Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Le Dernier Baiser

Poème - Sans Thème -
Publié le 25/06/2005 00:03

L'écrit contient 384 mots qui sont répartis dans 14 strophes.

Poete : Trystania

Le Dernier Baiser

Il est là… Lui, … celui qu’elle a toujours aimé…
Il est là… Lui, … sur son lit d’hôpital, il ne sait plus bouger.

Elle est là… Elle… à côté de lui…
Elle est là… Elle, … observant son regard qui ne luit…

Un accident de voiture ? Bien sûr qu’elle y croit,
Pourquoi lui aurait-t-il menti avant de perdre sa voix ?
Aucune raison valable, aucun doute qui serrait potable…

Elle regarde ses paupières qui tentent de s’ouvrir,
Croyant qu’en la voyant il lui ferrait un sourire…
Mais rien ne se passe, doucement il trépasse…

Les médecins, les chirurgiens disent tous qu’il va très bien,
Pas de soucis à se faire, ni même craindre pour sa chair…

Elle tient sa main… se demandant si Il sent sa chaleur,
Elle s’approche en vain, pour le prendre en douceur…
Elle sent son cœur battre… doucement… très lentement…
« Devrais-je ? … Pourrais-je l’embrasser ?
Il ne sentira rien… autant en profiter… »

Elle fit lentement ce qu’Elle rêvait depuis longtemps,
Car, pour Elle, Il n’est pas seulement un ami… il est plus important…
Mais il ne sait pas ce qu’Elle ressent dans son cœur d’argent…

Tout ce passe bien, elle s’endort sur le bord du lit…
Mais un homme vient la réveiller et lui confit :
« Il a succombé à sa maladie »
La fille tombe en larmes,
« Quelle maladie ? Il ne m’a rien dit ! »

La voyant souffrir, l’homme en blanc se sauve discrètement…
Elle en profite pour ressortir l’objet rouillé depuis un moment…
Elle s’ouvre délicatement le bras et s’écroulera sûrement encore une fois…

Prête à prendre définitivement son envol.
Elle lâche ça lame… et tombe sur le sol.
Elle baisse ses yeux vers son bras abîmé,
La veine tant recherchée, elle l’a ratée…
Encore un peu de temps à patienter,
Et sa peine, tout comme sa vie sera effacée…

Les minutes continuent lentement de passer…
Enfin elle aperçoit ce bout de papier…

Doucement vers elle, Elle se traîne…
Le sang coule sur le verso de peine,
Les larmes meurent sur cette feuille aux mille et un recueils…

Elle ouvre une dernière fois C yeux, en voyant écrit en grand :
« Rendez-vous aux cieux, Je t’aime… » Dans la langue des sentiments…

_Vall
  • Pieds Hyphénique: Le Dernier Baiser

    il=est=là=lui=ce=lui=quel=le=a=tou=jours=ai=mé 13
    il=est=là=lui=sur=son=lit=dhô=pi=tal=il=ne=sait=plus=bou=ger 16

    el=le=est=là=el=le=à=cô=té=de=lui 11
    elle=est=là=el=le=ob=ser=vant=son=re=gard=qui=ne=luit 14

    un=ac=ci=dent=de=voi=tu=re=bien=sûr=quel=le=y=croit 14
    pour=quoi=lui=au=rait=t=il=men=ti=a=vant=de=perdre=sa=voix 15
    au=cune=rai=son=va=la=ble=au=cun=dou=te=qui=ser=rait=po=table 16

    el=le=re=gar=de=ses=pau=pières=qui=ten=tent=de=sou=vrir 14
    croy=ant=quen=la=voy=ant=il=lui=fer=rait=un=sou=ri=re 14
    mais=rien=ne=se=pas=se=dou=ce=ment=il=tré=pas=se 13

    les=méde=cins=les=chi=rur=giens=di=sent=tous=quil=va=très=bien 14
    pas=de=sou=cis=à=se=faire=ni=mê=me=crain=dre=pour=sa=chair 15

