passante » de Baudelaire. J’ai tenté de faire ressortir les mots, les passages de son poème qui m’ont frappés à la lecture. J’ai essayé de même d’y intégrer l’autre point de vue, tout en gardant une passante mystérieuse qui ne délivre au final rien d’elle. J’ai fait ressortir la déception de Baudelaire, mais à la fin du poème, on devine qu’il deviendra plus fort de cette rencontre, car son regard renaît grâce à cette femme. Si vous ne le connaissez pas, je vous invite à le lire. Personnellement j’apprécis beaucoup Baudelaire, tout simplement pour sa dualité. Je suis d’ailleurs moi-même très lunatique, et je pense tenter de lui rendre hommage dans mes essais suivants.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/07/2012 20:49Melly-Mellow

Et bien 😃 Merci beaucoup ! Je ne m’attendais pas qu’il te plaise autant après ton magnifique spleen que j’ai commenté un peu avant la publication de ce texte. Ça me flatte ^^

Auteur de Poésie
13/07/2012 21:14Tulipe Noire

Très joli poème , si bien inspiré est original, bravo.

Auteur de Poésie
13/07/2012 22:44Melly-Mellow

Merci cher tulipe noire:)

Auteur de Poésie
14/07/2012 14:19Eden33

Très bel ecrit.
Merci

Auteur de Poésie
14/07/2012 15:41Melly-Mellow

Tout le plaisir est pour moi Gmlavie. 🙂

Auteur de Poésie
14/07/2012 16:41Mikie95

superbe travail, bien écrit et bien construit, je ne connais pas ou ne me souviens plus de la poésie de référence, mais je vais réparer au plus vite cet oubli, un seul petit reproche la taille de la police un peu petite pour la lectur

Auteur de Poésie
14/07/2012 23:55Melly-Mellow

Mikie95 : Merci et bonne découverte ! J’ai fais une ré-édition pour combler le manque de visibilité, j’espère que cela ira mieux.
Evelyne : Ne t’inquiete pas, je prends plutôt bien les critiques et au contraire il ne faut pas hésiter, c’est ce qui me fera progresser. J’ai trop souvent c’est vrai le défaut de faire des textes qui manquent de souplesse et de musicalité.. J’ai toujours trop d’idées à faire passer et je les accumule donc. Je vais faire mon maximum pour que les prochains soient plus limpides, par exemple en prose effectivement ! Merci de ton conseil et de ton commentaire. 🙂

Auteur de Poésie
15/07/2012 04:48Daniel

Mes idées rejoignent Evelyne,des vers trop longs qui nuisent à la beauté du texte....
Des vers de 50 pieds (lol) ressemblent à de la prose.....
Amicalement......Daniel......

Auteur de Poésie
15/07/2012 11:07Ancien Membre

C’est vrai, et ton titre y incite, qu’on pense au poème de Baudelaire, j’ai aussi pensé à la chanson "les Passantes" de Brassens écrite par Antoine Pol, dont j’ai mis le texte sur le forum.
Ton poème est très beau, un peu "devoir" mais dans l’ensemble agréable à lire.
Si j’avais eu à corriger un tel texte au bac, j’aurai eu plaisir à lui mettre une bonne note.

Auteur de Poésie
15/07/2012 13:33Nouga

j’ai bien aimé
A la passante qui prés de moi rasante
nos corps se frolent, sous la lune apaisante

Auteur de Poésie
15/07/2012 16:36Alliana

un magnifique hommage vraiment l’émotion fut assez fort bravo

Auteur de Poésie
15/07/2012 21:28Melly-Mellow

LaGantoise : Merci j’en prends note 😉
Friponet : Comment ça un peu devoir ? Tu trouves qu’il fait trop analyse en fait ? J’ai essayé justement oui d’analyser l’attitude de Baudelaire, mais je ne pensais pas ça genant. Tu pourrais m’expliquer ? En tout cas merci, c’est déjà très gentil d’avoir commenter ^^
Nouga ; Que dire de plus, c’est une jolie citation pour tout résumer 😉
Alliana : Merci 🙂

Auteur de Poésie
15/07/2012 22:14Ancien Membre

Ben oui Melly-Mellow j’ai effectivement pensé à un commentaire de texte, mais ce n’est qu’une impression qui n’ôte rien à la qualité de ton texte, car comme tu as pu le voir, je lui ai mis une bonne note.

