Poeme-France : Lecture Écrit Espoir

Poeme : Entre Deux Rêves

Poème Espoir
Publié le 02/05/2021 02:33

L'écrit contient 151 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Saber Lahmidi

A Propos du Poeme

Un espoir brillant entre rêve et réalité… Plutôt entre deux rêves.
Il était content… il avait peint son tournesol avant qu’il ne se perde dans la file du frimas à la recherche d’un rêve qui se réalisera bientôt et le protégera du temps sordide.
Ne jamais abandonner ! La belle saison viendra un jour et ton iris te rejoindra.

Entre Deux Rêves

Un essaim de cygnes traversait la rizière,
Des oies en quête de joie, dans le lac fleurit,
Des calices d’iris* caressaient la rivière.
Un décor qui restaure le cœur et l’esprit.

Il ajoutait un soleil à son apogée,
Surplombant les hautes collines verdoyantes,
Un arc-en-ciel sur une ravine ombragée,
Des huttes disséminées autour de la pente.

Soudain, il perdit sa peinture « tournesol ** ».
Les chênes s’effondrèrent, gémissant au sol.
Les brindilles se perdirent sous les décombres.
Les feuilles volèrent à travers un champ sombre.

Le pur son du pinson s’enfuit du défilé,
Entre les dures griffes de l’âge gelé,
Derrière un nuage, un rêve fut sans-abri,
Et une arche rocheuse là-haut se tarit.

Aspirant ! installe bien ta belle palette.
Peins à nouveau ta joie et annonce la fête !
Ton rêve te mènera haut à l’horizon.
Et le printemps t’apportera sa floraison.
  • Pieds Hyphénique: Entre Deux Rêves

    un=es=saim=de=cy=gnes=tra=ver=sait=la=ri=zière 12
    des=oies=en=quê=te=de=joie=dans=le=lac=fleu=rit 12
    des=ca=lices=di=ris=as=té=ris=que=cares=saient=la=ri=vière 14
    un=dé=cor=qui=res=tau=re=le=cœur=et=les=prit 12

    il=a=jou=tait=un=so=leil=à=son=a=po=gée 12
    sur=plom=bant=les=hau=tes=col=li=nes=ver=doyan=tes 12
    un=arc=en=ciel=sur=une=ra=vi=ne=om=bra=gée 12
    des=hut=tes=dis=sé=mi=nées=au=tour=de=la=pente 12

    sou=dain=il=per=dit=sa=pein=ture=tourne=sol=as=té=ris=queas=té=ris=que 17
    les=chê=nes=sef=fon=drè=rent=gé=mis=sant=au=sol 12
    les=brin=dilles=se=per=di=rent=sous=les=dé=com=bres 12
    les=feu=illes=vo=lè=rent=à=tra=vers=un=champ=sombre 12

    le=pur=son=du=pin=son=sen=fuit=du=dé=fi=lé 12
    en=tre=les=du=res=grif=fes=de=lâ=ge=ge=lé 12
    der=rièreun=nu=a=ge=un=rê=ve=fut=sans=a=bri 12
    et=u=ne=ar=che=ro=cheuse=là=haut=se=ta=rit 12

    as=pi=rant=ins=tal=le=bien=ta=bel=le=pa=lette 12
    peins=à=nou=veau=ta=joie=et=an=non=ce=la=fête 12
    ton=rêve=te=mè=ne=ra=haut=à=l=ho=ri=zon 12
    et=le=prin=temps=tap=por=te=ra=sa=flo=rai=son 12
  • Phonétique : Entre Deux Rêves

    œ̃n- esɛ̃ də siɲə tʁavεʁsε la ʁizjεʁə,
    dεz- waz- ɑ̃ kεtə də ʒwa, dɑ̃ lə lak fləʁi,
    dε kalisə diʁiz- asteʁiskə kaʁesε la ʁivjεʁə.
    œ̃ dekɔʁ ki ʁεstoʁə lə kœʁ e lεspʁi.

    il aʒutε œ̃ sɔlεj a sɔ̃n- apɔʒe,
    syʁplɔ̃bɑ̃ lεz- otə kɔlinə vεʁdwajɑ̃tə,
    œ̃n- aʁk ɑ̃ sjεl syʁ ynə ʁavinə ɔ̃bʁaʒe,
    dεz- ytə diseminez- otuʁ də la pɑ̃tə.

    sudɛ̃, il pεʁdi sa pɛ̃tyʁə « tuʁnəzɔl asteʁiskə asteʁiskə ».
    lε ʃεnə sefɔ̃dʁεʁe, ʒemisɑ̃ o sɔl.
    lε bʁɛ̃dijə sə pεʁdiʁe su lε dekɔ̃bʁə.
    lε fœjə vɔlεʁe a tʁavεʁz- œ̃ ʃɑ̃ sɔ̃bʁə.

    lə pyʁ sɔ̃ dy pɛ̃sɔ̃ sɑ̃fɥi dy defile,
    ɑ̃tʁə lε dyʁə ɡʁifə də laʒə ʒəle,
    dəʁjεʁə œ̃ nɥaʒə, œ̃ ʁεvə fy sɑ̃z- abʁi,
    e ynə aʁʃə ʁoʃøzə la-o sə taʁi.

