Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Précipité Du Haut Des Cieux. . (Puor Les Yeux Noirs)

Poème - Sans Thème -
Publié le 01/06/2004 00:00

L'écrit contient 270 mots qui sont répartis dans 4 strophes.

Poete : De Profundis

Précipité Du Haut Des Cieux. . (Puor Les Yeux Noirs)

Précipité du haut des cieux comme une étoile filante
Qui s’échoue dans le ciel azuré à l’aurore béante,
De toute éternité, je contemple les trésors du ciel étoilé
Ou, j’ornai de mes louanges le fardeau des années
D’un monde embrumé par les miasmes de l’apostat,
En espérant la résurgence d’ une éclosion de foi.

Maintenant, j’erre dans les limbes sans rivage
Pour avoir commis le pêché mortel des anges
Désirant savourer les misères fumantes du désespoir,
J’ai bu à la coupe de vos larmes flétris sans déboire,
M’enivrant de l’amertume salée des sanglots échoués.
J’ai recueilli vos perles de larme comme de la rosé,
Et me délecte de ce calice au parfum de tristesse et de mélancolie,
Stigmates d’une humanité meurtrie à l’espérance enfouie.

Décharné par l’amputation de mes ailes séraphique,
Un linceul maculé de sang m’ enveloppe de meurtrissures extatiques.
Je n’offrirai plus la tranverbération aux âmes assoiffées d’amour divin,
En transperçant leur cœur d’un dard doré affairé de son écrin,
Ou l’esprit s’embrase en des gémissements d’amour spirituel,
Aux lueurs vespérales des méandres horizons éternels.

A jamais, mes yeux d’émeraudes verseront des sanglots monotones,
Devenu une rivière de larme mystique qui rayonne
Reflétant le visages de la mystèrieuse mélissa « aux yeux noirs ».
Sachez tendre amis qu’à l’aube du soir
Vos perles lacrymales échouent au tréfond d’un jardin de roses cristallines,
D’ou s’émane un parfum embrumé de rosée divine
Encensant les soupirs fragiles des pleurs effluents,
Perlant de cire comme des cierges se consument.
  • Pieds Hyphénique: Précipité Du Haut Des Cieux. . (Puor Les Yeux Noirs)

    pré=ci=pi=té=du=haut=des=cieux=comme=u=ne=é=toi=le=fi=lante 16
    qui=sé=choue=dans=le=ciel=a=zu=ré=à=lau=ro=re=bé=an=te 16
    de=touteé=ter=ni=té=je=con=tem=ple=les=tré=sors=du=ciel=é=toi=lé 17
    ou=jor=nai=de=mes=lou=an=ges=le=far=deau=des=an=nées 14
    dun=mon=de=em=bru=mé=par=les=mi=as=mes=de=la=po=stat 15
    en=es=pé=rant=la=ré=sur=gen=ce=du=ne=é=clo=sion=de=foi 16

    main=te=nant=jer=re=dans=les=lim=bes=sans=ri=va=ge 13
    pour=a=voir=com=mis=le=pê=ché=mor=tel=des=an=ges 13
    dé=si=rant=sa=vou=rer=les=mi=sères=fu=man=tes=du=dé=ses=poir 16
    jai=bu=à=la=cou=pe=de=vos=lar=mes=flé=tris=sans=dé=boi=re 16
    men=ivrant=de=la=mer=tu=me=sa=lée=des=san=glots=é=chou=és 15
    jai=re=cueil=li=vos=per=les=de=lar=me=com=me=de=la=ro=sé 16
    et=me=dé=lec=te=de=ce=ca=liceau=par=fum=de=tris=tes=se=et=de=mé=lan=co=lie 21
    stig=mates=du=ne=hu=ma=ni=té=meur=trieà=les=pé=ran=ce=en=fouie 16

    dé=char=né=par=lam=pu=ta=ti=on=de=mes=ailes=sé=ra=phi=que 16
    un=lin=ceul=ma=cu=lé=de=sang=menve=lop=pe=de=meur=tris=su=res=ex=ta=tiques 19
    je=nof=fri=rai=plus=la=tran=ver=bé=ra=tion=aux=â=mes=as=soif=fées=da=mour=di=vin 21
    en=trans=per=çant=leur=cœur=dun=dard=do=ré=af=fai=ré=de=son=é=crin 17
    ou=les=prit=sem=braseen=des=gé=mis=se=ments=da=mour=s=pi=ri=tuel 16
    aux=lueurs=ves=pé=ra=les=des=mé=an=dres=ho=ri=zons=é=ter=nels 16

