Univers de poésie d'un auteur

Poème:La Fenêtre Du Destin

A Propos du Poeme

Une Rose a perdu son amant qui a voyagé et a pris sa place parmi les étoiles.
La même rose apparaît de temps en temps dans nos pensées et nos imaginations. Elle ne meurt jamais.

Le Poème

Elle ouvrit la fenêtre d’amour révolu.
Que le destin la ferma et tout devint noir.
Elle abaissa sa tête et rien n’eut résolu.
Les yeux se tournèrent vers le néant pour voir…

En fait, elle la garda mi-ouverte, mi-…
Elle se souvint de tout, souffrit et gémit,
Elle essaya d’oublier ce spectre de mai.
Elle ne l’avait jamais oublié, jamais !

Ce soir-là, le ciel de lit dévoila l’appât,
Ôta sa robe usée, laissa tomber la soie.
Le chaud satin sauta du lit et fit trois pas.
Attendit l’espoir lointain d’un vestige froid.

Ce soir-là, elle arracha la tranquillité.
Et se rapprocha des bons moments écrasés,
Vit sa chance flirtant avec la folle été,
Toucha cette ignorance d’un rêve brisé.

Elle avait tout digéré sauf l’idée d’absence.
Un pouls fortement absent d’un cœur affaibli.
Tout était perdu sauf le goût de sa présence.
Elle brava le silence, expulsa l’oubli,

Elle goûta l’amertume d’un temps inerte.
Il ne viendrait pas, il n’y avait plus qu’un vide.
Elle cria, laissant la fenêtre entrouverte.
Pour des brises arides d’un vieux stéroïde.

La rose se fut fanée, parfum disparut.
Entre le dédain et les fadaises des gens.
Entre la clameur des ruelles et des rues.
Sa beauté s’éteignit par la laideur du temps.

La fleur avait l’air pâle, décharné pétales,
Refusant de céder, aspirant au sommet,
Ses épines acérées, entre les dédales,
Attendant l’absent qui ne reviendra jamais.
Partage du Poème avec vos contacts
Poeme de Saber Lahmidi

Poète Saber Lahmidi

Saber Lahmidi a publié sur le site 277 écrits. Saber Lahmidi est membre du site depuis l'année 2020.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: La Fenêtre Du Destinel=le=ou=vrit=la=fe=nêtre=da=mour=ré=vo=lu 12
que=le=des=tin=la=fer=ma=et=tout=de=vint=noir 12
elle=a=bais=sa=sa=tête=et=rien=neut=ré=so=lu 12
les=y=eux=se=tour=nèrent=vers=le=né=ant=pour=voir 12

en=fait=el=le=la=gar=da=mi=ou=ver=te=mi 12
el=le=se=sou=vint=de=tout=souf=frit=et=gé=mit 12
el=le=es=saya=dou=blier=ce=s=pec=tre=de=mai 12
el=le=ne=la=vait=ja=mais=ou=bli=é=ja=mais 12

ce=soir=là=le=ciel=de=lit=dé=voi=la=lap=pât 12
ôta=sa=ro=be=u=sée=lais=sa=tom=ber=la=soie 12
le=chaud=sa=tin=sau=ta=du=lit=et=fit=trois=pas 12
at=ten=dit=les=poir=loin=tain=dun=ves=ti=ge=froid 12

ce=soir=là=el=le=ar=ra=cha=la=tran=quilli=té 12
et=se=rap=pro=cha=des=bons=mo=ments=é=cra=sés 12
vit=sa=chance=flir=tant=a=vec=la=fol=le=é=té 12
tou=cha=cet=te=i=gno=rance=dun=rê=ve=bri=sé 12

elle=a=vait=tout=di=gé=ré=sauf=li=dée=dab=sence 12
un=pouls=for=te=ment=ab=sent=dun=cœur=af=fai=bli 12
tout=é=tait=per=du=sauf=le=goût=de=sa=pré=sence 12
el=le=bra=va=le=si=lence=ex=pul=sa=lou=bli 12

el=le=goû=ta=la=mer=tu=me=dun=temps=i=nerte 12
il=ne=vien=drait=pas=il=ny=a=vait=plus=quun=vide 12
el=le=cria=lais=sant=la=fe=nê=tre=en=trou=verte 12
pour=des=bri=ses=a=ri=des=dun=vieux=sté=roïde 11

la=ro=se=se=fut=fa=née=par=fum=dis=pa=rut 12
en=tre=le=dé=dain=et=les=fa=dai=ses=des=gens 12
en=tre=la=cla=meur=des=ru=el=les=et=des=rues 12
sa=beau=té=sé=tei=gnit=par=la=lai=deur=du=temps 12

la=fleur=a=vait=lair=pâ=le=dé=char=né=pé=tales 12
re=fu=sant=de=cé=der=as=pi=rant=au=som=met 12
ses=é=pi=nes=a=cé=rées=en=tre=les=dé=dales 12
at=ten=dant=lab=sent=qui=ne=re=vien=dra=ja=mais 12
Phonétique : La Fenêtre Du Destinεllə uvʁi la fənεtʁə damuʁ ʁevɔly.
kə lə dεstɛ̃ la fεʁma e tu dəvɛ̃ nwaʁ.
εllə abεsa sa tεtə e ʁjɛ̃ ny ʁezɔly.
lεz- iø sə tuʁnεʁe vεʁ lə neɑ̃ puʁ vwaʁ…

