Poeme : La Vierge Et Le Givre

La Vierge Et Le Givre

Entendez-vous cet air ? La musique singulière
Des amoureux transis ?
Tandis que lui est fier, à l’air un peu glaciaire,
Comme atteint d’aphasie,
Elle, elle n’est plus austère, elle perd son cœur de pierre
Quand elle est avec lui,

Mais victime d’un sort qui pèse et la dévore,
Elle demeure aux enfers,
Prisonnière de son corps, elle ne sort plus dehors,
Ni profite de l’hiver,
Lui n’est pas assez fort, bien qu’il ait fait l’effort
De la mener sur terre.

Et sans être cyniques ils prônent le platonique,
Car leur amour est pur,
Les instants de panique sont rares et voire uniques
Mais font fondre les murs
De glace synthétique, quand leurs pensées lubriques
Se heurtent à leur nature.

« Mais pourquoi finir blême lorsque tous deux on s’aime ? »
Demande-t-elle les mains prises,
Dans des gants chrysanthème qui lui posent problème
Car c’est elle qu’elle méprise ;
Lui aimerait qu’elle sème dans les blizzards extrêmes,
L’amour qui l’a éprise.

Il l’adore en été, quand ses bras dénudés
Profitent du soleil…
Sans pouvoir se toucher, Eurydice et Orphée
Ont rêvé de merveilles :
Se couvrir de baisers, les deux corps enlacés,
Dans un simple appareil…

Entendez-vous cet air ? La musique singulière
Des amoureux transis ?
Ils n’en ont rien à faire que rime avec cancer
Leur amour interdit,
Car les vents de l’hiver emportent vers la mer
Leurs malicieux ennuis.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: La Vierge Et Le Givre

    enten=dez=vous=cet=air=la=mu=si=que=sin=gu=lière 12
    des=a=mou=reux=tran=sis 6
    tan=dis=que=lui=est=fier=à=lair=un=peu=gla=ciaire 12
    comme=at=teint=da=pha=sie 6
    elle=el=le=nest=plus=aus=tère=el=le=perd=son=cœur=de=pierre 14
    quand=elle=est=a=vec=lui 6

    mais=vic=time=dun=sort=qui=pè=seet=la=dé=vore 11
    elle=de=meure=aux=en=fers 6
    pri=son=nière=de=son=corps=el=le=ne=sort=plus=dehors 12
    ni=pro=fite=de=lhi=ver 6
    lui=nest=pas=as=sez=fort=bien=quil=ait=fait=lef=fort 12
    de=la=me=ner=sur=terre 6

    et=sans=être=cy=ni=ques=ils=prô=nent=le=pla=to=ni=que 14
    car=leur=a=mour=est=pur 6
    les=ins=tants=de=pa=ni=que=sont=rares=et=voi=reu=niques 13
    mais=font=fon=dre=les=murs 6
    de=glace=syn=thé=ti=que=quand=leurs=pen=sées=lu=briques 12
    se=heur=tent=à=leur=na=ture 7

    mais=pour=quoi=fi=nir=blême=lors=que=tous=deux=on=sai=me 14
    de=mande=tel=le=les=mains=prises 7
    dans=des=gants=chry=san=thème=qui=lui=posent=pro=blème 11
    car=cest=elle=quel=le=mé=prise 7
    lui=aime=rait=quel=le=sè=me=dans=les=bliz=zards=ex=trêmes 13
    la=mour=qui=la=é=prise 6

    il=la=doreen=é=té=quand=ses=bras=dé=nu=dés 11
    pro=fi=tent=du=so=leil 6
    sans=pou=voir=se=tou=cher=eu=ry=diceet=or=phée 11
    ont=rê=vé=de=mer=veilles 6
    se=cou=vrir=de=bai=sers=les=deux=corps=en=la=cés 12
    dans=un=simple=ap=pa=reil 6

    enten=dez=vous=cet=air=la=mu=si=que=sin=gu=lière 12
    des=a=mou=reux=tran=sis 6
    ils=nen=ont=rien=à=faire=que=ri=mea=vec=can=cer 12
    leur=a=mour=in=ter=dit 6
    car=les=vents=de=lhi=ver=em=portent=vers=la=mer 11
    leurs=ma=li=cieux=en=nuis 6
  • Phonétique : La Vierge Et Le Givre

