Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Prose : Instants Amoureux

Prose - Sans Thème -
Publié le 11/07/2012 20:16

L'écrit contient 289 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Kabda

Instants Amoureux

Je regarde leurs yeux, comme un nouveau né son premier soleil. Un éclat me fige aussi profond que les rêves nous transportent. Un amour clignotant, qui s’en va plus vite qu’il n’arrive. Je suis au sommet de l’Everest si elles font toucher leurs lèvres, aux abimes de la mer si elles me percent des yeux. Aux instants où nos regards se croisent, je ne suis qu’une poupée de chair qui ne sait pas parler. Elles me retirent du monde quand elles soufflent leur onde, elle m’exilent de moi quand elles me frôlent des doigts.
Mais ces moments où l’âme danse dans le vent, où le corps pétrifié s’ancre sur terre, ces moments ne sont que des instants. Qui partent s’éteindre sur les pans de la vie. Je suis en mélancolie quand je les vois partir. Mais je suis envoûté quand j’en vois revenir. Je suis amoureux de ces parties de vie où au delà des iris, des esprits s’admirent entre eux. Lorsqu’un corps s’éternise dans le regard de l’autre. Les amours d’un instant…
C’est parfois un mouvement de tête, parfois un mouvement de pied. Une étoffe de cheveux qui s’élance sur la rampe corporelle d’émotions tendres. Une main qui s’ouvre, une bouche qui se ferme, c’est un cœur qui vibre avec le mien, dans un rythme identique ; un accord de corps qui s’attirent, une mélodie pour deux dans un silence amoureux. Sans un mot, sans pensée, juste des fragments de sentiments déchus qui viennent jouer ensemble pour le plus grand plaisir de l’être. Instants d’oublis du monde, oublis des actes, oublis de soi. Des instants amoureux.
  • Phonétique : Instants Amoureux

    ʒə ʁəɡaʁdə lœʁz- iø, kɔmə œ̃ nuvo ne sɔ̃ pʁəmje sɔlεj. œ̃n- ekla mə fiʒə osi pʁɔfɔ̃ kə lε ʁεvə nu tʁɑ̃spɔʁte. œ̃n- amuʁ kliɲɔtɑ̃, ki sɑ̃ va plys vitə kil naʁivə. ʒə sɥiz- o sɔmε də ləvəʁεst si εllə fɔ̃ tuʃe lœʁ lεvʁə, oz- abimə də la mεʁ si εllə mə pεʁse dεz- iø. oz- ɛ̃stɑ̃z- u no ʁəɡaʁd sə kʁwaze, ʒə nə sɥi kynə pupe də ʃεʁ ki nə sε pa paʁle. εllə mə ʁətiʁe dy mɔ̃də kɑ̃t- εllə sufle lœʁ ɔ̃də, εllə mεɡzile də mwa kɑ̃t- εllə mə fʁole dε dwa.
    mε sε mɔmɑ̃z- u lamə dɑ̃sə dɑ̃ lə vɑ̃, u lə kɔʁ petʁifje sɑ̃kʁə syʁ teʁə, sε mɔmɑ̃ nə sɔ̃ kə dεz- ɛ̃stɑ̃. ki paʁte setɛ̃dʁə syʁ lε pɑ̃ də la vi. ʒə sɥiz- ɑ̃ melɑ̃kɔli kɑ̃ ʒə lε vwa paʁtiʁ. mε ʒə sɥiz- ɑ̃vute kɑ̃ ʒɑ̃ vwa ʁəvəniʁ. ʒə sɥiz- amuʁø də sε paʁti də vi u o dəla dεz- iʁi, dεz- εspʁi sadmiʁe ɑ̃tʁə ø. lɔʁskœ̃ kɔʁ setεʁnizə dɑ̃ lə ʁəɡaʁ də lotʁə. lεz- amuʁ dœ̃n- ɛ̃stɑ̃…
    sε paʁfwaz- œ̃ muvəmɑ̃ də tεtə, paʁfwaz- œ̃ muvəmɑ̃ də pje. ynə etɔfə də ʃəvø ki selɑ̃sə syʁ la ʁɑ̃pə kɔʁpɔʁεllə demɔsjɔ̃ tɑ̃dʁə. ynə mɛ̃ ki suvʁə, ynə buʃə ki sə fεʁmə, sεt- œ̃ kœʁ ki vibʁə avεk lə mjɛ̃, dɑ̃z- œ̃ ʁitmə idɑ̃tikə, œ̃n- akɔʁ də kɔʁ ki satiʁe, ynə melɔdi puʁ dø dɑ̃z- œ̃ silɑ̃sə amuʁø. sɑ̃z- œ̃ mo, sɑ̃ pɑ̃se, ʒystə dε fʁaɡmɑ̃ də sɑ̃timɑ̃ deʃys ki vjεne ʒue ɑ̃sɑ̃blə puʁ lə plys ɡʁɑ̃ plεziʁ də lεtʁə. ɛ̃stɑ̃ dubli dy mɔ̃də, ubli dεz- aktə, ubli də swa. dεz- ɛ̃stɑ̃z- amuʁø.

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
23/07/2021Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.