Poeme : Triste… L’hiver.

Triste… L’hiver.

À pas lente l’hiver est revenu avec son courant de froid
Avec le flux de ses pluies et sans fin l’ire de ses orages
Avec ses jours gris et sa blanche et silencieuse neige
Avec son aube du futur qui fait rêver et pleurer à la fois

Veilleur attelait aux maux de la nature et toute la terre
Comme une aurore en pleure, ses eaux claires et véloces
Véhiculant son sonnet au parfum de l’éternelle jeunesse
Et sans appel ses souffles qui font geler même les pierres

D’un attachement d’amour, ses pluies pures et vierges
Aux rendez-vous avec la terre et ses entrailles profondes
Ô récompense ! Pour une semence propice et féconde
Et sans trêves ranimant tout ce qui dort en leurs passages

Ô Viel hiver ! Tes ruisselantes pluies et ta neige de soie
Et ton temps qui passe comme les nuages en tous lieux
Offrant à la vie, à la nature l’aube d’un temps nouveau
Après ta froide saison, reviendra le soleil avec la joie.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Triste… L’hiver.

    à=pas=lente=lhi=ver=est=re=ve=nu=a=vec=son=cou=rant=de=froid 16
    a=vec=le=flux=de=ses=pluies=et=sans=fin=li=re=de=ses=o=rages 16
    a=vec=ses=jours=gris=et=sa=blan=che=et=si=len=cieu=se=nei=ge 16
    a=vec=son=aube=du=fu=tur=qui=fait=rê=ver=et=pleu=rer=à=la=fois 17

    veilleur=at=te=lait=aux=maux=de=la=na=tu=re=et=tou=te=la=terre 16
    comme=u=ne=au=ro=re=en=pleu=re=ses=eaux=clai=res=et=vé=loces 16
    vé=hi=cu=lant=son=sonnet=au=par=fum=de=lé=ter=nel=le=jeu=nesse 16
    et=sans=ap=pel=ses=souf=fles=qui=font=ge=ler=mê=me=les=pier=res 16

    dun=at=ta=che=ment=da=mour=ses=pluies=pu=res=et=vi=er=ges 15
    aux=ren=dez=vous=a=vec=la=ter=re=et=ses=en=trail=les=pro=fondes 16
    ô=ré=compen=se=pour=u=ne=se=men=ce=pro=pi=ce=et=fé=conde 16
    et=sans=trê=ves=ra=ni=mant=tout=ce=qui=dort=en=leurs=pas=sa=ges 16

    ô=viel=hi=ver=tes=ruis=se=lan=tes=pluies=et=ta=nei=ge=de=soie 16
    et=ton=temps=qui=pas=se=com=me=les=nu=a=ges=en=tous=lieux 15
    of=frant=à=la=vie=à=la=na=tu=re=lau=be=dun=temps=nou=veau 16
    après=ta=froi=de=sai=son=re=vien=dra=le=so=leil=a=vec=la=joie 16
  • Phonétique : Triste… L’hiver.

    a pa lɑ̃tə livεʁ ε ʁəvəny avεk sɔ̃ kuʁɑ̃ də fʁwa
    avεk lə flyks də sε plɥiz- e sɑ̃ fɛ̃ liʁə də sεz- ɔʁaʒə
    avεk sε ʒuʁ ɡʁiz- e sa blɑ̃ʃə e silɑ̃sjøzə nεʒə
    avεk sɔ̃n- obə dy fytyʁ ki fε ʁεve e pləʁe a la fwa

    vεjœʁ atəlε o mo də la natyʁə e tutə la teʁə
    kɔmə ynə oʁɔʁə ɑ̃ plœʁə, sεz- o klεʁəz- e velɔsə
    veikylɑ̃ sɔ̃ sɔnε o paʁfœ̃ də letεʁnεllə ʒənεsə
    e sɑ̃z- apεl sε suflə ki fɔ̃ ʒəle mεmə lε pjeʁə

    dœ̃n- ataʃəmɑ̃ damuʁ, sε plɥi pyʁəz- e vjεʁʒə
    o ʁɑ̃de vuz- avεk la teʁə e sεz- ɑ̃tʁajə pʁɔfɔ̃də
    o ʁekɔ̃pɑ̃sə ! puʁ ynə səmɑ̃sə pʁɔpisə e fekɔ̃də
    e sɑ̃ tʁεvə ʁanimɑ̃ tu sə ki dɔʁ ɑ̃ lœʁ pasaʒə

    o vjεl ivεʁ ! tε ʁɥisəlɑ̃tə plɥiz- e ta nεʒə də swa
    e tɔ̃ tɑ̃ ki pasə kɔmə lε nɥaʒəz- ɑ̃ tus ljø
    ɔfʁɑ̃ a la vi, a la natyʁə lobə dœ̃ tɑ̃ nuvo
    apʁε ta fʁwadə sεzɔ̃, ʁəvjɛ̃dʁa lə sɔlεj avεk la ʒwa.
  • Syllabes Phonétique : Triste… L’hiver.

