Poeme-France : Lecture Écrit Saisons

Poeme : Souffle Printanier.

Poème Saisons
Publié le 10/05/2021 18:41

L'écrit contient 286 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Rondeau redoublé.

Poete : Tulipe Noire

Souffle Printanier.

Si pure ta présence d’aube et ton sourire du matin
Arbres, bosquets, fleurs, jardins, forêts, champs
Plaines, verdures, rivières, ruisseaux et vallons
Ô mois de Mai ! Saluaient ton retour au charme divin

Ainsi s’élève au fond du ciel azur, éternel le sourire
De ton éthéré passage, même si tes jours sont brèves
Ouvrant un nouveau registre de voluptés et de rêves
Et tous ce qui raviva l’âme, de vouloir, de vives plaisirs

Ô joli Mai ! Sublimes tes jours de l’aurore au soir que Phébus
Doraient des rais du soleil et des étoiles les bougies de tes nuits
Réitérant l’humaine liesse de la passion en l’âme éreintait d’ennuis
Et à la vie son sonnet d’harmonie et à la nature son surplus

Tel un jardin fleurit d’espoirs et d’envies, tes jours de fleurs
Où résonnait le chant de la vie franchissant les plaines et les horizons
Et plus parfumaient que les roses les fruits assoupis tendrement
Sous les feuilles et sur les branches cajolaient des cils de la tiédeur

Toi qui reviens avec tes rais lumineux, apportant des paysages à mes matins
Les senteurs subtiles et familières des floraisons et du passé et ses feuillages
Le souvenir de mes joies et songes de l’enfant qui vivait en paix en son village
Entre la lyre de la splendeur et le rêve qui flânait avec le zéphire à chaque chemin

Sans pourquoi ! Entre ce que je vis et tout ce qui n’est pas
Me manquaient les midis doux et la joie intime des vergers
Des pêches et des prunes, exhibant leurs rameaux fleurés
De très loin je partage ta poésie de saisons écrite de tes doigts de soie.
  • Pieds Hyphénique: Souffle Printanier.

    si=pu=re=ta=pré=sen=ce=dau=be=et=ton=sou=ri=re=du=ma=tin 17
    ar=bres=bos=quets=fleurs=jar=dins=fo=rêts=champs 10
    plai=nes=ver=du=res=ri=vi=è=res=ruis=seaux=et=val=lons 14
    ô=mois=de=mai=sa=luaient=ton=re=tour=au=char=me=di=vin 14

    ain=si=sé=lèveau=fond=du=ciel=a=zur=é=ter=nel=le=sou=rire 15
    de=ton=é=thé=ré=pas=sage=mê=me=si=tes=jours=sont=brèves 14
    ou=vrant=un=nou=veau=re=gistre=de=vo=lup=tés=et=de=rêves 14
    et=tous=ce=qui=ra=vi=va=lâ=me=de=vou=loir=de=vives=plai=sirs 16

    ô=jo=li=mai=su=blimes=tes=jours=de=lau=ro=reau=soir=que=phé=bus 16
    do=raient=des=rais=du=so=leil=et=des=é=toiles=les=bou=gies=de=tes=nuits 17
    ré=ité=rant=lhu=maine=lies=se=de=la=pas=sion=en=lâ=meé=rein=tait=den=nuis 18
    et=à=la=vie=son=sonnet=dhar=mo=nieet=à=la=na=ture=son=sur=plus 16

    tel=un=jar=din=fleu=rit=des=poirs=et=den=vies=tes=jours=de=fleurs 15
    où=ré=son=nait=le=chant=de=la=vie=fran=chis=sant=les=plaines=et=les=ho=ri=zons 19
    et=plus=par=fu=maient=que=les=roses=les=fruits=as=sou=pis=tendre=ment 15
    sous=les=feu=illes=et=sur=les=branches=ca=jo=laient=des=cils=de=la=tié=deur 17

