Poeme-France : Lecture Écrit Société

Poeme : L’Anonyme Éprouvé.

Poème Société
Publié le 09/11/2012 19:34

L'écrit contient 262 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Ludothum

L’Anonyme Éprouvé.

Mille âmes errantes que l’on croise indifférent,
Ne s’arrêtant alors jamais au regard morne fixé,
Furtif, dans la rivière de la rue en la remontant.
Et si l’on voulait savoir ce qu’il cache en réalité,
Sans doute ne trouverions-nous que douce folie
Qui nous ferait passer tout droit notre chemin,
Ou bien simplement quelqu’un qui aime la vie
Et qui pourrait avoir en lui un formidable destin.
Ne serait-il triste qu’en voyant toute la débâcle
Se dessinant derrière les couleurs de nos yeux,
Inquiet de ne connaître que son unique miracle,
Ou n’obtenant pas le bonheur de ceux qu’il veut.
Les coups d’épaules l’ébranlent sans l’atteindre,
Il ne déviera plus sa direction car il sait où il va.
Sa détermination est chose qu’il ne peut feindre,
Et moi je la vois malgré sa volonté d’anonymat.
Si, par mégardes, au milieu de tous, il trébuche,
Se relever est encore sa seule manière de faire,
Habitué de ne rencontrer que trop d’embuches,
Il fera en sorte de ne plus mordre la poussière.
Même si aucune main devant lui n’est tendue,
Et que cette chute s’avère être des plus lourdes,
Il n’entendra plus les railleries sévères de la rue
Dont la tonalité, au fil des ans, s’est faite sourde.
Lavé de tout, droit et debout, il prend sa route,
Infaillible et impassible, et à l’épreuve de tout.
Nous ne pouvons que remettre tout en doute,
N’ignorons plus ces inconnus dont on se fout.
  • Pieds Hyphénique: L’Anonyme Éprouvé.

    mil=le=â=mes=er=ran=tes=que=lon=croi=se=in=dif=férent 14
    ne=sar=rê=tant=a=lors=ja=mais=au=re=gard=mor=ne=fixé 14
    fur=tif=dans=la=ri=vière=de=la=rue=en=la=re=mon=tant 14
    et=si=lon=vou=lait=sa=voir=ce=quil=cacheen=ré=a=li=té 14
    sans=dou=te=ne=trou=ve=ri=ons=nous=que=dou=ce=fo=lie 14
    qui=nous=fe=rait=pas=ser=tout=droit=no=tre=che=min 12
    ou=bien=sim=ple=ment=quel=quun=qui=ai=me=la=vie 12
    et=qui=pour=rait=a=voir=en=lui=un=for=mi=dable=des=tin 14
    ne=se=rait=til=tris=te=quen=voy=ant=tou=te=la=dé=bâcle 14
    se=des=si=nant=der=riè=re=les=cou=leurs=de=nos=y=eux 14
    in=quiet=de=ne=con=naî=tre=que=son=u=ni=que=mi=racle 14
    ou=nob=te=nant=pas=le=bon=heur=de=ceux=quil=veut 12
    les=coups=dé=pau=les=lé=bran=lent=sans=lat=tein=dre 12
    il=ne=dé=vie=ra=plus=sa=di=rec=tion=car=il=sait=où=il=va 16
    sa=dé=ter=mi=na=ti=on=est=cho=se=quil=ne=peut=feindre 14
    et=moi=je=la=vois=mal=gré=sa=vo=lon=té=da=no=ny=mat 15
    si=par=mé=gar=des=au=mi=lieu=de=tous=il=tré=bu=che 14
    se=re=le=ver=est=en=core=sa=seu=le=ma=niè=re=de=faire 15
    ha=bi=tué=de=ne=ren=con=trer=que=trop=dem=bu=ches 13
    il=fe=ra=en=sor=te=de=ne=plus=mor=dre=la=pous=sière 14
    mê=me=si=au=cu=ne=main=de=vant=lui=nest=ten=due 13
    et=que=cet=te=chu=te=sa=vè=re=ê=tre=des=plus=lourdes 14
    il=nen=ten=dra=plus=les=raille=ries=sé=vè=res=de=la=rue 14
    dont=la=to=na=li=té=au=fil=des=ans=sest=fai=te=sourde 14
    la=vé=de=tout=droit=et=de=bout=il=prend=sa=rou=te 13
    in=faillible=et=im=pas=si=ble=et=à=lé=preu=ve=de=tout 14
    nous=ne=pou=vons=que=re=met=tre=tout=en=dou=te 12
    ni=gno=rons=plus=ces=in=con=nus=dont=on=se=fout 12
  • Phonétique : L’Anonyme Éprouvé.