    a=ja=mais=mes=yeux=déme=rau=des=ver=se=ront=des=san=glots=mo=no=tones 17
    de=ve=nu=u=ne=ri=viè=re=de=lar=me=mys=ti=que=qui=rayonne 16
    re=flé=tant=le=vi=sages=de=la=mys=tè=rieu=se=mé=lis=sa=aux=yeux=noirs 18
    sa=chez=ten=dre=a=mis=quà=lau=be=du=soir 11
    vos=perles=la=cry=ma=les=é=chouent=au=tré=fond=dun=jar=din=de=ro=ses=cris=tal=lines 20
    dou=sé=ma=ne=un=par=fum=em=bru=mé=de=ro=sée=di=vi=ne 16
    en=cen=sant=les=sou=pirs=fra=gi=les=des=pleurs=ef=fluents 13
    per=lant=de=ci=re=com=me=des=ci=er=ges=se=con=sument 14
  • Phonétique : Précipité Du Haut Des Cieux. . (Puor Les Yeux Noirs)

    pʁesipite dy-o dε sjø kɔmə ynə etwalə filɑ̃tə
    ki seʃu dɑ̃ lə sjεl azyʁe a loʁɔʁə beɑ̃tə,
    də tutə etεʁnite, ʒə kɔ̃tɑ̃plə lε tʁezɔʁ dy sjεl etwale
    u, ʒɔʁnε də mε lwɑ̃ʒə lə faʁdo dεz- ane
    dœ̃ mɔ̃də ɑ̃bʁyme paʁ lε mjasmə də lapɔsta,
    ɑ̃n- εspeʁɑ̃ la ʁezyʁʒɑ̃sə dynə eklozjɔ̃ də fwa.

    mɛ̃tənɑ̃, ʒeʁə dɑ̃ lε lɛ̃bə sɑ̃ ʁivaʒə
    puʁ avwaʁ kɔmi lə pεʃe mɔʁtεl dεz- ɑ̃ʒə
    deziʁɑ̃ savuʁe lε mizεʁə fymɑ̃tə dy dezεspwaʁ,
    ʒε by a la kupə də vo laʁmə- fletʁi sɑ̃ debwaʁə,
    mɑ̃nivʁɑ̃ də lamεʁtymə sale dε sɑ̃ɡloz- eʃue.
    ʒε ʁəkœji vo pεʁlə- də laʁmə kɔmə də la ʁoze,
    e mə delεktə də sə kalisə o paʁfœ̃ də tʁistεsə e də melɑ̃kɔli,
    stiɡmatə dynə ymanite məʁtʁi a lεspeʁɑ̃sə ɑ̃fui.

    deʃaʁne paʁ lɑ̃pytasjɔ̃ də mεz- εlə seʁafikə,
    œ̃ lɛ̃səl makyle də sɑ̃ mɑ̃vəlɔpə də məʁtʁisyʁəz- εkstatik.
    ʒə nɔfʁiʁε plys la tʁɑ̃vεʁbeʁasjɔ̃ oz- aməz- aswafe damuʁ divɛ̃,
    ɑ̃ tʁɑ̃spεʁsɑ̃ lœʁ kœʁ dœ̃ daʁ dɔʁe afεʁe də sɔ̃n- ekʁɛ̃,
    u lεspʁi sɑ̃bʁazə ɑ̃ dε ʒemisəmɑ̃ damuʁ spiʁitɥεl,
    o lɥœʁ vεspeʁalə dε meɑ̃dʁə- ɔʁizɔ̃z- etεʁnεl.

