Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Il Était Une Foi

Poème - Sans Thème -
Publié le 29/05/2004 00:00

L'écrit contient 149 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Kugaiji

Il Était Une Foi

Il était une foi qui était respectée
Qui ralliait les hommes pour une infinité
Qui évoquait l’amour, les destins partagés
Et qui était le plus beau message de paix

Il fut une fois, un homme belliqueux
Qui modifia les paroles de Dieu
Pour mener des conflits, terres ensanglantées
Qui furent les témoins de la foi mystifiée

Il était un philosophe, empli de respect,
Nietzsche, le grand homme, pour une égalité
Entre les races d’hommes, s’était exprimé
Et voyait dans le Monde une parité

Il était un tyran, un homme belliqueux,
Le nommé Hitler changea les mots de Nietzsche
Pour des génocides, pour les bons aryens
L’immonde Führer s’en prit aux êtres humains

Il était une foi qui se vit bafouée,
Ils étaient des paroles qui furent modifiées.
Comment les mots d’Amour et les mots de raison
Ont-ils pu servir à ces destructions ?
  • Pieds Hyphénique: Il Était Une Foi

    il=é=tait=u=ne=foi=qui=é=tait=res=pec=tée 12
    qui=ral=liait=les=hommes=pour=u=ne=in=fi=ni=té 12
    qui=é=vo=quait=la=mour=les=des=tins=par=ta=gés 12
    et=qui=é=tait=le=plus=beau=mes=sa=ge=de=paix 12

    il=fut=u=ne=fois=un=hom=me=bel=li=qu=eux 12
    qui=mo=di=fi=a=les=pa=ro=les=de=dieu 11
    pour=me=ner=des=con=flits=ter=res=en=san=glan=tées 12
    qui=furent=les=té=moins=de=la=foi=mys=ti=fi=ée 12

    il=é=tait=un=phi=lo=sophe=em=pli=de=res=pect 12
    nietz=sche=le=grand=homme=pour=u=ne=é=ga=li=té 12
    entre=les=ra=ces=d=hom=mes=sé=tait=ex=pri=mé 12
    et=vo=yait=dans=le=mon=de=u=ne=pa=ri=té 12

    il=é=tait=un=ty=ran=un=hom=me=bel=li=queux 12
    le=nom=mé=hit=ler=chan=gea=les=mots=de=niet=zsche 12
    pour=des=gé=no=ci=des=pour=les=bons=a=ryens 11
    lim=mon=de=füh=rer=sen=prit=aux=ê=tres=hu=mains 12

    il=é=tait=u=ne=foi=qui=se=vit=ba=fouée 11
    ils=é=taient=des=pa=roles=qui=fu=rent=mo=di=fi=ées 13
    com=ment=les=mots=da=mour=et=les=mots=de=rai=son 12
    ont=tils=pu=ser=vir=à=ces=des=truc=ti=ons 11
  • Phonétique : Il Était Une Foi

    il etε ynə fwa ki etε ʁεspεkte
    ki ʁaljε lεz- ɔmə puʁ ynə ɛ̃finite
    ki evɔkε lamuʁ, lε dεstɛ̃ paʁtaʒe
    e ki etε lə plys bo mesaʒə də pε

    il fy ynə fwa, œ̃n- ɔmə bεllikø
    ki mɔdifja lε paʁɔlə də djø
    puʁ məne dε kɔ̃fli, teʁəz- ɑ̃sɑ̃ɡlɑ̃te
    ki fyʁe lε temwɛ̃ də la fwa mistifje

    il etε œ̃ filozɔfə, ɑ̃pli də ʁεspε,
    njεtsʃə, lə ɡʁɑ̃t- ɔmə, puʁ ynə eɡalite
    ɑ̃tʁə lε ʁasə dɔmə, setε εkspʁime
    e vwajε dɑ̃ lə mɔ̃də ynə paʁite

    il etε œ̃ tiʁɑ̃, œ̃n- ɔmə bεllikø,
    lə nɔme itle ʃɑ̃ʒa lε mo də njεtsʃə
    puʁ dε ʒenɔsidə, puʁ lε bɔ̃z- aʁiɛ̃
    limɔ̃də fyʁe sɑ̃ pʁi oz- εtʁə- ymɛ̃

    il etε ynə fwa ki sə vit bafue,
    ilz- etε dε paʁɔlə ki fyʁe mɔdifje.
    kɔmɑ̃ lε mo damuʁ e lε mo də ʁεzɔ̃
    ɔ̃ til py sεʁviʁ a sε dεstʁyksjɔ̃ ?
  • Pieds Phonétique : Il Était Une Foi

