Univers de poésie d'un auteur

Prose:Réchauffement Climatique :

A Propos de cette Prose

A Propos Du Poème

Le poème vise à mettre en lumière les enjeux du réchauffement climatique tout en utilisant des images poétiques pour évoquer l’urgence et la gravité de la situation. Il illustre la détérioration de la nature due à l’activité humaine, mais laisse également entrevoir un espoir de changement si nous agissons collectivement. La « moralité » sert à condenser le message du poème, soulignant la responsabilité de chacun dans la protection de la Terre. Le but est d’inspirer une prise de conscience et une action immédiate pour le bien de notre planète et des générations futures.

La Prose

Dans un ciel bleu, l’ardeur de l’été,
Le glaçon pleure, en larmes noyé.
L’ours polaire cherche un abri,
Tandis que l’homme fait fi.

Forêts en feu, un air étouffé,
L’océan monte, les plages effacées.
La Terre crie, son appel silencieux,
Ignore-t-on son souffle précieux ?

Le vent souffle des mots d’alerte,
La nature attend qu’on ouvre la porte.
Écoute la voix de la Terre en pleur,
Changeons nos cœurs, sauvons l’heure.

Dans les rivières, un chant de tristesse,
Des espèces meurent, fin de la détresse.
Mais l’homme persiste, dans sa quête éperdue,
Cherchant le gain, la nature vendue.

Là où les fleurs s’épanouissaient jadis,
Reste maintenant un sol aride, sans paradis.
Le chant des oiseaux s’étouffe en l’air,
Leur mélodie perdue dans un monde austère.

Mais dans ce noir, luit encore une étincelle,
Un espoir que chacun en soi éveille.
Ensemble nous pouvons briser ces chaînes,
Rendre à la Terre sa splendeur pleine.

Le temps presse, l’urgence est là,
Écoutons la Terre, elle ne trompe pas.
Agissons maintenant, pour l’avenir préserver,
Et aux générations futures, un monde léguer.

Moralité

La Terre, notre maison, ne peut attendre,
Son appel vibrant, nous devons entendre.
L’heure n’est plus aux discours vides,
Mais à l’action, pour une issue solide.

La nature est un prêt, non un dû,
À nous de la garder, précieuse et tendue.
Chaque geste compte, dans cette grande quête,
Pour offrir à tous une planète en fête.

Moralité, ne soyons pas sourds ou aveugles,
Aux signes que nous donne ce grand cercle.
Car en sauvant la Terre, c’est nous que l’on sauve,
Dans ce récit commun, soyons les héros, les alcôves.
Partage de cette Prose avec vos contacts

PostScriptum

P. S. Si ces vers vous ont touché,
N’attendez pas pour vous lancer.
Un acte petit, dans l’ombre fait,
Peut être le début d’un grand effet.
Dans vos mains tient cette fable,
L’avenir n’est pas une table immuable.
Chacun de nous, une plume, un vers,
Pour écrire ensemble un monde moins pervers.

Poeme de Inamtom

Poète Inamtom

Inamtom a publié sur le site 255 écrits. Inamtom est membre du site depuis l'année 2020.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: Réchauffement Climatique :dans=un=ciel=bleu=lar=deur=de=lé=té 9
le=gla=çon=pleu=re=en=lar=mes=noy=é 10
lours=po=lai=re=cher=che=un=a=bri 9
tan=dis=que=l=hom=me=fait=fi 8

fo=rêts=en=feu=un=air=é=touf=fé 9
lo=cé=an=mon=te=les=plages=ef=fa=cées 10
la=ter=re=crie=son=ap=pel=si=len=cieux 10
igno=re=ton=son=souf=fle=pré=cieux 8

le=vent=souf=fle=des=mots=da=ler=te 9
la=na=ture=at=tend=quon=ou=vre=la=porte 10
é=coute=la=voix=de=la=ter=re=en=pleur 10
chan=geons=nos=cœurs=sau=vons=l=heu=re 9

dans=les=ri=vières=un=chant=de=tris=tes=se 10
des=es=pèces=meu=rent=fin=de=la=dé=tresse 10
mais=lhomme=per=siste=dans=sa=quê=teé=per=due 10
cher=chant=le=gain=la=na=tu=re=ven=due 10

là=où=les=fleurs=sé=pa=nouis=saient=ja=dis 10
res=te=mainte=nant=un=sol=a=ride=sans=pa=ra=dis 12
le=chant=des=oi=seaux=sé=touf=fe=en=lair 10
leur=mé=lo=die=per=due=dans=un=mondeaus=tère 10

mais=dans=ce=noir=luit=en=coreuneé=tin=cel=le 10
un=es=poir=que=cha=cun=en=soi=é=veille 10
en=sem=ble=nous=pou=vons=bri=ser=ces=chaînes 10
ren=dre=à=la=ter=re=sa=splen=deur=pleine 10

le=temps=pres=se=lur=gen=ce=est=là 9
é=cou=tons=la=terre=el=le=ne=trompe=pas 10
agis=sons=mainte=nant=pour=lave=nir=pré=ser=ver 10
et=aux=gé=né=ra=tions=fu=tures=un=monde=lé=guer 12