    elle=tient=sa=main=se=de=man=dant=si=il=sent=sa=cha=leur 14
    el=le=sap=pro=che=en=vain=pour=le=pren=dre=en=dou=ceur 14
    el=le=sent=son=cœur=bat=tre=dou=ce=ment=très=len=te=ment 14
    de=vrais=je=pour=rais=je=lem=bras=ser 10
    il=ne=sen=ti=ra=rien=au=tant=en=pro=fi=ter 12

    el=le=fit=lente=ment=ce=quel=le=rê=vait=de=puis=long=temps 14
    car=pour=elle=il=nest=pas=seule=ment=un=a=mi=il=est=plus=im=por=tant 17
    mais=il=ne=sait=pas=ce=quel=le=res=sent=dans=son=cœur=dar=gent 15

    tout=ce=pas=se=bien=el=le=sen=dort=sur=le=bord=du=lit 14
    mais=un=hom=me=vient=la=ré=vei=ller=et=lui=con=fit 13
    il=a=suc=com=bé=à=sa=ma=la=die 11
    la=fi=lle=tom=be=en=lar=mes 8
    quel=le=ma=la=die=il=ne=ma=rien=dit 11

    la=voyant=souf=frir=lhomme=en=blanc=se=sau=ve=dis=crè=te=ment 14
    elleen=pro=fite=pour=res=sor=tir=lob=jet=rouillé=de=puis=un=moment 14
    elle=souvre=dé=li=ca=te=ment=le=bras=et=sé=crou=le=ra=sû=re=ment=en=co=reu=ne=fois 22

    prê=te=à=pren=dre=dé=fi=ni=ti=ve=ment=son=en=vol 14
    el=le=lâ=che=ça=la=me=et=tom=be=sur=le=sol 13
    el=le=bais=se=ses=y=eux=vers=son=bras=a=bî=mé 13
    la=vei=ne=tant=re=cher=chée=el=le=la=ra=tée 12
    en=co=re=un=peu=de=temps=à=pa=tien=ter 11
    et=sa=pei=ne=tout=com=me=sa=vie=se=ra=ef=fa=cée 14

    les=mi=nu=tes=con=ti=nuent=len=te=ment=de=pas=ser 13
    en=fin=el=le=a=per=çoit=ce=bout=de=pa=pi=er 13

    dou=ce=ment=vers=el=le=el=le=se=traî=ne 11
    le=sang=cou=le=sur=le=ver=so=de=pei=ne 11
    les=lar=mes=meurent=sur=cet=te=feu=illeaux=mille=et=un=re=cueils 14

    elleouvre=u=ne=der=niè=re=fois=c=yeux=en=voyant=é=crit=en=grand 15
    ren=dez=vous=aux=cieux=je=taime=dans=la=lan=gue=des=sen=timents 15

    sou=li=gné=sou=li=gné=sou=li=gné=sou=li=gné=vall=sou=li=gné=sou=li=gné=sou=li=gné=sou=li=gné 25
  • Phonétique : Le Dernier Baiser

    il ε la… lɥi, … səlɥi kεllə a tuʒuʁz- εme…
    il ε la… lɥi, … syʁ sɔ̃ li dopital, il nə sε plys buʒe.

    εllə ε la… εllə… a kote də lɥi…
    εllə ε la… εllə, … ɔpsεʁvɑ̃ sɔ̃ ʁəɡaʁ ki nə lɥi…

    œ̃n- aksidɑ̃ də vwatyʁə ? bjɛ̃ syʁ kεllə i kʁwa,
    puʁkwa lɥi oʁε te il mɑ̃ti avɑ̃ də pεʁdʁə sa vwa ?
    okynə ʁεzɔ̃ valablə, okœ̃ dutə ki seʁε pɔtablə…

    εllə ʁəɡaʁdə sε popjεʁə ki tɑ̃te də suvʁiʁ,
    kʁwajɑ̃ kɑ̃ la vwajɑ̃ il lɥi feʁε œ̃ suʁiʁə…
    mε ʁjɛ̃ nə sə pasə, dusəmɑ̃ il tʁepasə…

    lε medəsɛ̃, lε ʃiʁyʁʒjɛ̃ dize tus kil va tʁε bjɛ̃,
    pa də susiz- a sə fεʁə, ni mεmə kʁɛ̃dʁə puʁ sa ʃεʁ…