    toi=qui=re=viens=a=vec=tes=rais=lu=mi=neux=ap=por=tant=des=pa=y=sages=à=mes=ma=tins 22
    les=sen=teurs=sub=tiles=et=fa=mi=lières=des=flo=rai=sons=et=du=pas=sé=et=ses=feuillages 20
    le=souve=nir=de=mes=joies=et=songes=de=len=fant=qui=vi=vait=en=paix=en=son=vil=lage 20
    entre=la=ly=re=de=la=splen=deur=et=le=rêve=qui=flâ=nait=a=vec=le=zé=phi=reà=cha=que=che=min 24

    sans=pour=quoi=entre=ce=que=je=vis=et=tout=ce=qui=nest=pas 14
    me=man=quaient=les=mi=dis=doux=et=la=joiein=time=des=ver=gers 14
    des=pêches=et=des=pru=nes=ex=hi=bant=leurs=ra=meaux=fleu=rés 14
    de=très=loin=je=par=tage=ta=poé=sie=de=sai=sons=é=crite=de=tes=doigts=de=soie 19
  • Phonétique : Souffle Printanier.

    si pyʁə ta pʁezɑ̃sə dobə e tɔ̃ suʁiʁə dy matɛ̃
    aʁbʁə, bɔskε, flœʁ, ʒaʁdɛ̃, fɔʁε, ʃɑ̃
    plεnə, vεʁdyʁə, ʁivjεʁə, ʁɥisoz- e valɔ̃
    o mwa də mε ! salɥε tɔ̃ ʁətuʁ o ʃaʁmə divɛ̃

    ɛ̃si selεvə o fɔ̃ dy sjεl azyʁ, etεʁnεl lə suʁiʁə
    də tɔ̃n- eteʁe pasaʒə, mεmə si tε ʒuʁ sɔ̃ bʁεvə
    uvʁɑ̃ œ̃ nuvo ʁəʒistʁə də vɔlyptez- e də ʁεvə
    e tus sə ki ʁaviva lamə, də vulwaʁ, də vivə plεziʁ

    o ʒɔli mε ! syblimə tε ʒuʁ də loʁɔʁə o swaʁ kə febys
    dɔʁε dε ʁε dy sɔlεj e dεz- etwalə lε buʒi də tε nɥi
    ʁeiteʁɑ̃ lymεnə ljεsə də la pasjɔ̃ ɑ̃ lamə eʁɛ̃tε dɑ̃nɥi
    e a la vi sɔ̃ sɔnε daʁmɔni e a la natyʁə sɔ̃ syʁply

    tεl œ̃ ʒaʁdɛ̃ fləʁi dεspwaʁz- e dɑ̃vi, tε ʒuʁ də flœʁ
    u ʁezɔnε lə ʃɑ̃ də la vi fʁɑ̃ʃisɑ̃ lε plεnəz- e lεz- ɔʁizɔ̃
    e plys paʁfymε kə lε ʁozə lε fʁɥiz- asupi tɑ̃dʁəmɑ̃
    su lε fœjəz- e syʁ lε bʁɑ̃ʃə kaʒɔlε dε sil də la tjedœʁ

    twa ki ʁəvjɛ̃z- avεk tε ʁε lyminø, apɔʁtɑ̃ dε pεizaʒəz- a mε matɛ̃
    lε sɑ̃tœʁ sybtiləz- e familjεʁə dε flɔʁεzɔ̃z- e dy pase e sε fœjaʒə
    lə suvəniʁ də mε ʒwaz- e sɔ̃ʒə də lɑ̃fɑ̃ ki vivε ɑ̃ pε ɑ̃ sɔ̃ vilaʒə
    ɑ̃tʁə la liʁə də la splɑ̃dœʁ e lə ʁεvə ki flanε avεk lə zefiʁə a ʃakə ʃəmɛ̃

    sɑ̃ puʁkwa ! ɑ̃tʁə sə kə ʒə vis e tu sə ki nε pa
    mə mɑ̃kε lε midi duz- e la ʒwa ɛ̃timə dε vεʁʒe
    dε pεʃəz- e dε pʁynə, εɡzibɑ̃ lœʁ ʁamo fləʁe
    də tʁε lwɛ̃ ʒə paʁtaʒə ta pɔezi də sεzɔ̃z- ekʁitə də tε dwa də swa.
  • Pieds Phonétique : Souffle Printanier.