    milə aməz- eʁɑ̃tə kə lɔ̃ kʁwazə ɛ̃difeʁɑ̃,
    nə saʁεtɑ̃ alɔʁ ʒamεz- o ʁəɡaʁ mɔʁnə fikse,
    fyʁtif, dɑ̃ la ʁivjεʁə də la ʁy ɑ̃ la ʁəmɔ̃tɑ̃.
    e si lɔ̃ vulε savwaʁ sə kil kaʃə ɑ̃ ʁealite,
    sɑ̃ dutə nə tʁuvəʁjɔ̃ nu kə dusə fɔli
    ki nu fəʁε pase tu dʁwa nɔtʁə ʃəmɛ̃,
    u bjɛ̃ sɛ̃pləmɑ̃ kεlkœ̃ ki εmə la vi
    e ki puʁʁε avwaʁ ɑ̃ lɥi œ̃ fɔʁmidablə dεstɛ̃.
    nə səʁε til tʁistə kɑ̃ vwajɑ̃ tutə la debaklə
    sə desinɑ̃ dəʁjεʁə lε kulœʁ də noz- iø,
    ɛ̃kjε də nə kɔnεtʁə kə sɔ̃n- ynikə miʁaklə,
    u nɔptənɑ̃ pa lə bɔnœʁ də sø kil vø.
    lε ku depolə lebʁɑ̃le sɑ̃ latɛ̃dʁə,
    il nə devjəʁa plys sa diʁεksjɔ̃ kaʁ il sε u il va.
    sa detεʁminasjɔ̃ ε ʃozə kil nə pø fɛ̃dʁə,
    e mwa ʒə la vwa malɡʁe sa vɔlɔ̃te danɔnima.
    si, paʁ meɡaʁdə, o miljø də tus, il tʁebyʃə,
    sə ʁələve εt- ɑ̃kɔʁə sa sələ manjεʁə də fεʁə,
    abitye də nə ʁɑ̃kɔ̃tʁe kə tʁo dɑ̃byʃə,
    il fəʁa ɑ̃ sɔʁtə də nə plys mɔʁdʁə la pusjεʁə.
    mεmə si okynə mɛ̃ dəvɑ̃ lɥi nε tɑ̃dɥ,
    e kə sεtə ʃytə savεʁə εtʁə dε plys luʁdə,
    il nɑ̃tɑ̃dʁa plys lε ʁajʁi sevεʁə də la ʁy
    dɔ̃ la tɔnalite, o fil dεz- ɑ̃, sε fεtə suʁdə.
    lave də tu, dʁwa e dəbu, il pʁɑ̃ sa ʁutə,
    ɛ̃fajiblə e ɛ̃pasiblə, e a lepʁəvə də tu.
    nu nə puvɔ̃ kə ʁəmεtʁə tut- ɑ̃ dutə,
    niɲɔʁɔ̃ plys sεz- ɛ̃kɔnys dɔ̃ ɔ̃ sə fu.
  • Pieds Phonétique : L’Anonyme Éprouvé.