    εllə tjɛ̃ sa mɛ̃… sə dəmɑ̃dɑ̃ si il sɑ̃ sa ʃalœʁ,
    εllə sapʁoʃə ɑ̃ vɛ̃, puʁ lə pʁɑ̃dʁə ɑ̃ dusœʁ…
    εllə sɑ̃ sɔ̃ kœʁ batʁə… dusəmɑ̃… tʁε lɑ̃təmɑ̃…
    « dεvʁε ʒə ? … puʁʁε ʒə lɑ̃bʁase ?
    il nə sɑ̃tiʁa ʁjɛ̃… otɑ̃ ɑ̃ pʁɔfite… »

    εllə fi lɑ̃təmɑ̃ sə kεllə ʁεvε dəpɥi lɔ̃tɑ̃,
    kaʁ, puʁ εllə, il nε pa sələmɑ̃ œ̃n- ami… il ε plysz- ɛ̃pɔʁtɑ̃…
    mεz- il nə sε pa sə kεllə ʁəse dɑ̃ sɔ̃ kœʁ daʁʒe…

    tu sə pasə bjɛ̃, εllə sɑ̃dɔʁ syʁ lə bɔʁ dy li…
    mεz- œ̃n- ɔmə vjɛ̃ la ʁevεje e lɥi kɔ̃fi :
    « il a sykɔ̃be a sa maladjə »
    la fijə tɔ̃bə ɑ̃ laʁmə,
    « kεllə maladi ? il nə ma ʁjɛ̃ di ! »

    la vwajɑ̃ sufʁiʁ, lɔmə ɑ̃ blɑ̃ sə sovə diskʁεtəmɑ̃…
    εllə ɑ̃ pʁɔfitə puʁ ʁəsɔʁtiʁ lɔbʒε ʁuje dəpɥiz- œ̃ mɔmɑ̃…
    εllə suvʁə delikatəmɑ̃ lə bʁaz- e sekʁuləʁa syʁəmɑ̃ ɑ̃kɔʁə ynə fwa…

    pʁεtə a pʁɑ̃dʁə definitivəmɑ̃ sɔ̃n- ɑ̃vɔl.
    εllə laʃə sa lamə… e tɔ̃bə syʁ lə sɔl.
    εllə bεsə sεz- iø vεʁ sɔ̃ bʁaz- abime,
    la vεnə tɑ̃ ʁəʃεʁʃe, εllə la ʁate…
    ɑ̃kɔʁə œ̃ pø də tɑ̃z- a pasjɑ̃te,
    e sa pεnə, tu kɔmə sa vi səʁa efase…

    lε minytə kɔ̃tinɥe lɑ̃təmɑ̃ də pase…
    ɑ̃fɛ̃ εllə apεʁswa sə bu də papje…

    dusəmɑ̃ vεʁz- εllə, εllə sə tʁεnə…
    lə sɑ̃ kulə syʁ lə vεʁso də pεnə,
    lε laʁmə- məʁe syʁ sεtə fœjə o milə e œ̃ ʁəkɥεj…

    εllə uvʁə ynə dεʁnjεʁə fwa se iø, ɑ̃ vwajɑ̃ ekʁi ɑ̃ ɡʁɑ̃ :
    « ʁɑ̃de vuz- o sjø, ʒə tεmə… » dɑ̃ la lɑ̃ɡ dε sɑ̃timɑ̃…

    suliɲe suliɲe suliɲe suliɲe val suliɲe suliɲe suliɲe suliɲe
  • Pieds Phonétique : Le Dernier Baiser

    il=ε=la=lɥi=səl=ɥi=kεl=lə=a=tu=ʒuʁ=zε=me 13
    il=ε=la=lɥi=syʁ=sɔ̃=li=do=pi=tal=il=nə=sε=plys=bu=ʒe 16

    εl=lə=ε=la=εl=lə=a=ko=te=də=lɥi 11
    εl=lə=ε=la=εl=lə=ɔp=sεʁ=vɑ̃=sɔ̃ʁə=ɡaʁ=ki=nə=lɥi 14