    si=py=ʁə=ta=pʁe=zɑ̃=sə=do=bə=e=tɔ̃=su=ʁi=ʁə=dy=ma=tɛ̃ 17
    aʁ=bʁə=bɔs=kε=flœ=ʁə=ʒaʁ=dɛ̃=fɔ=ʁε=ʃɑ̃ 11
    plε=nə=vεʁ=dy=ʁə=ʁi=vj=ε=ʁə=ʁɥi=so=ze=va=lɔ̃ 14
    o=mwa=də=mε=sal=ɥε=tɔ̃=ʁə=tuʁ=o=ʃaʁ=mə=di=vɛ̃ 14

    ɛ̃=si=se=lε=və=o=fɔ̃=dy=sjεl=a=zyʁ=e=tεʁ=nεl=lə=su=ʁi=ʁə 18
    də=tɔ̃=ne=te=ʁe=pa=saʒə=mε=mə=si=tε=ʒuʁ=sɔ̃=bʁεvə 14
    u=vʁɑ̃=œ̃=nu=vo=ʁə=ʒistʁə=də=vɔ=lyp=te=ze=də=ʁεvə 14
    e=tus=sə=ki=ʁa=vivalamə=də=vu=lwaʁ=də=vi=və=plε=ziʁ 14

    o=ʒɔ=li=mε=syblimə=tε=ʒuʁdə=lo=ʁɔ=ʁəo=swaʁ=kə=fe=bys 14
    dɔ=ʁε=dε=ʁε=dy=sɔ=lεj=e=dε=ze=twalə=lε=buʒidə=tε=nɥi 15
    ʁe=i=te=ʁɑ̃lymεnə=ljε=sə=də=la=pa=sjɔ̃=ɑ̃=la=məe=ʁɛ̃=tε=dɑ̃n=ɥi 17
    e=a=la=vi=sɔ̃=sɔ=nε=daʁ=mɔ=ni=e=a=lanatyʁə=sɔ̃=syʁ=ply 16

    tεl=œ̃=ʒaʁ=dɛ̃flə=ʁi=dεs=pwaʁ=ze=dɑ̃=vi=tε=ʒuʁ=də=flœʁ 14
    u=ʁe=zɔnεlə=ʃɑ̃də=la=vi=fʁɑ̃=ʃi=sɑ̃=lε=plε=nə=ze=lε=zɔ=ʁi=zɔ̃ 17
    e=plys=paʁfymεkə=lε=ʁo=zə=lε=fʁɥi=za=su=pi=tɑ̃=dʁə=mɑ̃ 14
    su=lε=fœjə=ze=syʁ=lεbʁɑ̃ʃə=ka=ʒɔ=lε=dε=sil=də=la=tje=dœʁ 15

    twakiʁə=vjɛ̃=za=vεk=tε=ʁε=ly=mi=nø=a=pɔʁ=tɑ̃=dε=pε=i=zaʒə=za=mε=ma=tɛ̃ 20
    lε=sɑ̃=tœʁ=syb=tilə=ze=fa=mi=ljεʁə=dε=flɔ=ʁε=zɔ̃=ze=dy=pase=e=sε=fœ=jaʒə 20
    lə=suvə=niʁ=də=mε=ʒwa=ze=sɔ̃ʒə=də=lɑ̃=fɑ̃=ki=vi=vε=ɑ̃=pε=ɑ̃=sɔ̃vilaʒə 18
    ɑ̃tʁə=laliʁə=də=la=splɑ̃=dœʁ=e=lə=ʁε=və=ki=fla=nε=a=vεk=lə=ze=fi=ʁəa=ʃa=kə=ʃə=mɛ̃ 23

    sɑ̃=puʁ=kwa=ɑ̃tʁə=sə=kə=ʒə=vis=e=tu=sə=ki=nε=pa 14
    mə=mɑ̃=kε=lε=mi=di=du=ze=la=ʒwa=ɛ̃timə=dε=vεʁ=ʒe 14
    dε=pεʃə=ze=dε=pʁy=nə=εɡ=zi=bɑ̃=lœʁ=ʁa=mo=flə=ʁe 14
    də=tʁε=lwɛ̃ʒə=paʁtaʒə=ta=pɔ=e=zi=də=sε=zɔ̃=ze=kʁi=tə=də=tε=dwa=də=swa 19