    a ʒamε, mεz- iø deməʁodə vεʁsəʁɔ̃ dε sɑ̃ɡlo monotɔnə,
    dəvəny ynə ʁivjεʁə də laʁmə mistikə ki ʁεjɔnə
    ʁəfletɑ̃ lə vizaʒə də la mistεʁjøzə melisa « oz- iø nwaʁs ».
    saʃe tɑ̃dʁə ami ka lobə dy swaʁ
    vo pεʁlə- lakʁimaləz- eʃue o tʁefɔ̃ dœ̃ ʒaʁdɛ̃ də ʁozə kʁistalinə,
    du semanə œ̃ paʁfœ̃ ɑ̃bʁyme də ʁoze divinə
    ɑ̃sɑ̃sɑ̃ lε supiʁ fʁaʒilə dε plœʁz- eflɥɑ̃,
    pεʁlɑ̃ də siʁə kɔmə dε sjεʁʒə- sə kɔ̃syme.
  • Pieds Phonétique : Précipité Du Haut Des Cieux. . (Puor Les Yeux Noirs)

    pʁe=si=pi=te=dy-o=dε=sjø=kɔmə=y=nə=e=twa=lə=fi=lɑ̃tə 16
    ki=se=ʃu=dɑ̃=lə=sjεl=a=zy=ʁe=a=lo=ʁɔ=ʁə=be=ɑ̃=tə 16
    də=tutəe=tεʁ=ni=te=ʒə=kɔ̃=tɑ̃=plə=lε=tʁe=zɔʁ=dy=sjεl=e=twa=le 17
    u=ʒɔʁ=nε=də=mε=lwɑ̃=ʒə=lə=faʁ=do=dε=za=ne 13
    dœ̃=mɔ̃=də=ɑ̃=bʁy=me=paʁ=lε=mjas=mə=də=la=pɔs=ta 14
    ɑ̃=nεs=pe=ʁɑ̃=la=ʁe=zyʁ=ʒɑ̃=sə=dy=nə=e=klo=zjɔ̃=də=fwa 16

    mɛ̃=tə=nɑ̃=ʒe=ʁə=dɑ̃=lε=lɛ̃=bə=sɑ̃=ʁi=va=ʒə 13
    puʁ=a=vwaʁ=kɔ=mi=lə=pε=ʃe=mɔʁ=tεl=dε=zɑ̃=ʒə 13
    de=zi=ʁɑ̃=sa=vu=ʁe=lε=mi=zεʁə=fy=mɑ̃=tə=dy=de=zεs=pwaʁ 16
    ʒε=by=a=la=ku=pə=də=vo=laʁ=mə=fle=tʁi=sɑ̃=de=bwa=ʁə 16
    mɑ̃=ni=vʁɑ̃=də=la=mεʁ=ty=mə=sa=le=dε=sɑ̃=ɡlo=ze=ʃu=e 16
    ʒε=ʁə=kœj=i=vo=pεʁ=lə=də=laʁ=mə=kɔ=mə=də=la=ʁo=ze 16
    e=mə=de=lεk=tə=də=sə=ka=lisəo=paʁ=fœ̃=də=tʁis=tε=sə=e=də=me=lɑ̃=kɔ=li 21
    stiɡ=matə=dy=nəy=ma=ni=te=məʁ=tʁi=a=lεs=pe=ʁɑ̃=sə=ɑ̃=fui 16

    de=ʃaʁ=ne=paʁ=lɑ̃=py=ta=sjɔ̃=də=mε=zε=lə=se=ʁa=fi=kə 16
    œ̃=lɛ̃=səl=ma=ky=le=də=sɑ̃=mɑ̃və=lɔ=pə=də=məʁ=tʁi=sy=ʁə=zεk=sta=tik 19
    ʒə=nɔ=fʁi=ʁε=plys=la=tʁɑ̃=vεʁ=be=ʁa=sjɔ̃=o=zamə=za=swa=fe=da=muʁ=di=vɛ̃ 20
    ɑ̃=tʁɑ̃s=pεʁ=sɑ̃=lœʁ=kœʁ=dœ̃=daʁ=dɔ=ʁe=a=fε=ʁe=də=sɔ̃=ne=kʁɛ̃ 17
    u=lεs=pʁi=sɑ̃=bʁazə=ɑ̃=dε=ʒe=mi=sə=mɑ̃=da=muʁ=spi=ʁit=ɥεl 16
    o=lɥœʁ=vεs=pe=ʁa=lə=dε=me=ɑ̃=dʁə=ɔ=ʁi=zɔ̃=ze=tεʁ=nεl 16

