Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Ces Fantômes Qui Me Hantent…

Poème - Sans Thème -
Publié le 19/07/2005 01:36

L'écrit contient 789 mots qui sont répartis dans 27 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Cindy Limpens

Ces Fantômes Qui Me Hantent…

Il est tard, mais j’ai pas sommeil
J’ai pas beaucoup dormi la nuit passé
Mais, c’est rien, je suis habituée
A ne pas rester longtemps aux pays des merveilles

J’ai l’humeur triste ce soir
Je ne pourrais pas vous dire exactement pourquoi
J’ai les fantômes qui reviennent, comme à chaque fois
Ces fantômes qui m’empêchent de voir un phare

Ce phare qui devrait me guider vers le bonheur
Je voudrais juste l’apercevoir une fois
Ce petit phare minuscule, cette petite lueur
Pour donner un sens à la vie, à moi

J’ai mes souvenirs qui se manifestent
J’ai essayé de les fuir comme la peste
J’ai bien tenter les oublier, les éloigner de moi
Mais rien n’y fait, ils font partie de moi

Je voudrais pouvoir les jeter à la mer
Mais les bons comme les mauvais sont en moi
Ils sont coincés avec moi sur cette Terre
J’ai essayé mais ils ne s’effacent pas

J’ai beau m’encourager à oublier
A les cacher au plus profond de ma mémoire
Mais il est jamais fermé à clé, le tiroir
Et les souvenirs ne font que me narguer

Toujours, ils se jouent tous de moi
Ce petit moi qui ne vaut rien du tout
Ce petit être qui est bien trop fou
Pour avoir sa place ici bas

Pourquoi je vous répond toujours oui
Quand vous me demandez « ça va ? »
Alors que je voudrais répondre non d’un cri
Je voudrai vous parler de mes tracas

Il y a cette toute petite voix
Qui se cache au fond de moi
Qui guide tous mes pas
Qui fais mes choix

Cet autre moi, cet étrangère
Que je montre à la terre entière
Cette fille qui n’est pas moi
Cette fille qui se fait passée pour moi

Mais qui suis-je réellement
Un pion tout simplement
Qui se révolte contre le monde
Qui croit pouvoir le rendre moins immonde ?

Je ne sais pas moi même qui je suis
Je crois pouvoir vous guider
Alors que je ne sais pas m’aider
Alors que je me déteste, que je me fuie

Tous ses fantômes qui me hantent
Tous ces gens qui me mentent
Tous ceux qui se moquent de moi
Tous ceux qui ne me comprennent pas

Vais-je un jour pouvoir me battre
Contre cette autre partie de moi
Que je n’aime pas
Qui veut m’abattre ?

Vais-je un jour reprendre confiance
En cette vie, en la chance
En ces gens qui sont aussi faux
Que leurs visages heureux et beaux ?

Combien de fois devrais-je m’affronter
Pour être moi-même
Pour qu’on m’aime, pour que je m’aime
Combien de fois devrais-je être blessée ?

Tous ces mots en lesquels j’ai cru
Toutes les fois où j’ai été déçue
Parce que vos promesses n’étaient pas sincères
Parce que vous m’avez piétinez, alors déjà à terre

J’ai cru en chacun de vous
J’ai cru voir en vous quelqu’un de moins fou
Moins fou qu’un autre, que moi
Mais vous vous êtes servis de moi

J’ai toujours eu confiance
J’ai toujours donné une deuxième chance
Mais m’a-t-on seulement montré de la tolérance
Avez vous éprouvez de la reconnaissance ?

Dois-je devenir aussi égoïste que vous tous
Pour chasser tous ces malheurs
Est ce là la clé de votre bonheur
Etre indifférent à tous ?

Même si je le voulais, je pourrais pas
Je ferai jamais partie de ce monde là
Je vis pas ici bas, pas avec vous
Je me terrerai pas dans ce trou

Si je dois vivre avec cette solitude
Cette peur continue de mes fantômes
Je vivrai dans cette incertitude
Je pleurerai le soir dans le noir comme un môme

Si je dois vivre en donnant
Et qu’on me crache dessus en remerciement
Je le ferai, pour montrer que je suis pas de votre race
Que mes rêves à moi, jamais ils ne se cassent

Je n’ai jamais demandé un « merci »
Jamais demander, toujours voulu donner
Je donnerai tout ce que j’ai, y compris ma vie
Si je devais, simplement pour aider

Je n’ai jamais rien demander
Et je ne demande rien
Je ne veux plus de fausses mains
Plus de mots qui peuvent tuer

