Univers de poésie d'un auteur

Texte:Hamburgers, Frites Et Merguez.

A Propos du Texte

Un des rares poèmes où ce que j’écris est authentique à 100%.

Le Texte

Je suis vieux maintenant,
pourquoi on n’aime pas les américains ?
Je suis un sage à présent,
après un passé très lointain.

J’en ai vécu des moments,
rixes, rivalités, bagarres,
amourettes, tourments,
des moments rares.

On n’aime pas les américains,
mais le plus beau moment,
et ça j’en suis certain,
est celui où, sur youtube, quelques instants,

je vis ce famélique père américain,
venir anonymement apporter
à son fils seul et obèse,
contre l’avis des médecins,

deux cents kilos sur un chaise,
par son surpoids immobilisé,
hamburgers, frites et merguez,
plus qu’à satiété.
Partage du Texte avec vos contacts

PostScriptum

OK.

Poeme de Poldereaux

Écrivain Poldereaux

Poldereaux a publié sur le site 1581 écrits. Poldereaux est membre du site depuis l'année 2019.

Syllabation De L'Écrit

Phonétique : Hamburgers, Frites Et Merguez.ʒə sɥi vjø mɛ̃tənɑ̃,
puʁkwa ɔ̃ nεmə pa lεz- ameʁikɛ̃ ?
ʒə sɥiz- œ̃ saʒə a pʁezɑ̃,
apʁεz- œ̃ pase tʁε lwɛ̃tɛ̃.

ʒɑ̃n- ε veky dε mɔmɑ̃,
ʁiksə, ʁivalite, baɡaʁə,
amuʁεtə, tuʁmɑ̃,
dε mɔmɑ̃ ʁaʁə.

ɔ̃ nεmə pa lεz- ameʁikɛ̃,
mε lə plys bo mɔmɑ̃,
e sa ʒɑ̃ sɥi sεʁtɛ̃,
ε səlɥi u, syʁ iutybə, kεlkz- ɛ̃stɑ̃,

ʒə vis sə famelikə pεʁə ameʁikɛ̃,
vəniʁ anɔniməmɑ̃ apɔʁte
a sɔ̃ fis səl e ɔbεzə,
kɔ̃tʁə lavi dε medəsɛ̃,

dø sɑ̃ kilo syʁ œ̃ ʃεzə,
paʁ sɔ̃ syʁpwaz- imɔbilize,
ɑ̃byʁʒe, fʁitəz- e mεʁɡe,
plys ka satjete.

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Poesie sans commentaire

Commentaire poème
20/05/2024Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Texte Divers
Du 08/01/2024 13:54

Le poème en image: Hamburgers, Frites Et Merguez.
L'écrit contient 98 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.