    a=ʒa=mε=mε=ziø=de=mə=ʁodə=vεʁ=sə=ʁɔ̃=dε=sɑ̃=ɡlo=mo=no=tɔnə 17
    də=və=ny=ynə=ʁi=vjε=ʁə=də=laʁ=mə=mis=ti=kə=ki=ʁε=jɔnə 16
    ʁə=fle=tɑ̃lə=vi=za=ʒə=də=la=mis=tε=ʁjø=zə=me=li=sa=o=ziø=nwaʁs 18
    sa=ʃe=tɑ̃=dʁə=a=mi=ka=lo=bə=dy=swaʁ 11
    vo=pεʁlə=la=kʁi=ma=lə=ze=ʃu=e=o=tʁe=fɔ̃=dœ̃=ʒaʁ=dɛ̃=də=ʁo=zə=kʁis=ta=linə 21
    du=se=ma=nə=œ̃=paʁ=fœ̃=ɑ̃=bʁy=me=də=ʁo=ze=di=vi=nə 16
    ɑ̃=sɑ̃=sɑ̃=lε=su=piʁ=fʁa=ʒi=lə=dε=plœ=ʁə=zef=lɥɑ̃ 14
    pεʁ=lɑ̃=də=si=ʁə=kɔ=mə=dε=sjεʁ=ʒə=sə=kɔ̃=sy=me 14

PostScriptum

bon anniversaire les yeux noirs en ce 1er juin, jour de St Justin, je t’offre ce poême comme un présent, j’espère qy’il te plaira. Affectueusement, DE PROFUNDIS

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
01/06/2004 00:00Les Yeux Noirs

Je reste sans voix. . . Comme d’habitude, je pleure mais ces larmes sont particulieres, a la fois chargées de bonheur, de plaisir et de reconnaissance. . .
Tu es un poète a la fois merveilleux et sensible, bien sur que ton poeme me plait, c’est meme plus que ça, il me ravie, il m’irradie de bonheur. . . Tous ces mots sont tellement faibles face a ce ke je ressen en le lisant et ça m’ennui. . .
Merci a toi mon poete a la si douce et si joli plume endeuillé qui m’enchante et m’illumine de chacun de ses poèmes. . .
Tendrement, bisous, les yeux noirs. . .

Auteur de Poésie
01/06/2004 00:00Les Yeux Noirs

T’inkiete pas pour moi, les gateau au chocolat c’est ma spécialité. . . Mmmm lol
je t’assure ton poeme ma enormemen touché. . . c’est un cadeau magnifike. . .
Passe une bonne fin de soiré (je vois ke tu es conecté) et une trés bonne nuit avec de tré beau reve. . .
Encore merci pour le bonheur que tu me donne, ca a une valeur inestimable a mes yeux. . .
Les yeux noirs.

Auteur de Poésie
02/06/2004 00:00-0titefleur-0

je suis d’accord c’est beau cette complicité entre vous deux vraiment!
trés beau poeme! magnifique meme!
a la prochaine titefleur!

Auteur de Poésie
02/06/2004 00:00Xander

bravo mon frére que d’univers macabre tu nous laisse voir rien qu epar tes yeux glacé de larme demain en ton hommage et au nom de tout les deuil qui peuplent c emonde j’écrirai un poème beau sombre et émouvant en digne représentant de mére souffrance. . .

Auteur de Poésie
02/06/2004 00:00De Profundis

merci xander enivrons nous des ténèbres, délectons la saveur des vers de la mort. DE PROFUNDIS, ton frère des ténèbres

Auteur de Poésie
03/06/2004 00:00j

c bizarre, parce que tout en étant noir, donc pr moi un poème magnifique mais peut "offrable"
tu donne à tes poèmes, une portée symbolique, tu ne peux te passer de ton élément, la mort et les enfers, mais tu sais les harmoniser:
"Vos perles lacrymales échouent au tréfond d’un jardin de roses cristallines"
joli vers. . . très joli vers
que dire de plus?
félicitation. julie

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Tifeufeu

très beau poème. . . . . une harmonie des mots comme toujours. . . . .
tu fait parti des auteurs que je lis régulièrement, même si je ne laisse pas de com. à chaque fois. . . . .
parfois les mots me manque pour exprimer se que je ressent à ta lecture. . . . .
alors si tu ne vois pas de com. de ma part, sache alors qui il y a une de mes pensées qui hante tes poèmes. . . . .
amitié profonde. . . . . TIFEUFEU. . . . .

Auteur de Poésie
31/08/2004 00:00Tigresse Des Mers

C EST BEAU BEAU ET BEAU