Poeme-France : Lecture Écrit Realité

Poeme : Virtuel

Poème Realité
Publié le 06/07/2013 23:36


L'écrit contient 318 mots qui sont répartis dans 11 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.
Poème sur la Realité

Poete : Patrick Lambda

Virtuel

Aujourd’hui l’on vit dans un monde virtuel
Qui devient pour certains leur existentiel
Notre environnement proche se raréfie
Et celui de la communication web s’amplifie

Nous sommes maintenant dans le numérique
Et effectivement plus dans le monde physique.
Nos contacts sont devenus tous des amis
Mais ajouter nos vrais amis c’est aussi permis

Dans ce monde ; qu’est ce qui est réel
Sur la toile on ne regarde plus le ciel
Juste les stars et les spots sur le net
Et ceci avec ardeur sur toute la planète

Notre monde à grand pas évolue
Les distances faussement diminuent
On a l’impression d’être plus proche
Avec ce nouveau système d’approche.

Nous sommes dans l’ère de la communication
Où l’on vit par intermédiaires et procurations.
Nous sommes des millions sur la toile.
Et les réseaux sociaux sont nos étoiles.

Il est vrai que l’on peut s’exprimer
Et pour cela on peut positiver
Nous pouvons partager nos passions
Nous enrichir aussi par nos visions.

Nous pouvons nous permettre de commenter
Nous avons la chance de pouvoir publier.
L’ on agrandit vraiment notre cercle d’action
Car nous avons vraiment changés de dimension

Mais l’on est rapidement submergé
Dans cette grande mer de données
Dans ce monde puissant ; silencieux et fantastique
Que l’on appel aussi l’informatique.

Il nous faut aussi éviter les pièges
Et les virus qui sans cesse font le siège.
Les escrocs qui se font passer pour nos amis
Les faux amis qui sont de vrais ennemis.

Toutefois comme dans la vie réelle
On est souvent dans le concurrentiel
On doit se battre sans cesse pour exister
Et pour être vraiment connu ; il faut buzzer.

Mais même si cette existence est éphémère
Cela n’est pas non plus la galère.
Elle nous permet de nous évader.
De communiquer ; de penser avec d’autres ; voir de rêver…
Patrick Lambda

  • Pieds Hyphénique: Virtuel

    au=jourd=hui=lon=vit=dans=un=mon=de=vir=tuel 11
    qui=de=vient=pour=cer=tains=leur=exis=ten=tiel 10
    no=treen=vi=ron=ne=ment=pro=che=se=ra=réfie 11
    et=ce=lui=de=la=com=mu=ni=ca=ti=on=web=sam=plifie 14

    nous=som=mes=main=te=nant=dans=le=nu=mé=rique 11
    et=ef=fec=ti=ve=ment=plus=dans=le=mon=de=phy=sique 13
    nos=con=tacts=sont=de=ve=nus=tous=des=a=mis 11
    mais=a=jou=ter=nos=vrais=a=mis=cest=aus=si=per=mis 13

    dans=ce=monde=quest=ce=qui=est=réel 8
    sur=la=toi=le=on=ne=re=gar=de=plus=le=ciel 12
    jus=te=les=s=tars=et=les=s=pots=sur=le=net 12
    et=ce=ci=a=vec=ar=deur=sur=tou=te=la=pla=nète 13

    no=tre=mon=deà=grand=pas=é=volue 8
    les=dis=tan=ces=faus=se=ment=di=mi=nuent 10
    on=a=lim=pres=sion=dê=tre=plus=proche 9
    a=vec=ce=nou=veau=sys=tè=me=dap=proche 10

    nous=som=mes=dans=lè=re=de=la=com=mu=ni=ca=ti=on 14
    où=lon=vit=par=in=ter=mé=diai=res=et=pro=cu=ra=tions 14
    nous=som=mes=des=mil=lions=sur=la=toile 9
    et=les=ré=seaux=so=ciaux=sont=nos=é=toiles 10

    il=est=vrai=que=lon=peut=sex=pri=mer 9
    et=pour=ce=la=on=peut=po=si=ti=ver 10
    nous=pou=vons=par=ta=ger=nos=pas=sions 9
    nous=en=ri=chir=aus=si=par=nos=vi=sions 10

    nous=pou=vons=nous=per=met=tre=de=com=men=ter 11
    nous=a=vons=la=chan=ce=de=pou=voir=pu=blier 11
    lon=a=gran=dit=vrai=ment=no=tre=cer=cle=dac=ti=on 13
    car=nous=a=vons=vrai=ment=chan=gés=de=di=men=sion 12

