Univers de poésie d'un auteur

Poème:Si Haut

A Propos du Poeme

On ne doit pas condanner avant le jugement, l’ombre d’un aigle noir plane cependant au dessus d’un monstre sacré.

Le Poème

Il a atteint les sommets s’est éloigné
De ce monde trop petit pour une star adulée
Dans son ascension césarisée il a brisé
Des cœurs, il se croyait tant aimé ?

Sa gloire a rejoint sa suffisance
Ses appétits ses opulences,
Adoré même dans ses exubérances
Il a allumé tous les projecteurs sur la France

L’aigle noir a-t-il fait des dégâts
Sur les plateaux de cinéma ?
A-t-il joué ses plus mauvais rôles, comme un scélérat
Derrière les rideaux sans la caméra ?

Derrière les remparts du show bizz
Il perçoit le vacarme de cette crise
Aujourd’hui elles le criminalisent
Pour son langage ses écarts on le méprise

A-t-il eu le premier rôle dans « droits de cuissage » ?
Il est à l’affiche dans « gestes déplacés et outrages »
Dans sa vulgarité il a fini par faire naufrage
Il n’avait connu jusque-là que les hommages

Si haut il s’est envolé, a-t-il violé ?
Si bas il gît, si controversé
Si haut s’élèvent les voix des abusées
Si bas si nombreux sont les désabusés

Des fans des victimes il entend les pleurs
Qui est cet ogre qui vit en lui qui se meurt ?
Devra-t-il demander pardon pour ces horreurs ?
Sur le quai du dernier métro, déchu est un grand acteur
Partage du Poème avec vos contacts
Poeme de Pehel

Poète Pehel

Pehel a publié sur le site 136 écrits. Pehel est membre du site depuis l'année 2018.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: Si Hautil=a=at=teint=les=som=mets=sest=é=loi=gné 11
de=ce=monde=trop=pe=tit=pour=une=star=a=du=lée 12
dans=son=ascen=sion=cé=sa=ri=sée=il=a=bri=sé 12
des=cœurs=il=se=cro=yait=tant=ai=mé 9

sa=gloi=re=a=re=joint=sa=suf=fi=san=ce 11
ses=ap=pé=tits=ses=o=pu=len=ces 9
ado=ré=mê=me=dans=ses=exu=bé=ran=ces 10
il=a=al=lu=mé=tous=les=pro=jec=teurs=sur=la=france 13

lai=gle=noir=a=til=fait=des=dé=gâts 9
sur=les=pla=teaux=de=ci=né=ma 8
a=til=joué=ses=plus=mau=vais=rôles=com=meun=s=cé=lé=rat 14
der=ri=è=re=les=ri=deaux=sans=la=ca=mé=ra 12

der=ri=è=re=les=rem=parts=du=show=bizz 10
il=per=çoit=le=va=car=me=de=cet=te=cri=se 12
au=jourd=hui=el=les=le=cri=mi=na=lisent 10
pour=son=lan=ga=ge=ses=é=carts=on=le=mé=prise 12

a=til=eu=le=pre=mier=rôle=dans=droits=de=cuis=sage 12
il=est=à=laf=fiche=dans=ges=tes=dé=pla=cés=et=ou=trages 14
dans=sa=vul=ga=ri=té=il=a=fi=ni=par=faire=nau=frage 14
il=na=vait=con=nu=jus=que=là=que=les=hom=mages 12

si=haut=il=sest=en=vo=lé=a=til=vi=o=lé 12
si=bas=il=gît=si=con=tro=ver=sé 9
si=haut=sé=lè=vent=les=voix=des=a=bu=sées 11
si=bas=si=nom=breux=sont=les=dé=sa=bu=sés 11

des=fans=des=vic=ti=mes=il=en=tend=les=pleurs 11
qui=est=cet=o=gre=qui=vit=en=lui=qui=se=meurt 12
de=vra=til=de=man=der=par=don=pour=ces=hor=reurs 12
sur=le=quai=du=der=nier=mé=tro=dé=chu=est=un=grand=ac=teur 15
Phonétique : Si Hautil a atɛ̃ lε sɔmε sεt- elwaɲe
də sə mɔ̃də tʁo pəti puʁ ynə staʁ adyle
dɑ̃ sɔ̃n- asɑ̃sjɔ̃ sezaʁize il a bʁize
dε kœʁ, il sə kʁwajε tɑ̃ εme ?

