Poeme : Le Saule Et Le Cygne (Essai)

Le Saule Et Le Cygne (Essai)

Le saule et le cygne
Essai d’une fable

Sur une berge annexionniste
Un petit saule penchait triste
Des roseaux croissaient en rotonde
Autour du saule penché vers l’onde
Lorsque par hasard un inconnu
Prenait incongru, forme d’intrus
Les poules d’eau s’y dissimulaient
Avec canes et cannetons du cru
Des glaïeuls d’eau éclairaient d’or
La jolie roselière cachée des cadors
Même si ses branchettes chétives
Y trempaient, Saule n’aimait sa griffe
Il se voyait commodore, conquistador…
Un cygne passa sur le cours
Jeune arbre, j’écoute votre discours
Il y a aussi peu d’arbres méritants
Que les saules, ceux de tes gens
Devisa t-il
Ta présence affermis la rive
Préserve la roselière convive
Tes branches vont en vannerie
Ton écorce donne à la pharmacie
Remède calmant douleurs de vie
Et des oiseaux, des insectes
De ta présence se délectent
Reste avec nous, ami le saule
De la gentillesse t’en es le symbole
Sous ton ombrage, sommes à l’abri
Lorsque souvent le Ciel s’assombrit
Où irions-nous si tu partais ?
Réflexions
Je ne suis jamais bien nulle part, et il me semble toujours que je serais mieux ailleurs que là où je suis.
Charles Baudelaire
Je serai bien mieux chez moi (chanson de Robert Cogoi en 1963)
GRAMO
12 juin 2015

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Le Saule Et Le Cygne (Essai)

    le=sau=le=et=le=cygne 6
    es=sai=du=ne=fa=ble 6

    sur=u=ne=ber=ge=an=nexion=niste 8
    un=pe=tit=sau=le=pen=chait=triste 8
    des=ro=seaux=crois=saient=en=ro=tonde 8
    au=tour=du=saule=pen=ché=vers=londe 8
    lors=que=par=ha=sard=un=in=con=nu 9
    pre=nait=in=con=gru=forme=din=trus 8
    les=poules=deau=sy=dis=si=mu=laient 8
    a=vec=canes=et=can=ne=tons=du=cru 9
    des=glaïeuls=deau=é=clai=raient=dor 7
    la=jo=lie=rose=liè=re=ca=chée=des=ca=dors 11
    même=si=ses=bran=chet=tes=ché=tives 8
    y=trem=paient=saule=nai=mait=sa=griffe 8
    il=se=vo=yait=com=mo=dore=con=quis=ta=dor 11
    un=cy=gne=pas=sa=sur=le=cours 8
    jeunear=bre=jé=coute=vo=tre=dis=cours 8
    il=y=a=aus=si=peu=dar=bres=mé=ri=tants 11
    que=les=sau=les=ceux=de=tes=gens 8
    de=vi=sa=t=il 5
    ta=présen=ce=af=fer=mis=la=rive 8
    pré=serve=la=ro=se=liè=re=con=vive 9
    tes=bran=ches=vont=en=van=ne=rie 8
    ton=é=corce=donneà=la=phar=ma=cie 8
    re=mède=cal=mant=dou=leurs=de=vie 8
    et=des=oi=seaux=des=in=sectes 7
    de=ta=pré=sen=ce=se=dé=lectent 8
    res=tea=vec=nous=a=mi=le=saule 8
    de=la=gen=tilles=se=ten=es=le=sym=bole 10
    sous=ton=om=brage=som=mes=à=la=bri 9
    lors=que=souvent=le=ciel=sas=som=brit 8
    où=i=rions=nous=si=tu=par=tais 8
    ré=flexi=ons 3
    je=ne=suis=ja=mais=bien=nul=le=part=et=il=me=sem=ble=tou=jours=que=je=se=rais=mieux=ailleurs=que=là=où=je=suis 27
    char=les=bau=de=lai=re 6
    je=se=rai=bien=mieux=chez=moi=chan=son=de=ro=bert=co=goi=en=mille=neuf=cent=soixante=trois 20
    gra=mo 2
    dou=ze=juin=deux=mil=le=quin=ze 8
  • Phonétique : Le Saule Et Le Cygne (Essai)