    a=pa=lɑ̃tə=li=vεʁ=ε=ʁə=və=ny=a=vεk=sɔ̃=ku=ʁɑ̃=də=fʁwa 16
    a=vεk=lə=flyks=də=sε=plɥi=ze=sɑ̃=fɛ̃=li=ʁə=də=sε=zɔ=ʁaʒə 16
    a=vεk=sε=ʒuʁ=ɡʁi=ze=sa=blɑ̃=ʃə=e=si=lɑ̃=sjø=zə=nε=ʒə 16
    a=vεk=sɔ̃nobə=dy=fy=tyʁ=ki=fε=ʁε=ve=e=plə=ʁe=a=la=fwa 16

    vε=jœʁ=atə=lε=o=mo=də=la=na=ty=ʁə=e=tu=tə=la=teʁə 16
    kɔmə=y=nə=o=ʁɔ=ʁə=ɑ̃=plœ=ʁə=sε=zo=klε=ʁə=ze=ve=lɔsə 16
    ve=i=ky=lɑ̃=sɔ̃=sɔ=nε=o=paʁ=fœ̃=də=le=tεʁ=nεllə=ʒə=nεsə 16
    e=sɑ̃=za=pεl=sε=su=flə=ki=fɔ̃=ʒə=le=mε=mə=lε=pje=ʁə 16

    dœ̃=na=ta=ʃə=mɑ̃=da=muʁ=sε=plɥi=py=ʁə=ze=vjεʁ=ʒə 14
    o=ʁɑ̃=de=vu=za=vεk=la=te=ʁə=e=sε=zɑ̃=tʁa=jə=pʁɔ=fɔ̃də 16
    o=ʁe=kɔ̃=pɑ̃sə=puʁ=y=nə=sə=mɑ̃=sə=pʁɔ=pi=sə=e=fe=kɔ̃də 16
    e=sɑ̃=tʁε=və=ʁa=ni=mɑ̃=tu=sə=ki=dɔʁ=ɑ̃=lœʁ=pa=sa=ʒə 16

    o=vjεl=i=vεʁ=tε=ʁɥi=sə=lɑ̃=tə=plɥi=ze=ta=nε=ʒə=də=swa 16
    e=tɔ̃=tɑ̃=ki=pa=sə=kɔ=mə=lε=nɥ=a=ʒə=zɑ̃=tus=lj=ø 16
    ɔ=fʁɑ̃=a=la=vi=a=la=na=ty=ʁə=lo=bə=dœ̃=tɑ̃=nu=vo 16
    a=pʁε=ta=fʁwadə=sε=zɔ̃=ʁə=vjɛ̃=dʁa=lə=sɔ=lεj=a=vεk=la=ʒwa 16

PostScriptum

ô Hiver ! Ton retour narre ta saison éternelle
Et tes pluies qui tombent et promises à la terre
Purifiant son corps étendu, de sa mortelle douleur
Pour le sourire de ses lendemains et sa force vitale.

Récompense

6
1
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
17/11/2022 06:54Patjan

Magnifique écrit, j’adore
Un grand cœur ❤️

Auteur de Poésie
17/11/2022 16:47Tulipe Noire

Encore merci ami patjan, au plaisir de lire tes si jolis poèmes, bonne fin de journée.

Auteur de Poésie
18/11/2022 10:11Lamarque

Et oui l’ hiver nous revient avec ses joies et ses peines…mais il nous apporte aussi le repos pour nous ressourcer et les joies des veillées dans la chaleur des braises. Beau poème avec des images qui nous plongent dans la froide saison…mais devant va apparaitre le printemps porteur de tant de belles éclosions. Mon coup de cœur en poésie. Ici la froidure n’ est pas encore apparue...et c’ est bien pour économie de chauffage . Amitiés et au plaisir. Belle journée à toi

Auteur de Poésie
18/11/2022 12:19Printemps

Toute la mélancolie hivernale garde aussi la chaleur du confort, la beauté des vallées enneigées et les beaux moments où la pluie poétique irrigue champs et jardins. Il convient de rappeler qu’en termes économiques, il peut en fait y avoir moins de consommation d’énergie au cours de cette période. Cette même saison recevra à sa fin tous les charmes du printemps. Merci pour ce beau poème, Tulipe Noire!

Auteur de Poésie
20/11/2022 23:10Anya

Très belles images et métaphores dans cette description de l’hiver comme amoureux de la terre qu il couvre de cette "neige de soie" et qu’il féconde,, un pur mélange de sensibilité et de créativité qui force l’admiration, avec mon coup de cœur.

Auteur de Poésie
24/11/2022 20:38Xander The Dream Maker

Un très beau poème, il montre les sentiments liés à cette période particulière.

Auteur de Poésie
27/11/2022 10:06Jeromebx

Magnifique poème qui arriverait presque à me faire apprécier le retour du froid 😅

Très belles images et les vers se lisent presque avec l’intel’inton d’une chanson. Vraiment très réussi. bravo.