    il=e=tε=y=nə=fwa=ki=e=tε=ʁεs=pεk=te 12
    ki=ʁa=ljε=lε=zɔmə=puʁ=y=nə=ɛ̃=fi=ni=te 12
    ki=e=vɔ=kε=la=muʁ=lε=dεs=tɛ̃=paʁ=ta=ʒe 12
    e=ki=e=tε=lə=plys=bo=me=sa=ʒə=də=pε 12

    il=fy=y=nə=fwa=œ̃=nɔ=mə=bεl=li=kø 11
    ki=mɔ=di=fj=a=lε=pa=ʁɔ=lə=də=dj=ø 12
    puʁ=mə=ne=dε=kɔ̃=fli=te=ʁə=zɑ̃=sɑ̃=ɡlɑ̃=te 12
    ki=fy=ʁe=lε=te=mwɛ̃=də=la=fwa=mis=ti=fje 12

    il=e=tε=œ̃=fi=lo=zɔfə=ɑ̃=pli=də=ʁεs=pε 12
    njεt=sʃə=lə=ɡʁɑ̃=tɔmə=puʁ=y=nə=e=ɡa=li=te 12
    ɑ̃=tʁə=lε=ʁa=sə=dɔ=mə=se=tε=εk=spʁi=me 12
    e=vwa=jε=dɑ̃=lə=mɔ̃=də=y=nə=pa=ʁi=te 12

    il=e=tε=œ̃=ti=ʁɑ̃=œ̃=nɔ=mə=bεl=li=kø 12
    lə=nɔ=me=i=tle=ʃɑ̃=ʒa=lε=mo=də=njεt=sʃə 12
    puʁ=dε=ʒe=nɔ=si=də=puʁ=lε=bɔ̃=za=ʁi=ɛ̃ 12
    li=mɔ̃=də=fy=ʁe=sɑ̃=pʁi=o=zε=tʁə=y=mɛ̃ 12

    il=e=tε=y=nə=fwa=ki=sə=vit=ba=fu=e 12
    il=ze=tε=dε=pa=ʁɔlə=ki=fy=ʁe=mɔ=di=fje 12
    kɔ=mɑ̃=lε=mo=da=muʁ=e=lε=mo=də=ʁε=zɔ̃ 12
    ɔ̃=til=py=sεʁ=viʁ=a=sε=dεs=tʁyk=sj=ɔ̃ 11

PostScriptum

Inspiré par le titre d’un article de journal, j’ai eu l’idée de faire ce poème pour montrer que les plus belles paroles mal employées peuvenet causer la perte

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Silent_Innocence

oui plusieurs personnes sont mal informées quant a ca c bien triste 😞 bel hommage que tu rends là. . . Nietzsche est un des seuls philosophes que j’apprécie (parceque je démonte pas mal la philo quand meme dans mon ’Simple regard sur la société~) mais bon fo pas croire que g jms lu il y a des auteurs que j’apprécie. . . (Sénèque surtout ^^) enfin bon, bravo pour éclairer cette part d’ombre. . . pour le moins importante 😉
Amicalement,
Richard. .

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Kugaiji

Vi, je voulais souligner le terme "bons aryens", à double sens ^^, j’ai pas pu m’en empêcher :))

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Malko Ducher

"Le grand seigneur, avant de lancer sa guerre demanda conseil auprés de son devin.
-Dis-moi devin, si je mène mon assaut aux aurores demain avec mon armée, aurai-je enfin cette occasion de devenir roi?
. . Apres quelques méditations, et quelques incantations, le devin en transes lui répondit :
-Si tu invites la mort en cette aube, un empire s’éffondrera. . . mais votre vie sera longue.

Satisfait, le seigneur prépare son attaque, puis s’endort le sommeil léger. . .

La bataille fût livrée, et leurs adversaires capturèrent ce fameux seigneur. . . et peu à peu, envahirent son royaume. . . pour enfin l’enfermer dans une geôle où il vécu 35 ans de plus. "

Le problême des mots est leur interprétation, ce qui est par escence le jeu des poètes, des hommes de loi, et des politiciens.
Nous autres avons la métaphore,
de nombreuses lois partout dans le monde sont encore aujourd’hui écrites en français, pour permettre la plus grande précision quand aux interprétation possibles. Et cela ne s’avère pas toujours efficace. . . interprétation. . .

Pour ce qui est du dire des déités, et de leur traduction, je suis à genou devant un ange aux yeux blancs. . . et attends patiemment un simple mortel baiser :))

Amicalement.

Auteur de Poésie
25/08/2004 00:00Tite Zara

c mon poème préféré. je le li dès que je peux. je peu pa te direpk je l’aime tan mès. . . . . . . je l’adore. bisous