Je ne veux rien de vous
Je donnerai toujours sans compter
Mais je vous en prie, même fou
Arrêter de me salir, de me blesser

C’est la seule faveur que je demanderai
Tout ce que je veux, c’est la paix
La paix de mon âme, de mon esprit
L’apaisement de mes souffrances, je vous en prie…
  • Pieds Hyphénique: Ces Fantômes Qui Me Hantent…

    il=est=tard=mais=jai=pas=som=meil 8
    jai=pas=beau=coup=dor=mi=la=nuit=pas=sé 10
    mais=cest=rien=je=suis=ha=bi=tuée 8
    a=ne=pas=res=ter=long=temps=aux=pa=ys=des=mer=veilles 13

    jai=l=hu=meur=tris=te=ce=soir 8
    je=ne=pour=rais=pas=vous=dire=exac=te=ment=pour=quoi 12
    jai=les=fan=tômes=qui=re=vien=nent=com=meà=cha=que=fois 13
    ces=fan=tômes=qui=mem=pê=chent=de=voir=un=phare 11

    ce=phare=qui=de=vrait=me=gui=der=vers=le=bon=heur 12
    je=vou=drais=jus=te=la=perce=voir=u=ne=fois 11
    ce=pe=tit=phare=mi=nus=cu=le=cet=te=pe=ti=te=lueur 14
    pour=don=ner=un=sens=à=la=vie=à=moi 10

    jai=mes=sou=ve=nirs=qui=se=ma=ni=festent 10
    jai=es=sayé=de=les=fu=ir=comme=la=peste 10
    jai=bien=ten=ter=les=ou=blier=les=é=loi=gner=de=moi 13
    mais=rien=ny=fait=ils=font=par=tie=de=moi 10

    je=vou=drais=pou=voir=les=je=ter=à=la=mer 11
    mais=les=bons=comme=les=mau=vais=sont=en=moi 10
    ils=sont=coin=cés=a=vec=moi=sur=cette=terre 10
    jai=es=sayé=mais=ils=ne=sef=fa=cent=pas 10

    jai=beau=men=cou=ra=ger=à=ou=bli=er 10
    a=les=ca=cher=au=plus=pro=fond=de=ma=mé=moire 12
    mais=il=est=ja=mais=fer=mé=à=clé=le=ti=roir 12
    et=les=souve=nirs=ne=font=que=me=nar=guer 10

    tou=jours=ils=se=jouent=tous=de=moi 8
    ce=pe=tit=moi=qui=ne=vaut=rien=du=tout 10
    ce=pe=tit=ê=tre=qui=est=bien=trop=fou 10
    pour=a=voir=sa=pla=ce=i=ci=bas 9

    pour=quoi=je=vous=ré=pond=tou=jours=oui 9
    quand=vous=me=de=man=dez=ça=va 8
    a=lors=que=je=vou=drais=ré=pondre=non=dun=cri 11
    je=vou=drai=vous=par=ler=de=mes=tra=cas 10

    il=y=a=cette=tou=te=pe=ti=te=voix 10
    qui=se=ca=che=au=fond=de=moi 8
    qui=gui=de=tous=mes=pas 6
    qui=fais=mes=choix 4

    cet=au=tre=moi=cet=é=tran=gè=re 9
    que=je=mon=tre=à=la=ter=re=en=tière 10
    cet=te=fi=lle=qui=nest=pas=moi 8
    cet=te=fille=qui=se=fait=pas=sée=pour=moi 10

    mais=qui=suis=je=réel=le=ment 7
    un=pi=on=tout=sim=ple=ment 7
    qui=se=ré=vol=te=con=tre=le=mon=de 10
    qui=croit=pou=voir=le=ren=dre=moins=im=monde 10

    je=ne=sais=pas=moi=mê=me=qui=je=suis 10
    je=crois=pou=voir=vous=gui=der 7
    a=lors=que=je=ne=sais=pas=mai=der 9
    a=lors=que=je=me=détes=te=que=je=me=fuie 11

    tous=ses=fan=tô=mes=qui=me=hantent 8
    tous=ces=gens=qui=me=mentent 6
    tous=ceux=qui=se=mo=quent=de=moi 8
    tous=ceux=qui=ne=me=com=pren=nent=pas 9

    vais=je=un=jour=pou=voir=me=ba=ttre 9
    con=tre=cet=te=au=tre=par=tie=de=moi 10
    que=je=nai=me=pas 5
    qui=veut=ma=bat=tre 5