    aspiʁɑ̃ ! ɛ̃stalə bjɛ̃ ta bεllə palεtə.
    pɛ̃z- a nuvo ta ʒwa e anɔ̃sə la fεtə !
    tɔ̃ ʁεvə tə mεnəʁa-o a lɔʁizɔ̃.
    e lə pʁɛ̃tɑ̃ tapɔʁtəʁa sa flɔʁεzɔ̃.
  • Pieds Phonétique : Entre Deux Rêves

    œ̃=ne=sɛ̃=də=si=ɲə=tʁa=vεʁ=sε=la=ʁi=zjεʁə 12
    dε=zwa=zɑ̃=kε=tə=də=ʒwa=dɑ̃=lə=lak=flə=ʁi 12
    dεkalisə=di=ʁi=zas=te=ʁis=kə=ka=ʁe=sε=la=ʁi=vjεʁə 13
    œ̃=de=kɔʁ=ki=ʁεs=to=ʁə=lə=kœʁ=e=lεs=pʁi 12

    il=a=ʒu=tε=œ̃=sɔ=lεj=a=sɔ̃=na=pɔ=ʒe 12
    syʁ=plɔ̃=bɑ̃=lε=zo=tə=kɔ=li=nə=vεʁ=dwa=jɑ̃tə 12
    œ̃=naʁk=ɑ̃=sjεl=syʁ=ynə=ʁa=vi=nə=ɔ̃=bʁa=ʒe 12
    dε=zy=tə=di=se=mi=ne=zo=tuʁ=də=la=pɑ̃tə 12

    su=dɛ̃=il=pεʁ=di=sapɛ̃tyʁə=tuʁ=nə=zɔl=as=te=ʁis=kəas=te=ʁis=kə 16
    lε=ʃε=nə=se=fɔ̃=dʁε=ʁe=ʒe=mi=sɑ̃=o=sɔl 12
    lε=bʁɛ̃=di=jə=sə=pεʁ=di=ʁe=su=lε=de=kɔ̃bʁə 12
    lε=fœ=jə=vɔ=lε=ʁe=a=tʁa=vεʁ=zœ̃=ʃɑ̃=sɔ̃bʁə 12

    lə=pyʁ=sɔ̃=dy=pɛ̃=sɔ̃=sɑ̃f=ɥi=dy=de=fi=le 12
    ɑ̃=tʁə=lε=dy=ʁə=ɡʁi=fə=də=la=ʒə=ʒə=le 12
    də=ʁjεʁəœ̃=nɥ=a=ʒə=œ̃=ʁε=və=fy=sɑ̃=za=bʁi 12
    e=ynə=aʁ=ʃə=ʁo=ʃø=zə=la-o=sə=ta=ʁi 12

    as=pi=ʁɑ̃=ɛ̃s=ta=lə=bjɛ̃=ta=bεl=lə=pa=lεtə 12
    pɛ̃=za=nu=vo=ta=ʒwa=e=a=nɔ̃=sə=la=fεtə 12
    tɔ̃=ʁε=və=tə=mε=nə=ʁa-o=a=lɔ=ʁi=zɔ̃ 12
    e=lə=pʁɛ̃=tɑ̃=ta=pɔʁ=tə=ʁa=sa=flɔ=ʁε=zɔ̃ 12

PostScriptum

*L’iris est souvent associe à l’espoir, la confiance et le courage.
**Le tournesol est symbole de soleil et souvent lié à l’amour.

Historique des Modifications

02/05/2021 12:02

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
02/05/2021 03:15Hassan Hyjazi

Un instant artistique si beau ! Si notre œuvre vire au cauchemar, regardons sous un nouvel angle le bon côté de la situation et peignons un magnifique instant du paysage environnant pour que le souvenir ne soit pas gâché. Merci du partage qui a été bel et bien partagé.

👍
Auteur de Poésie
02/05/2021 07:11Mémo

Un poème qui ressemble à la vie, avec ses hauts et ses bas. Et qui démontre la volonté que peut avoir l’humain à remonter la pente lorsqu’il est tombé tout en bas.
Très bien écrit comme toujours.

👍
Auteur de Poésie
02/05/2021 17:25Printemps

L’espoir sera toujours notre meilleur paysage, même si la nature morte peut s’estomper, les lumières généreuses des nouvelles sources brilleront à l’horizon. Merci pour ce beau poème, Saber Lahmidi!

👍
Auteur de Poésie
02/05/2021 19:49Poème2020

Un beau poème plein de rêves, de défis et de soleil malgré quelques écueils.
Merci Saber.

👍
Auteur de Poésie
23/06/2021 11:42Lisa, Lis Ça!

Quelle magnifique vision du rêve si joliment imagée et imprégnée de nature! Et oui, ne rêvons-nous pas lorsque nous nous baladons dans la forêt? Et cette détérioration de la nature ne nous rappellerait-elle pas l’urgence de la cause climatique? Tant de liens ce poème m’inspire et éveille en moi tant de souvenirs. Cette pause rêveuse me rappelle à quel point la réalité, et a fortiori la nature, s’immisce dans nos rêves!
Avec mon coup de cœur,
Lisa, lis ça!