Auteur de Poésie
16/07/2012 12:58Melly-Mellow

Oui, ne t’inquiete pas, je ne le prends pas mal au contraire, j’apprécie les commentaires qui me permettent de m’améliorer. Merci Friponet ^^

Auteur de Poésie
06/08/2012 01:10Coco La Glace

J’adore Baudelaire et je trouve que ça lui fait un bel hommage . 🙂

Auteur de Poésie
06/08/2012 01:13Melly-Mellow

Et bien c’est gentil 🙂 Merci.

Auteur de Poésie
06/08/2012 22:25Melly-Mellow

Oui, je me doute qu’il n’est pas parfait et je ne peux pas prétendre à ce niveau mais j’avais besoin de lui rendre hommage. Merci du commentaire et du coup de coeur, ça me touche profondément. Donc Merci 🙂

Auteur de Poésie
06/08/2012 22:38Lemmiath

Mais tu l’as connu !

Auteur de Poésie
06/08/2012 23:05Melly-Mellow

Kérry-choupi : Merci de tant de compliments, ça me touche et tout le plaisir est pour moi si cela plaît aux gens, et si c’est assez réussi 🙂
Lemmiath : Ah oui ? ^^

Auteur de Poésie
06/08/2012 23:07Baladin

Publier un vendredi 13,c’est vraiment ton jour ;ton poeme est magnifique.Je vais de ce pas réparer le trou de mémoire quand à l’original .Bravo encore ,en attendant les prochains. Talent..§§§:)

Auteur de Poésie
06/08/2012 23:38Loup Gris

Bon dernier comme souvent, bref, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, et l’avenir de l’homme étant la femme, notre ami Baudelaire était paré pour reçevoir toute l’inspiration nécessaire! Si Baudelaire avait su....Lire ce poème, il en eut été ravi comme je le suis!
Lunatique, la lune ça me connait!

Auteur de Poésie
06/08/2012 23:46Melly-Mellow

Baladin : Je n’avais même pas remarqué ce détail ! Merci de le montrer 🙂 Et surtout merci du commentaire, c’est très gentil.
Loup gris : " Bon dernier " tu peux te dire, " le meilleur pour la fin " 😉 Je ne sais pas si je puis prétendre à ce que tu m’écris mais c’est très gentil et ça me touche, merci. Ah je ne doute pas que en tant que Loup tu as su en faire une complice cette lune ^^.. Amicalement 😉

Auteur de Poésie
15/08/2012 21:33Nouwenda 97

c’est fort comme du roquefort l’emotion et baudelaire le saura et si je pouvais aller au delà de 10 j’irrais volontier.

Auteur de Poésie
28/08/2012 21:05Melly-Mellow

Merci beaucoup Nouwenda 97, ça me touche 🙂 En plus tu m’as fais rire ^^

Auteur de Poésie
28/08/2012 21:30Jandot Poésie

bravo pour cet écrit. interprétation, estimation, sensations.
tu n’as rien oublié dans ce poème. un grand bravo.
amicalement

Auteur de Poésie
31/08/2012 14:23Melly-Mellow

Jandot poésie : Merci beaucoup de ton commentaire et de ton passage. Bises & amitié 🙂
VersLuisant : Mais non loin de là ^^ Effectivement, c’est à mon avis ce que Baudelaire voulait dire dans son poème qui m’a servi de précurseur. Merci de ton commentaire et de ton coup de coeur, ça me touche 😃
Cochise : Oui je sais, j’ai cette mauvaise habitude de parfois trop vouloir en mettre, et ainsi alourdir mon texte.. Je vais voir si je ne peux pas changer 2/3vers à l’occasion. Merci du commentaire, et de ton opinion. Et merci du bisou, je te le rends également ^^ Amitié.

Auteur de Poésie
01/09/2012 03:01Effet-Mer

Un veritable hommage à C . Baudelaire, Il serait je pense aussi heureux de que moi de te lire

Auteur de Poésie
01/09/2012 17:18Melly-Mellow

Tissadu69 : Je ne suis pas forcément sure qu’il aurait apprécié, mais je l’espère. Merci pour ton avis, cela me touche 🙂 Bises.

Auteur de Poésie
25/10/2012 17:53Cobainette

Melly-Mellow,
Je tenais à vous dire que si je me suis inscrite ici, c’est parce que j’ai notamment lu vos poèmes et je les ai trouvé fascinants.. Bon c’est un peu idiot de venir écrire ça ici, mais c’est que ce poème, je le trouve envoutant.. Il m’a fait trembler et il m’a fait lire du Baudelaire, chose que je n’avais jamais fait et que j’ai adoré ! Pour vous donner une idée, mon style c’était plutot manga, BD, alors bon ça a fait un choc à plus d’un quand j’ai ramené un recueil de poèsie.. Honnetement vous avez beaucoup de talent et j’aimerai un jour parvenir à un tel détail, à une telle immersion dans un texte ! Et pis voilà, j’espère que ce commentaire vous aura fait plaisir. (Au passage vos autres poèmes sont bien mais j’ai vraiment retenu que celui que je préférais).
Merci pour vos textes !
Gaëlle.