    ɑ̃tɑ̃de vu sεt εʁ ? la myzikə sɛ̃ɡyljεʁə
    dεz- amuʁø tʁɑ̃zi ?
    tɑ̃di kə lɥi ε fje, a lεʁ œ̃ pø ɡlasjεʁə,
    kɔmə atɛ̃ dafazi,
    εllə, εllə nε plysz- ostεʁə, εllə pεʁ sɔ̃ kœʁ də pjeʁə
    kɑ̃t- εllə εt- avεk lɥi,

    mε viktimə dœ̃ sɔʁ ki pεzə e la devɔʁə,
    εllə dəməʁə oz- ɑ̃fe,
    pʁizɔnjεʁə də sɔ̃ kɔʁ, εllə nə sɔʁ plys dəɔʁ,
    ni pʁɔfitə də livεʁ,
    lɥi nε pa ase fɔʁ, bjɛ̃ kil ε fε lefɔʁ
    də la məne syʁ teʁə.

    e sɑ̃z- εtʁə sɛ̃ikz- il pʁone lə platɔnikə,
    kaʁ lœʁ amuʁ ε pyʁ,
    lεz- ɛ̃stɑ̃ də panikə sɔ̃ ʁaʁəz- e vwaʁə ynik
    mε fɔ̃ fɔ̃dʁə lε myʁ
    də ɡlasə sɛ̃tetikə, kɑ̃ lœʁ pɑ̃se lybʁik
    sə œʁte a lœʁ natyʁə.

    « mε puʁkwa finiʁ blεmə lɔʁskə tus døz- ɔ̃ sεmə ? »
    dəmɑ̃də tεllə lε mɛ̃ pʁizə,
    dɑ̃ dε ɡɑ̃ kʁizɑ̃tεmə ki lɥi poze pʁɔblεmə
    kaʁ sεt- εllə kεllə mepʁizə,
    lɥi εməʁε kεllə sεmə dɑ̃ lε blizaʁdz- εkstʁεmə,
    lamuʁ ki la epʁizə.

    il ladɔʁə ɑ̃n- ete, kɑ̃ sε bʁa denyde
    pʁɔfite dy sɔlεj…
    sɑ̃ puvwaʁ sə tuʃe, əʁidisə e ɔʁfe
    ɔ̃ ʁεve də mεʁvεjə :
    sə kuvʁiʁ də bεze, lε dø kɔʁz- ɑ̃lase,
    dɑ̃z- œ̃ sɛ̃plə apaʁεj…

    ɑ̃tɑ̃de vu sεt εʁ ? la myzikə sɛ̃ɡyljεʁə
    dεz- amuʁø tʁɑ̃zi ?
    il nɑ̃n- ɔ̃ ʁjɛ̃ a fεʁə kə ʁimə avεk kɑ̃se
    lœʁ amuʁ ɛ̃tεʁdi,
    kaʁ lε vɑ̃ də livεʁ ɑ̃pɔʁte vεʁ la mεʁ
    lœʁ malisjøz- ɑ̃nɥi.
  • Syllabes Phonétique : La Vierge Et Le Givre

    ɑ̃=tɑ̃=de=vu=sεt=εʁ=la=my=zi=kə=sɛ̃=ɡy=ljε=ʁə 14
    dε=za=mu=ʁø=tʁɑ̃=zi 6
    tɑ̃=di=kə=lɥi=ε=fj=e=a=lεʁ=œ̃=pø=ɡla=sjεʁ=ə 14
    kɔ=mə=a=tɛ̃=da=fa=zi 7
    εllə=εl=lə=nε=plys=zos=tεʁə=εl=lə=pεʁ=sɔ̃=kœʁ=də=pje=ʁə 15
    kɑ̃=tεl=lə=ε=ta=vεk=lɥi 7

    mε=vik=ti=mə=dœ̃=sɔʁ=ki=pε=zə=e=la=de=vɔ=ʁə 14
    εl=lə=də=mə=ʁə=o=zɑ̃=fe 8
    pʁi=zɔ=njε=ʁə=də=sɔ̃=kɔʁ=εl=lə=nə=sɔʁ=plys=də=ɔʁ 14
    ni=pʁɔ=fi=tə=də=li=vεʁ 7
    lɥi=nε=pa=a=se=fɔʁ=bj=ɛ̃=kil=ε=fε=le=fɔʁ 13
    də=la=mə=ne=syʁ=te=ʁə 7

