Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Prose : Interlude De Toutes Les Folies

Prose Amour
Publié le 09/01/2019 17:45

L'écrit contient 286 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Bakean

Interlude De Toutes Les Folies

Tu es si loin et si près, je pars sur la route, à ta recherche, comment puis-je continuer d’exister sans Toi ? Je n’ai pas su t’oublier et je ne sais pas plus où te chercher, où te trouver. Je ne sais pas combien te temps je vais devoir encore supporter ton absence dans cette terrible routine de vivre sans Toi.
Dos au mur, appropriation de l’espoir, j’ai trouvé la continuité du sens de ma vie. L’amour m’invente, les volontés passionnées des atmosphères colorées des instincts de mes sens retiennent Voltan et Aphrodite.
Ce matin, je vais voir Claudine, où en est-elle avec son curé défroqué ? Sait-elle que tu as pris ton envol ? Que tu as décidé de porter des bas de dentelle noire ? Ce voyou de François Fillon, non, je me trompe, ce voyou de François Villon passe, il fait glisser tes soieries plus sombres que tous les crépuscules le long de tes mollets fins et galbés, la soie baille sur tes chevilles, toutes les croix brulent, tous les diables dansent. Accompagné par les anges, sans ni prendre le temps, ni rougir, François de Montcorbier, poète plus libre que ses poèmes, tatoue sur ta peau bronzée ses vers orgiaques, borgiaques… « Deux étions et n’avions qu’un cœur. S’il est mort, force est que dévie (je trépasse) ». Absolu immature de mes amativités… Je plane… Mes pas dans tes pas… Pour te rejoindre… Le tour fou du quartier… Fou de Toi… L’âme fumeuse comme après les délires de l’amour, je me rappelle que tu m’as laissé parler, de tous les papillons multicolores des sentiers parcourus pour oublier que je suis parti sans promesse.
  • Phonétique : Interlude De Toutes Les Folies

    ty ε si lwɛ̃ e si pʁε, ʒə paʁ syʁ la ʁutə, a ta ʁəʃεʁʃə, kɔmɑ̃ pɥi ʒə kɔ̃tinɥe dεɡziste sɑ̃ twa ? ʒə nε pa sy tublje e ʒə nə sε pa plysz- u tə ʃεʁʃe, u tə tʁuve. ʒə nə sε pa kɔ̃bjɛ̃ tə tɑ̃ ʒə vε dəvwaʁ ɑ̃kɔʁə sypɔʁte tɔ̃n- absɑ̃sə dɑ̃ sεtə teʁiblə ʁutinə də vivʁə sɑ̃ twa.
    doz- o myʁ, apʁɔpʁjasjɔ̃ də lεspwaʁ, ʒε tʁuve la kɔ̃tinɥite dy sɑ̃s də ma vi. lamuʁ mɛ̃vɑ̃tə, lε vɔlɔ̃te pasjɔne dεz- atmɔsfεʁə kɔlɔʁe dεz- ɛ̃stɛ̃ də mε sɑ̃s ʁətjεne vɔltɑ̃ e afʁɔditə.
    sə matɛ̃, ʒə vε vwaʁ klodinə, u ɑ̃n- εt- εllə avεk sɔ̃ kyʁe defʁɔke ? sε tεllə kə ty a pʁi tɔ̃n- ɑ̃vɔl ? kə ty a deside də pɔʁte dε ba də dɑ̃tεllə nwaʁə ? sə vwaju də fʁɑ̃swa fijɔ̃, nɔ̃, ʒə mə tʁɔ̃pə, sə vwaju də fʁɑ̃swa vilɔ̃ pasə, il fε ɡlise tε swaəʁi plys sɔ̃bʁə- kə tus lε kʁepyskylə lə lɔ̃ də tε mɔlε fɛ̃z- e ɡalbe, la swa bajə syʁ tε ʃəvilə, tutə lε kʁwa bʁyle, tus lε djablə dɑ̃se. akɔ̃paɲe paʁ lεz- ɑ̃ʒə, sɑ̃ ni pʁɑ̃dʁə lə tɑ̃, ni ʁuʒiʁ, fʁɑ̃swa də mɔ̃tkɔʁbje, pɔεtə plys libʁə kə sε pɔεmə, tatu syʁ ta po bʁɔ̃ze sε vεʁz- ɔʁʒjak, bɔʁʒjak… « døz- esjɔ̃z- e navjɔ̃ kœ̃ kœʁ. sil ε mɔʁ, fɔʁsə ε kə devjə (ʒə tʁepasə) ». absɔly imatyʁə də mεz- amativite… ʒə planə… mε pa dɑ̃ tε pa… puʁ tə ʁəʒwɛ̃dʁə… lə tuʁ fu dy kaʁtje… fu də twa… lamə fymøzə kɔmə apʁε lε deliʁə də lamuʁ, ʒə mə ʁapεllə kə ty ma lεse paʁle, də tus lε papijɔ̃ myltikɔlɔʁə dε sɑ̃tje paʁkuʁys puʁ ublje kə ʒə sɥi paʁti sɑ̃ pʁɔmεsə.

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
23/09/2019Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.