ɑ̃ fε, εllə la ɡaʁda mi uvεʁtə, mi…
εllə sə suvɛ̃ də tu, sufʁi e ʒemi,
εllə esεja dublje sə spεktʁə də mε.
εllə nə lavε ʒamεz- ublje, ʒamε !

sə swaʁ la, lə sjεl də li devwala lapa,
ota sa ʁɔbə yze, lεsa tɔ̃be la swa.
lə ʃo satɛ̃ sota dy li e fi tʁwa pa.
atɑ̃di lεspwaʁ lwɛ̃tɛ̃ dœ̃ vεstiʒə fʁwa.

sə swaʁ la, εllə aʁaʃa la tʁɑ̃kijite.
e sə ʁapʁoʃa dε bɔ̃ mɔmɑ̃z- ekʁaze,
vit sa ʃɑ̃sə fliʁtɑ̃ avεk la fɔlə ete,
tuʃa sεtə iɲɔʁɑ̃sə dœ̃ ʁεvə bʁize.

εllə avε tu diʒeʁe sof lide dabsɑ̃sə.
œ̃ pul fɔʁtəmɑ̃ absɑ̃ dœ̃ kœʁ afεbli.
tut- etε pεʁdy sof lə ɡu də sa pʁezɑ̃sə.
εllə bʁava lə silɑ̃sə, εkspylsa lubli,

εllə ɡuta lamεʁtymə dœ̃ tɑ̃z- inεʁtə.
il nə vjɛ̃dʁε pa, il ni avε plys kœ̃ vidə.
εllə kʁja, lεsɑ̃ la fənεtʁə ɑ̃tʁuvεʁtə.
puʁ dε bʁizəz- aʁidə dœ̃ vjø steʁɔidə.

la ʁozə sə fy fane, paʁfœ̃ dispaʁy.
ɑ̃tʁə lə dedɛ̃ e lε fadεzə dε ʒɑ̃.
ɑ̃tʁə la klamœʁ dε ʁyεlləz- e dε ʁy.
sa bote setεɲi paʁ la lεdœʁ dy tɑ̃.

la flœʁ avε lεʁ palə, deʃaʁne petalə,
ʁəfyzɑ̃ də sede, aspiʁɑ̃ o sɔmε,
sεz- epinəz- aseʁe, ɑ̃tʁə lε dedalə,
atɑ̃dɑ̃ labsɑ̃ ki nə ʁəvjɛ̃dʁa ʒamε.
Syllabes Phonétique : La Fenêtre Du Destinεl=lə=u=vʁi=lafə=nε=tʁə=da=muʁ=ʁe=vɔ=ly 12
kə=lə=dεs=tɛ̃=la=fεʁ=ma=e=tu=də=vɛ̃=nwaʁ 12
εllə=a=bε=sa=sa=tεtə=e=ʁjɛ̃=ny=ʁe=zɔ=ly 12
lε=zi=øsə=tuʁ=nε=ʁe=vεʁ=lə=ne=ɑ̃=puʁ=vwaʁ 12

ɑ̃=fε=εl=lə=la=ɡaʁ=da=mi=u=vεʁ=tə=mi 12
εl=lə=sə=su=vɛ̃=də=tu=su=fʁi=e=ʒe=mi 12
εl=lə=e=sε=ja=du=blje=sə=spεk=tʁə=də=mε 12
εl=lə=nə=la=vε=ʒa=mε=zu=blj=e=ʒa=mε 12

sə=swaʁ=la=lə=sjεl=də=li=de=vwa=la=la=pa 12
o=ta=sa=ʁɔbə=y=ze=lε=sa=tɔ̃=be=la=swa 12
lə=ʃo=sa=tɛ̃=so=ta=dy=li=e=fi=tʁwa=pa 12
a=tɑ̃=di=lεs=pwaʁ=lwɛ̃=tɛ̃=dœ̃=vεs=ti=ʒə=fʁwa 12

sə=swaʁ=la=εl=ləa=ʁa=ʃa=la=tʁɑ̃=ki=ji=te 12
e=sə=ʁa=pʁo=ʃa=dε=bɔ̃=mɔ=mɑ̃=ze=kʁa=ze 12
vit=sa=ʃɑ̃sə=fliʁ=tɑ̃=a=vεk=la=fɔ=lə=e=te 12
tu=ʃa=sεtə=i=ɲɔ=ʁɑ̃=sə=dœ̃=ʁε=və=bʁi=ze 12

