Texte : Souvenirs Du Paradis

A Propos du Texte

Texte que j’avais en tête depuis quelques jours mais la procrastination m’a amené à le poster seulement ce soir, à une heure pas très avancée de la nuit pour le coup.

Souvenirs Du Paradis

À une heure bien avancée de la nuit, marchez vers la fenêtre et ouvrez-la pour voir au-dehors. Vous y verrez la rue vide, qui auparavant étouffait, las de tout ces gens qui la parcourent. Cette curiosité nocturne, vous l’aviez déjà assouvie là-bas, que voulez-vous ? La nuit est ainsi, elle attire et ne déçoit jamais. À la lumière des lampadaires, vous vous dites que la plage doit elle aussi être déserte à cette heure ; et la mer, l’amour de votre âme, foyer de votre cœur hanté vos souvenirs et vous fascine. L’eau salée comme les larmes sur vos joues, vous manque, votre esprit renaît face à elle et se meurt bien trop vite. De ces jours d’extase passés au Paradis, il ne reste que le souvenir cruel d’un chant lointain. Vous avez quitté le Paradis et êtes revenu sur Terre, l’obligation vous à déchu, le désir est enfer.

Syllabation De L'Écrit

  • Phonétique : Souvenirs Du Paradis

    a ynə œʁ bjɛ̃ avɑ̃se də la nɥi, maʁʃe vεʁ la fənεtʁə e uvʁe la puʁ vwaʁ o dəɔʁ. vuz- i veʁe la ʁy vidə, ki opaʁavɑ̃ etufε, las də tu sε ʒɑ̃ ki la paʁkuʁe. sεtə kyʁjozite nɔktyʁnə, vu lavje deʒa asuvi la ba, kə vule vu ? la nɥi εt- ɛ̃si, εllə atiʁə e nə deswa ʒamε. a la lymjεʁə dε lɑ̃padεʁə, vu vu ditə kə la plaʒə dwa εllə osi εtʁə dezεʁtə a sεtə œʁ, e la mεʁ, lamuʁ də vɔtʁə amə, fwaje də vɔtʁə kœʁ-ɑ̃te vo suvəniʁz- e vu fasinə. lo sale kɔmə lε laʁmə- syʁ vo ʒu, vu mɑ̃kə, vɔtʁə εspʁi ʁənε fasə a εllə e sə məʁ bjɛ̃ tʁo vitə. də sε ʒuʁ dεkstazə pasez- o paʁadi, il nə ʁεstə kə lə suvəniʁ kʁyεl dœ̃ ʃɑ̃ lwɛ̃tɛ̃. vuz- ave kite lə paʁadiz- e εtə ʁəvəny syʁ teʁə, lɔbliɡasjɔ̃ vuz- a deʃy, lə deziʁ εt- ɑ̃fe.

Récompense

1
1
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
15/08/2021 22:29Printemps

Joli texte, Madgirl! Merci du partage!