sa ɡlwaʁə a ʁəʒwɛ̃ sa syfizɑ̃sə
sεz- apeti sεz- ɔpylɑ̃sə,
adɔʁe mεmə dɑ̃ sεz- εɡzybeʁɑ̃sə
il a alyme tus lε pʁɔʒεktœʁ syʁ la fʁɑ̃sə

lεɡlə nwaʁ a til fε dε deɡa
syʁ lε plato də sinema ?
a til ʒue sε plys movε ʁolə, kɔmə œ̃ seleʁa
dəʁjεʁə lε ʁido sɑ̃ la kameʁa ?

dəʁjεʁə lε ʁɑ̃paʁ dy ʃɔw biz
il pεʁswa lə vakaʁmə də sεtə kʁizə
oʒuʁdɥi εllə lə kʁiminalize
puʁ sɔ̃ lɑ̃ɡaʒə sεz- ekaʁz- ɔ̃ lə mepʁizə

a til y lə pʁəmje ʁolə dɑ̃s « dʁwa də kɥisaʒə » ?
il εt- a lafiʃə dɑ̃s « ʒεstə deplasez- e utʁaʒəs »
dɑ̃ sa vylɡaʁite il a fini paʁ fεʁə nofʁaʒə
il navε kɔny ʒyskə la kə lεz- ɔmaʒə

si-o il sεt- ɑ̃vɔle, a til vjɔle ?
si ba il ʒit, si kɔ̃tʁɔvεʁse
si-o selεve lε vwa dεz- abyze
si ba si nɔ̃bʁø sɔ̃ lε dezabyze

dε fɑ̃ dε viktiməz- il ɑ̃tɑ̃ lε plœʁ
ki ε sεt ɔɡʁə ki vit ɑ̃ lɥi ki sə məʁ ?
dəvʁa til dəmɑ̃de paʁdɔ̃ puʁ sεz- ɔʁœʁ ?
syʁ lə kε dy dεʁnje metʁo, deʃy εt- œ̃ ɡʁɑ̃t- aktœʁ
Syllabes Phonétique : Si Hautil=a=a=tɛ̃=lε=sɔ=mε=sε=te=lwa=ɲe 11
də=sə=mɔ̃də=tʁopə=ti=puʁ=y=nə=staʁ=a=dy=le 12
dɑ̃=sɔ̃=na=sɑ̃=sjɔ̃se=za=ʁi=ze=il=a=bʁi=ze 12
dε=kœ=ʁə=il=sə=kʁwa=j=ε=tɑ̃=ε=me 11

sa=ɡlwa=ʁə=a=ʁə=ʒwɛ̃=sa=sy=fi=zɑ̃=sə 11
sε=za=pe=ti=sε=zɔ=py=lɑ̃=sə 9
a=dɔ=ʁe=mε=mə=dɑ̃=sε=zεɡ=zy=be=ʁɑ̃=sə 12
il=a=a=ly=me=tus=lε=pʁɔ=ʒεk=tœʁ=syʁ=lafʁɑ̃sə 12

lε=ɡlə=nwaʁ=a=til=fε=dε=de=ɡa 9
syʁ=lε=pla=to=də=si=ne=ma 8
a=til=ʒu=e=sε=plys=movεʁolə=kɔ=məœ̃=se=le=ʁa 12
də=ʁj=ε=ʁə=lε=ʁi=do=sɑ̃=la=ka=me=ʁa 12