Auteur de Poésie
07/03/2013 14:43Noumarks.Kams.7

Je suis un admirateur aussi de BAUDELAIRE, mais lui rendre un hommage comme tu l’as fais, cela, il me semble, est au dessus de mes moyens!
En tout cas un grand Bravo à toi! Et merci pour ce poème pleins d’images et de symboles.
Ce poème qui invite tout un chacun de nous à prendre notre vie en main et à affronter les réalités du quotidien comme: oser aller parler à une inconnu dont la beauté nous a ébloui, faire abstraction de ses passions pour être soi-même, etc...etc..
Aussi, quand je suis arrivé à fin du dernier strophe, j’étais tellement pris dans le rythme du poème que je me suis dis ’’ mais pourquoi s’arrêter ici?’’. Puis, en lisant le postscriptum, j’ai compris que le voyage s’arrêtait malheureusement sur ces rivages...

Auteur de Poésie
07/03/2013 15:57Eden33

ravie de le redécouvrir (sourire) g plus de petits dessins pff
bises à toi

Auteur de Poésie
08/03/2013 13:26Melly-Mellow

Cobainette = 😉 Tu sais ce que j’en pense.
Noumarks.kams.7 = Ravie que ce texte vous ai plu. Effectivement j’ai préféré arrêter ici, pour être fidèle à l’idée princeps de Baudelaire mais il est sur que selon les mentalités, certains auraient surement voulu voir le personnage prendre son courage à deux mains et tenter sa chance ou alors peut-être que l’observation continue, mais je pense qu’elle se serait "essoufflée" après un certain temps.
Gmlavie = Bises, merci de ton petit passage bien sympathique.

Auteur de Poésie
09/03/2013 14:45Patrice.Truffot

Un poème en forme de réponse à Baudelaire, pourquoi pas, l’originalité du principe à son charme, et cela fonctionne...
Cela m’a beaucoup amusé, car se mesurer à Baudelaire, ça me parle... son poème que je préfère, c’est ’Une charogne’ dont la force sombre m’avait tant impressionné que j’ai voulu écrire un poème dans la même tonalité : ’Un cadavre’, visible sur ce site. Je ne sais pas si le défi est relevé, moi j’attend encore que quelqu’un le lise^^.

Auteur de Poésie
20/03/2013 21:08Melly-Mellow

Patrice.truffot = à l’occasion j’irai lire votre écrit, merci de votre passage.

Auteur de Poésie
04/02/2014 10:09Antoine38

" La femme est l’être qui projette la plus grande ombre ou la plus
grande lumière dans nos rêves. La femme est fatalement suggestive;
elle vit d’une autre vie que la sienne propre; elle vit spirituellement
dans les imaginations qu’elle hante et qu’elle féconde."

BEAUDELAIRE

Auteur de Poésie
01/08/2014 14:20Melly-Mellow

Magnifique citation, mais attention aux fautes de frappe sur ce grand monsieur 😉
Amicalement-

Auteur de Poésie
10/09/2014 14:45Elizabeth Magnus

bonjour , rien a dire si ce n’ai qu’il est vraiment magnifique
j’adore

amitié
Elizabeth

Auteur de Poésie
10/09/2014 15:08Melly-Mellow

Mon dieu ! Comme j’ai honte que ce poème soit encore affiché sur mon profil ^^’... C’était un de mes tout premiers et... ça se sent ! Des vers de 50 pieds, j’en rigole maintenant mais quelle honte ! Enfin si le fond t’a plu Elizabeth cela me ravit.. Ce fut quand même mon préféré à une époque, autant ne pas le renier.. Mais l’évolution fut grande !!
Amicalement, merci d’être passée me lire !
Mélia-

Auteur de Poésie
06/05/2015 08:37Delideal

Bien vu, et osé, ces petits conseils à Baudelaire, presque un peu effrontée... Mais j’aime.

Auteur de Poésie
25/05/2015 17:32Melly-Mellow

Je n’avais pas vu ça comme ça mais pourquoi pas 🙂 Merci de ton passage & de ton avis !