    vais=je=un=jour=re=pren=dre=con=fian=ce 10
    en=cet=te=vie=en=la=chan=ce 8
    en=ces=gens=qui=sont=aus=si=faux 8
    que=leurs=vi=sa=ges=heu=reux=et=beaux 9

    com=bien=de=fois=de=vrais=je=maf=fron=ter 10
    pour=ê=tre=moi=mê=me 6
    pour=quon=mai=me=pour=que=je=mai=me 9
    com=bien=de=fois=de=vrais=je=être=bles=sée 10

    tous=ces=mots=en=les=quels=jai=cru 8
    tou=tes=les=fois=où=jai=é=té=dé=çue 10
    par=ce=que=vos=promes=ses=né=taient=pas=sin=cères 11
    par=ce=que=vous=ma=vez=pié=ti=nez=a=lors=dé=jà=à=terre 15

    jai=cru=en=cha=cun=de=vous 7
    jai=cru=voir=en=vous=quel=quun=de=moins=fou 10
    moins=fou=quun=au=tre=que=moi 7
    mais=vous=vous=ê=tes=ser=vis=de=moi 9

    jai=tou=jours=eu=con=fi=an=ce 8
    jai=tou=jours=don=né=u=ne=deuxiè=me=chance 10
    mais=ma=ton=seule=ment=mon=tré=de=la=to=lé=rance 12
    avez=vous=é=prou=vez=de=la=re=con=nais=sance 11

    dois=je=de=ve=nir=aus=si=é=goïs=te=que=vous=tous 13
    pour=chas=ser=tous=ces=mal=heurs 7
    est=ce=là=la=clé=de=vo=tre=bon=heur 10
    et=re=in=dif=fé=rent=à=tous 8

    même=si=je=le=vou=lais=je=pour=rais=pas 10
    je=fe=rai=ja=mais=par=tie=de=ce=monde=là 11
    je=vis=pas=i=ci=bas=pas=a=vec=vous 10
    je=me=ter=re=rai=pas=dans=ce=trou 9

    si=je=dois=vivrea=vec=cet=te=so=li=tude 10
    cet=te=peur=con=ti=nue=de=mes=fan=tômes 10
    je=vi=vrai=dans=cet=te=in=cer=ti=tude 10
    je=pleure=rai=le=soir=dans=le=noir=com=meun=môme 11

    si=je=dois=vi=vre=en=don=nant 8
    et=quon=me=crache=des=sus=en=re=mer=cie=ment 11
    je=le=fe=rai=pour=mon=trer=que=je=suis=pas=de=votre=race 14
    que=mes=rêves=à=moi=ja=mais=ils=ne=se=cassent 11

    je=nai=ja=mais=de=man=dé=un=mer=ci 10
    ja=mais=de=man=der=tou=jours=vou=lu=don=ner 11
    je=donne=rai=tout=ce=que=jai=y=com=pris=ma=vie 12
    si=je=de=vais=sim=ple=ment=pour=ai=der 10

    je=nai=ja=mais=rien=de=man=der 8
    et=je=ne=de=man=de=rien 7
    je=ne=veux=plus=de=faus=ses=mains 8
    plus=de=mots=qui=peu=vent=tuer 7

    je=ne=veux=rien=de=vous 6
    je=don=ne=rai=tou=jours=sans=comp=ter 9
    mais=je=vous=en=prie=mê=me=fou 8
    ar=rê=ter=de=me=sa=lir=de=me=bles=ser 11

    cest=la=seule=fa=veur=que=je=de=man=de=rai 11
    tout=ce=que=je=veux=cest=la=paix 8
    la=paix=de=mon=â=me=de=mon=es=prit 10
    la=paise=ment=de=mes=souf=fran=ces=je=vous=en=prie 12
  • Phonétique : Ces Fantômes Qui Me Hantent…

    il ε taʁ, mε ʒε pa sɔmεj
    ʒε pa boku dɔʁmi la nɥi pase
    mε, sε ʁjɛ̃, ʒə sɥi-abitye
    a nə pa ʁεste lɔ̃tɑ̃z- o pεi dε mεʁvεjə

    ʒε lymœʁ tʁistə sə swaʁ
    ʒə nə puʁʁε pa vu diʁə εɡzaktəmɑ̃ puʁkwa
    ʒε lε fɑ̃tomə ki ʁəvjεne, kɔmə a ʃakə fwa
    sε fɑ̃tomə ki mɑ̃pεʃe də vwaʁ œ̃ faʁə

    sə faʁə ki dəvʁε mə ɡide vεʁ lə bɔnœʁ
    ʒə vudʁε ʒystə lapεʁsəvwaʁ ynə fwa
    sə pəti faʁə minyskylə, sεtə pətitə lɥœʁ
    puʁ dɔne œ̃ sɑ̃sz- a la vi, a mwa