də=ʁj=ε=ʁə=lε=ʁɑ̃=paʁ=dy=ʃɔw=biz 10
il=pεʁ=swa=lə=va=kaʁ=mə=də=sε=tə=kʁi=zə 12
o=ʒuʁ=dɥi=εl=lə=lə=kʁi=mi=na=li=ze 11
puʁ=sɔ̃=lɑ̃=ɡa=ʒə=sε=ze=kaʁ=zɔ̃=lə=me=pʁizə 12

a=til=ylə=pʁə=mje=ʁolə=dɑ̃s=dʁwa=də=kɥi=sa=ʒə 12
il=ε=talafiʃə=dɑ̃s=ʒεs=tə=de=pla=se=ze=u=tʁa=ʒəs 13
dɑ̃=sa=vyl=ɡa=ʁi=te=il=a=fi=ni=paʁfεʁə=nofʁaʒə 12
il=na=vε=kɔ=ny=ʒys=kə=la=kə=lε=zɔ=maʒə 12

si-o=il=sε=tɑ̃=vɔ=le=a=til=vj=ɔ=le 12
si=ba=il=ʒit=si=kɔ̃=tʁɔ=vεʁ=se 9
si-o=se=lε=ve=lε=vwa=dε=za=by=ze 11
si=ba=si=nɔ̃=bʁø=sɔ̃=lε=de=za=by=ze 11

dε=fɑ̃=dε=vik=ti=mə=zil=ɑ̃=tɑ̃=lε=plœ=ʁə 12
ki=ε=sεt=ɔ=ɡʁə=ki=vit=ɑ̃=lɥi=ki=sə=məʁ 12
də=vʁa=til=də=mɑ̃=de=paʁ=dɔ̃=puʁ=sε=zɔ=ʁœʁ 12
syʁ=lə=kε=dy=dεʁ=nje=me=tʁo=de=ʃy=ε=tœ̃=ɡʁɑ̃=tak=tœʁ 15

Historique des Modifications

29/01/2024 07:45

Récompense

Coup de coeur: 2
J’aime: 1
J’aime pas: 0

Commentaires Sur La Poesie

Auteur de Poésie
13/01/2024 21:39Maricarmelle

Bravo Pehel ! Mon coup de cœur pour ce poème assoiffé de justice...
Inutile de nommer le condamné il est connu comme Barrabas qui a été épargné, sauf que lui est tombé dans les mailles d’un filet... Quand tout le monde accuse le laid, celui-ci serait-il vraiment coupable? Il faudrait se le demander…

Auteur de Poésie
14/01/2024 21:02Anya

un poème fort, et fort bien écrit qui pose les vraies questions Les artistes ne sont pas des gens ordinaires A leur talent leur génie peuvent s’amarrer des addictions, leur pouvoir peut leur laisser croire que tout leur et dû, que les femmes en particulier sont des objets à prendre ou à jeter, voire les deux. Ils ne sont pas seuls en cause car la société, en tout cas avant ces dernières années et la percée de" me to " était bien indulgente envers les "gauloiseries" la grossièreté envers les femmes, et les abus sexuels trop souvent considérés comme la normalité, dans le milieu du cinéma mais aussi au sein du foyer, du lieu de travail et même de l’Assemblée. Toutefois il est difficile de juger, d’ailleurs qui est on pour le faire, avec les yeux d’aujourd’hui des situations d’hier où "le repos du guerrier" choquait si peu. Dans le cas présent c’est à la justice de trancher de séparer le bpn grain et l’ivraie mais les déchaînements médiatiques, la curée, me mettent mal à l’aise. Un grand merci pour avoir avec votre talent habituel abordé ces sujets qui nous obligent à méditer et à ne pas nous contenter des jugements immédiats et sans appel. Avec mon coup de coeur

Auteur de Poésie
29/01/2024 18:05Guy

une justice naturelle existe, qui elle n’oublie rien

Poème Jugement
Du 29/12/2023 22:59

L'écrit contient 220 mots qui sont répartis dans 7 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.