Poeme : Réveille-Toi ! !

Réveille-Toi ! !

O toi dont l’œil danse sur les vers
Regard ami ou bien pervers
Résout la prose dans un éclat
D’un pouce levé ou bien bas… .
Réveille-toi ! !
Toi qui t’endors sur les rimes
Sans en chercher même l’essence
Celui Du feu qui l’anime
T’en est qu’indifférence ! !
Réveille-toi ! ! !
Thème consensuel et mots policés
Autant d’offenses à ton esprit piquant
Préférant pourtant la vacuité des proses corrigées
A celle de l’émotion d’un cri franc
Réveille-toi ! !
Ici, qu’importe la syntaxe,
Pourvu qu’on ait la rime !
Ici, qu’importe l’orgasme,
Si d’un « j’aime », on signe… !

Maintenant les poètes sont polis
Beaucoup feignent d’être amis
Se prenant trop au sérieux
Comme dans la vie, c’est ennuyeux… . .

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Réveille-Toi ! !

    o=toi=dont=lœil=danse=sur=les=vers 8
    re=gard=a=mi=ou=bien=per=vers 8
    ré=sout=la=prose=dans=un=é=clat 8
    dun=pou=ce=le=vé=ou=bien=bas 8
    ré=vei=lle=toi 4
    toi=qui=ten=dors=sur=les=ri=mes 8
    sans=en=cher=cher=mê=me=les=sence 8
    ce=lui=du=feu=qui=la=ni=me 8
    ten=est=quin=dif=fé=ren=ce 7
    ré=vei=lle=toi 4
    thème=con=sen=suel=et=mots=po=li=cés 9
    au=tant=dof=fenses=à=ton=es=prit=pi=quant 10
    pré=fé=rant=pour=tant=la=va=cui=té=des=proses=cor=ri=gées 14
    a=cel=le=de=lé=mo=tion=dun=cri=franc 10
    ré=vei=lle=toi 4
    ici=quim=por=te=la=syn=ta=xe 8
    pour=vu=quon=ait=la=ri=me 7
    ici=quim=por=te=lor=gas=me 7
    si=dun=jai=me=on=si=gne 7

    mainte=nant=les=po=è=tes=sont=po=lis 9
    beau=coup=fei=gnent=dê=tre=a=mis 8
    se=pre=nant=trop=au=sé=rieux 7
    comme=dans=la=vie=cest=en=nuy=eux 8
  • Phonétique : Réveille-Toi ! !

    o twa dɔ̃ lœj dɑ̃sə syʁ lε vεʁ
    ʁəɡaʁ ami u bjɛ̃ pεʁve
    ʁezu la pʁozə dɑ̃z- œ̃n- ekla
    dœ̃ pusə ləve u bjɛ̃ ba…
    ʁevεjə twa ! !
    twa ki tɑ̃dɔʁ syʁ lε ʁimə
    sɑ̃z- ɑ̃ ʃεʁʃe mεmə lesɑ̃sə
    səlɥi dy fø ki lanimə
    tɑ̃n- ε kɛ̃difeʁɑ̃sə ! !
    ʁevεjə twa ! ! !
    tεmə kɔ̃sɑ̃sɥεl e mo pɔlise
    otɑ̃ dɔfɑ̃səz- a tɔ̃n- εspʁi pikɑ̃
    pʁefeʁɑ̃ puʁtɑ̃ la vakɥite dε pʁozə kɔʁiʒe
    a sεllə də lemɔsjɔ̃ dœ̃ kʁi fʁɑ̃k
    ʁevεjə twa ! !
    isi, kɛ̃pɔʁtə la sɛ̃taksə,
    puʁvy kɔ̃n- ε la ʁimə !
    isi, kɛ̃pɔʁtə lɔʁɡasmə,
    si dyn « ʒεmə », ɔ̃ siɲə… !

    mɛ̃tənɑ̃ lε pɔεtə sɔ̃ pɔli
    boku fεɲe dεtʁə ami
    sə pʁənɑ̃ tʁo o seʁjø
    kɔmə dɑ̃ la vi, sεt- ɑ̃nyiø…
  • Syllabes Phonétique : Réveille-Toi ! !

    o=twa=dɔ̃=lœj=dɑ̃sə=syʁ=lε=vεʁ 8
    ʁə=ɡaʁ=a=mi=u=bjɛ̃=pεʁ=ve 8
    ʁe=zu=la=pʁozə=dɑ̃=zœ̃=ne=kla 8
    dœ̃=pu=sə=lə=ve=u=bjɛ̃=ba 8
    ʁe=vε=jə=twa 4
    twa=ki=tɑ̃=dɔʁ=syʁ=lε=ʁi=mə 8
    sɑ̃=zɑ̃=ʃεʁ=ʃe=mε=mə=le=sɑ̃sə 8
    səl=ɥi=dy=fø=ki=la=ni=mə 8
    tɑ̃=nε=kɛ̃=di=fe=ʁɑ̃=sə 7
    ʁe=vε=jə=twa 4
    tεmə=kɔ̃=sɑ̃s=ɥεl=e=mo=pɔ=lise 8
    o=tɑ̃=dɔfɑ̃sə=za=tɔ̃=nεs=pʁi=pi=kɑ̃ 9
    pʁe=fe=ʁɑ̃=puʁ=tɑ̃=la=vak=ɥi=te=dε=pʁozə=kɔ=ʁi=ʒe 14
    a=sεllə=də=le=mɔ=sjɔ̃=dœ̃=kʁi=fʁɑ̃k 9
    ʁe=vε=jə=twa 4
    i=si=kɛ̃=pɔʁtə=la=sɛ̃=tak=sə 8
    puʁ=vy=kɔ̃=nε=la=ʁi=mə 7
    i=si=kɛ̃=pɔʁ=tə=lɔʁ=ɡas=mə 8
    si=dyn=ʒε=mə=ɔ̃=si=ɲə 7

    mɛ̃tə=nɑ̃=lε=pɔ=ε=tə=sɔ̃=pɔ=li 9
    bo=ku=fε=ɲe=dε=tʁə=a=mi 8
    sə=pʁə=nɑ̃=tʁo=o=se=ʁj=ø 8
    kɔmə=dɑ̃=la=vi=sε=tɑ̃=ny=i=ø 9

PostScriptum

Venue ici il y a 11 ans, je ne peux que m’étonner du changement…

Certains prétentieux ont même posé
d’un pauvre commentaire :
« je suis passé… » ? ? ?
Ici, le silence est d’or, mieux vaut se taire…

Ces mêmes « poètes » n’expliquent pas,
leur pouce érigé tout en bas.
Hier encore, les signatures était d’un « bisous » mignonnes,
Sérieux… aujourd’hui, « amicalement », on claironne !

Récompense

1
3
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
04/10/2015 19:57Willy25

Non assurément cela manque de correction et n’est pas d’un réel intérêt.
Quand on ne sais pas quoi dire "on ferme sa G....."
et pour le j’aime pas non commenté, il ne compte pas.
qu’elle manque de courage dans ces opinions
Amicalement......euh non ....... suis passé........non plus........ bon ben a plus...

Auteur de Poésie
09/10/2015 18:42Patrice.Truffot

Une prise de position fort joliment tournée; la métrique aurait cependant gagnée à être plus précise.
Amitiés - Patrice