    ʒε mε suvəniʁ ki sə manifεste
    ʒε esεje də lε fɥiʁ kɔmə la pεstə
    ʒε bjɛ̃ tɑ̃te lεz- ublje, lεz- elwaɲe də mwa
    mε ʁjɛ̃ ni fε, il fɔ̃ paʁti də mwa

    ʒə vudʁε puvwaʁ lε ʒəte a la mεʁ
    mε lε bɔ̃ kɔmə lε movε sɔ̃t- ɑ̃ mwa
    il sɔ̃ kwɛ̃sez- avεk mwa syʁ sεtə teʁə
    ʒε esεje mεz- il nə sefase pa

    ʒε bo mɑ̃kuʁaʒe a ublje
    a lε kaʃe o plys pʁɔfɔ̃ də ma memwaʁə
    mεz- il ε ʒamε fεʁme a kle, lə tiʁwaʁ
    e lε suvəniʁ nə fɔ̃ kə mə naʁɡe

    tuʒuʁ, il sə ʒue tus də mwa
    sə pəti mwa ki nə vo ʁjɛ̃ dy tu
    sə pəti εtʁə ki ε bjɛ̃ tʁo fu
    puʁ avwaʁ sa plasə isi ba

    puʁkwa ʒə vu ʁepɔ̃ tuʒuʁz- ui
    kɑ̃ vu mə dəmɑ̃dəz « sa va ? »
    alɔʁ kə ʒə vudʁε ʁepɔ̃dʁə nɔ̃ dœ̃ kʁi
    ʒə vudʁε vu paʁle də mε tʁaka

    il i a sεtə tutə pətitə vwa
    ki sə kaʃə o fɔ̃ də mwa
    ki ɡidə tus mε pa
    ki fε mε ʃwa

    sεt otʁə mwa, sεt etʁɑ̃ʒεʁə
    kə ʒə mɔ̃tʁə a la teʁə ɑ̃tjεʁə
    sεtə fijə ki nε pa mwa
    sεtə fijə ki sə fε pase puʁ mwa

    mε ki sɥi ʒə ʁeεllmɑ̃
    œ̃ pjɔ̃ tu sɛ̃pləmɑ̃
    ki sə ʁevɔltə kɔ̃tʁə lə mɔ̃də
    ki kʁwa puvwaʁ lə ʁɑ̃dʁə mwɛ̃z- imɔ̃də ?

    ʒə nə sε pa mwa mεmə ki ʒə sɥi
    ʒə kʁwa puvwaʁ vu ɡide
    alɔʁ kə ʒə nə sε pa mεde
    alɔʁ kə ʒə mə detεstə, kə ʒə mə fɥi

    tus sε fɑ̃tomə ki mə-ɑ̃te
    tus sε ʒɑ̃ ki mə mɑ̃te
    tus sø ki sə mɔke də mwa
    tus sø ki nə mə kɔ̃pʁεne pa

    vε ʒə œ̃ ʒuʁ puvwaʁ mə batʁə
    kɔ̃tʁə sεtə otʁə paʁti də mwa
    kə ʒə nεmə pa
    ki vø mabatʁə ?

    vε ʒə œ̃ ʒuʁ ʁəpʁɑ̃dʁə kɔ̃fjɑ̃sə
    ɑ̃ sεtə vi, ɑ̃ la ʃɑ̃sə
    ɑ̃ sε ʒɑ̃ ki sɔ̃t- osi fo
    kə lœʁ vizaʒəz- œʁøz- e bo ?

    kɔ̃bjɛ̃ də fwa dəvʁε ʒə mafʁɔ̃te
    puʁ εtʁə mwa mεmə
    puʁ kɔ̃ mεmə, puʁ kə ʒə mεmə
    kɔ̃bjɛ̃ də fwa dəvʁε ʒə εtʁə blese ?

    tus sε moz- ɑ̃ lekεl ʒε kʁy
    tutə lε fwaz- u ʒε ete desɥ
    paʁsə kə vo pʁɔmesə netε pa sɛ̃sεʁə
    paʁsə kə vu mave pjetine, alɔʁ deʒa a teʁə

