Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Prose : Poétique De"désolation Chez Zouhour El Arbi.

Prose - Sans Thème -
Publié le 15/01/2016 12:46

L'écrit contient 431 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Sedeck.gaidy

Poétique De"désolation Chez Zouhour El Arbi.

Nous avons choisi le mot désolation dans son acception étymologique « mettre à seul », « affliger », « affecter » pour rejoindre le sens d’une profonde tristesse qui frappe le poète ou les humains. Une profonde tristesse, une douleur. Le contraire avec le préfixe « com » alléger la douleur, faire cesser la solitude individuelle ou collective. On retrouve ce préfixe fréquent aujourd’hui dans « communication », « copain », compagnon etc. C’est dire « être avec ».
Dans « désolation », le « dé » renforce le sens de la solitude, l’affliction, une douleur physique ou morale. Zouhour Elarbi, une poétesse confirmée à la plume abondante a flirté avec l’écriture depuis son bas âge. En 2012, elle a publié son premier florilège s’en suit d’autres poèmes bien reçus par le public « verbivore », amoureux du verbe poétique. C’est au sein du Club Taher Hadded que nous l’avons jointe au juste dans le Mercredi littéraire « club de renom à la Médina (Partie arabe de la ville de Tunis) piloté par le poète plantureux Youssef Rzouga, traduit dans beaucoup de langues. Besma Marouani faisant aussi de la partie comme animatrice et poète.
Zouhour a récolté beaucoup de décorations, récompenses aussi bien au niveau national que transfrontières pour sa distinction littéraire. Elle écrit dans un style laconique, suggestif, dramatique. Les mots sont intenses et amplifiés par le rythme musical. Nous relevons de la douceur, sorte de écoulement d’eau de source. Poésie d’une profondeur telle qu’elle attache le lecteur. Poésie crue émanant d’une hyper-sensibilité ; en témoigne les mots relatifs à la pureté étymologique, mythique, de la nature. En quête d’un univers féerique, elle cherche les belles images qui sonnent bien, orchestrent les assonances et allitérations dans une harmonie enchanteure. Vous aurez l’envie de vous envolez pour atteindre la jouissance des rimes et formes imagées. Sourire bon enfant, accueillante sans toutefois passer inaperçu une impression dramatique dans sa poésie, douleur existentielle, direz-vous du à des états d’âme, ou d’esprits, des balafres d’enfance. C’est peut-être ces coins sombres que la poésie de Zouhour cherche à atteindre dans chacun de nous. Elle use du symbole, de mots à plusieurs facettes pour charrier ces messages… le ton ds vers, le rythme intérieur de la prose poétique accentuent cette atmosphère de tristesse profonde, de vie intérieure » spleenique «. Nostalgie de la ville lointaine d’enfance, de souvenirs enfuis, d’une vie quotidienne qui s’empire, s’enlaidit au gré de la perception artistique
Le réel dans l’écriture de l’invitée de » Mercredi littéraire" cohabite avec le rêve pour déréaliser le vécu quotidien de la poétesse.
  • Phonétique : Poétique De"désolation Chez Zouhour El Arbi.