    œ̃=nak=si=dɑ̃=də=vwa=ty=ʁə=bjɛ̃=syʁ=kεl=lə=i=kʁwa 14
    puʁ=kwa=lɥi=o=ʁε=te=il=mɑ̃=ti=a=vɑ̃də=pεʁ=dʁə=sa=vwa 15
    o=kynə=ʁε=zɔ̃=va=la=blə=o=kœ̃=du=tə=ki=se=ʁε=pɔ=tablə 16

    εl=lə=ʁə=ɡaʁdə=sε=po=pjε=ʁə=ki=tɑ̃=te=də=su=vʁiʁ 14
    kʁwa=jɑ̃=kɑ̃=la=vwa=jɑ̃=il=lɥi=fe=ʁε=œ̃=su=ʁi=ʁə 14
    mε=ʁj=ɛ̃=nə=sə=pa=sə=du=sə=mɑ̃=il=tʁe=pa=sə 14

    lε=me=də=sɛ̃=lε=ʃi=ʁyʁ=ʒjɛ̃=di=ze=tus=kil=va=tʁε=bjɛ̃ 15
    padə=su=si=za=sə=fε=ʁə=ni=mε=mə=kʁɛ̃=dʁə=puʁ=sa=ʃεʁ 15

    εllə=tjɛ̃=sa=mɛ̃=sə=də=mɑ̃=dɑ̃=si=il=sɑ̃=sa=ʃa=lœʁ 14
    εl=lə=sa=pʁo=ʃə=ɑ̃=vɛ̃=puʁ=lə=pʁɑ̃=dʁə=ɑ̃=du=sœʁ 14
    εl=lə=sɑ̃=sɔ̃=kœʁ=ba=tʁə=du=sə=mɑ̃=tʁε=lɑ̃=tə=mɑ̃ 14
    dε=vʁε=ʒə=puʁ=ʁε=ʒə=lɑ̃=bʁa=se 10
    il=nə=sɑ̃=ti=ʁa=ʁj=ɛ̃=o=tɑ̃=ɑ̃=pʁɔ=fi=te 13

    εl=lə=fi=lɑ̃tə=mɑ̃=sə=kεl=lə=ʁε=vε=dəp=ɥi=lɔ̃=tɑ̃ 14
    kaʁ=puʁ=εllə=il=nε=pasə=lə=mɑ̃=œ̃=na=mi=il=ε=plys=zɛ̃=pɔʁ=tɑ̃ 17
    mε=zil=nə=sε=pasə=kεl=lə=ʁə=se=dɑ̃=sɔ̃=kœʁ=daʁ=ʒe 14

    tu=sə=pa=sə=bjɛ̃=εl=lə=sɑ̃=dɔʁ=syʁ=lə=bɔʁ=dy=li 14
    mε=zœ̃=nɔ=mə=vj=ɛ̃=la=ʁe=vε=je=e=lɥi=kɔ̃=fi 14
    il=a=sy=kɔ̃=be=a=sa=ma=ladj=ə 11
    la=fi=jə=tɔ̃=bə=ɑ̃=laʁ=mə 8
    kεl=lə=ma=la=di=il=nə=ma=ʁj=ɛ̃=di 12

    la=vwa=jɑ̃=su=fʁiʁ=lɔməɑ̃=blɑ̃=sə=so=və=dis=kʁε=tə=mɑ̃ 14
    εlləɑ̃=pʁɔ=fitə=puʁ=ʁə=sɔʁ=tiʁ=lɔb=ʒε=ʁu=je=dəp=ɥi=zœ̃=mɔ=mɑ̃ 16
    εllə=suvʁə=de=li=ka=tə=mɑ̃=lə=bʁa=ze=se=kʁu=lə=ʁa=sy=ʁə=mɑ̃=ɑ̃=kɔ=ʁəy=nə=fwa 22