    lə solə e lə siɲə
    esε dynə fablə

    syʁ ynə bεʁʒə anεksjɔnistə
    œ̃ pəti solə pɑ̃ʃε tʁistə
    dε ʁozo kʁwasε ɑ̃ ʁɔtɔ̃də
    otuʁ dy solə pɑ̃ʃe vεʁ lɔ̃də
    lɔʁskə paʁ-azaʁ œ̃n- ɛ̃kɔny
    pʁənε ɛ̃kɔ̃ɡʁy, fɔʁmə dɛ̃tʁy
    lε pulə do si disimylε
    avεk kanəz- e kanətɔ̃ dy kʁy
    dε ɡlajəl do eklεʁε dɔʁ
    la ʒɔli ʁozəljεʁə kaʃe dε kadɔʁ
    mεmə si sε bʁɑ̃ʃεtə ʃetivə
    i tʁɑ̃pε, solə nεmε sa ɡʁifə
    il sə vwajε kɔmɔdɔʁə, kɔ̃kistadɔʁ…
    œ̃ siɲə pasa syʁ lə kuʁ
    ʒənə aʁbʁə, ʒekutə vɔtʁə diskuʁ
    il i a osi pø daʁbʁə- meʁitɑ̃
    kə lε solə, sø də tε ʒɑ̃
    dəviza te il
    ta pʁezɑ̃sə afεʁmi la ʁivə
    pʁezεʁvə la ʁozəljεʁə kɔ̃vivə
    tε bʁɑ̃ʃə vɔ̃ ɑ̃ vanəʁi
    tɔ̃n- ekɔʁsə dɔnə a la faʁmasi
    ʁəmεdə kalmɑ̃ dulœʁ də vi
    e dεz- wazo, dεz- ɛ̃sεktə
    də ta pʁezɑ̃sə sə delεkte
    ʁεstə avεk nu, ami lə solə
    də la ʒɑ̃tijεsə tɑ̃n- ε lə sɛ̃bɔlə
    su tɔ̃n- ɔ̃bʁaʒə, sɔməz- a labʁi
    lɔʁskə suvɑ̃ lə sjεl sasɔ̃bʁi
    u iʁjɔ̃ nu si ty paʁtε ?
    ʁeflεksjɔ̃
    ʒə nə sɥi ʒamε bjɛ̃ nylə paʁ, e il mə sɑ̃blə tuʒuʁ kə ʒə səʁε mjøz- ajœʁ kə la u ʒə sɥi.
    ʃaʁlə- bodəlεʁə
    ʒə səʁε bjɛ̃ mjø ʃe mwa (ʃɑ̃sɔ̃ də ʁɔbεʁ kɔɡwa ɑ̃ milə nəf sɑ̃ swasɑ̃tə tʁwas)
    ɡʁamo
    duzə ʒɥɛ̃ dø milə kɛ̃zə
  • Syllabes Phonétique : Le Saule Et Le Cygne (Essai)