    mais=lon=est=ra=pi=de=ment=sub=mer=gé 10
    dans=cet=te=gran=de=mer=de=données 8
    dans=ce=mon=de=puis=sant=si=len=cieux=et=fan=tas=tique 13
    que=lon=ap=pel=aus=sil=in=for=ma=tique 10

    il=nous=faut=aus=si=é=vi=ter=les=pièges 10
    et=les=vi=rus=qui=sans=ces=se=font=le=siège 11
    les=es=crocs=qui=se=font=pas=ser=pour=nos=a=mis 12
    les=faux=a=mis=qui=sont=de=vrais=en=ne=mis 11

    tou=te=fois=com=me=dans=la=vie=réelle 9
    on=est=sou=vent=dans=le=con=cur=ren=tiel 10
    on=doit=se=bat=tre=sans=ces=se=pour=exis=ter 11
    et=pour=ê=tre=vrai=ment=con=nu=il=faut=buz=zer 12

    mais=mê=me=si=cet=te=exis=ten=ceest=é=phé=mère 12
    ce=la=nest=pas=non=plus=la=ga=lère 9
    el=le=nous=per=met=de=nous=é=va=der 10
    de=com=mu=ni=quer=de=pen=ser=a=vec=dautres=voir=de=rê=ver 15
  • Phonétique : Virtuel

    oʒuʁdɥi lɔ̃ vit dɑ̃z- œ̃ mɔ̃də viʁtɥεl
    ki dəvjɛ̃ puʁ sεʁtɛ̃ lœʁ εɡzistɑ̃sjεl
    nɔtʁə ɑ̃viʁɔnəmɑ̃ pʁoʃə sə ʁaʁefi
    e səlɥi də la kɔmynikasjɔ̃ wεb sɑ̃plifi

    nu sɔmə mɛ̃tənɑ̃ dɑ̃ lə nymeʁikə
    e efεktivəmɑ̃ plys dɑ̃ lə mɔ̃də fizikə.
    no kɔ̃takt sɔ̃ dəvənys tus dεz- ami
    mεz- aʒute no vʁεz- ami sεt- osi pεʁmi

    dɑ̃ sə mɔ̃də, kε sə ki ε ʁeεl
    syʁ la twalə ɔ̃ nə ʁəɡaʁdə plys lə sjεl
    ʒystə lε staʁz- e lε spo syʁ lə nεt
    e səsi avεk aʁdœʁ syʁ tutə la planεtə

    nɔtʁə mɔ̃də a ɡʁɑ̃ pa evɔlɥ
    lε distɑ̃sə fosəmɑ̃ diminɥe
    ɔ̃n- a lɛ̃pʁesjɔ̃ dεtʁə plys pʁoʃə
    avεk sə nuvo sistεmə dapʁoʃə.

    nu sɔmə dɑ̃ lεʁə də la kɔmynikasjɔ̃
    u lɔ̃ vit paʁ ɛ̃tεʁmedjεʁəz- e pʁɔkyʁasjɔ̃.
    nu sɔmə dε miljɔ̃ syʁ la twalə.
    e lε ʁezo sɔsjo sɔ̃ noz- etwalə.

    il ε vʁε kə lɔ̃ pø sεkspʁime
    e puʁ səla ɔ̃ pø pozitive
    nu puvɔ̃ paʁtaʒe no pasjɔ̃
    nuz- ɑ̃ʁiʃiʁ osi paʁ no vizjɔ̃.

    nu puvɔ̃ nu pεʁmεtʁə də kɔmɑ̃te
    nuz- avɔ̃ la ʃɑ̃sə də puvwaʁ pyblje.
    lɔ̃n- aɡʁɑ̃di vʁεmɑ̃ nɔtʁə sεʁklə daksjɔ̃
    kaʁ nuz- avɔ̃ vʁεmɑ̃ ʃɑ̃ʒe də dimɑ̃sjɔ̃

    mε lɔ̃n- ε ʁapidəmɑ̃ sybmεʁʒe
    dɑ̃ sεtə ɡʁɑ̃də mεʁ də dɔne
    dɑ̃ sə mɔ̃də pɥisɑ̃, silɑ̃sjøz- e fɑ̃tastikə
    kə lɔ̃n- apεl osi lɛ̃fɔʁmatikə.

    il nu fo osi evite lε pjεʒə
    e lε viʁys ki sɑ̃ sεsə fɔ̃ lə sjεʒə.
    lεz- εskʁo ki sə fɔ̃ pase puʁ noz- ami
    lε foz- ami ki sɔ̃ də vʁεz- εnəmi.