    pʁε=tə=a=pʁɑ̃=dʁə=de=fi=ni=ti=və=mɑ̃=sɔ̃=nɑ̃=vɔl 14
    εl=lə=la=ʃə=sa=la=mə=e=tɔ̃=bə=syʁ=lə=sɔl 13
    εl=lə=bε=sə=sε=zi=ø=vεʁ=sɔ̃=bʁa=za=bi=me 13
    la=vε=nə=tɑ̃=ʁə=ʃεʁ=ʃe=εl=lə=la=ʁa=te 12
    ɑ̃=kɔ=ʁə=œ̃=pø=də=tɑ̃=za=pa=sj=ɑ̃=te 12
    e=sa=pε=nə=tu=kɔ=mə=sa=vi=sə=ʁa=e=fa=se 14

    lε=mi=ny=tə=kɔ̃=tin=ɥe=lɑ̃=tə=mɑ̃=də=pa=se 13
    ɑ̃=fɛ̃=εl=lə=a=pεʁ=swa=sə=bu=də=pa=pj=e 13

    du=sə=mɑ̃=vεʁ=zεl=lə=εl=lə=sə=tʁε=nə 11
    lə=sɑ̃=ku=lə=syʁ=lə=vεʁ=so=də=pε=nə 11
    lε=laʁmə=mə=ʁe=syʁ=sε=tə=fœjəo=mi=lə=e=œ̃=ʁək=ɥεj 14

    εlləuvʁə=y=nə=dεʁ=njε=ʁə=fwa=se=i=ø=ɑ̃=vwa=jɑ̃=e=kʁi=ɑ̃=ɡʁɑ̃ 17
    ʁɑ̃=de=vu=zo=sjø=ʒə=tεmə=dɑ̃=la=lɑ̃ɡ=dε=sɑ̃=ti=mɑ̃ 15

    su=li=ɲe=su=li=ɲe=su=li=ɲe=su=li=ɲe=val=su=li=ɲe=su=li=ɲe=su=li=ɲe=su=li=ɲe 25

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
25/06/2005 00:27:P Zaza :p

Wouahhhhhhhhh c’est spendidement magnifique lol nan mais sans déconner , tout le long on si dit ’ mais qu’est quil va sepasser ’ et finalement plusieur choses se passe , c’est super emouvant le denouement !! vraiment bravo , il est super bien reussi !! (oui) (k)

Auteur de Poésie
25/06/2005 00:38Illusion

Il est magnifike maladie d’aimer ki nous tue kan on en est attein 😛

Auteur de Poésie
25/06/2005 01:02Darkvid

J’aime ton poeme , on se sent presque temoin du moment !

Auteur de Poésie
25/06/2005 02:41Doux Cheval

m.a.g.n.i.f.i.q.u.e!, vraiment c’est si touchant. on voi toute la douleur resentie dans cette chambre d’hopital, c’est si triste:’( mais c’est le poeme le plus beau que j’ai vue a date! continu d’ecrire comme sa...pas nesserement nostalgique comme sa mais comme sentiment qui te reste!
amitié du doux cheval

Auteur de Poésie
25/06/2005 04:29Kokinne

Ton poème est vraiment à faire pleurer tellement il est magnifique. 😢 Je suis vraiment très émue. Comme le dit Zaza tout au long du poème on se demande "mais que va t-il se passer" et la fin est vraiment trop triste et magnifique remplie d’amour de peine et tout. C’est tout simplement fantastique la manière que tu as d’écrire. D’habitude dans les longs poèmes je décroche je n’y peut pas tous mais certins ... Je dois dire que ton poème est digne d’un film d’amour dans lequel on a envie de savoir la fin ... J’arete de commenter en disant que tu me surprends a chaque fois dans tes poemes continue comme ca 😉
BISOUSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS(K)(K)
KOKINNE(L)(L)

Auteur de Poésie
25/06/2005 10:36Mya..

trop triste 😞
mais c vrmt trés beau
bravo

Auteur de Poésie
25/06/2005 15:25Trystania

Un grand MERCI à tous les gens qui m’ont laissé un commentaire^^
Jvous M fort lé poètes (f) (f) (K) (f) (f)
(f)
Vall