    ʒε kʁy ɑ̃ ʃakœ̃ də vu
    ʒε kʁy vwaʁ ɑ̃ vu kεlkœ̃ də mwɛ̃ fu
    mwɛ̃ fu kœ̃n- otʁə, kə mwa
    mε vu vuz- εtə sεʁvi də mwa

    ʒε tuʒuʁz- y kɔ̃fjɑ̃sə
    ʒε tuʒuʁ dɔne ynə døzjεmə ʃɑ̃sə
    mε ma tɔ̃ sələmɑ̃ mɔ̃tʁe də la tɔleʁɑ̃sə
    ave vuz- epʁuve də la ʁəkɔnεsɑ̃sə ?

    dwa ʒə dəvəniʁ osi eɡɔistə kə vu tus
    puʁ ʃase tus sε malœʁ
    ε sə la la kle də vɔtʁə bɔnœʁ
    εtʁə ɛ̃difeʁɑ̃ a tus ?

    mεmə si ʒə lə vulε, ʒə puʁʁε pa
    ʒə fəʁε ʒamε paʁti də sə mɔ̃də la
    ʒə vis pa isi ba, pa avεk vu
    ʒə mə teʁəʁε pa dɑ̃ sə tʁu

    si ʒə dwa vivʁə avεk sεtə sɔlitydə
    sεtə pœʁ kɔ̃tinɥ də mε fɑ̃tomə
    ʒə vivʁε dɑ̃ sεtə ɛ̃sεʁtitydə
    ʒə pləʁəʁε lə swaʁ dɑ̃ lə nwaʁ kɔmə œ̃ momə

    si ʒə dwa vivʁə ɑ̃ dɔnɑ̃
    e kɔ̃ mə kʁaʃə dəsyz- ɑ̃ ʁəmεʁsimɑ̃
    ʒə lə fəʁε, puʁ mɔ̃tʁe kə ʒə sɥi pa də vɔtʁə ʁasə
    kə mε ʁεvəz- a mwa, ʒamεz- il nə sə kase

    ʒə nε ʒamε dəmɑ̃de yn « mεʁsi »
    ʒamε dəmɑ̃de, tuʒuʁ vuly dɔne
    ʒə dɔnəʁε tu sə kə ʒε, i kɔ̃pʁi ma vi
    si ʒə dəvε, sɛ̃pləmɑ̃ puʁ εde

    ʒə nε ʒamε ʁjɛ̃ dəmɑ̃de
    e ʒə nə dəmɑ̃də ʁjɛ̃
    ʒə nə vø plys də fosə mɛ̃
    plys də mo ki pəve tɥe

    ʒə nə vø ʁjɛ̃ də vu
    ʒə dɔnəʁε tuʒuʁ sɑ̃ kɔ̃te
    mε ʒə vuz- ɑ̃ pʁi, mεmə fu
    aʁεte də mə saliʁ, də mə blese

    sε la sələ favœʁ kə ʒə dəmɑ̃dəʁε
    tu sə kə ʒə vø, sε la pε
    la pε də mɔ̃n- amə, də mɔ̃n- εspʁi
    lapεsəmɑ̃ də mε sufʁɑ̃sə, ʒə vuz- ɑ̃ pʁi…
  • Pieds Phonétique : Ces Fantômes Qui Me Hantent…

    il=ε=taʁ=mε=ʒε=pa=sɔ=mεj 8
    ʒε=pa=bo=ku=dɔʁ=mi=la=nɥi=pa=se 10
    mε=sε=ʁj=ɛ̃=ʒə=sɥi-a=bi=ty=e 10
    anə=pa=ʁεs=te=lɔ̃=tɑ̃=zo=pε=i=dε=mεʁ=vεjə 12

    ʒε=ly=mœ=ʁə=tʁis=tə=sə=swaʁ 8
    ʒə=nə=puʁ=ʁε=pa=vu=diʁəεɡ=zak=tə=mɑ̃=puʁ=kwa 12
    ʒε=lε=fɑ̃=tomə=ki=ʁə=vjε=ne=kɔ=məa=ʃa=kə=fwa 13
    sε=fɑ̃=tomə=ki=mɑ̃=pε=ʃe=də=vwaʁ=œ̃=faʁə 11

    sə=faʁə=ki=də=vʁεmə=ɡi=de=vεʁ=lə=bɔ=nœʁ 11
    ʒə=vu=dʁε=ʒys=tə=la=pεʁsə=vwaʁ=y=nə=fwa 11
    sə=pə=ti=faʁə=mi=nys=ky=lə=sε=tə=pə=ti=tə=lɥœʁ 14
    puʁ=dɔ=ne=œ̃=sɑ̃s=za=la=vi=a=mwa 10