mo=ra=li=té 4

la=terre=no=tre=mai=son=ne=peut=at=tendre 10
son=ap=pel=vi=brant=nous=de=vons=en=tendre 10
l=heu=re=nest=plus=aux=dis=cours=vi=des 10
mais=à=lac=tion=pour=une=is=sue=so=lide 10

la=na=tu=re=est=un=prêt=non=un=dû 10
à=nous=de=la=gar=der=pré=cieuseet=ten=due 10
cha=que=ges=te=comp=te=dans=cette=grande=quête 10
pour=of=frir=à=tous=une=pla=nè=teen=fête 10

mo=ra=li=té=ne=soyons=pas=sourds=ou=a=veugles 11
aux=si=gnes=que=nous=don=ne=ce=grand=cercle 10
car=en=sau=vant=la=terre=cest=nous=que=lon=sauve 11
dans=ce=ré=cit=com=mun=soyons=les=hé=ros=les=al=côves 13
Phonétique : Réchauffement Climatique :dɑ̃z- œ̃ sjεl blø, laʁdœʁ də lete,
lə ɡlasɔ̃ plœʁə, ɑ̃ laʁmə- nwaje.
luʁ pɔlεʁə ʃεʁʃə œ̃n- abʁi,
tɑ̃di kə lɔmə fε fi.

fɔʁεz- ɑ̃ fø, œ̃n- εʁ etufe,
lɔseɑ̃ mɔ̃tə, lε plaʒəz- efase.
la teʁə kʁi, sɔ̃n- apεl silɑ̃sjø,
iɲɔʁə tɔ̃ sɔ̃ suflə pʁesjø ?

lə vɑ̃ suflə dε mo dalεʁtə,
la natyʁə atɑ̃ kɔ̃n- uvʁə la pɔʁtə.
ekutə la vwa də la teʁə ɑ̃ plœʁ,
ʃɑ̃ʒɔ̃ no kœʁ, sovɔ̃ lœʁ.

dɑ̃ lε ʁivjεʁə, œ̃ ʃɑ̃ də tʁistεsə,
dεz- εspεsə məʁe, fɛ̃ də la detʁεsə.
mε lɔmə pεʁsistə, dɑ̃ sa kεtə epεʁdɥ,
ʃεʁʃɑ̃ lə ɡɛ̃, la natyʁə vɑ̃dɥ.

la u lε flœʁ sepanuisε ʒadi,
ʁεstə mɛ̃tənɑ̃ œ̃ sɔl aʁidə, sɑ̃ paʁadi.
lə ʃɑ̃ dεz- wazo setufə ɑ̃ lεʁ,
lœʁ melɔdi pεʁdɥ dɑ̃z- œ̃ mɔ̃də ostεʁə.

mε dɑ̃ sə nwaʁ, lɥi ɑ̃kɔʁə ynə etɛ̃sεllə,
œ̃n- εspwaʁ kə ʃakœ̃ ɑ̃ swa evεjə.
ɑ̃sɑ̃blə nu puvɔ̃ bʁize sε ʃεnə,
ʁɑ̃dʁə a la teʁə sa splɑ̃dœʁ plεnə.

lə tɑ̃ pʁεsə, lyʁʒɑ̃sə ε la,
ekutɔ̃ la teʁə, εllə nə tʁɔ̃pə pa.
aʒisɔ̃ mɛ̃tənɑ̃, puʁ lavəniʁ pʁezεʁve,
e o ʒeneʁasjɔ̃ fytyʁə, œ̃ mɔ̃də leɡe.

mɔʁalite

la teʁə, nɔtʁə mεzɔ̃, nə pø atɑ̃dʁə,
sɔ̃n- apεl vibʁɑ̃, nu dəvɔ̃z- ɑ̃tɑ̃dʁə.
lœʁ nε plysz- o diskuʁ vidə,
mεz- a laksjɔ̃, puʁ ynə isɥ sɔlidə.

la natyʁə εt- œ̃ pʁε, nɔ̃ œ̃ dy,
a nu də la ɡaʁde, pʁesjøzə e tɑ̃dɥ.
ʃakə ʒεstə kɔ̃tə, dɑ̃ sεtə ɡʁɑ̃də kεtə,
puʁ ɔfʁiʁ a tusz- ynə planεtə ɑ̃ fεtə.