    lə=so=lə=e=lə=si=ɲə 7
    e=sε=dy=nə=fa=blə 6

    syʁ=y=nə=bεʁʒə=a=nεk=sjɔ=nistə 8
    œ̃=pə=ti=so=lə=pɑ̃=ʃε=tʁistə 8
    dε=ʁo=zo=kʁwa=sε=ɑ̃=ʁɔ=tɔ̃də 8
    o=tuʁ=dy=solə=pɑ̃=ʃe=vεʁ=lɔ̃də 8
    lɔʁskə=paʁ-a=zaʁ=œ̃=nɛ̃=kɔ=ny 8
    pʁə=nε=ɛ̃=kɔ̃=ɡʁy=fɔʁmə=dɛ̃=tʁy 8
    lε=pulə=do=si=di=si=my=lε 8
    a=vεk=kanə=ze=ka=nə=tɔ̃=dy=kʁy 9
    dε=ɡla=jəl=do=e=klε=ʁε=dɔʁ 8
    la=ʒɔ=li=ʁozə=ljε=ʁə=ka=ʃe=dε=ka=dɔʁ 11
    mεmə=si=sε=bʁɑ̃=ʃε=tə=ʃe=tivə 8
    i=tʁɑ̃=pε=solə=nε=mε=sa=ɡʁifə 8
    il=sə=vwa=jε=kɔ=mɔ=dɔʁə=kɔ̃=kis=ta=dɔʁ 11
    œ̃=si=ɲə=pa=sa=syʁ=lə=kuʁ 8
    ʒə=nəaʁbʁə=ʒe=kutə=vɔ=tʁə=dis=kuʁ 8
    il=i=a=o=si=pø=daʁbʁə=me=ʁi=tɑ̃ 10
    kə=lε=so=lə=sø=də=tε=ʒɑ̃ 8
    də=vi=za=te=il 5
    ta=pʁe=zɑ̃sə=a=fεʁ=mi=la=ʁivə 8
    pʁe=zεʁvə=la=ʁo=zə=ljε=ʁə=kɔ̃vivə 8
    tε=bʁɑ̃=ʃə=vɔ̃=ɑ̃=va=nə=ʁi 8
    tɔ̃=ne=kɔʁsə=dɔnəa=la=faʁ=ma=si 8
    ʁə=mεdə=kal=mɑ̃=du=lœʁ=də=vi 8
    e=dε=zwa=zo=dε=zɛ̃=sεk=tə 8
    də=ta=pʁe=zɑ̃sə=sə=de=lεk=te 8
    ʁεstə=a=vεk=nu=a=mi=lə=solə 8
    də=la=ʒɑ̃=ti=jεsə=tɑ̃=nεlə=sɛ̃bɔlə 8
    su=tɔ̃=nɔ̃=bʁaʒə=sɔ=mə=za=la=bʁi 9
    lɔʁ=skə=su=vɑ̃lə=sjεl=sa=sɔ̃=bʁi 8
    u=i=ʁjɔ̃=nu=si=ty=paʁ=tε 8
    ʁe=flεk=sj=ɔ̃ 4
    ʒə=nə=sɥi=ʒa=mε=bjɛ̃=nylə=paʁ=e=il=mə=sɑ̃=blə=tu=ʒuʁ=kə=ʒə=sə=ʁε=mjø=za=jœʁ=kə=la=u=ʒə=sɥi 27
    ʃaʁ=lə=bo=də=lε=ʁə 6
    ʒə=sə=ʁε=bjɛ̃=mjø=ʃe=mwa=ʃɑ̃=sɔ̃də=ʁɔ=bεʁ=kɔ=ɡwa=ɑ̃=mi=lə=nəf=sɑ̃=swa=sɑ̃=tə=tʁwas 22
    ɡʁa=mo 2
    du=zə=ʒɥɛ̃=dø=mi=lə=kɛ̃=zə 8

PostScriptum

Personne ne peut égaler Lafontaine.

Récompense

2
2
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
12/06/2015 23:31Daniel

J’aime la fluidité dans la poésie et je me suis imprégné de ces vers ruisselant de belles images.....tout en sagesse..
DAN....

Auteur de Poésie
13/06/2015 12:07Gramo

Hello et Merci Dan pour ton appréciation toujours recherchée.
Tu vois, j’avais passé une quinzaine en Nord P de Calais où les saules pullulent littéralement.
Une troisième poésie est venue dans mon esprit, plus lentement, plus indirectement. Il fallait que je rende dommage à tous ces saules qui raffermissent les berges et plus encore et plus encore... des cours d’eau de cette région.
Bientôt, je repartirai en N P C...
Merci pour l’image.

Amitiés

Emile

Auteur de Poésie
13/06/2015 12:33Loic Rousselot

J’ai cru y ressentir tous les parfums du bord d’un cours d’eau.
Magnifique poème, que dis-je... chef d’oeuvre
Bravo l’artiste et chapeau.
Amitiés.
Loïc ROUSSELOT

Auteur de Poésie
13/06/2015 13:41Coburitc

Tous les charmes du saule , belle poésie que le roseau et le chêne pourraient jalouser .
Amitié
Jean-Pierre

Auteur de Poésie
13/06/2015 14:01Gramo

Bonjour Loïc et Jean Pierre
A vous mes amis en poésie Loïc et Coburict vous êtes trop généreux. Je ne fais que mon possible et bien sûr je suis heureux lorsque mes écrits par vous satisfont la communauté.
Amitiés
Emile.

Auteur de Poésie
15/06/2015 00:23Gramo

Hello Lune de Tristesse

Chère Lauriane
Quel plaisir que de te lire ici et merci pout ton joli commentaire.

Amitiés

Emile

Auteur de Poésie
21/04/2016 20:09Lemmiath

Je suppose que cela t’as demander énormément d’observation.

Auteur de Poésie
01/05/2016 17:25Gramo

Hello Lemmiath

Merci d’être venu me lire.
Le temps de l’observation s’est le temps de vivre dans ou près de la nature. On voit des choses , on les oublie, le temps passe. Puis un jour, un caneton sort de la roselière...

Amitiés

Emile