    nuz- avɔ̃ ʃwazi lə mo dezɔlasjɔ̃ dɑ̃ sɔ̃n- aksεpsjɔ̃ etimɔlɔʒikə « mεtʁə a səl », « afliʒəʁ », « afεktəʁ » puʁ ʁəʒwɛ̃dʁə lə sɑ̃s dynə pʁɔfɔ̃də tʁistεsə ki fʁapə lə pɔεtə u lεz- ymɛ̃. ynə pʁɔfɔ̃də tʁistεsə, ynə dulœʁ. lə kɔ̃tʁεʁə avεk lə pʁefiksə « kɔm » aleʒe la dulœʁ, fεʁə sese la sɔlitydə ɛ̃dividɥεllə u kɔlεktivə. ɔ̃ ʁətʁuvə sə pʁefiksə fʁeke oʒuʁdɥi dɑ̃s « kɔmynikasjɔn », « kɔpεn », kɔ̃paɲɔ̃ εtseteʁa. sε diʁə « εtʁə avək ».
    dɑ̃s « dezɔlasjɔn », lə « de » ʁɑ̃fɔʁsə lə sɑ̃s də la sɔlitydə, lafliksjɔ̃, ynə dulœʁ fizikə u mɔʁalə. zuuʁ əlaʁbi, ynə pɔetεsə kɔ̃fiʁme a la plymə abɔ̃dɑ̃tə a fliʁte avεk lekʁityʁə dəpɥi sɔ̃ ba aʒə. ɑ̃ dø milə duzə, εllə a pyblje sɔ̃ pʁəmje flɔʁilεʒə sɑ̃ sɥi dotʁə- pɔεmə bjɛ̃ ʁəsys paʁ lə pyblik « vεʁbivɔʁə », amuʁø dy vεʁbə pɔetikə. sεt- o sɛ̃ dy klyb tae-adεd kə nu lavɔ̃ ʒwɛ̃tə o ʒystə dɑ̃ lə mεʁkʁədi liteʁεʁə « klyb də ʁənɔ̃ a la medina (paʁti aʁabə də la vilə də tynis) pilɔte paʁ lə pɔεtə plɑ̃tyʁøz- iusεf ʁzuɡa, tʁadɥi dɑ̃ boku də lɑ̃ɡ. bεsma maʁuani fəzɑ̃ osi də la paʁti kɔmə animatʁisə e pɔεtə.
    zuuʁ a ʁekɔlte boku də dekɔʁasjɔ̃, ʁekɔ̃pɑ̃səz- osi bjɛ̃ o nivo nasjɔnal kə tʁɑ̃sfʁɔ̃tjεʁə puʁ sa distɛ̃ksjɔ̃ liteʁεʁə. εllə ekʁi dɑ̃z- œ̃ stilə lakɔnikə, syɡʒεstif, dʁamatikə. lε mo sɔ̃t- ɛ̃tɑ̃səz- e ɑ̃plifje paʁ lə ʁitmə myzikal. nu ʁələvɔ̃ də la dusœʁ, sɔʁtə də ekuləmɑ̃ do də suʁsə. pɔezi dynə pʁɔfɔ̃dœʁ tεllə kεllə ataʃə lə lεktœʁ. pɔezi kʁy emanɑ̃ dynə ipe sɑ̃sibilite, ɑ̃ temwaɲə lε mo ʁəlatifz- a la pyʁəte etimɔlɔʒikə, mitikə, də la natyʁə. ɑ̃ kεtə dœ̃n- ynive feəʁikə, εllə ʃεʁʃə lε bεlləz- imaʒə ki sɔne bjɛ̃, ɔʁkεstʁe lεz- asɔnɑ̃səz- e aliteʁasjɔ̃ dɑ̃z- ynə-aʁmɔni ɑ̃ʃɑ̃təʁə. vuz- oʁe lɑ̃vi də vuz- ɑ̃vɔle puʁ atɛ̃dʁə la ʒuisɑ̃sə dε ʁiməz- e fɔʁməz- imaʒe. suʁiʁə bɔ̃ ɑ̃fɑ̃, akœjɑ̃tə sɑ̃ tutəfwa pase inapεʁsy ynə ɛ̃pʁesjɔ̃ dʁamatikə dɑ̃ sa pɔezi, dulœʁ εɡzistɑ̃sjεllə, diʁe vu dy a dεz- eta damə, u dεspʁi, dε balafʁə- dɑ̃fɑ̃sə. sε pø tεtʁə sε kwɛ̃ sɔ̃bʁə- kə la pɔezi də zuuʁ ʃεʁʃə a atɛ̃dʁə dɑ̃ ʃakœ̃ də nu. εllə yzə dy sɛ̃bɔlə, də moz- a plyzjœʁ fasεtə puʁ ʃaʁje sε mesaʒə… lə tɔ̃ de εs vεʁ, lə ʁitmə ɛ̃teʁjœʁ də la pʁozə pɔetikə aksɑ̃tɥe sεtə atmɔsfεʁə də tʁistεsə pʁɔfɔ̃də, də vi ɛ̃teʁjəʁə » splinikə «. nɔstalʒi də la vilə lwɛ̃tεnə dɑ̃fɑ̃sə, də suvəniʁz- ɑ̃fɥi, dynə vi kɔtidjεnə ki sɑ̃piʁə, sɑ̃lεdi o ɡʁe də la pεʁsεpsjɔ̃ aʁtistikə
    lə ʁeεl dɑ̃ lekʁityʁə də lɛ̃vite də » mεʁkʁədi liteʁεʁə ɡjmε kɔabitə avεk lə ʁεvə puʁ deʁealize lə veky kɔtidjɛ̃ də la pɔetεsə.

Récompense

0
0
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
15/01/2016 21:03Sedeck.Gaidy

Je tiens à préciser que la première publication de la poétesse était en 2010.