mɔʁalite, nə swajɔ̃ pa suʁdz- u avøɡlə,
o siɲə kə nu dɔnə sə ɡʁɑ̃ sεʁklə.
kaʁ ɑ̃ sovɑ̃ la teʁə, sε nu kə lɔ̃ sovə,
dɑ̃ sə ʁesi kɔmœ̃, swajɔ̃ lεz- eʁo, lεz- alkovə.
Syllabes Phonétique : Réchauffement Climatique :dɑ̃=zœ̃=sjεl=blø=laʁ=dœ=ʁə=də=le=te 10
lə=ɡla=sɔ̃=plœ=ʁə=ɑ̃=laʁmə=nwa=j=e 10
luʁ=pɔ=lε=ʁə=ʃεʁ=ʃə=œ̃=na=bʁi 9
tɑ̃=di=kə=lɔ=mə=fε=fi 7

fɔ=ʁε=zɑ̃=fø=œ̃=nεʁ=e=tu=fe 9
lɔ=se=ɑ̃=mɔ̃tə=lε=pla=ʒə=ze=fa=se 10
la=te=ʁə=kʁi=sɔ̃=na=pεl=si=lɑ̃=sjø 10
i=ɲɔ=ʁə=tɔ̃=sɔ̃=su=flə=pʁe=sj=ø 10

lə=vɑ̃=su=flə=dε=mo=da=lεʁ=tə 9
la=na=tyʁə=a=tɑ̃=kɔ̃=nu=vʁə=la=pɔʁtə 10
e=ku=tə=la=vwadə=la=te=ʁə=ɑ̃=plœʁ 10
ʃɑ̃=ʒɔ̃=no=kœ=ʁə=so=vɔ̃=lœ=ʁə 9

dɑ̃=lε=ʁi=vjε=ʁə=œ̃=ʃɑ̃=də=tʁis=tεsə 10
dε=zεs=pεsə=mə=ʁe=fɛ̃=də=la=de=tʁεsə 10
mε=lɔmə=pεʁ=sis=tə=dɑ̃=sa=kε=təe=pεʁdɥ 10
ʃεʁ=ʃɑ̃=lə=ɡɛ̃=la=na=ty=ʁə=vɑ̃dɥ 9

la=u=lε=flœʁ=se=pa=nui=sε=ʒa=di 10
ʁεstə=mɛ̃tə=nɑ̃=œ̃=sɔl=a=ʁidə=sɑ̃=pa=ʁa=di 11
lə=ʃɑ̃=dε=zwa=zo=se=tu=fə=ɑ̃=lεʁ 10
lœʁ=me=lɔ=di=pεʁdɥ=dɑ̃=zœ̃=mɔ̃də=os=tεʁə 10

mε=dɑ̃sə=nwaʁ=lɥi=ɑ̃=kɔ=ʁəy=nə=e=tɛ̃sεllə 10
œ̃=nεs=pwaʁ=kə=ʃa=kœ̃=ɑ̃=swa=e=vεjə 10
ɑ̃=sɑ̃=blə=nu=pu=vɔ̃=bʁi=ze=sε=ʃεnə 10
ʁɑ̃=dʁə=a=la=te=ʁə=sa=splɑ̃=dœʁ=plεnə 10

lə=tɑ̃=pʁε=sə=lyʁ=ʒɑ̃=sə=ε=la 9
e=ku=tɔ̃=la=teʁə=εl=lə=nə=tʁɔ̃pə=pa 10
a=ʒisɔ̃mɛ̃tə=nɑ̃=puʁ=la=və=niʁ=pʁe=zεʁ=ve 10
e=o=ʒe=ne=ʁa=sjɔ̃fytyʁə=œ̃=mɔ̃=də=le=ɡe 11

mɔ=ʁa=li=te 4

la=te=ʁə=nɔtʁə=mε=zɔ̃=nə=pø=a=tɑ̃dʁə 10
sɔ̃=na=pεl=vi=bʁɑ̃=nu=də=vɔ̃=zɑ̃=tɑ̃dʁə 10
lœ=ʁə=nε=plys=zo=dis=kuʁ=vi=də 9
mε=za=lak=sjɔ̃=puʁ=y=nə=isɥ=sɔ=lidə 10

la=na=ty=ʁə=ε=tœ̃=pʁε=nɔ̃=œ̃=dy 10
a=nudə=la=ɡaʁ=de=pʁe=sjø=zə=e=tɑ̃dɥ 10
ʃakə=ʒεstə=kɔ̃=tə=dɑ̃=sε=tə=ɡʁɑ̃=də=kεtə 10
puʁ=ɔ=fʁiʁ=a=tus=zynə=pla=nε=tə=ɑ̃fεtə 10

mɔ=ʁa=li=te=nə=swa=jɔ̃=pa=suʁ=dzuavøɡlə 10
o=si=ɲə=kə=nu=dɔ=nə=sə=ɡʁɑ̃=sεʁklə 10
kaʁ=ɑ̃=so=vɑ̃=la=te=ʁə=sε=nukə=lɔ̃sovə 10
dɑ̃sə=ʁe=si=kɔ=mœ̃=swa=jɔ̃=lε=ze=ʁo=lε=zal=kovə 13

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Commentaire Sur La Poesie

Auteur de Poésie
22/08/2023 16:43Guy

Et si tout cela n’était qu’une évolution naturelle? la nature doit-elle changer pour de nouvelle condition de vie? changeons et elle changera, Qui sommes-nous, d’où venons-nous, ou allons-nous, voila les vraies questions.
Retirons déjà la peur, et tout ira bien.

👍

Prose Terre
Du 22/08/2023 16:21

L'écrit contient 290 mots qui sont répartis dans 11 strophes.