Auteur de Poésie
25/06/2005 16:57Nymphea

oh ma chérie ce poême est tellement magnifique que dire tu as tellement de talent..............GROS BIZOUS JE T’AIME TRES FORT
BRAVO!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Auteur de Poésie
26/06/2005 01:01Rêve Éveiller

wow!
ton poème est plus Magnifique!!
j’aime beaucoup!
très très touchant!
bravo!;)

Auteur de Poésie
26/06/2005 15:29Bambina_

oooo il est magnifik....trist mais tellement bien écrit..
BRAvo.
Amitié

Auteur de Poésie
28/06/2005 03:00Mam'zelle

jvas dire comme bambina, triste mais bien écrit! Vall, continue d’écrire! 🙂
xox Rebelle?...

Auteur de Poésie
28/06/2005 15:19Willow

triste... beau ... je ne sais de la beauté de l’écriture ou de la tristesse de ton histoire lequel me touche le plus mais en tout cas un mot me vient à l’esprit pour les deux aspects : exceptionnel ...

Auteur de Poésie
29/06/2005 17:22~Priestess Of Dream~

wooooooow ma chérie! qu’il est beau... je savais que tu avais un talent, mais jamais je n’aurais cru voir un poème aussi magnifique de toute ma vie... il est vraiment touchant. BRAVO
biz ma belle

~L’Ange Des Ombres~

Auteur de Poésie
30/06/2005 22:43Shadowkill

ce poème est réellement radieux ma puce.... la beauté de la tristesse et de l’amour que tu nous a raconté, m’a littéralement bouleversée! ... incroyable... ce début, ce denouement, et cette fin sont tout simplement sublimes.. et dignes de ta belle plume! ! .... je t’adore 😉 (k)(l)(k) !

Auteur de Poésie
06/07/2005 09:48All3f0r1

Dés le début, j’voyais la suite venir ! Il y a tjrs ce pessimisme (on te changera plus ...), mais celui-ci est plus évolué, j’ai envie de dire. Enfin, évolué ds le sens qu’il est bien chargé en émotions. Il fait battre le coeur au rythme que tu nous donnes, vall ... Hé, au fait, j’ai remarqué un truc pr la dernière strophe, mais j’sais pas si tu l’as fait exprès ... lol Ca le fait de formuler ma phrase comme ça ... Au premier vers, y a "C yeux" et au second, y a "cieux" ... J’me disais que ton raccourcis habituel, ct pr créer un rapport entre ses yeux et le ciel ... Et j’remarque ded plus en plus un truc. Autant j’écris de moins en moins de mots, mais de plus en plus chargés de sens, autant t’arrives à tirer en longueur, mais tjrs en ajoutant des détails. On a pas l’impression de longueur, parce qu’il y a tjrs quelque chose qui se passe à travers tes vers. Tt ça pour dire que j’ai adoré lire ton poème ! (k) Pour la peine ... lol Non mais c vrai, il était très agréable à lire ! Et, au fait, faut que j’te dise, j’ai aucune maladie grave ... Dsl, tu pourrais pas en profiter au cas où j’suis agonisant ds un lit d’hopital ... lol Y a pas besoin d’un prétexte comme ça, tte façon !
(k) Et encore une fois, très beau poème, très agréable à lire ! (k)
Alex

Auteur de Poésie
10/07/2005 11:57Karine

Slt ma p’tite Vall ! J’suis dsl d’avoir mis autant de tps a venir te commenter, je n’ai pas vraiment eu le tps ... Et voila j’suis encore la derniere ... c’est deconcertant, dslmapuce.com !
Bon, treve de bavardage, parlons de ton poeme maintentant ! TRES JOLI MISS ! J’aime ... bon, il est aussi particulierement triste mais j’adore la fin qui elle est assez heureuse puisqu’il se reveront ! Je ne sais pas trop quoi dire, je ne vois pas de sous entendu, je ne dicerne rien d’implicite, je le trouve assez simple dans l’histoire, en revanche je me demande ce qui a pu t’nspirer ca ? Que dire d’autre si ce n’est que ta plume a encore fait des merveilles, alors Bravo !

bisousmapuce.com

Amitié profonde, karine