    tutəfwa kɔmə dɑ̃ la vi ʁeεllə
    ɔ̃n- ε suvɑ̃ dɑ̃ lə kɔ̃kyʁɑ̃sjεl
    ɔ̃ dwa sə batʁə sɑ̃ sεsə puʁ εɡziste
    e puʁ εtʁə vʁεmɑ̃ kɔny, il fo byze.

    mε mεmə si sεtə εɡzistɑ̃sə εt- efemεʁə
    səla nε pa nɔ̃ plys la ɡalεʁə.
    εllə nu pεʁmε də nuz- evade.
    də kɔmynike, də pɑ̃se avεk dotʁə, vwaʁ də ʁεve…
  • Pieds Phonétique : Virtuel

    o=ʒuʁ=dɥi=lɔ̃=vit=dɑ̃=zœ̃=mɔ̃=də=viʁ=tɥεl 11
    ki=də=vjɛ̃=puʁ=sεʁ=tɛ̃=lœʁ=εɡ=zis=tɑ̃=sjεl 11
    nɔ=tʁəɑ̃=vi=ʁɔ=nə=mɑ̃=pʁo=ʃə=sə=ʁa=ʁe=fi 12
    e=səl=ɥi=də=la=kɔ=my=ni=ka=sj=ɔ̃=wεb=sɑ̃=pli=fi 15

    nu=sɔ=mə=mɛ̃=tə=nɑ̃=dɑ̃=lə=ny=me=ʁikə 11
    e=e=fεk=ti=və=mɑ̃=plys=dɑ̃=lə=mɔ̃=də=fi=zikə 13
    no=kɔ̃=takt=sɔ̃=də=və=nys=tus=dε=za=mi 11
    mε=za=ʒu=te=no=vʁε=za=mi=sε=to=si=pεʁ=mi 13

    dɑ̃=sə=mɔ̃də=kε=sə=ki=ε=ʁe=εl 9
    syʁ=la=twa=lə=ɔ̃=nə=ʁə=ɡaʁ=də=plys=lə=sjεl 12
    ʒys=tə=lε=staʁ=ze=lε=spo=syʁ=lə=nεt 10
    e=sə=si=a=vεk=aʁ=dœʁ=syʁ=tu=tə=la=pla=nεtə 13

    nɔ=tʁə=mɔ̃=dəa=ɡʁɑ̃=pa=e=vɔlɥ 8
    lε=dis=tɑ̃=sə=fo=sə=mɑ̃=di=min=ɥe 10
    ɔ̃=na=lɛ̃=pʁe=sj=ɔ̃=dε=tʁə=plys=pʁoʃə 10
    a=vεk=sə=nu=vo=sis=tε=mə=da=pʁoʃə 10

    nu=sɔ=mə=dɑ̃=lε=ʁə=də=la=kɔ=my=ni=ka=sj=ɔ̃ 14
    u=lɔ̃=vit=paʁ=ɛ̃=tεʁ=me=djε=ʁə=ze=pʁɔ=ky=ʁa=sjɔ̃ 14
    nu=sɔ=mə=dε=mi=ljɔ̃=syʁ=la=twalə 9
    e=lε=ʁe=zo=sɔ=sjo=sɔ̃=no=ze=twalə 10

    il=ε=vʁε=kə=lɔ̃=pø=sεk=spʁi=me 9
    e=puʁ=sə=la=ɔ̃=pø=po=zi=ti=ve 10
    nu=pu=vɔ̃=paʁ=ta=ʒe=no=pa=sj=ɔ̃ 10
    nu=zɑ̃=ʁi=ʃiʁ=o=si=paʁ=no=vi=zjɔ̃ 10

    nu=pu=vɔ̃=nu=pεʁ=mε=tʁə=də=kɔ=mɑ̃=te 11
    nu=za=vɔ̃=la=ʃɑ̃=sə=də=pu=vwaʁ=py=blj=e 12
    lɔ̃=na=ɡʁɑ̃=di=vʁε=mɑ̃=nɔ=tʁə=sεʁ=klə=dak=sj=ɔ̃ 13
    kaʁ=nu=za=vɔ̃=vʁε=mɑ̃=ʃɑ̃=ʒe=də=di=mɑ̃=sj=ɔ̃ 13

    mε=lɔ̃=nε=ʁa=pi=də=mɑ̃=syb=mεʁ=ʒe 10
    dɑ̃=sε=tə=ɡʁɑ̃=də=mεʁ=də=dɔ=ne 9
    dɑ̃=sə=mɔ̃=də=pɥi=sɑ̃=si=lɑ̃=sjø=ze=fɑ̃=tas=tikə 13
    kə=lɔ̃=na=pεl=o=si=lɛ̃=fɔʁ=ma=tikə 10