    e=sɑ̃=zε=tʁə=sɛ̃=ik=zil=pʁo=ne=lə=pla=tɔ=ni=kə 14
    kaʁ=lœ=ʁə=a=muʁ=ε=pyʁ 7
    lε=zɛ̃s=tɑ̃də=pa=ni=kə=sɔ̃=ʁa=ʁə=ze=vwa=ʁə=y=nik 14
    mε=fɔ̃=fɔ̃=dʁə=lε=myʁ 6
    də=ɡla=sə=sɛ̃=te=ti=kə=kɑ̃=lœ=ʁə=pɑ̃=se=ly=bʁik 14
    sə=œ=ʁə=te=a=lœʁ=na=ty=ʁə 9

    mε=puʁ=kwa=fi=niʁ=blεmə=lɔʁ=skə=tus=dø=zɔ̃=sε=mə 14
    də=mɑ̃=də=tεl=lə=lε=mɛ̃=pʁi=zə 9
    dɑ̃=dε=ɡɑ̃=kʁi=zɑ̃=tε=mə=ki=lɥi=po=ze=pʁɔ=blε=mə 14
    kaʁ=sε=tεl=lə=kεl=lə=me=pʁi=zə 9
    lɥi=ε=mə=ʁε=kεl=lə=sε=mə=dɑ̃=lε=bli=zaʁ=dzεk=stʁεmə 14
    la=muʁ=ki=la=e=pʁi=zə 7

    il=la=dɔ=ʁə=ɑ̃=ne=te=kɑ̃=sε=bʁa=de=ny=de 13
    pʁɔ=fi=te=dy=sɔ=lεj 6
    sɑ̃=pu=vwaʁ=sə=tu=ʃe=ə=ʁi=di=sə=e=ɔʁ=fe 13
    ɔ̃=ʁε=ve=də=mεʁ=vε=jə 7
    sə=ku=vʁiʁ=də=bε=ze=lε=dø=kɔʁ=zɑ̃=la=se 12
    dɑ̃=zœ̃=sɛ̃=plə=a=pa=ʁεj 7

    ɑ̃=tɑ̃=de=vu=sεt=εʁ=la=my=zi=kə=sɛ̃=ɡy=ljε=ʁə 14
    dε=za=mu=ʁø=tʁɑ̃=zi 6
    il=nɑ̃=nɔ̃=ʁjɛ̃=a=fε=ʁə=kə=ʁi=mə=a=vεk=kɑ̃=se 14
    lœ=ʁə=a=muʁ=ɛ̃=tεʁ=di 7
    kaʁ=lε=vɑ̃=də=li=vεʁ=ɑ̃=pɔʁ=te=vεʁ=la=mεʁ 12
    lœ=ʁə=ma=li=sj=ø=zɑ̃n=ɥi 8

PostScriptum

Ce poème est une petite histoire d’amour qui me fut inspirée par les personnages de Malicia et de Iceberg des X-men, toujours dans mon entreprise de poésie/super-héros.

Récompense

1
0
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
08/05/2014 21:27Melly-Mellow

Comme c’est original ! Honnêtement je ne suis pas une grande fan de super-héros et je ne m’avancerai pas à débattre si l’idée est ajustée aux personnages que vous citez en post-scriptum, mais ce que je peux en dire, d’un avis extérieur, est des plus favorables...
C’est musical, voire parfois marrant & caustique, surtout très prenant ! J’ai d’abord été déboutée par la longueur mais finalement, ça se lit avec une telle facilité et une telle fluidité que je suis heureuse d’avoir trouvé le courage de lire..

Je reviendrai rapidement vous lire pour constater de votre talent et affiner l’idée que je me fais de votre plume.

En attendant, vous avez mon coup de cœur entier et sincère. Amicalement-

Poème Amour
Publié le 24/04/2014 19:24

L'écrit contient 245 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 6 vers. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Sextine.

Poete : Télémaque

Texte des commentateurs