PostScriptum

Je te retrouve ô mois de Mai ! Hors mes ruines, rassemblant mes lueurs pour m’en faire un visage.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
10/05/2021 19:42Donovan.nouel

Des adjectifs qualificatifs qui rendent grâce au Printemps. La végétation fait vivre cette saison. Ô mois de mai 2021, le 11 Renaud aura 69 ans, toujours là et toujours de bonnes années devant lui, on l’espère, à ce qu’il paraît être gentil fait durer l’espérance de vie plus longtemps, oui enfin bon, on dit que c’est les meilleurs qui partent avant. Le printemps c’est le poète rêveur. Une touche mythologie, j’aime beaucoup. Cet écrit au matin avec déjà les fleurs qui brillent. Même si tes jours sont brèves, n’y aurait-il pas un problème ? Merci mon ami Tulipe Noire de nous écrire de magnifiques poèmes. Vous avez mes sincères salutations.

Auteur de Poésie
10/05/2021 20:02Anya

De belles images et parfums parsèment ce poème en hommage au mois de Mai,symbole du renouveau de la nature qui retrouve ses couleurs et ses fragrances somptueuses, les souvenirs des fruits goûtés autrefois, ajoute une touche de nostalgie à ce très bel écrit, mon coup de cœur et mes amicales pensées avec la joie de ton retour.

Auteur de Poésie
11/05/2021 16:47Lamarque

Qu ’il est beau ton poème qui fait ressortir bien des douceurs printanières. Avec un coup de cœur

Auteur de Poésie
11/05/2021 18:26Tulipe Noire

Merci beaucoup mon ami Lamarque pour ton doux commentaire et partage, merci pour ton cdc poétique, au plaisir de lire tes poèmes, avec ma sincère amitié.

Auteur de Poésie
11/05/2021 19:59Hassan Hyjazi

Vous m’avez induit en erreur, j’ai presque cru en un alexandrin, mais pas grave. C’est si poétique ceci, en réalité, je préfère écrire et peut-être trop parler de ce printemps qui touche bientôt à sa fin que de faire un sonnet condensé contenant toutes ses images ! Merci de l’incroyable partage, ça m’a vraiment plu et fait plaisir, non seulement par les mots, mais aussi par ses allusions et métaphores (etc) 🙂 Tout ce que j’aime !

Auteur de Poésie
20/05/2021 02:15Gramo

Bonjour Tulipe noire....J’ai pas facile d’alimenter des commentaires, il me faudrait chercher trop de qualificatifs et d’images surpuissantes pour te remercier de cette très très belle poésie glorifiant le moi de mai. C’est justement le mois où fleurissent les tulipes de toutes les couleurs...Bravo la Tulipe noire.
Emile

Auteur de Poésie
20/05/2021 21:05Marina

Beau! très beau poème! Doux et rafraichissant! ...où raisonnait le chant de la vie! bravo TN!

Auteur de Poésie
31/05/2021 07:15Tarentaise

Comme vous le dites si bien, le mois de mai nous ramène chaque année de nouveaux plaisirs. Belle description, bravo ! Amitiés…

Auteur de Poésie
06/06/2021 03:58Printemps

Bel hommage au mois des fleurs qui offre la plus belle décoration à tous les bois et jardins, il dégage un parfum printanier, les plus beaux clairs de lune, des matins radieux et des couchers de soleil poétiques. Merci pour ce beau poème!

Auteur de Poésie
22/06/2021 11:55Laco

Très beau

Auteur de Poésie
24/06/2021 01:54Patjan

Il est évident que je succombe a cet hommage du mois de mai (celui de ma naissance). Un poème qui nous enchante et nous montre la sensibilité et la douceur de cette jolie saison. Merci Tulipe Noire. CDC bien sûr