    ʒε=mε=su=və=niʁ=kisə=ma=ni=fεs=te 10
    ʒε=e=sε=je=də=lε=fɥ=iʁ=kɔmə=lapεstə 10
    ʒε=bjɛ̃=tɑ̃=te=lε=zu=blje=lε=ze=lwa=ɲe=də=mwa 13
    mε=ʁjɛ̃=ni=fε=il=fɔ̃=paʁ=ti=də=mwa 10

    ʒə=vu=dʁε=pu=vwaʁ=lεʒə=te=a=la=mεʁ 10
    mε=lε=bɔ̃=kɔmə=lε=mo=vε=sɔ̃=tɑ̃=mwa 10
    il=sɔ̃=kwɛ̃se=za=vεk=mwa=syʁ=sε=tə=teʁə 10
    ʒε=e=sε=je=mε=zil=nə=se=fase=pa 10

    ʒε=bo=mɑ̃=ku=ʁa=ʒe=a=u=blj=e 10
    a=lε=ka=ʃe=o=plys=pʁɔ=fɔ̃də=ma=me=mwaʁə 11
    mε=zil=ε=ʒa=mε=fεʁ=me=a=kle=lə=ti=ʁwaʁ 12
    e=lε=suvə=niʁ=nə=fɔ̃=kə=mə=naʁ=ɡe 10

    tu=ʒuʁ=il=sə=ʒu=e=tus=də=mwa 9
    sə=pə=ti=mwa=ki=nə=vo=ʁjɛ̃=dy=tu 10
    sə=pə=ti=ε=tʁə=ki=ε=bjɛ̃=tʁo=fu 10
    puʁ=a=vwaʁ=sa=pla=sə=i=si=ba 9

    puʁ=kwa=ʒə=vu=ʁe=pɔ̃=tu=ʒuʁ=zu=i 10
    kɑ̃=vu=mə=də=mɑ̃=dəz=sa=va 8
    a=lɔʁkə=ʒə=vu=dʁε=ʁe=pɔ̃=dʁə=nɔ̃=dœ̃=kʁi 11
    ʒə=vu=dʁε=vu=paʁ=le=də=mε=tʁa=ka 10

    il=i=a=sεtə=tu=tə=pə=ti=tə=vwa 10
    ki=sə=ka=ʃə=o=fɔ̃=də=mwa 8
    ki=ɡi=də=tus=mε=pa 6
    ki=fε=mε=ʃwa 4

    sεt=o=tʁə=mwa=sεt=e=tʁɑ̃=ʒεʁ=ə 9
    kə=ʒə=mɔ̃=tʁə=a=la=te=ʁə=ɑ̃=tjεʁə 10
    sε=tə=fi=jə=ki=nε=pa=mwa 8
    sε=tə=fi=jə=kisə=fε=pa=se=puʁ=mwa 10

    mε=ki=sɥi=ʒə=ʁe=εl=lmɑ̃ 7
    œ̃=pj=ɔ̃=tu=sɛ̃=plə=mɑ̃ 7
    ki=sə=ʁe=vɔl=tə=kɔ̃=tʁə=lə=mɔ̃=də 10
    ki=kʁwa=pu=vwaʁ=lə=ʁɑ̃=dʁə=mwɛ̃=zi=mɔ̃də 10

    ʒə=nə=sε=pa=mwa=mε=mə=ki=ʒə=sɥi 10
    ʒə=kʁwa=pu=vwaʁ=vu=ɡi=de 7
    a=lɔʁ=kə=ʒə=nə=sε=pa=mε=de 9
    a=lɔʁkə=ʒə=mə=de=tεs=tə=kə=ʒə=mə=fɥi 11

    tus=sε=fɑ̃=to=mə=ki=mə-ɑ̃=te 9
    tus=sε=ʒɑ̃=ki=mə=mɑ̃=te 7
    tus=sø=ki=sə=mɔ=ke=də=mwa 8
    tus=sø=ki=nə=mə=kɔ̃=pʁε=ne=pa 9

    vε=ʒə=œ̃=ʒuʁ=pu=vwaʁ=mə=ba=tʁə 9
    kɔ̃=tʁə=sε=tə=o=tʁə=paʁ=ti=də=mwa 10
    kə=ʒə=nε=mə=pa 5
    ki=vø=ma=ba=tʁə 5