    il=nu=fo=o=si=e=vi=te=lε=pjεʒə 10
    e=lε=vi=ʁys=ki=sɑ̃=sε=sə=fɔ̃=lə=sjεʒə 11
    lε=zεs=kʁo=ki=sə=fɔ̃=pa=se=puʁ=no=za=mi 12
    lε=fo=za=mi=ki=sɔ̃=də=vʁε=zε=nə=mi 11

    tu=tə=fwa=kɔ=mə=dɑ̃=la=vi=ʁe=εl=lə 11
    ɔ̃=nε=su=vɑ̃=dɑ̃=lə=kɔ̃=ky=ʁɑ̃=sjεl 10
    ɔ̃=dwa=sə=ba=tʁə=sɑ̃=sε=sə=puʁ=εɡ=zis=te 12
    e=puʁ=ε=tʁə=vʁε=mɑ̃=kɔ=ny=il=fo=by=ze 12

    mε=mε=mə=si=sε=təεɡ=zis=tɑ̃=səε=te=fe=mεʁə 12
    sə=la=nε=pa=nɔ̃=plys=la=ɡa=lεʁə 9
    εl=lə=nu=pεʁ=mε=də=nu=ze=va=de 10
    də=kɔ=my=ni=ke=də=pɑ̃=se=a=vεk=dotʁə=vwaʁ=də=ʁε=ve 15

PostScriptum

Ayant fait carrière dans l’informatique pendant 38 ans. Je suis maintenant du coté utilisateurs lambda. Ce qui m’a amené a écrire ce texte tout a fait naturellement.




Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
07/07/2013 01:04Lysbõa

Un écrit bien réaliste. Avec ses bons et ses mauvais côtés, internet est partout.
Une lecture appréciée.
Marie-France.

Auteur de Poésie
07/07/2013 12:33Worker

Une lecture appréciée également.
Merci.

Auteur de Poésie
08/07/2013 13:36Melly-Mellow

Bonjour,
Je dois d’abord saluer l’effort d’écriture. A première vue, le contenu peut sembler beaucoup trop long, mais les vers courts donnent un rythme de lecture soutenue, et au final le texte en vaut la peine.
Vos idées sont parfaitement menées, je crois que vous n’en n’oubliez pas beaucoup, ou en tout cas, vous en citez assez pour nous faire oublier les autres. Je comprends de toute manière que traiter un sujet vaste comme la toile du web est impensable..
Toutefois, là où pour moi l’écrit prêche légèrement, c’est dans son organisation et ses répétitions.. Par exemple, vous parlez dès le début du coté social d’internet, avec les amis, les connaissances, l’élargissement du carnet d’adresses etc.. Puis, plus loin, des hackers, des faux amis, de la concurrence.. Je pense que l’effet aurait été plus grand si à chaque argument positif vous aviez amené le contre-argument.. En gros, faire un plan de dissertation, thèse (retrouver ses amis, s’en faire de nouveau), anti-thèse (rencontrer des gens malveillants) tout ça pendant quelques strophes pour finir sur une synthèse finale avec une sorte de morale sur le web.
Pour les répétitions, c’est surtout le fait d’utiliser sans cesse les même termes qui peut être un peu redondant dans la lecture. Vous avez précisé votre passé d’informaticien en post-scriptum, donc vous auriez par exemple pu nous faire partager un peu de vocabulaire explicite, évitant les répétitions, tout en l’expliquant en post-scriptum pour les novices.
Je retiendrai au-dessus de ça un plutôt bon texte, qui m’a notamment plu pour la strophe 3 et l’avant-dernière.. Je ne m’attendais pas à trouver ses images et ses comparaisons ci, et je trouve qu’elles s’intègrent vraiment bien au contenu.
Merci pour ce partage, bonne continuation 🙂

Auteur de Poésie
09/07/2013 23:48Patrick Lambda

Bonjour Melly -Mellow ;
Merci pour ce commentaire détaillé et cette analyse de texte. Je suis d’accord sur la remarque sur l’organisation et les répétitions. Toutefois ma démarche concernant ce texte est celle d’un constat global . Le sujet étant vaste j’ai volontairement évité de développer et de me lancer dans une dissertation . Quand aux répétitions cela me permet a priori d’amplifier l’argumentation. Concernant le vocabulaire informatique. Ce monde est un peu comme celui de la santé. Il y a de multiples domaines et donc de nombreuses compétences et langages. J’ai eu tout au long de ma carrière dont 20 années comme analyste et responsable de services informatiques . La charge de former et d’informer de très nombreux utilisateurs. Et j’ai pu constater que la connaissance des termes informatiques pour les non initiés n’était pas un atout. Bien au contraire. Bonne continuation.