εllə=a=vε=tu=di=ʒe=ʁe=sof=li=de=dab=sɑ̃sə 12
œ̃=pul=fɔʁ=tə=mɑ̃=ab=sɑ̃=dœ̃=kœʁ=a=fε=bli 12
tu=te=tε=pεʁ=dy=sof=lə=ɡu=də=sa=pʁe=zɑ̃sə 12
εl=lə=bʁa=valə=si=lɑ̃=sə=εk=spyl=sa=lu=bli 12

εl=lə=ɡu=ta=la=mεʁ=ty=mə=dœ̃=tɑ̃=zi=nεʁtə 12
il=nə=vjɛ̃=dʁε=pa=il=ni=a=vε=plys=kœ̃=vidə 12
εl=lə=kʁja=lε=sɑ̃=la=fə=nε=tʁə=ɑ̃=tʁu=vεʁtə 12
puʁ=dε=bʁi=zə=za=ʁi=də=dœ̃=vjø=ste=ʁɔ=idə 12

la=ʁo=zə=sə=fy=fa=ne=paʁ=fœ̃=dis=pa=ʁy 12
ɑ̃=tʁə=lə=de=dɛ̃=e=lε=fa=dε=zə=dε=ʒɑ̃ 12
ɑ̃=tʁə=la=kla=mœʁ=dε=ʁy=εl=lə=ze=dε=ʁy 12
sa=bo=te=se=tε=ɲi=paʁ=la=lε=dœʁ=dy=tɑ̃ 12

la=flœʁ=a=vε=lεʁ=pa=lə=de=ʃaʁ=ne=pe=talə 12
ʁə=fy=zɑ̃=də=se=de=as=pi=ʁɑ̃=o=sɔ=mε 12
sε=ze=pi=nə=za=se=ʁe=ɑ̃=tʁə=lε=de=dalə 12
a=tɑ̃=dɑ̃=lab=sɑ̃=ki=nə=ʁə=vjɛ̃=dʁa=ʒa=mε 12

Historique des Modifications

04/04/2021 14:28

Récompense

Coup de coeur: 3
J’aime: 6
J’aime pas: 0

Commentaires Sur La Poesie

Auteur de Poésie
04/04/2021 01:29Mémo

Les corps comme les fleurs ne résistent pas au temps. Les premiers se rident, les deuxièmes se fanent.

👍
Auteur de Poésie
04/04/2021 03:34Printemps

La fenêtre de l’amour a été fermée par le destin, car la fleur de ce jardin a également perdu son parfum et s’est fanée. Les marques inexorables du temps sont impitoyables malgré ce que le cœur est encore capable de garder aussi beau et précieux. Merci du partage, Saber Lahmidi!

👍
Auteur de Poésie
04/04/2021 10:14Anya

un amour qui s’éloigne,une fleur qui se fane, c’est si joliment écrit. Merci

👍
Auteur de Poésie
04/04/2021 11:48Hassan Hyjazi

J’adore ce style d’écriture, très très bien ficelé comme instant nocturne devant la fenêtre, passage vers un monde céleste et ténébreux où l’âme bienaimée s’est retrouvé piégé... Une sorte de réincarnation qui reste tout de même sous ses yeux, merci beaucoup du partage poétique avec les nombreuses images qu’on peut retrouver et leurs relatifs, coup de coeur.

👍
Auteur de Poésie
04/04/2021 13:11Poème2020

Un éclat continu, une scène entre réalité et illusions. Des illustrations poignantes qui se répètent, en attendant un amant qui ne reviendra pas.
Merci du partage ce magnifique passage à côté de la fenêtre.

👍
Auteur de Poésie
05/04/2021 01:00Donovan Nouel

Je crois au destin car je crois en la voyance mais j’espère un peu que c’est faux, même si c’est déjà bien qu’on nous donne vie. Le néant arrive en général pour tout le monde, il peut être léger et court ou complément l’inverse. Oublier ses mésaventures, c’est impossible et puis les erreurs et les obstacles de la vie sont pour notre bien moral, qu’on soit plus intelligent par nos pensées, que notre caractère se forge. Toujours croire en l’espoir, c’est important. Poème très touchant et beau comme d’habitude. Un mort n’est pas vraiment mort je pense. Merci beaucoup du partage, mes congralutations !

👍
Auteur de Poésie
18/04/2021 15:25Estéhesse

On voit souvent l’amour comme un bonheur et pourtant il est tout autant destructeur.
Avec une seule petite goutte, il est capable de faire renaître n’importe quelle fleur.
Très beau poème riche en émotions.

Auteur de Poésie
23/11/2023 16:03Bo

Un amour malheureux, une douloureuse attente, un espoir trahi . Un poème d amour
plein de poésie, merci !