    vε=ʒə=œ̃=ʒuʁ=ʁə=pʁɑ̃=dʁə=kɔ̃=fjɑ̃=sə 10
    ɑ̃=sε=tə=vi=ɑ̃=la=ʃɑ̃=sə 8
    ɑ̃=sε=ʒɑ̃=ki=sɔ̃=to=si=fo 8
    kə=lœ=ʁə=vi=za=ʒə=zœ=ʁø=ze=bo 10

    kɔ̃=bjɛ̃=də=fwa=də=vʁε=ʒə=ma=fʁɔ̃=te 10
    puʁ=ε=tʁə=mwa=mε=mə 6
    puʁ=kɔ̃=mε=mə=puʁ=kə=ʒə=mε=mə 9
    kɔ̃=bjɛ̃=də=fwadə=vʁε=ʒə=ε=tʁə=ble=se 10

    tus=sε=mo=zɑ̃=le=kεl=ʒε=kʁy 8
    tu=tə=lε=fwa=zu=ʒε=e=te=desɥ 9
    paʁsə=kə=vo=pʁɔ=me=sə=ne=tε=pa=sɛ̃sεʁə 10
    paʁsə=kə=vu=ma=ve=pje=ti=ne=a=lɔʁ=de=ʒa=a=te=ʁə 15

    ʒε=kʁy=ɑ̃=ʃa=kœ̃=də=vu 7
    ʒε=kʁy=vwaʁ=ɑ̃=vu=kεl=kœ̃=də=mwɛ̃=fu 10
    mwɛ̃=fu=kœ̃=no=tʁə=kə=mwa 7
    mε=vu=vu=zε=tə=sεʁ=vi=də=mwa 9

    ʒε=tu=ʒuʁ=zy=kɔ̃=fj=ɑ̃=sə 8
    ʒε=tu=ʒuʁ=dɔ=ne=ynə=dø=zjε=mə=ʃɑ̃sə 10
    mε=ma=tɔ̃sə=lə=mɑ̃=mɔ̃=tʁe=də=la=tɔ=le=ʁɑ̃sə 12
    a=ve=vu=ze=pʁu=ve=də=laʁə=kɔ=nεsɑ̃sə 10

    dwaʒə=də=və=niʁ=o=si=e=ɡɔ=is=tə=kə=vu=tus 13
    puʁ=ʃa=se=tus=sε=ma=lœ=ʁə 8
    ε=sə=la=la=kle=də=vɔ=tʁə=bɔ=nœʁ 10
    ε=tʁə=ɛ̃=di=fe=ʁɑ̃=a=tus 8

    mεmə=si=ʒə=lə=vu=lε=ʒə=puʁ=ʁε=pa 10
    ʒə=fə=ʁε=ʒa=mε=paʁ=tidə=sə=mɔ̃=də=la 11
    ʒə=vis=pa=i=si=ba=pa=a=vεk=vu 10
    ʒə=mə=te=ʁə=ʁε=pa=dɑ̃=sə=tʁu 9

    siʒə=dwa=vi=vʁə=a=vεk=sε=tə=sɔ=litydə 10
    sε=tə=pœʁ=kɔ̃=tinɥ=də=mε=fɑ̃=to=mə 10
    ʒə=vi=vʁε=dɑ̃=sε=tə=ɛ̃=sεʁ=ti=tydə 10
    ʒə=plœ=ʁə=ʁεlə=swaʁ=dɑ̃=lə=nwaʁ=kɔ=məœ̃=momə 11

    si=ʒə=dwa=vi=vʁə=ɑ̃=dɔ=nɑ̃ 8
    e=kɔ̃mə=kʁa=ʃə=də=sy=zɑ̃=ʁə=mεʁ=si=mɑ̃ 11
    ʒə=lə=fə=ʁε=puʁ=mɔ̃=tʁe=kə=ʒə=sɥi=padə=vɔ=tʁə=ʁasə 14
    kə=mε=ʁεvə=za=mwa=ʒa=mε=zil=nə=sə=kase 11

    ʒə=nε=ʒa=mε=də=mɑ̃=de=yn=mεʁ=si 10
    ʒa=mεdə=mɑ̃=de=tu=ʒuʁ=vu=ly=dɔ=ne 10
    ʒə=dɔnə=ʁε=tu=sə=kə=ʒε=i=kɔ̃=pʁi=ma=vi 12
    si=ʒə=də=vε=sɛ̃=plə=mɑ̃=puʁ=ε=de 10