    miləa=mə=ze=ʁɑ̃=tə=kə=lɔ̃=kʁwa=zə=ɛ̃=di=fe=ʁɑ̃ 13
    nə=sa=ʁε=tɑ̃=a=lɔʁ=ʒa=mε=zoʁə=ɡaʁ=mɔʁ=nə=fik=se 14
    fyʁ=tif=dɑ̃=la=ʁi=vjεʁə=də=la=ʁy=ɑ̃=la=ʁə=mɔ̃=tɑ̃ 14
    e=si=lɔ̃=vu=lε=sa=vwaʁsə=kil=ka=ʃəɑ̃=ʁe=a=li=te 14
    sɑ̃=du=tə=nə=tʁu=və=ʁj=ɔ̃=nu=kə=du=sə=fɔ=li 14
    ki=nu=fə=ʁε=pa=se=tu=dʁwa=nɔ=tʁə=ʃə=mɛ̃ 12
    u=bj=ɛ̃=sɛ̃=plə=mɑ̃=kεl=kœ̃=ki=ε=mə=la=vi 13
    e=ki=puʁ=ʁε=a=vwaʁ=ɑ̃=lɥi=œ̃=fɔʁ=mi=dablə=dεs=tɛ̃ 14
    nə=sə=ʁε=til=tʁis=tə=kɑ̃=vwa=jɑ̃=tu=tə=la=de=baklə 14
    sə=de=si=nɑ̃=də=ʁjε=ʁə=lε=ku=lœʁ=də=no=zi=ø 14
    ɛ̃=kjε=də=nə=kɔ=nε=tʁə=kə=sɔ̃=ny=ni=kə=mi=ʁaklə 14
    u=nɔp=tə=nɑ̃=pa=lə=bɔ=nœ=ʁə=də=sø=kil=vø 13
    lε=ku=de=po=lə=le=bʁɑ̃=le=sɑ̃=la=tɛ̃=dʁə 12
    il=nə=de=vjə=ʁa=plys=sa=di=ʁεk=sjɔ̃=kaʁ=il=sε=u=il=va 16
    sa=de=tεʁ=mi=na=sjɔ̃=ε=ʃo=zə=kil=nə=pø=fɛ̃=dʁə 14
    e=mwaʒə=la=vwa=mal=ɡʁe=sa=vɔ=lɔ̃=te=da=nɔ=ni=ma 14
    si=paʁ=me=ɡaʁ=də=o=mi=ljø=də=tus=il=tʁe=by=ʃə 14
    səʁə=lə=ve=ε=tɑ̃=kɔʁə=sa=sə=lə=ma=njε=ʁə=də=fεʁə 14
    a=bi=ty=e=də=nə=ʁɑ̃=kɔ̃=tʁe=kə=tʁo=dɑ̃=by=ʃə 14
    il=fə=ʁa=ɑ̃=sɔʁ=tə=də=nə=plys=mɔʁ=dʁə=la=pu=sjεʁə 14
    mε=mə=si=o=ky=nə=mɛ̃=də=vɑ̃=lɥi=nε=tɑ̃dɥ 12
    e=kə=sε=tə=ʃy=tə=sa=vε=ʁə=ε=tʁə=dε=plys=luʁdə 14
    il=nɑ̃=tɑ̃=dʁa=plys=lε=ʁaj=ʁi=se=vε=ʁə=də=la=ʁy 14
    dɔ̃=la=tɔ=na=li=te=o=fil=dε=zɑ̃=sε=fε=tə=suʁdə 14
    la=ve=də=tu=dʁwa=e=də=bu=il=pʁɑ̃=sa=ʁu=tə 13
    ɛ̃=fa=jibləe=ɛ̃=pa=si=blə=e=a=le=pʁə=və=də=tu 14
    nu=nə=pu=vɔ̃=kə=ʁə=mε=tʁə=tu=tɑ̃=du=tə 12
    ni=ɲɔ=ʁɔ̃=plys=sε=zɛ̃=kɔ=nys=dɔ̃=ɔ̃=sə=fu 12

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
09/11/2012 20:39Daniel

Lecture fluide.....Bon ressenti.....J’aime et j’adhère.....
Amitié......Daniel......

Auteur de Poésie
10/11/2012 09:48Ludothum

Merci à vous deux pour vos commentaires qui me touchent,
Amitiés,
Ludo.

🙂
Auteur de Poésie
10/11/2012 09:52Ludothum

Luky, le thème de la société me va très bien, je ne savais pas vraiment quoi mettre.... C’est chose rectifiée...

Auteur de Poésie
10/11/2012 10:33Tulipe Noire

Tout d’abord, Bravo pour ce si joli poème et bravo pour ta bonne inspiration, c’est vrai mon ami ce que tu as écrit, en on trouve partout dans les sociétés, des êtres humains qui sont répudiés par la vie, le temps , le temps et pire encore des êtres humains comme eux, merci avec mes amitiés.

Auteur de Poésie
10/11/2012 12:36Skrame2014

Très beau texte mon ami , très bien construit....J’ai aimé!

Auteur de Poésie
10/11/2012 12:39Eden33

très bon ressenti sur cet écrit relatif à notre société
Bravo à toi

Auteur de Poésie
10/11/2012 15:51Jandot Poésie

tant de gens que l’on croise et dont on ignore tous..... bravo pour ce poème que j’ai vraiment aimé
amitiés

Auteur de Poésie
11/11/2012 08:15Ludothum

Merci à vous pour vos commentaires positifs, et merci Skrame pour ton coup de coeur...
Amitiés,
Ludo.

Auteur de Poésie
14/11/2012 15:16Oliver

Les anonymes sont semblables aux planètes de l’univers. On ne sait rien d’elles et pourtant elles existent et renferment des merveilles.
Très beau poème

Auteur de Poésie
14/11/2012 18:34Terredeshommes

Merci pour ce très beau poème
magnifique
Amitiés

Auteur de Poésie
15/11/2012 20:33Ludothum

Merci pour vos commentaires et vos coup de coeur...
Amitiés,
Ludo.