    ʒə=nε=ʒa=mε=ʁj=ɛ̃=də=mɑ̃=de 9
    e=ʒə=nə=də=mɑ̃=də=ʁj=ɛ̃ 8
    ʒə=nə=vø=plys=də=fo=sə=mɛ̃ 8
    plys=də=mo=ki=pə=ve=tɥe 7

    ʒə=nə=vø=ʁj=ɛ̃=də=vu 7
    ʒə=dɔ=nə=ʁε=tu=ʒuʁ=sɑ̃=kɔ̃=te 9
    mε=ʒə=vu=zɑ̃=pʁi=mε=mə=fu 8
    a=ʁε=te=də=mə=sa=liʁ=də=mə=ble=se 11

    sε=lasə=lə=fa=vœʁ=kə=ʒə=də=mɑ̃=də=ʁε 11
    tu=sə=kə=ʒə=vø=sε=la=pε 8
    la=pε=də=mɔ̃=na=mə=də=mɔ̃=nεs=pʁi 10
    la=pεsə=mɑ̃=də=mε=su=fʁɑ̃=sə=ʒə=vu=zɑ̃=pʁi 12

PostScriptum

J’avoue qu’il est très long, et j’en suis désolée, je n’ai pas vraiment fait attention à la longueur… J’ai écrit et voilà ce que ça a donné… Si vous n’arrivez pas au bout, ça n’est rien ; ) Merci à ceux ki liront jusqu’à la dernière ligne et même à ceu

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/07/2005 19:26La Petite Etoile

J’ai lu ton poème depuis la premiere jusque la derniere ligne je ne l’ai pas trouvé long. A chaque fois que j’avancais dans ton poème je pouvais lire mon âme de plus en plus clairement....

Ce sont les mêmes sentiments que j’ai éprouvés et que j’éprouve encore pour certains...Montrer une autre personne que celle que l’on est vraiment, ne pas etre comprise car personne n’a vecu les mm choses, personne n’a souffert de cette maniere...Tellement de souffrance alors que ’lon fait tout pour etre quelqu’un le plus gentil du monde....Moi aussi je donne sans compter et je ne demande pas de merci...Moi aussi je prefere offrir plutot que recevoir...On fait plaisir en me laissant faire plaisir aux autres...

Tant de choses qu’on fait et en retour que de la souffrance, de la douleur

c’est fou a quel point je te comprend. Achaque ligne que je lisais j’aurai pu les ecrire moi mm
Courage c’est dur d’en sortir d’ailleurs je ne sais pas si on peut en sortir totalement car je nen suis pas encore sorti moi mm mais cette lueur pourra un jour certain t’éclairer davantage...

Tres beaux poème comme toujours...
Dsl pour le long comm...:S Amitié sincère et gros bisous de p’tite coco

Auteur de Poésie
19/07/2005 21:12Tifeufeu

ma petite fille.....
moi aussi j’aimerai trouver la paix en mon âme et surtout pouvoir ne plus être tiraillé par cette souffrance qui pour moi est toujours indescriptible.....
mais sache qu’il faut toujours garder espoir (je crois que je te le dis assez souvent).....
gros bisous amitieux du TIT ANGE.....

Auteur de Poésie
20/07/2005 16:27L'exentrick

Ton poème décrit vraiment ce que beaucoup de jeunes pensent! Je ne te connais pas plus que par ce site mais tu dis aider les gens sans demander merci, et c’est bien ce que tu fais! Tu ne cesse d’aider les gens, tu erres par ci par là, tel un ange et tu aides tout le monde, et pourtant tu sembles avoir, toi aussi, quelques problèmes... tu te demandes qui tu es vraiment, et tu te bats contre toi même,... je ne sais pas qui tu es vraiment, seul toi pourra répondre un jour à cette question mais pour moi tu es quelqu’un de formidable, je pense même que tu donne tellement pour aider les autres que tu t’oublies parfois, nan? je ne sais pas si j’ai raison mais c’est l’impression que j’ai! Tu es un soutien inestimable pour les gens qui te connaissent, en tout cas pour moi tu es une poète au talent bénéfique, tu es comme un ange en fait!
Comme toujours sublime texte, cesse de te poser toutes ces question, tu trouveras la réponse un jour sans la chercher... Une exentrick qui ne se lasse jamais de tes écrits!

Auteur de Poésie
30/07/2005 19:48Laston

Il est long, et alors, comme je le dit toujours, du moment qu’il a réussi à t’apaiser. D’autant qu’il est réussi, au vue de sa longueur. Espérons que tu réussira enfin à exorciser ces fantomes qui te hantent.